La Canaris Académie note Nantes-Guingamp (1-1)

Une académie simple et concise aujourd’hui, d’une part parce que le prochain match est déjà vendredi, et d’autre part parce que Raynald doit finir un mémoire universitaire, pour valider son diplôme et toucher enfin les Assedics, comme un vrai (gros) membre d’Horsjeu.net. On est corporate ou on ne l’est pas.

Dans l’épisode précédent :

Première défaite juste avant la trêve à Arles-Avignon, grâce à un match joué pendant 80 minutes à 10. Merci à Lucas Deaux, qui n’est décidément pas un… Cadeau. (Insère ici ton autocollant RTL Les Grosses Têtes 1986).

Donc, obligation de résultat pour les Nantais, face à des Guingampais qui en avaient pris 4 la saison dernière. Sinon, Waldemar va sortir sa grosse matraque et punir son Michou, qui a les fesses encore toutes endolories de 2008. Du coup, on envoie un 4-4-2 à plat des familles, avec une attaque Djordjevic-Gakpé, et le retour de blessure de Yohan Eudeline, sur le banc au coup d’envoi.

 

Les actions marquantes qui marquent :

2ème : Passe entre les lignes de Veretout pour Bessat, qui slalome et réalise un double une-deux avec Pancrate. Lancé sur la droite de la surface, l’ancien Parisien centre en retrait au point de penalty pour Gakpé. Patate, lucarne, Raynald décapsule une Chimay blanche. 1-0.

4ème/9ème/23ème : grosses occasions guingampaises, Riou enchaîne les cagades et les arrêts, rien ne va plus et je passe à la Heineken.

45ème : passe lumineuse dans le dos de la défense de Veretout pour Veigneau. Centre en retrait pour Bessat, plat du pied sécurité, six mètres. Mi-temps, je me rends compte qu’il ne me reste plus qu’un pack de Kronenbourg pour finir le match.

52ème : Faute imaginaire sifflée contre Cissokho. Coup-franc tiré par Atik et prolongé par Yatabaré dans les filets de Riou. 1-1, je m’en remets à la Graffenwalder illico.

Le reste du match fut une succession de choix anaux (hein Michel) côté nantais, donc n’en parlons pas.

Match nul au final, qui permet à Nantes d’être troisième de L2, à trois points du leader Dijon.

 

Les gars de chez nous :

Riou (3/5) : Abandonné par sa défense sur quelques chaudes alertes, et pas franchement rassurant, il a certainement changé de slip à la mi-temps. En vain.

Cissokho (2/5) : Timide offensivement, il a toutefois bien éteint Mandanne. Un match de bûcheron donc, ce qui lui a certainement valu une tape amicale de son coach sur ses petites fesses musclées.

Djilobodji (3/5) : Mais… Mais… Des relances enfin simples et au sol, un côté « from the block » mis en veilleuse, des attaquants sereins quant à leur intégrité physique, aurait-on retrouvé le J-Lo de l’an passé ?

Cichero (3/5) : Euh, t’as pas oublié quelque chose ? Eh ouais grand, le air-marquage sur Yatabaré (Yatabaré, merde), c’est pour ta pomme. Heureusement que la grinta du Vénézuélien a fait effet le reste du match.

Veigneau (4/5) : Une vraie mobylette sur son côté gauche, avec notamment un centre presque décisif pour Bessat. Appliqué, accrocheur, il assure même le spectacle en foirant un dégagement qui passe au ras du poteau de Riou.

Touré (2/5) : Aïe Touré. Aïe aïe aïe. Aïe Touré. Aïe. Aïe Touré. Il est mort.

Veretout (2/5) : Quelques passes lumineuses, et puis c’est tout. A passé le reste du match à regarder les scuds lui passer au-dessus de la tête. Moche.

Bessat (3/5) : A la baguette sur le but nantais, il a été un danger constant sur son côté. Il rate par deux fois le break à 10 mètres des buts sur des centres en retrait. Le temps de trouver son pied droit, trop tard, le gauche a déjà shooté à côté. Remplacé par Eudeline (64ème), volontaire mais en manque flagrant de rythme.

Pancrate (2/5) : Le problème de Fabou, c’est qu’il sort un gros match de merde dans l’ensemble. Mais qu’il réalise une nouvelle passe décisive et deux-trois actions sympas, ce qui le rend indispensable aux yeux de Der Zak. Eudeline, vite !

Djordjevic (2/5) : Pas de but ce soir, malgré une dépense d’énergie louable et une participation au jeu intéressante. Bah oui, mais y’a pas eu de jeu, ce qui fait que oui, il n’a pas foutu grand chose.

Gakpé (3/5) : Un but splendide d’entrée de jeu, des courses tranchantes jusqu’à la mi-temps, et puis il a attendu des ballons qui ne sont jamais venus. Encourageant pour la suite, l’axe lui convient bien plus que les côtés.

Le match de Jordan Veretout, vu par Adil Rami

 

Raynald ne sait plus quoi penser de ce Nantes-là et balance les images du match.

Câlins beurrés.

Raynald Dunoeud.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

6 commentaires

  1. Thanks Raynald de continuer a nous faire partager les aventures du FC Kita.

    Ce qui énerve Coco sur ce match, c’est que quand t’es a 1-1 à la maison a la 55e et que tu vois bien qu’il se passe plus grand chose et bah tu te tires les doigts et tu changes quelque chose. Putain Der Zak ca sert a quoi les remplaçants ??? Coco aurait voulu voir Trebel foutre un peu de bordel la dedans.
    Autrement Veigneau n’a rien a faire à Nantes. Ce type est trop fort pour la L2.

  2. Bien d’accord avec toi mon Coco, surtout que Veretout revenait d’une sélection U20 en Chine, et ça s’est vu. Mais bon, Trébel, sûrement trop joueur pour Der Zak’…

  3. Un petit tour à LBLF lundi dernier et l’échauffement a bien éclairé la suite. Riou s’est troué 2-3 fois sur des frappes trop vicieuses de Trébel qui jonglait nonchalamment le reste du temps sans aucun investissement. DerZak l’a sanctionné pour qu’il imprime.
    Déjà 4 points de perdus à domicile en ma présence…Je vais faire un petit break. Belle ambiance en revanche.
    Bon courage pour le mémoire.

  4. Merci raynald et bon courage. tout pareil sais pas trop quoi penser mais pas du tres bon en tout cas

  5. @Coco : Mayenga, c’est pour l’instant (au vu des amicaux et des entrées en jeu) niveau Ligue 2/National. Il sent bien les coups, mais doit être plus tueur devant le but.
    Il est derrière Djordj’ et Gakpé dans la hiérarchie, mais il aura sa carte à jouer je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.