à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

PSG vs OL (1-0): La Porte de Saint Cloud Académie note

Mardi 18 décembre 2012

Pour des raisons d’ordres privées, personnelles, et qui me sont propres, mais également pour des raisons scolaires, temporelles, sentimentales, et sportives, il n’y aura exceptionnellement pas d’introduction à cette académie. De même qu’il n’y aura pas de justification sur le fait que, pour une fois, vous aurez attendu le surlendemain d’un match du PSG pour en avoir le compte-rendu.

 

Une image tout de même, avant d’évoquer la rencontre :

 

Quelques heures plus tôt, Ancelotti expliquait sa mise à l’écart par une soi-disant blessure… Quel gâchis. Quel dommage. Quel manque de reconnaissance. Autant dire que les chances de le voir finir la saison à Paname s’amenuisent de plus en plus.

 

Après 2 jours de réflexion :

Bon, tout le monde a vu le match, donc on va résumer ça rapidos, ok ? Malgré l’absence de plusieurs joueurs de marque, Lyon affiche un 11 de départ pas trop dégeu’, notamment avec un quatuor offensif dont il faudra se méfier. De notre côté, Carlo reconduit la même équipe que contre Valenciennes, à l’exception d’Alex, blessé et remplacé par Mamad’.

Les débats de la première période sont plutôt équilibrés. On retiendra principalement 3 faits de jeu marquants : la reprise de Lisandro sur le poteau, où le ballon flirte avec notre ligne de but pour finalement échouer juste derrière l’autre montant, grâce à un effet digne d’un coup de billard artistique. Puis le fameux écrasage de visage sous crampons de 16. Chacun se fera son idée. Pour Aulas, c’est un assassinat. Perso, je pense que le Z ne fait pas exprès. Et quand bien même, Lovren étant Lyonnais, il le mérite. Comme je ne sais pas quelles images ont été diffusées par Canal, je peux au moins vous rapporter ce qu’il s’est passé au Parc. On a vu un défenseur se rouler par terre pendant 5 minutes, c’était un mix entre une crise d’épilepsie, une rupture des croisés des 2 genoux, et une valbuenisation puissance 10. Sans que l’on sache pourquoi, d’ailleurs (les gens étaient fixés sur le ballon). Puis soudain, le gars se relève d’un coup, droit comme un « i », fou furieux. Forcément, des tribunes on se dit que ce mec est vraiment un guignol, encore un putain de simulateur qui fait sa victime. D’où la bronca et un torrent d’insultes pour Lovren… Bref. Dernier temps fort de cette mi-temps avec le but de Blaise. Ibra crochète avec un extèr’, puis centre au millimètre sur la tête de Matuidi, qui propulse un sacré coup de boule dans les filets de Vercoutre ! Bim ! Juste avant la pause, ça fait plaisir !

La seconde mi-temps est quasiment à sens unique. Comme un symbole de faiblesse, Lyon tente sa chance de loin à plusieurs reprises. Toutes leurs frappes passent bien loin des cages de notre portier. Les occasions les plus franches sont parisiennes. Pastore, Jallet, et Lavezzi, ratent tour à tour de faire évoluer le score. Mais rien n’y fera. On entonne une dernière chanson à l’intention de Hole Ass (sûrement en prévision de ses conneries d’après-match), et c’en est fini de cette partie.

On redevient leader de la Liguain, mais seulement grâce à la différence de buts. C’est toujours bon à prendre quand même. Le nouveau schéma de jeu mis en place par Carlo montre ses preuves à chaque nouvelle sortie, et c’est vraiment un plaisir de voir tous nos joueurs combiner autant devant. On a réellement une attaque de feu ! Les gars semblent enfin impliqués, et se montrent motivés. Finalement, c’est con que la trêve arrive dans une semaine. Ça risque de nous couper dans notre élan.

 

Une petite citation pour finir : « Mais vous savez ce que ses propos traduisent à mes yeux ? Un complexe d’infériorité ». C’était Léo parlant de Hole Ass, suite à ses diverses interventions sur l’épisode Lovren (entre autres)… Bim, prends ça Jean-Mich’ !

 

Comme vous aimez les images, je vous en file une de plus. C’est cadeau.

 United Colors of PSG

United Colors of PSG

Prochaine académie samedi pour le déplacement à Brest ; il s’agira sûrement de mon dernier article en2012. Amoins que je ne trouve la motivation suffisante pour faire un bilan de l’année.

Allez zou, tout le monde a pareil ! Sauf Blaise.

 

Sirigu (3/5) encore une fois peu sollicité. Une grosse frayeur sur l’occaz’ de Lisandro, et c’est tout. Il a regardé passer les frappes lyonnaises comme une vache regarde passer les trains. Averti pour un soi-disant gain de temps (alors qu’il n’avait pas encore été rappelé à l’ordre).

Jallet (3/5) moins embêté par Bastos que ce qu’on pouvait craindre. Il a parfois gâché des offensives intéressantes par précipitation. Pas loin d’inscrire une belle volée, qui passe tout près du poteau.

Thiago Silva (3/5) toujours aussi impérial dans les duels, mais du déchet ce soir à la relance, pourtant son point fort habituel… A force de ne pas vouloir dégager n’importe comment, on s’est mis en difficulté bêtement avec des passes latérales…

Sakho (3/5) c’est étrange parce qu’on sait qu’il est bon, et qu’il mérite sa place. Malgré tout, en tribunes, on ne peut pas s’empêcher de retenir notre souffle à chaque touche de balle de sa part. Quelques petites imprécisions de sa part, mais ce soir c’était quand même solide.

