Regarde Loulou, j’en ai fait un plus petit pour Laurent

Commun symbole d’un début de saison poussif, la situation des gunners en Champions League n’est guère plus reluisante que celle en Premier League, j’entends par là qu’ils sont nettement en dessous du niveau attendu. Comme d’hab, du haut de notre mauvaise foi, on va dire que c’est une fois de plus à cause des blessures. Il faut dire que ce début de saison avec Ramsey et Santos a bien fait mal au cul, et je risque d’en parler pendant un moment encore, éclatement d’hémorroïde oblige.

Avant le match, aucune des deux équipes n’est encore qualifiée.  Arsenal était bel et bien le grand favori du groupe, mais la double contre-performance face à Schalke (défaite domicile-match nul extérieur) rend la qualification moins facile qu’il n’y paraissait, surtout que l’Olympiakos  a profité pour mettre une DP aux montpelliérains.

 

Bonjour, j’ai reçu une plainte pour un doigt, qui dois-je amender ?

Alors que les français n’ont plus grand enjeu, Arsenal n’a pas le choix, c’est la victoire obligatoire, même sans connaître le score de l’autre match, au risque de se retrouver à devoir jouer la qualification face à un adversaire direct, tendus comme des strings, dans un stade chaud bouillant.

 

La compo

Les autres : Jourdren – Delplagne, Congré, El Kaoutari, Bedimo – Yanga-Mbiwa, Estrada – Cabella, Belhanda, Mounier – Charbonnier

 

Le match

Début calamiteux de la part des deux équipes. Festival de balles perdues et, pléonasme, de passes ratées, d’un côté comme de l’autre on semble donner plus d’importance à la solidité défensive qu’à la réussite technique. Première mi-temps digne d’un mauvais film de Chuck Norris, ça ne fait que se cogner dessus, et visuellement ça donne envie de vomir. Les deux occasions les plus franches sont néanmoins à créditer aux gunners, même si on est encore loin de quelque chose qui puisse ressembler à une victoire. Côté bleu, seul Mounier a réussi à pousser Szczesny à nous faire peur, en ratant à moitié sa sortie, mais il se rattrape en sortant de sa surface pour aller botter le ballon en touche.

On sait pas trop ce qu’Arsène a pu dire à ses joueurs à la mi-temps, mais ils entament la deuxième mi-temps complètement transformés. A moins que les Montpelliérains soient fatigués, ou aient à leur tour reçus des menaces de saucissages les ayant pétrifiés, je vois pas. Bien que toujours engagée physiquement, la rencontre devient beaucoup plus agréable, c’est un autre match qui prend place, des passes, des centres, des buts, que du bonheur, Arsenal domine beaucoup plus clairement, et à la fin, les fromages qui puent peuvent se barrer jouer la Ligue 1, parce que là c’est mort pour l’Europa League.

 

Les buts

49’ Vermaelen déboule sur la gauche, un crochet pour envoyer son défenseur aux fraises, un centre du droit, Giroud se démène pour toucher le ballon, qui arrive devant le point de penalty pour Wilshere, seul, qui n’a plus qu’à anticiper la sortie de Jourdren. 1-0, et un premier but pour Jacky Boy après 14 mois d’absence.

63’ Podolski décale à gauche, ne trouve pas de solution, passe à Giroud, qui dos au but, la remet en cloche par-dessus la défense. Sans réfléchir, Podolski expédie une volée du gauche indétectable pour le radar de Jourdren. 2-0.

 

Des images ici

 

Les Gunners

Szczesny 3/5 Pas grand-chose à faire, s’amuse comme il peut, une petite erreur de relance, rien de grave, une sortie quasi foireuse mais ça va, non, il reprend gentiment de l’assurance, je pourrais regarder les matches plus sereinement.

Sagna 3/5 Seul à ne pas avoir sombré en première mi-temps avec Koscielny, un peu brouillon mais souvent suivi par deux gentils sécus qui ont pris une leçon de conservation de balle et de débordement. Deux petites frayeurs défensives qu’il s’est dépêché de corriger.

Mertesacker 2/5 Je trouve toujours impressionnant de le voir amortir le ballon de la poitrine. Peut-être parce que j’ai l’impression qu’il le fait plutôt avec les abdos, ou alors qu’il se cambre et qu’il fait rouler le ballon sur le ventre, bref, c’est bizarre. Match correct du teuton, faut dire que la force de frappe Girardienne n’était pas très forte, ni très frappe. Il rate quand même une superbe occase en s’infiltrant dans la surface adverse, il a définitivement prouvé que c’est un défenseur et non un technicien.

