La Canebiere académie note Quevilly-Marseille (3-2 ap)

 Le Mad Professor a regardé Quevilly-OM (3-2) puis a vomi de honte. Shame on you.

Les faits marquants :

  • La victoire du petit Poucet est plus que méritée. Quevilly a montré du caractère, de l’envie et du professionnalisme. Tout le contraire de l’OM, les vrais amateurs du jour.
  • 7 défaites d’affilée, à 8 ça suffit ?
  • René ménage son coeur pour cette fois mais vous offre les événements importants du match en taille 36. Bob Loulou, de son côté, accueille Olivier Rey de lumière.
  • Deschamps : « si y a pas faute là, je mange un âne ! ». Didier est bon pour bouffer du chorizo matin, midi et soir jusqu’à la fin de la saison. Gignac va trouver son entraineur bien plus intéressant.
  • Après la nouvelle triste prestation de Jordan Ayew, Gadi a déclaré au coach être, lui aussi, le fils d’Abédi Pelé. Cela semble en effet l’unique moyen pour obtenir du temps de jeu.
  • Le saviez-vous ? Franck Leboeuf a été défenseur et a joué en Angleterre où plein de fautes ne sont pas sifflées. De plus, Norwich City évolue en jaune tel Quevilly. Oui tout le monde s’en fout pendant un match de l’OM à Caen mais lui s’acharne à nous faire chier avec ses détails « vis ma vie ». Vivement le prochain Koh Lanta, qu’il aille philosopher sur la mort en sommeil.
  • 2 joueurs olympiens ont été sérieux et impliqués. Ayew et Rémy. C’est triste.
  • Face à un club de National, tous les Marseillais auraient dû obtenir au moins la note de 3/5 soit celle d’une prestation de professionnels. Le Mad Professor vous conseille plutôt le film avec Belmondo.
  • Gomez et Ribéry ont tellement rigolé devant leur télé qu’ils ont décidé de jouer le match de Ligue des Champions sur un pied pour faire durer un peu le suspense. Robben rigole, il fait ça tout le temps.
  • 85′,  première égalisation marseillaise, le banc olympien explose : but à l’extérieur qui compte double, c’est bon, on la tient la qualif’. Oui mais non.

 

Les notes :

Bracigliano (0/5) : les réflexes de Doc Gynéco, l’assurance  d’un ado qui vient acheter des capotes dans une pharmacie et des sorties mi-moignons mi-gants beurrés. Un festival « Juste pour rire » à lui tout seul.  A même tenté de dégager sur le dos de Diawara dans ses six mètres pour que l’OM marque, preuve qu’il regarde le club en  Ligue des Champions. Est autant gardien de but que Dassier fut président. A ce niveau, mettre Andrade contre le Bayern parait plus prudent, au moins lui, il pourra effrayer les Allemands avec son regard de toxico en sevrage.

Morel (0/5) : a bien compris qu’il était nul en latéral gauche et a donc déserté la zone. Le problème étant que Deschamps l’avait quand même aligné à ce poste. Une prestation « où est ce putain de Charlie Jérémy? ». On espère sur la liste des transferts.

Traoré (0/5) : défenseur central d’un soir, il va finir sur « la centrale » tout court. Rubrique « caravanes d’occasion ». You’ll never walk alone ? Si si, sans souci, vers l’ANPE.

Diawara (1/5)  : sonné rapidement tel un Mormeck trop ambitieux, il a vu la rencontre de l’intérieur, spectateur privilégié ne loupant rien sauf ses placements et gestes défensifs.

Fanni (2/5) : n’arrive pas à remplacer Azpi contre une équipe de National, à partir de là je crois que bon, au contraire. Sa note est relevée pour ses deux centres à l’origine du triptyque buts mais pas de quoi l’ouvrir.

Aulas n’a pas manqué l’occasion d’adresser un petit cadeau à Labrune

 

Cheyrou (1/5) : a envoyé ses ballons aux attaquants comme on lance des bouses sur des CRS statiques. Faible dans la récupération, il a proposé une animation aussi pêchue que celle de Youpi Matin. Un Cheyrou peu frais de goût.

Diarra (0/5) : connait la pelouse par coeur tellement il a mis le nez dedans, va se faire chambrer par son frère mais dira que c’est encore de la faute du collectif, voire de l’affectif. Mauvais dans tous les compartiments de jeu mais excellent dans la médiocrité.

Kaboré (0/5) : parler de lui serait une perte de temps et le Mad vient déjà d’en gaspiller en écrivant cette phrase. (Remplacé par Ayew)

J.Ayew (0/5)  : un pistonné qui prend la place de talents du centre de formation sur la feuille de match. Un arbre mort cachant la forêt de potentiels arbustes de qualité. Après la jurisprudence Deruda, un autre exemple d’injustice olympienne.

