Costa Rica-Grèce (1-1), l’Académie en faillite livre ses notes

Académiciens, lecteurs, touristes,

S’il y a un pays dont on ne se fout pas suffisamment, c’est bien la Belgique, équipe plate, surcotée où personne ne sait s’il doit parler français, flamand ou italien, comme au P.S.G.
Au temps pour moi, c’est le Costa RiCa qui joue ce soir et pour le coup, c’est un pays dont on se fout suffisamment.

 

Le film du match :

Avant match : Arbitre australien qui fait des checks à ses homologues.
Pose « je suis pas content, je boude », les queues grées jouent avec les deux Samar, sa mère.

01′ : Coup-franc pour la Grèce après un découpage sur le Septopoulos

03′ : Bonne entame des poulos

05′ : Perte de balle grecque, sans conséquence, la Carioca, pourtant tombeurs des rosbeefs et des ritals (donc a priori sympathique), joue mal,

07′ : Action et tir d’un Caracoca, au dessus

08′ : Les Grecs ressemblent à des schtroumpfs et le CRC trouve son jeu

10′ : Hors Jeu de Sir Septopoulos

11′ : Tir non cadré du Seizopoulos, qui s’appellerait Sokratis Christopoulos : sorti de la tête de Platon, de la chatte à Marie et fils de Dieu pas comme l’autre niquée qui est sortie d’une cuisse.

13′ : Tentative de sodomie du quatorzopoulos sur un gentil petit éthiopien

14′ : Corner grec, sans conséquence

16′ : Samaras fait plus rêver qu’Alexis Sanchez qui ne sait pas faire une passe, il est le Sept !

20′ : Ça y est, on se fait chier

21′ : Coup-franc à la limite de la surface grecque, sans conséquence
Encore des panneaux publicitaires en japonais, les sponsors auraient-ils envisagé la qualification des pucelles ?

[jwplayer mediaid= »47828″]

Point People : Cela sent chaud et bon la réconciliation entre Sepp et Michel qui étaient tous les deux invités à la dernières soirée Bunga Bunga de D.S.K. Il y aurait eu échange de doigts…

24′ : Appel de Sa Seigneurie Maras, corner grec.. contre-attaque foireuse du Caca Roca et d’espérer tout sauf des prolongations

27′ : Frappe cadrée de Karagounis, capitaine vétéran

30′ : Corner grec et petits chocs.

31′ : Le sélectionneur du Curucucu ressemble à Pee Wee qui aurait mal vieilli (les U.V. en plus)
On se tatoue partout, on se fait des piercings partout, on se peint la gueule, on revendique du tribal avec des coiffures qu’Edward n’aurait pas infligé à un caniche et de penser que c’est la Gay Pride tous les jours avec ou sans chanson d’Elton John

35′ : Pee Wee et sa cravate au dessus de son badge F.I.S.T.A., la classe mondiale !

35′ : Tentative de sodomie de Samaris sur un pauvre petit Néthiopien. Biscotte !

36′ : Très belle ouverture du Vingtopoulos pour le quatorzopoulos, arrêt magnifique du genou du gardien caraca

39′ : Encore un match de grande classe de Samaras

40′ : Le Ciricici déçoit

41′ : Jaune pour le 06 curucucucu et coup-franc à 20 mètres que Captainopoulos envoie dans les gants du gardien queuereuqueuequeue

45′ : Tir n’importe quoi contré de Samaris

Mitemptopoulos
Et de constater que la Grèce n’est pas tout à fait éliminée
[jwplayer mediaid= »47829″]

Et tous camarades, collègues, compatriotes qui entrevoient d’être gavés comme des bourgeois et qui ont peur d’un France – Algérie en quarts. Alors qu’entre un Fennec et un Teuton, nos cœurs et notre histoire n’ont pas de choix à faire. Et le Nigeria dans tout cela ?

Point chanson : Viens chez Roger, il aime beaucoup Lénine, il aime beaucoup Lennon, il te jouera du trombone.

45′ : Un petit bloodhound gang et ça repart, les queues grées mettent de l’impact d’entrée de deuxième période, coup-franc à 20m obtenu par Lazaros
Point Tribune : Le réalisateur Costa-Gravas n’a pas trouvé de supportrice mignonne

46′ : Tête cadrée de Samaras et de penser à Brian Bergougnoux

47′ : Carton jaune pour Tejeda, le cocoraco, après un découpage de Dizopoulos

48′ : Corner pour une Grèce qui joue bien, le CRC ne touche pas le ballon…

Point Tribune : Gros plan sur Herpès la Blatte, président grabataire de la F.I.S.T.A.

51′ : Action et But du Coca Rico, reprise du plat du pied à 20 mètres du 10 cucurucu, personne ne bouge côté grec et petit filet ! 1-0

53′ : Ouverture du score sur ce qui n’était même pas une occasion, les prolongations s’éloignent. Nouveau tir contré des cirikiki, ralenti sur une main grecque d’un défenseur dans sa surface et de penser que les médias veulent nous faire aimer les arbitres

55′ : Carton jaune pour un défenseur costaricain. Phase Benny Hill

57′ : Sortie d’un Samaris très moyen ce soir, entrée de Mythopoulos

59′ : De penser que les queues grées vont se faire éliminer par une équipe qui ne s’est procurée aucune réelle opportunité de marquer, c’est le monde à l’envers

62′ : De constater qu’une heure de Cereuqueue – Cegrè, c’est aussi chiant qu’une minute de chanson de Carla Sarkozy, ce qui n’est pas peu dire

65′ : Découpage de Vingtopoulos, exclusion du curucu 06.
Mais pourquoi Gamin ? T’as déjà un jaune, ton équipe mène, pourquoi tu te jettes en retard, qu’est ce qui lague dans ta tête ?
Ta coupe du monde est finie, va te masturber sous la douche.

