à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Stoke Manchester City (1-1) la Blue Moon Academy livre ses notes.

Lundi 17 septembre 2012

 

Avant match :

L’emploi du temps de Nigel étant actuellement très éthyliquement chargé, l’académie du jour sera plus concise… Ce qui devrait fatalement diminuer le nombre de conneries la composant… De plus, Nigel saura se rattraper dès cette semaine en sortant une académie du feu de Zizou pour le match à Bernabeu mardi.

Pour le moment, 4ème journée de Premier League et déplacement à Stoke pour les Citoyennes, avec pour objectif de rattraper Chelsky en tête du classement. Un déplacement à Stoke, c’est toujours un peu bizarre, un peu comme quand tu joues au city (aucun lien) avec des rugbymens : Tu sens que les mecs ne savent pas jouer au foot, que leur technique combinée n’atteint pas celle d’un doigt de pied de Silva… Mais tu flippes quand même, d’une part parce que chaque contact avec un défenseur adverse arracherait une jambe à Diaby, et d’autre part parce qu’ils peuvent soit te mettre un vieux but sur un malentendu et après cinq ou six contres (généralement) soit un but venu d’ailleurs que le mec ne mettra jamais plus dans sa vie (exemple, saison dernière : score final 1-1 )… Bref une équipe de merde !

Pour les affronter, le beau Roberto doit jongler entre les mecs qui reviennent de difficiles joutes internationales et les mecs qu’il veut préserver pour mardi. Au final, c’est une équipe assez originale qui est alignée et qui permet la titularisation de quelques petits nouveaux. Joe reste évidemment dans les cages avec sa 3DS (Stoke, Nigel te rappelle… En plus, Joe doit prendre de l’avance, parce qu’à Bernabeu, il risque d’avoir un peu de taf, ça faisait longtemps…) et la charnière centrale est également inchangée : Cap’tain Vinz – Lescott. A gauche, Gaël est titularisé (Nigel ne rentrera pas – ou du moins plus – dans le débat Evra/Clichy qui n’a, d’après Nigel, même plus d’intérêt… Ce Pas-trique est un putain d’imposteur !), alors que de l’autre côté Maicon fête sa première titularisation. Un milieu défensif Javi Garcia – Yaya Touré, qui ferait pâlir de jalousie n’importe quelle brute épaisse, en dessous d’un quatuor offensif Sinclair – Samir – Carlito – Super Mario, qui ferait pâlir de jalousie n’importe quel autiste. Au final, ça donne un truc du genre :


Le match :

-2 : Ok, Nigel doit te l’avouer, si l’académie – et plus particulièrement le live différé – est plus courte cette semaine, c’est en grande partie dû au fait que Nigel n’a suivi ce match que d’un œil (l’autre étant resté entre deux pintes, la veille)…

-1 : Stoke justifie bien sa réputation de « club-poubelle » (= n.m. Club, en général tout pourri, qui récupère les merdes – soient les mecs qui étaient des « futurs quelqu’un » mais qui finalement sont tout pourris soient des mecs qui sont en pré-retraite mais ne veulent pas forcément partir au Qatar ou en Chine. Exemples : Sunderland, Nice) avec la titularisation de C. Adam au milieu et la présence de M. Owen sur le banc…

14’ : Et voilà, qu’est-ce que Nigel disait pas dans sa présentation ? Si l’an dernier, Stoke marquait sur un but superbe (catégorie b), les rouge et blanc choisissent cette saison le but de merde… Mais alors là, attention, des buts de merde, Nigel en aura vu dans sa carrière, mais celui-là ! Un but de merde de champion. Après un corner mal repoussé par Yaya et une tentative d’intervention Lescottienne de Cap’tain Vinz, Crouch s’emmène le ballon de la main. Lescott tente alors d’intervenir mais rate son dégagement qui va cogner le bras de Crouch, qui se retrouve alors seul à trois mètres des buts de Joe et peut tranquillement transformer du plat du pied. Une action incroyable et le service vide et haut l’a bien compris. 1-0

35’ : Super Mario décroche une énième fois et obtient un coup franc à 40 mètres des buts adverses. Silva sur le banc, Samir aussi habile qu’une girafe, c’est Carlito qui s’occupe du coup de pied arrêté et qui dépose un amour de centre sur la tête de Javi Garcia qui ouvre son compteur en Premier League. 1-1.

62’ : Joe récupère une tête (minable) de Crouch et lance Yaya pour le contre. L’ivoirien remonte tout le terrain, fait un une-deux avec la défense adverse (ce match ne veut vraiment rien dire), mais bute ensuite sur Begovic.

