à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Lille – Bordeaux (2-1): La Scapulaire Académie note

Mardi 5 mars 2013

Lillois, prends garde, ce qui suit ne te plaira pas. Mais sache que quand je parle de tes « supporters » je parle de ceux qui ignorent qui sont Djézon Boutoille et Olivier Pickeu et pour qui Eden Hazard fait office de référence absolue.

Parlons un peu de Lille. Je ne vous ferai pas l’affront de parler une nouvelle fois de cette région au charme désuet avec ses forêts où il fait bon courir (genre la forêt de Phalempin où tu peux faire ton cardio poursuivi par un violeur ou un exhibitionniste), parlons juste de la ville, la « Capitale des Flandres » comme ils disent. Sont cons, les Flandres c’est même pas un pays.

Lille c’est le genre de ville que tu sais qu’elle existe mais la plupart du temps t’en entends jamais parler. Sauf quand y’a la grande braderie ou des mecs qui sortent leur ‘stouquette au Carlton. Alors oui tu sais que là-bas y’a Martine Aubry et Rudi Garcia mais le reste tu t’en fous. Lille c’est bien si t’aimes la bière et le froid, sinon c’est chiant. Y’a pourtant des mecs connus qui viennent de Lille :

  • Charles de Gaulle, le mec qui a appelé le 18 juin, est Lillois
  • Jean Perrin, prix Nobel de physique (rien que ça) est Lillois
  • Le groupe Skip The Use est aussi originaire de la Capitale des Flandres.
  • Mallaury Nataf est Lilloise. Son parcours : « Le miel et les abeilles », « La Ferme des Célébrités », la rue (non ce n’est pas un nouveau concept de télé-réalité).
  • Nicolas Hulot, l’écolo-relou
  • Monsieur Philippe Noiret (Les Ripoux)
  • Ovidie, actrice de films sur la corrida.

Côté foot, Lille c’est un Lyon sans palmarès mais avec une belle brochette de mecs détestables comme Rudi Garcia ou Benoît Pedretti. Si on organisait une Ligue des Champions de la contestation arbitrale, tu peux être sûr que le LOSC jouerait enfin l’Europe à fond et sortirait premier de sa poule. Lille c’est aussi un stade flambant neuf, super beau et aussi aseptisé qu’un bloc opératoire. Du coup l’ambiance s’en ressent. Mais ne te moque pas trop, tu verras quand t’auras toi aussi ton stade tout neuf, on te demandera de ne pas chanter trop fort pour éviter d’effrayer la tribune présidentielle. Le « stade du futur » que ça s’appelle.

Côté Bordeaux, Gillot fait avec les moyens du bord. C’est le genre de mission tu demandes à McGyver de le faire le mec se barre en courant et en pleurant. Mais le Francis est plus fort que ça, il ne se laisse pas abattre par 8 blessés, il a vu pire, il a vécu à Sochaux. Alors qu’il fut un temps question pendant la semaine d’avoir plus de joueurs valides qu’invalides, Francis emmène au final un groupe qui ressemble presque à quelque chose et nous aligne la compo suivante.

tactique_lille_bordeaux

La première mi-temps qui te fait croire au miracle

Le match commence à une interview de Francis qui, lucide, lâche un « Ce sera pas facile ». En même temps Francis, tu m’aurais sorti le contraire je te faisais interner direct à Charles Perrens. Pendant ce temps on entend Rudi Garcia souhaiter « un bon match aux arbitres ». Rudi Garcia qui souhaite un bon match aux arbitres c’est un peu comme si un huissier te souhaitait une bonne journée avant une saisie.

 Le coup d’envoi fictif est donné par Pascal Papé qui ressent enfin ce qu’éprouve Trinh-Duc quand il loupe son coup de pied. Enfin, place au match.

5ème : La 1ère frappe du match est lilloise, enfin si on peut appeler ça une frappe. Elle est l’œuvre de Payet et elle est à peu près aussi dangereuse qu’un train à l’arrêt. Sur le contre bordelais, Obraniak expédie un long centre vers Diabaté qui n’arrive pas à cadrer sa tête. Il est en progrès, avant il n’aurait pas réussi à reprendre la balle.

7ème : Payet croise Henrique. Il reste au sol en pleurant, l’effet Carlos.

9ème : Corner Lillois repoussé par la défense sur Digne qui frappe du droit et dégomme un enfant en tribunes. L’enfant pleure, les CRS interviennent et le gazent avant de l’expulser. « Chut ! » fait un spectateur qui aime entendre le silence.

