à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Guingamp-Bastia (1-1), la Furiani Académie livre ses notes

Mardi 17 septembre 2013

Au départ, je ne comptais pas me faire chier à écrire cette acad’ d’un match contre des paysans qui n’ont plus vu le soleil depuis 1976. Mais le déroulement des faits, le besoin que j’avais d’insulter Tony Chapron et le bon match des nôtres m’ont fait changer d’avis. Je vais donc faire court mais structuré, à l’image de notre match samedi soir.

Avant le match :

– La barre des 11 000 abonnés en passe d’être franchie avant la venue de l’OM, record historique du club battu.

– Jeudi soir, s’est tenue une réunion dans un théâtre de la ville pour présenter le projet sur les 5 ans à venir du club intitulé « A Corsica Vince » (vraiment besoin de la traduction ?) et qui a pour but de maintenir et stabiliser le club en Ligue 1 et de le structurer et de le développer au maximum. Pendant cette grande réunion devant plus de 700 spectateurs, Fred Hantz a même parlé d’objectif européen d’ici 2018. On a le temps.

– Le stade sera à guichets fermés pour la venue de Marseille avec un magnifique tifo de prévu pour l’entrée des joueurs. Ça risque de faire du bruit. Seule ombre au tableau, les supporters marseillais ont été interdits de se déplacer. Dommage.

– Fistellu a accueilli avec beaucoup de joie les arrivées de Krasic et de Boudebouz. Il tenait à vous le dire.

Le match:

– Tony Chapron est une grosse salope.

– Pour la première fois, j’ai vu mon équipe solide, bien en place, concentrée pendant les 90 minutes, de bonnes combinaisons, un but magnifique, bonne gestion du match après. Un vrai match d’une vraie équipe de Ligue 1. Tout était (presque) parfait.

– Tony Chapron est un FDP.

– Romaric a manqué dans l’entre-jeu.

-Tony Chapron est un connard.

– Landreau a fisté Yatabaré sur le deuxième péno. Le con.

Annutazioni :

Landreau (4) : Il a fait son arrêt décisif en début de match puis, à l’image de son équipe, a été serein le reste du match, notamment dans les sorties aériennes, jusqu’à que Chapron fasse sa catin. Il a eu le mérite de gagner son deuxième face à face, stoppant la tentative de Yatabaré qui a tiré du même côté que le premier, transformé.

Diakité (2) : Match un peu moins abouti que les précédents. Parfois fébrile sur des ballons anodins. Mais de quoi s’affoler. Provoque le premier pénalty en mettant un bon coup d’épaule de famille à Kirikou.

Squillaci (4) : Son niveau de performance actuel après 2 ans à la cave me fait relativiser certaines choses sur le niveau de la Ligue 1.

Modesto (3) : Il a fait son match, solide dans les duels, toujours très important dans les relances. Bien aidé aussi par les 138 horsjeu.net des guingampais.

Harek (2) : Bon sans plus. Sans moins aussi. Bref, je sais pas quoi dire sur sa performance. Passons.

Sablé (2) : À son avantage quand il faut envoyer des longs ballons en tribune en fin de match. Plus embêté quand le ballon est à terre et qu’il faut utiliser ses pieds. Romaric, bloqué à Abidjan depuis une semaine, a manqué. Encore un coup de la LFP et de Thiriez ça.

Cahuzac (3) : À l’image du club, il est vraiment en train de passer un cap cette saison. Il perd moins de temps à courir vers l’arbitre à chaque faute signalée et s’est assagi sur le terrain. Et ça se voit. Récupère beaucoup de ballons et pas ridicule sur ses relances.

Khazri (3) : Après avoir visionné 7 fois son but sur Téléfoot, le CFC, l’Equipe 21, Itélé, BFM TV, Arte et Chasse et pêche, vous allez vous dire : « Mais pourquoi seulement 3 ??? ». Bah, c’est simple. Une première mi-temps très moyenne où il multiplia les mauvais choix. Et il manque une énorme occasion de faire le break deux minutes après sa merveilleuse frappe. Voilà.

Ilan (2): Pas très convainquant depuis le début de saison mais toujours titulaire (ça devrait changer avec le retour de Krasic), il a alterné le bon et le moins bon. Capable de faire une magnifique ouverture d’une balle piquée pour Keserü puis de disparaître pendant 20 minutes. Le signe des grands.

Boudebouz (3) : Des débuts prometteurs même si tout n’était pas parfait. Début de match très intéressant où il a bien combiné avec ses compères puis il s’est fait plus discret en seconde période après le but (comme l’équipe). Pour l’instant, il est irréprochable sur les tâches défensives. Pour l’instant.

Keserü (2) : Difficile de le juger sur un match comme ça où il n’a pas eu beaucoup de ballons exploitables à jouer et a surtout été mis en contribution dos au but, pas son point fort. Par contre les frappes de 20 mètres en se retournant qui finissent touche opposé, il faudrait arrêter. C’est copyright Marcel Dib.

Ceux qui étaient assis sur le banc mais qui sont rentrés:

Raspentino : RASpentino.

Maoulida: Rentré en fin de match, il s’est aperçu qu’il avait laissé sa bandelette dans les vestiaires. Il est allé la chercher, est revenu sur le terrain, mais le match était fini. C’est con.

La semaine prochaine, on reçoit ces pédés de l’OM. Ça va chier.

Ici Furiani, à vous Paris.

Fistellu.

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)

Laissez un commentaire