92’ : Sur un corner bien obtenu par Clichy, Silva sert Javi Garcia, encore une fois bien seul, mais Begovic sort l’arrêt de sa carrière et sauve son équipe… Son « troupeau » serait plus juste tant Stoke n’a rien d’une équipe…

94’ : Superbement lancé en profondeur, Dzeko se retrouve seul face à Begovic. Le gardien bosnien sort n’importe comment à vingt mètres de ses cages. Dzeko (pour une fois) bien inspiré, lobe le gardien… Le lob est bien exécuté… Le ballon se dirige vers les cages… Nigel se réveille enfin après 90 minutes de merde… City va à nouveau gagner 2 points à la dernière seconde et définitivement reformuler l’expression « Fergie-time » en « Robbie-ce-bel-homme-time »… Voire en « Dzeko-time »… Une statue serait érigée en l’honneur du Bosnien, qui justifierait, enfin, son transfert et permettrait aux Citizens de revenir à hauteur des Blues… La fête serait énorme dans Manchester… Dans toute l’Angleterre… Dans le monde entier… Des « Dzeko Président » fleuriraient aux quatre coins du monde… Bixente Lizarazu avouerait « Dzeko est presque aussi beau que moi »… Arsène Wenger ne dirait plus « oui », mais « ouiko »… Christian Jean-Pierre déchirerait tous ses posters de Messi pour désormais se pignoler exclusivement sur des photos de l’attaquant Bosnien… La folie en quelque sorte…

94’02 : Malheureusement, Shawcross sauve sur sa ligne… Dzeko est une merde…

Fin du match : 1-1, même score que l’an dernier… Toujours aussi difficile de venir à Stoke… Que ce soit pour les joueurs Citizens ou pour les supporters de foot du monde entier devant se taper ce genre de « parodie de match » (Copyright Christian Gourcuff)… Enfin bref, Nigel passe à l’anal-lyse :

 

Les Citoyennes :

J. Hart (2/5) Encore une fois très difficile pour Nigel de noter Joe. Le mec n’a pas un arrêt à faire durant 90 minutes, est plutôt bon premier relanceur, ne peut rien sur le but qu’il encaisse (abandonné qu’il fut par sa défense et la chance)… Rien de très négatif en soit… Mais bon, Nigel part du principe qu’un mec qui se prend un but de Peter Crouch ne peut décemment pas avoir la moyenne… A voir mardi donc, match durant lequel, il devrait, enfin, avoir un petit peu de travail à se mettre sous la glotte…

Cap’tain « Planet » Vinz (1/5) : Un début de saison plutôt difficile pour Cap’tain Vinz. Une préparation tronquée par diverses blessures n’excusant pas tout, surtout pour un joueur de l’importance de Vinz… Beaucoup de duels perdus par manque d’intensité, un placement souvent plus que moyen… Mais aussi, et surtout, son intervention… Sa tentative d’intervention sur le but de Crouch est à montrer dans toutes les écoles d’autisme.

J. Lescott (2/5) : Un match à l’opposé de ce qu’il a l’habitude de proposer : Si Joleon a fait preuve de beaucoup de sang-froid, voire parfois d’intelligence ( !!) dans ses relances et son jeu à terre, son implication et sa puissance auront grandement manqué face à Crouch…

G. Clichy (3/5) : Bon ok, Nigel va devoir revenir sur ce qu’il a dit quelques lignes plus hauts, mais là c’est trop dur ! Comment Pas-trique Evra peut-il être titulaire en EDF ?… Sérieusement… Nigel n’est même pas spécialement fan de Clichy (même si ce dernier a encore été plutôt bon à Stoke), mais cette imposture a trop duré… Jérémy Mathieu, Jérémy Morel, Jérémy Berthod, une belette, un tabouret… La liste des latéraux plus efficaces qu’Evra est si longue… Nigel ne comprendra donc jamais… Bref, en tout cas, bon match de Gaël, dont l’apport offensif est chaque fois meilleur.

Maicon (2/5) Pas mal… Pas mal du tout… Nigel a toujours vu le brésilien plus ailier que latéral (oui, effectivement, comme tous les latéraux brésiliens) et ce n’est pas cette rencontre qui fera mentir Nigel. Evidemment, sa technique, sa puissance et son expérience devrait être très intéressants pour la suite, mais pour le moment ce qui est ressorti fut surtout un manque d’automatisme avec ses copines… A revoir, donc…

Javi Garcia (4/5) Voilà un mec qui s’adapte… Voilà un mec qui arrive dans un pays et se met au gout du jour direct, Marine likes this. Comme s’il avait passé toute sa carrière en Premier League, l’Espagnol a fait la loi au milieu grâce à sa puissance et une technique au-dessus de la moyenne. Quand, en plus de ça, le mec inscrit le but égalisateur et est à deux doigts d’offrir la victoire en fin de match, Nigel peut sans hésiter donner le titre de joueur du match.