15ème : Côté gauche, Digne dépose tout le monde et centre vers Marvin Martin qui reprend la balle et oblige Carrasso à une parade magnifique. Le stade siffle Carrasso parce qu’il a empêché Martin de marquer puis siffle Martin parce qu’il est moins bon que Hazard.

16ème : Nouveau corner lillois, nouvelle frappe du droit de Digne. Un homme prend le ballon dans les choses de la vie. Il étouffe un cri et se retient de lâcher une larme, de peur d’être expulsé du stade.

18ème : Obraniak réchauffe Elana sur un coup-franc lointain.

22ème : Faute de Kalou sur Sané. Le stade siffle successivement Sané, l’arbitre et Kalou, parce qu’il est moins bon que son frère.

26ème : Julien Faubert envoie une frappe « Fast and Furious » dans les tribunes. Le ballon est expulsé du stade par les CRS pour « trouble à l’ordre public ».

28ème : Rodelin voit son but refusé par l’arbitre. Au début je crois que c’est parce qu’il est trop moche pour marquer. En fait non y’a hors-jeu.

29ème : Trémoulinas s’appuie sur Plasil qui lui remet dans la surface. Béria trouve que c’est une bonne idée d’arriver jambe tendue sur un mec dans la surface, Trémoulinas trouve que ce serait une bonne idée de le cartonner et tomber. Le résultat : un « yapéno ! » entre deux gorgées de bière et un jaune pour Béria pour « bêtise ». Plasil envoie une frappe estampillée « gastro-entérite » qui passe par miracle entre les jambes d’Elana. Bordeaux mène à Lille et je crois sincèrement que les Girondins peuvent réussir un énorme braquage. Oui je suis du genre optimiste, comme quand je crois qu’on va vendre Bellion.

32ème : Instant catin : Traoré glisse au milieu de terrain, Rozehnal hurle comme s’il avait découvert combien Gourcuff prend par mois pour être blessé alors qu’il n’est même pas touché, l’arbitre colle un jaune au Malien.

37ème : Sur un corner, Obraniak trouve Diabaté qui fait une super tête (il faut le souligner) mais qui est détournée par Elana d’un super réflexe. Je ne peux m’empêcher de penser que si Landreau était encore là on mènerait 2-0.

41ème : Béria déborde côté droit et centre en retrait pour Payet qui expédie le ballon directement en dehors du stade en direction de Douai.

44ème : Corner d’Obraniak, Sané, surpris que ce soit si bien tiré, décroise trop sa tête.

45ème : Faute de Florent Balmont sur Plasil à 25m. Le coup-franc d’Obraniak est contré mais n’a pas assez de puissance pour surprendre Elana qui est tout de même bien meilleur que Landreau (oui je dénonce).

A la mi-temps Bordeaux mène face à des Lillois qui ont autant d’idées que leurs supporters de chants.

La deuxième mi-temps qui te fait déchanter.

46ème : Kalou frappe au-dessus, c’est ça aussi de passer de s’entraîner avec Lampard à s’entraîner avec Pedretti, on perd en qualité.

48ème : Faute sur cette petite catin de Payet qui en rajoute plus qu’un personnage d’Arabesque annonçant un décès. Digne tente sa chance et dégomme un stadier qui est immédiatement viré pour « abandon de poste ».

49ème : Planus rêvait de devenir couvreur quand il était jeune et met sa passion en application en couvrant parfaitement Rodelin qui réussit à louper admirablement le cadre.

54ème : Nouvelle alerte sur le but bordelais mais Faubert défend parfaitement. Putain de recrue.

56ème : Rozehnal est remplacé par Pedretti. Rudi Garcia vient de rendre son équipe encore plus détestable, chapeau.

57ème : Corner Lillois repoussé par la défense qui monte en quinconces en hommage à la ville. Basa dévie de la tête, Planus couvre, Rodelin fusille du gauche Carrasso, Lille égalise. Putain, c’est comme à Football Manager, le mec a pas marqué un but de la saison et te démonte quand tu l’affrontes.

60ème : Poko remplace Traoré qu’on aura pas vu, sauf pour son jaune.

62ème : Payet s’y croit et tente la frappe à côté. C’est réussi.

68ème : Chedjou sort sur blessure, remplacé par Sidibé. Du coup Beria passe dans l’axe. Cette phrase n’a aucun intérêt vu qu’on attaque plus.

71ème : Centre de Pedretti de la gauche vers Kalou qui contrôle, demande un café et l’addition, crochète, fait coucou à son frère et marque. 2-1. Bien joué la défense.

739783668

Après « l’alignement en quinconces », l’alignement en « bande de cons »

739776610

Quand le con montre la lune du doigt…

75ème : Payet s’écroule dans la surface et réclame le pénalty. Le public, réveillé par l’action, réclame aussi.