66′ : Tête non cadrée du Septopoulos

68′ : Sortie du Calvados, entrée de Gekas, Tunakas, Yaka Dansé
[jwplayer mediaid= »47830″]

69′ : Tête de Lazaros, carton jaune pour le buteur capitaine des CRC pour un kuzushi sur Septopoulos

70′ : Festival grec qui se procure deux occasions en une minute, sans conséquence

71′ : Carton jaune pour le Quatropoulos qui paye les deux avantages laissés coup sur coup par l’arbitre australien (qui est bon) et un bon gros tacle des familles aussi

74′ : Centre pour Grekas qui rate sa tentative de contrôle du genou, par contre son début de calvitie est très réussi

77′ : Entrée de Fonzie pour le coroco, sortie du Deuzopolous et entrée du Vingteunpoulos, Katsunipoulos !

78′ : Coup-franc plein axe à 25 mètres… Nimpopoulos, Kallstromien

80′ : Coup-franc excentré à 28m, sans conséquence

83′ : Corner pour les grecs, contre-attaque foireuse du curucu

84′ : Samaras aura été un grand joueur de ce mondial

86′ : Mini corner pour le cirici, lolesque

87′ : Joli débordement grec et belle intervention du gardien crc qui prend un jaune deux minutes plus tard pour gain de temps

90′ : Après l’Italie, l’Angleterre… Oh Oh Putain les Enculés !
Égalisation du Dizneufopoulos !!! Papastathopoulos, c’est son vrai nom

92’30’ : Tête de Gekas et parade du gardien qui en profite pour se déboîter l’épaule, corner mal tiré par Lazaras

Fin du temps réglementaire

Bon bah prolongations…
[jwplayer mediaid= »47831″]

Septopoulos… Charlotte ? Septopoulos Forever !
[jwplayer mediaid= »47832″]

Et Sayori l’a refait, serait-ce l’arc de la Fistinière ? Si c’est Asgard, ne me laissez pas subir Poséidon.

De penser à ces adolescents junkies qui sont les seuls à mater ce match, dingues et paumés ils n’éteignent pas leur écran pendant la publicité.

90′ : C’est reparti pour trente minutes, soit trente secondes de Carla Sarkozy. Centre piège bien capté par le gardien caraca

92′ : Hors-jeu… Charlotte ? Hors-jeu Forever !

95′ : Les grecs sont fous, ils jouent au foot et pas si mal, un peu comme si Ellen Page était la meilleure suceuse du monde

97 : Ze Septopoulos fait le boulot malgré la fatigue, corner bleu et blanc comme un schtroumpf et même qu’avec des chaussures rouges on peut en entrevoir le Grand

98′ : Découpage de Septopoulos, la F.I.S.T.A. envisage d’introduire la peine de mort dans ses sanctions. Action gago confuse des grecs, sans conséquence

101′ : Centre anodin, capté par le coroco gardien

105′ : H.-J. des schtroumpfs

Fin de la première mi-temps

E.T. ne veut plus dire extra-terrestre trisomique sur un vélo mais prolongations.

107′ : Ouverture schtroumpf, intervention du gardien curucucucu qui a gros bobo à son genou… Plus d’épaule, plus de genou, trop con ou trop vicieux pour faire croire qu’il a aussi mal à chaud, vivement les tirs aux buts Guignol

109′ : C’est un miracle que le Captainopoulos soit encore sur le terrain, retourné hors cadre des caracas

111′ : Le 22 fait un festival, centre et corner costo rocco

112′ : Contre-attaque à 5 contre 2 qui finit par un tir cadré de Lazaros. La Grèce joue à neuf en attaque, Captainos Veteranos fait n’importe quoi, de toutes façons, on était venu voir Samaras

Point Terrain : Moins de crampes et de fatigue que pour Brésil – Chili

117′ : Pee Wee a toujours son badge autour du cou. Perte de balle de Septopoulos, contre foireux crc et re contre qui finit par un tir pourri de Mithroapprendsàteraserpoulos

119′ : Corner grec et de penser à la fin de super mario bros 2

120′ : Grosse occasion du neufopoulos, nouvel arrêt miraculeux du genou, le gardien costaricain est un intermittent du spectacle qui ne fait pas grève

Fin des prolongations

Le sélectionneurpoulos rentre au vestiaire pour ne pas voir une telle horreur ou pour consoler le 06 coroco

Tirs au butos :

[jwplayer mediaid= »47833″]

De penser à celui tiré par Neymar contre le Chili et d’espérer qu’on le fasse retirer

Le CRC tire en premier :
1) : puissant, impec 1-0 1′) Neufopoulos à la Neymar…, et pourquoi ne pas revenir à la victoire à pile ou face ? 1-1
2) : impec pour le buteur captain, joueur de son équipe sur ce match 2-1 2′) Seizopoulos qui a raté quelques occasions sur ce match ne manque pas son penalty 2-2
3) : 3-2 3′) de penser aux entraînements chiliens Bam ! Vingtopoulos 3-3
4) : contre-pied, 4-3 4′) Gekas, « l’homme dont il faut se méfier » selon mon rédacteur en chef ! Arrêté !!
5) :Magnifique tir au but qui envoie le CRC se faire punir par les Pays-Bas 5-3

Fin du match et de l’odyssée

 

Notes des joueurs :

2/5 pour tous sauf pour le Septopoulos qui obtient un 8 pour l’ensemble de son tournoi et un 1 pour Gekas et le Captainopoulos, défaillants dans le dernier geste.
Mention chat-bite au 06 costaricain.

Sayonarapoulos !

Roazh Takouer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.