Yaya Toto (3/5) : Yaya a trouvé son complément parfait en la personne de Javi Garcia. Quand l’un récupère, l’autre monte le ballon, ces deux-là risquent de faire très mal dans les prochains mois… Nigel est déjà toute excitée (le « e » n’étant pas un faute de frappe… Vous viendrez vous renseigner sur l’anatomie quelque peu particulière de Nigel plus tard) à l’idée de les voir aux prises avec les voisines… Cleverley… Ahah !

S. Nasri (2/5) Match pas mauvais pour Samir. Aucun geste vraiment décisif, mais une implication de tous les instants qui fait plaisir à voir (surtout quand on connaît Samir) et une relation (footballistique, hein, qu’on s’entende…) pas mal du tout avec Javi Garcia.

S. Sinclair (1/5) : Le neveu de DSK n’aura pas eu une entrée en lice très facile. Surement stressé, l’ancien ailier de Swansea a raté à peu près tout ce qu’il a entrepris… Lorsqu’on sait que son garde du corps était Wilkinson (fils unique aucun lien), ça peut faire très peur pour la suite, mais bon… A revoir également…

Carlito (3/5) : Comme souvent très appliqué et impliqué, Carlito a également rendu une copie plutôt bonne. Etre associé à Super Mario n’est, de plus, jamais facile (à part pour un mec aussi con et fou : cf. Cassano), mais Carlito n’aura jamais été avare d’appels. Il offre enfin le but égalisateur à Garcia (aucun lien, fils unique)… Enfin offre 50% de ce but… Les 50% restants ayant été offerts par la (superbe) défense de Stoke.

Super Mario (2/5) : Que dire ?… C’est dommage tout de même, parce que Super Mario fait 60 bonnes premières minutes, mais il doit toujours y avoir un moment où il craque (son Q.I. de 13 n’aidant certainement pas). Victime d’un coup de coude, passé inaperçu, de Huth, Mario aura dès lors totalement abandonné toute réflexion en tentant de faire la différence tout seul à chaque prise de balle… Ce mec est con comme une bite, ok, ce n’est pas vraiment un problème en soit… Le gros problème étant que, maintenant, ses adversaires le savent et ne vont plus s’atteler qu’à le faire craquer…

 

Les autres Citoyennes :

G. Barry (Pour Tevez, 63’, -/5) : Rentré pour redonner un peu d’allure au milieu Citizen en seconde période, Gareth aura tout de suite fait ressentir son influence. Son retour devrait faire du bien.

D. Silva (Pour Sinclair 74’, -/5) Quel bel homme !

E. Dzeko (Pour Super Mario, 74’, -/5) : C’est con, hein… A 50 centimètres près…

 

Voilà, voilà, deuxième (et espérons seconde) contre-performance face à des adversaires (tout pourris ? Dégueu ? Laxatifs ? Qui n’ont rien à faire à ce niveau ?)… Largement à la portée des Citizens, qui avaient sûrement déjà la tête à Bernabeu (bon et puis, le fait que les arbitres autorisent les adversaires, aussi autistes soient-ils, à jouer de la main n’aide sûrement pas)… Nigel doit vous avouer que, lui aussi, l’a déjà… Pouvoir écrire un papier sur Cristiane et Serge Ramos étant un rêve depuis plusieurs années… Nigel révise ses plus belles insultes, ses plus belles remarques racistes et vous donne rendez-vous dans la semaine.

Nigel de Jonc

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Hugog dit :

    Stoke City…
    Ça me rendrait presque Manchester City sympathique, mouais nan en fait.
    Allez good luck quand même.

  • Luke Seafer dit :

    Renommer le Fergie Time… HAHAHAHAHAHA, excellent, excellent.
    Je note que tu cherches les problèmes dès le début de la saison. Très bien voisin. Très bien.

  • Willy Pagnol dit :

    Où trouve-t-on les renseignements sur l’anatomie de Nigel (le vrai, pas l’enculé hin!) ?

  • Romek dit :

    Bon, j’irai droit au but, ARRETEZ D’ECRIRE VOS PUTAINS D’ACADEMIES EN PARLANT DE VOUS A LA 3ème PERSONNE. C’est de la merde. Déjà vos trucs genre c’est écrit par des personnages, c’est nul, mais écrire à la 3è personne vous fait passer pour encore plus cons et prétentieux que vous ne l’êtes…

  • Nigel de Jonc dit :

    @ Luke Seafer : hé oui, je ne vis plus que pour cette rivalité. En espérant un championnat aussi haletant que le dernier.

    @ Willy : http://www.tube8.com/shemale Ça devrait te donner une petite idée.

    @Romek : Nigel est effectivement très con, prétentieux mais aussi et surtout très fier de l’être… Merci pour ces compliments!

Laissez un commentaire