Maxwell (3/5) il a bien géré son couloir, et a laissé à ses coéquipiers le soin d’apporter du danger devant. En gros, il n’a pas trop forcé.

Matuidi (4/5) comme d’hab’ mais avec 2-3 petites pertes de balles inhabituelles, et surtout le but de la victoire d’un coup de tête digne d’un grantattaquant ! Lui, il les aura mérités ses vacances !

Thiago Motta (3/5) j’ai pas été méga-attentif à sa prestation, désolé. Il a donc du être sobre, discret, et efficace.

Lavezzi (3/5) « tu me fais tourner la tête, mon plus grand manège à moi, c’est toiiiiii » ! Pas décisif, mais toujours aussi percutant. Une vraie pile électrique !

Ménez (3/5) même s’il foire de temps en temps, on ne lui en voudra jamais de provoquer, de provoquer, et de provoquer. Il a quand même des sacrés skills en driblle, le salaud !

Pastore (3/5) on sent à sa gestuelle qu’il reprend confiance en lui petit à petit ; quelques occasions franches également lui ont permis de briller, mais pas toujours avec éclat. Du mieux dans le repli défensif, même s’il paraît toujours un peu frêle en face-à-face.

Ibra (3/5) quelques beaux gestechniques, quelques bons mouvements, et puis un peu de nonchalance et de facilité parfois. On retiendra sa passe caviardée pour Blaise, sa marque de crampons sur la gueule de Lovren, et son faible nombre de hors-jeu.net (par rapport à Valenciennes, par exemple)

 

Les remplaçants :

Chantôme (non noté) même pas 10 minutes de jeu pour mon chouchou. Trop peu pour se montrer.

Armand (non noté) you can’t stop Sylvain !

 

Les adversaires : je n’évoquerai pas Lovren. Fofana a été très limite sur pas mal de fautes. Un Vercoutre pas mal. Lisandro plutôt discret malgré son poteau. Et Gomis bien muselé, et trop peu dangereux.

L’arbitre, M.Gautier : tocard.

Si vous voulez faire de moi une reu-sta au bahut, si vous voulez faire grimper ma cote de notoriété populaire, bah faîtes pas vos crevards : likez mon acad’, googleplussoyez mon article, et hashtaggez-oim ! Il en va de ma réput’! Et puis lâchez des commentaires aussi ! Bitch, please.

 

Petit-Louis Fernandel

Tags: , , , , , , , , ,

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Briand dit :

    Houla c’est pas la forme petit Louis, toi aussi t’auras mérité tes vacances. Enfin bravo d’être toujours fidèle au poste.
    En attendant je vais jouer mon footix pro-Aulas et relancer le débat sur lequel tout le monde est déjà en boucle. Vu des tribunes les gesticulations de Lovren passaient forcement pour de la simu puisqu’on a pas vu que le Z lui marchait sur la gueule mais seulement un mec qui se tordait de douleur bien après être tombé. Et puis quand on sait que c’est le bandage de Bisevac qui fait la passe décisive à Matuidi, on est en droit de pas rester de marbre quand la re-sta de la L1 s’excuse pas après t’avoir dédicacé le visage avec ses pompes.
    Hormis cette polémique RMC, le score est pas immérité, faut être honnête. Paris a bien géré, même si mes gars m’ont fait plaisir pendant 45min et autour de moi ça mouftait pas jusqu’à l’ouverture du score où on a commencé le décrassage en oubliant les poumons au vestiaire. Enfin à part le poteau de Licha au moins j’ai même pas trop de regrets à avoir.

  • Rom1 dit :

    Didon PLF, t’avais dit que c’était terminé les arbitres !

  • L'Eto'o se resser dit :

    Ibra est bien revenu s’excuser après, on l’a vu une demi seconde sur C+ checkez Lovren qui ne l’a pas envoyé chier. C’est assez étonnant de la part d’un rageux comme Zlatan, est ce que ça voudrait dire qu’il n’a effectivement pas vu Lovren, tant il était obnubilé par le beau cuir qu’il voyait déjà dans les filets ?

    Je demande donc une suspension de 6 matchs pour simulation de Lovren

  • Blinky dit :

    Oulà, service minimum. Et même pas un mot sur l’ambiance dans les tribunes ? C’est que ça commencerait ptet presque à ressembler à quelque chose. Ça chante, ça crie, ça siffle. En tout cas, à la télé, c’était plutôt un régal.

    Bon, je retourne guetter l’acad’ de Roazh.

  • Petit-Louis Fernandel dit :

    @blinky: un service minimum à 1100 mots qnd même… En tt cas, oui, l’ambiance est un peu revenue. Mais ça manque tjrs autant de fumigènes.
    @rom1: j’avais dit ça, moi? Bon, je n’ai qu’une parole, c’est donc la dernière fois ici que j’en parlerai.

  • Dad dit :

    Bravo le fils ! Il assure grave et pis c’est tout !

  • Dad dit :

    Encore qu’on se serait passé de la photo du Lapin Duracell (avec l’écharpe bleue) …

  • P2B dit :

    Ah oui belle ambiance, ça pour insulter du steward y avait du monde !

  • TupacShakur dit :

    Une seule note différente de 3/5…
    J’te conseil de mettre sur 10, là on a l’impression que tout les joueurs ont étés au même niveau, a ce moment autant ne pas noté !

  • Mèch Tuyot dit :

    Moi je pense que c’est volontaire.
    Après le score est mérité.
    Et puis je préfère que vous arriviez en ayant gagné, qu’en ayant pris une rouste.

Laissez un commentaire