Notice: Undefined index: mime-type in /home/jdvu3391/horsjeu.org/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/ultimate_social_media_icons.php on line 256

Arsenal-Montpellier (2-0) : La Paillade Académie livre ses notes

Adieu coupe d’Europe

Les supporters français d’Arsenal seront tondus à la libération – les roux en premier. En attendant : Forza Nazionale !

Les notes :

Jourdren (3/5) : Fusillé comme Pierre Laval, pourtant Pierre Deblock n’y est pour rien. Fait deux arrêts malgré tout, devant Giroud et Cazorla, histoire de montrer au monde qu’il n’est pas une crevette.

Deplagne (2/5) : Deuxième match professionnel après avoir débuté contre Bordeaux en Coupe de la Ligue ; c’est un peu comme passer du journal de Mickey à la Critique de la raison pure, en allemand dans le texte (‘tag Lukas).

Congré (3/5) : Et le quatorzième jour, Daniel Congré reçu par la poste, un corbeau mort envoyé de Melchizédech. Le père des sémites demandait en retour, des boulettes à foison pour son royaume. Des bouleeeettes mon fils ! Mais Congré, de voyage en la Perfide Albion, ne pouvait satisfaire à la demande du souverain roi des hommes.

El Kaoutari (2/5) : René Girard a outrepassé le commandement de Dieu en seconde période. Olivier Giroud était le quatrième ange de l’Apocalypse.

Bedimo (2/5) : Grand gagnant du concours de jongles, Henri a sa place dans le bassin des otaries de Marineland, aux côtés de Bruno Gollnisch. ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE ONCHE .

Estrada (2/5) : Métronome mon cul. Mais la nuit, dans mes rêves, elles m’appelaient mon p’tit lu, ma colombe, mon Jésus, mon loukoum ou ma fève.

Yanga-Mbiwa (2/5) : Positionné arrière-droit samedi, milieu récupérateur mercredi et des patates aussi. Parfois René Girard mange des omelettes aux champignons ; j’ai le souvenir d’avoir vu jouer Joris Marveaux arrière-droit puis meneur de jeu la saison dernière. Remarquez on a vu pire . Parfois génial, Mapou a dans l’ensemble été trop lâche au marquage, et trop « facile » dans ses interventions.

Belhanda (2/5) : Il est difficile d’être le roi de la France. Alors intéressons-nous au trône du Maroc, le papier-toilette gratte moins les fesses.

Cabella (3/5) : Quelle première période. Montpellier perd beaucoup en qualité de jeu quand il lève le pied, ou sort tout simplement.

Mounier (1/5) : A fait acte de présence. Rendez-nous Souleymane « Cobra » Camara .

Charbonnier (2/5) : L’entrée d’Emanuel Herrera a fait taire les critiques.

Sont entrés en jeu :

Herrera : En route vers l’Albiceleste.

Martin : La conduite de balle d’Augusto Fernandez. Major de stage Larqué tout de même, ce qui n’est pas rien.

Marveaux : Pierre Carlet de Chamblain, en voyage sur L’île des esclaves.

Bonus Jeunechamp :

Je t’attends en zone mixte, la Nîmoise !

La bise méridionale ma couillasse !

Loulou

(Twitter : @LoulouLaFraiche)

6 thoughts on “Arsenal-Montpellier (2-0) : La Paillade Académie livre ses notes

  1. Pierre Laval s’est pendu dans sa cellule avant d’être fusillé, gros pailladin inculte

  2. « Alors qu’il avait tenté de se suicider le jour de son exécution en avalant une capsule de cyanure, les médecins lui firent deux piqûres de camphre, puis procédèrent à un lavage d’estomac. Son état s’étant sensiblement amélioré, il fut amené devant le peloton d’exécution qui le fusilla le 15 octobre 1945, dans la cour de la prison de Fresnes. »

    Wikipédia a toujours raison.

  3. Magnifique prose, je plusse, dire que j’ai perdu mon temps à parler du match.

  4. Giroud, ce traitre à la patrie exilé à Londres; enfin à la différence du Général, il n’a pas fait d’appel, il préfère remiser, et même collaborer avec le boche Podolski

  5. Cabella encore une fois le mec qui surnage dans l’équipe, et pourtant il est pas grand…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.