80ème : Maurice-Belay et Faubert sortent, Bellion et Ben Khalfallah rentrent. Les supporters bordelais tremblent plus que les lillois sur le coup.

86ème : Rodelin sort, remplacé par De Melo, le Planus local (pour les blessures hein, parce que bon le Tulio il est gaulé comme un mec sous-alimenté).

89ème : Instant paranormal : frappe terrible du gauche de Ben Khalfallah de 20m. Si elle rentre je fais 10 fois le tour du quartier avec mon slip sur la tête en chantant du Sandy Valentino. Malheureusement pour mes voisins qui n’auront pas la joie de goûter à mon organe vocal, Elana sort la balle. Tu comprends mieux comment Brest s’est maintenu l’an dernier.

Fin du match, les Bordelais ont craqué et une nouvelle fois perdu. On s’en fout ils iront cogner Benfica pour emmerder tout le monde. Place à l’analyse.

Les gars :

Carrasso (2/5) : Nous évite certes de prendre une valise mais sa non-intervention sur le deuxième but reste un mystère, tout comme sa capacité à rester calme face à Planus.

Faubert (2/5) : Vin Diesel est à court de jus, comme les scénarios de Fast & Furious. Pour autant son match est potable, plus que les films en tout cas. Remplacé à la 81ème par Bellion.

Trémoulinas (2/5) : A réussi à filmer le but de Kalou en réclamant un hors-jeu. Polyvalence. Heureusement qu’il provoque le péno.

Henrique (2/5) : A marqué son territoire d’entrée en urinant sur Payet. Mais on a bien vu qu’il revenait de blessure et qu’il manquait de tranchant. Dommage.

Planus (1/5) : Une accélération de Planus on dirait du tractor-pulling, mais la version où le moteur explose. On dit souvent qu’un joueur pro prend 20 kilos quand il arrête sa carrière. Ça fait longtemps qu’il a arrêté Marco ?

Sané (3/5) : Le forfait-qui-l’est-pas a livré un bon match, tentant de faire de son mieux pour contenir les attaques lilloises. Mais comment faire quand y’a un mec derrière toi qui fait n’importe quoi ?

Plasil (1/5) : Putain même le mec de la pub Weldom à la mi-temps tire mieux son péno que toi.

Obraniak (1/5) : Deux belles passes pour faire fantasmer les supporters puis rideau. Ah si, des centres pour Elana.

Traoré (non noté) : Les seuls moment où je l’ai vu c’est quand il glissait sur le terrain. Remplacé par Poko à la 61ème.

Maurice-Belay (1/5) : 23 ballons en 80 minutes ça laisse de quoi faire un solitaire entre chaque ballon touché. Le pire c’est qu’il a eu autant de réussite que face au but. Remplacé par Ben Khalfallah à la 80ème.

Diabaté (2/5) : Cheick a pu ressentir ce que ressent Wesley Fofana après une percée de 80m, ce sentiment de solitude absolu parce que tes coéquipiers sont encore dans leur camp. J’ai failli lui mettre la moyenne mais son incapacité à faire une passe correcte en seconde période a eu raison de moi.

Les gars qui entrent pour décorer :

Poko (non noté) : Pas vu

Bellion (non noté) : Pas vu non plus

Ben Khalfallah (non noté) : A failli marquer le but qui l’aurait réconcilié avec tout Bordeaux. Putain de Elana.

Les remarques à la con :

  • On est qualifiés en Coupe. Oui c’était moche. Mais si on gagne, qui s’en souviendra ?
  • Adil Rami au CFC c’est intéressant quand il se tait et qu’il sourit. Comme Astrid Bard.
  • « Faubert à la base il jouait pas attaquant ? » Paganelli au top de la connaissance
  • Le public siffle à 0-0, siffle à 0-1, se réveille à 1-1, enchaîne les « olés » à 2-1. Je plains les supporters historiques du Losc, ceux qui ont connu la L2.
  • « Parlez en connaissance de cause Monsieur, nous avons chanté tout le match durant, ne parlons pas des supporters bordelais…muets » Un « supporter » Lillois. Au-dessus c’est le soleil.
  • Une pensée pour Jérémy Clément victime d’un tacle assassin du niçois Eysseric
  • Une pensée pour les Ultras Bordelais, ces fous dangereux qui se déplacent en famille et qu’on refuse dans le stade.
  • Modeste qui fait expulser Chalmé dans le derby corse. Le groupe va bien vivre l’an prochain.
  • On souhaite la bienvenue au site qui vous dira tout sur les autres équipes des Girondins : cfagirondins.fr

Claude Pèze

 

Vous aimez la Scapulaire Académie ? Vous voulez qu’elle continue ? Alors soutenez horsjeu.net en vous abonnant ici. Il y en a pour tous les goûts, de 2€ par mois jusqu’à 16€ par mois pour les riches. Et puis on vous promet de détourner le pognon, on est pas comme les autres qui disent qu’ils vont vraiment l’utiliser.