Koscielny 3/5 Maître incontesté de la défense devant la saucisse géante, place une tête sur la latte en début de match qui aurait été bien utile pour débloquer une mi-temps pourrie, quelques bonnes montées aux avant-postes vu la tranquillité imposée par le 4-5-0-1 du René.

Vermaelen 4/5 Qu’il aime ce poste ou non, il y est beaucoup moins dangereux pour son équipe que dans l’axe pour l’instant, et inversement il devient un poison quand il déborde et combine avec Podolski. Défensivement, c’est carrément autre chose que cet affreux cauchemar au gros cul.

Arteta 3/5 Comme pour le teuton, j’hésite à lui mettre la moyenne. Je reste tiraillé entre la catastrophique première mi-temps de l’équipe, et le réveil soudain de la deuxième mi-temps. Le travail défensif a été plutôt bien fait, autant dire que j’ignore encore si Belhanda était sur le terrain, mais les relances étaient d’une rare pauvreté.

Wilshere 4/5 S’impose (de nouveau) comme un titulaire indiscutable, il faudra compter sur lui cette saison. Un arbitre plus pointilleux lui aurait mis un carton ce soir, tellement il a peu de retenue au moment de foncer sur le ballon. C’est peut-être de ce côté-là qu’il faudrait le canaliser, parce qu’il a tellement de qualité technique qu’il devient un putain de maillon important au milieu de terrain. Mais bon, peut-on lui en vouloir, il est anglais, il a le bourrinage dans les gènes. Jacky Boy joue au vrai football, celui joué par les hommes.

Cazorla 2/5 Parce qu’il faut bien faire payer quelqu’un pour les suffisances démontrées par l’équipe, surtout sur les phases offensives de première mi-temps. Beaucoup trop de cafouillages, il n’a pas de solutions, certes, mais il n’en propose pas non plus. Et quand il prend son carton largement mérité pour la faute sur Cabella, il pourrait éviter de se la jouer barcelonais, parce que ça me donne envie de distribuer des claques. Remplacé par Coquelin à la 83ème et qui en comparaison, méritait un 5/5 sur les ballons qu’il a pu toucher.

Podolski 4/5 +2 pour ses multiples tentatives et sa putain de patate qui a arraché la moitié du cuir chevelu de Joudren. Pour le reste, à ranger dans le même sac que Cazorla, participe avec toute l’équipe au désastre dans la construction en première mi-temps. Sans le but, lui et Jacky Boy perdaient des points ce soir.

Giroud 3/5 Ses anciens coéquipiers ont l’air de bien connaître l’animal, du moins ils ont réussi à lui faire perdre 80% de ses ballons sans même intervenir, il suffisait de l’entourer et attendre de voir ce qu’il allait faire, faute de joueurs qui se proposent, et erreurs de timing aidant. Par chance, ils pouvaient rien faire dans les airs, et il a quand même pu imposer sa présence physique dans les duels, et en passant, délivrer deux caviars pour ses camarades. Il s’est posé un objectif de 20 buts et passes décisives au total, toutes compétitions confondues. À mon avis il se surprendra lui-même à dépasser le compte. Remplacé par Gervinho à la 83ème , non noté.

Oxlade-Chamberlain 1/5 Fantomatique, a dézoné pendant 30 minutes, puis a essayé de jouer seul quand il a enfin réussi à recevoir des ballons. Match à oublier rapidement. Remplacé à la 68ème par Ramsey qui prend la même note.

 

Dans l’autre match, Schalke débouche la boîte à feta d’une belle bratwurst de Fuchs, mettant ainsi Arsenal à l’abri d’une élimination, et devra tâter les hommes de Loulou pour obtenir la première place du groupe, alors qu’une probable équipe B d’Arsenal fera de même à Athènes. Putain au moins ça, c’est fait. Mais faudra vraiment finir en tête pour avoir une chance de se rechoper le Milan.

 

Bon, j’ai un peu visité les autres académies et je me rends compte que ça manque un peu de fantaisie par ici, pour les huitièmes je vais essayer de poser une base visuelle avec des trucs sympas si j’en trouve.

En attendant, vous pouvez me liker autant que vous pouvez, et si vous le faites bien, et que je deviens célèbre, et que je nique, je vous posterai les photos.

 

Pascal-Edern Suppute

2 thoughts on “Arsenal-Montpellier (2-0), la Gunners Academy se soulage

  1. Et si on « like pas » c’est toi qui te fait niquer ? On pourra avoir les photos qd même ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.