Ils soutiennent l’activité du Claude : 

Marine et Blanc Ile-de-FranceGirondins33WebgirondinsChez les GirondinsGirondins AnalyseSupporters Virage Sud Centre HautLa Légende des GirondinsMade in Girondins,Girondins de Bordeaux.net et Marines et Blancs Franche-Comté et Handi Fan Club FCGB.

Pour les suivre, vous avez aussi leur page Facebook, tout comme celle du Claude himself sans oublier celle de Horsjeu.net, de la Scapulaire Académie ainsi que les profils de certains de vos académiciens préférés mais surtout de l’Editeur, ce si bel Homme, si beau et si intelligent (et je ne parle pas de son potentiel attractif mesdames). Le Claude est aussi sur Twitter pour des leçons sur l’alcoolisme, la vie, un peu tout et même sur Google+ même si c’est plus désert que le cerveau à Ribéry.

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • patam dit :

    Landreau n’aurait effectivement pas sorti la tête de Diabaté par contre il aurait arrêté le péno de Plasil, ça équilibre

  • J'y suis Giresse dit :

    Un p’tit lien pour bien comprendre cette académie : http://www.sudouest.fr/2013/03/04/girondins-les-ultramarines-denoncent-des-incidents-a-l-entree-du-grand-stade-de-lille-984467-4556.php

    Sinon, pas grand-chose à rajouter sur ce match chez les nouveaux riches du Nord… en plus, le club est encore en déficit en grande partie à cause des prolongations de contrats post-titre. Et Triaud qui se permet de critiquer ses propres joueurs. D’un autre côté, on croirait un clodo, lui manque que le litron dans la poche… la paille, la poutre, tout ça. Bref, va falloir lourder des mecs : Planus, Plasil, FBK et Bellion peuvent faire leurs valises en ce qui me concernent. Modeste et Chalmé peuvent aussi rester aussi là où ils se trouvent. Triaud peut aller voir jouer Bègles puisqu’il préfère le rugby et De Tavernost se faire tapisser le derrière par Damidot au siège de M6.
    Une pensée émue pour Francis.
    Merci Claude pour l’acad’, t’as bien du courage.

  • Alfredevil dit :

    Bravo Claude pour cette analyse du public lillois et du LOSC dans son ensemble !

    J’avais suite à un hasard du calendrier assisté à la célébration du titre par les lillois en 2011, eh bien figure-toi que ces blaireaux sifflaient leur équipe – titrée la semaine précédente – lorsque Rennes menait !

    Ils sont stratosphériques !

  • Bart Van den Van Krrr dit :

    J’avoue, j’avais peur de ton papier sur les Lillois, mais ta critique sur le « public » (enfin le nouveau) est pertinente, ça va encore. Quoique les « olés » je les ai pas entendus, en tout cas ils sont pas venus du kop

    En passant, je soutiens les Bordelais venus en dép’ qui n’ont pas pas venus s’installer, on a subi les mêmes galères avec les DVE à Reims (et je sens que ça va être pareil la semaine prochaine à Valenciennes) et on les subit même « chez nous ». Foot-business de merde !

  • Bart Van den Van Krrr dit :

    Pour le deuxième paragraphe, je voulais dire « qui n’ont pas pu s’installer », je me suis un peu emmêlé les pinceaux, vous m’en voyez fort confit… euh contrit

  • J'y suis Giresse dit :

    T’en fais pas Bart, le confit ça va. C’est le Sud-Ouest ici. Et si nous on le prend pas , c’est encore Planus qui va le bouffer.

  • Mèch Tuyot dit :

    Je pense que Paga confond Faubert et Marlet.

    Sinon ELANAAAAAAAAAA

  • FOOTRIX dit :

    Petite référence á Dieudo savoureuse..

  • Franck Ripoux dit :

    Je trouve que dans l’ensemble Faubert est quand même pas mal, il me surprend agréablement… ça doit être le manque d’alcool.

  • Nicolas de la Taverne dit :

    C’est Maurice Belay qui fait la passe à Tremoulinas pour le penalty. Et la faute sur Payet y’a vraiment faute. Faubert lui tiens le bras et le colle à lui l’arbitre peut pas le voir. Ca c’est de l’expérience.

Laissez un commentaire