Brandao (0/5) : les défenseurs locaux ont serré le marquage sur son dos pour l’empêcher de contrôler et quand ce n’était pas le cas, le Brésilien se cachait tout seul comme un homme recherché. Son affaire doit le travailler quand il joue en France. Sera donc énorme à Munich. (Remplacé par Rémy)

Gignac (0/5) : sa faute stupide est à l’origine du premier but. Manque de temps de jeu mais aussi et surtout de talent, d’envie, de technique, d’adducteurs, de charisme… Manque de tout mais ne manquera à personne. (Remplacé par Amalfitano)

Alors, Gennaro, faute ou pas faute ?

 

Les remplaçants :

A.Ayew (3/5) : a tenté de jouer au football. Le mec qui n’a rien compris.

Rémy (3/5) : l’homme providentiel continue de bosser sa carte de visite pour s’envoler vers d’autres cieux la saison prochaine.

Amalfitano (1/5) : le ghost de Pierre Ménès va s’occuper de lui.

Les autres apparitions :

Dassier : en bon supporter de l’OM, il reste plein d’espoir pour le match retour.

Mbia : a prié pour ne pas entrer en jeu.

Deschamps : non rien, car trop.

Bonus AYEW KEN

La saison d’André Ayew expliquée par son plus grand fan.

Malgré un effectif de qualité, la rédaction d’horsjeu.net joue plus le maintien que la Champion’s League. L’appel du Che Fredac est probant. Si vous souhaitez que l’aventure continue, n’hésitez pas à soutenir le site par une passe décisive ici ou là. Merci.

Vous pouvez également retrouver le Mad Professor sur Facebook et Twitter et aller parler de votre équipe favorite ici. Isidore dit qu’ils sont sympas.

Barème des notes :
– 1 = Catastrophique au point d’être remplacé avant l’heure de jeu par l’entraîneur.
– 2 = La faible performance du joueur a handicapé son équipe, obligée de compenser.
– 3 = Match « verre d’eau »…incolore, inodore, mais indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble. Le joueur a tenu son poste en professionnel.
– 4 = Passe décisive, but marqué, intervention défensive décisive, omniprésence du joueur dans sa zone d’expression. Il s’agit de signaler ce que le joueur a fait de plus que tenir son poste.
– 5 = Un 4 serait insuffisant tant le joueur fut déterminant

 

L'ancien

27 commentaires

  1. On pensait avoir touché le fond après Nicosie mais là, à force, vous allez prendre notre place.

  2. Si les joueurs du Bayern ont maté le match ils ont du se frotter les mains : entre morel et bracigliano ils peuvent exploser leur record de la saison et nous mettre un petit 14-0 !
    Sortez vous les doigts zut de flute, on en vient à regretter Lucho !

  3. Bon, moi je dis que c’est un nul et pas une 7ème défaite d’affilée, j’ai bon ?

    (et c’est un parisien qui essaie de réconforter ces marseillais de crotte)

  4. « 85?, première égalisation marseillaise, le banc olympien explose : but à l’extérieur qui compte double, c’est bon, on la tient la qualif’. Oui mais non. » synonyme d’une mentalité qui en dit long.

    J’apprécie cette académie grâce à son nombre de punchlines bien vénère qui mettent à l’amende.

    J’ai envie de dire « to be continued » concernant l’aventure de l’OM là.

  5. les abymes se rapprochent à une allure impressionante … j’ai peur, même le maintient en L1 va être compliqué vu le « match » d’hier (je mets match entre guillemets car je ne sais pas si c’était du foot, alors dans le doute je fais comme si)

  6. Étonnant de voir le Mad mettre une note qui n’existe même pas dans son barème. Il doit s’agir d’un cas de force majeur.

  7. Quevilly a été extraordinaire. La remontée en ligue 2 va être compliquée cette année pour l’OM…

  8. Jour de fête à Toulon.
    Merci pour tous les gars, continuez comme ça.

  9. Je vous invite tous à aller sur Google traduction, de choisir une traduction de l’italien vers le français et de taper « bra ci gli ano ». Comme un symbole de titularisation dans le onze anal.

  10. Je comprends vraiment pas les sautes d’humeur de ton équipe. La semaine dernière, c’était bien contrôle du dos et Brandaogoal à San Siro ? Ou pas ?

  11. Je prédis pas de 8 eme défaite, c’est Nice le prochain. A moins que Mouloungui. Oubliez ça.

  12. moi j’aurais mis 0 à Diawara rien que pour son placement sur le 2ème but

  13. Merci le Mad !! Quand je vois une défaite de l’OM, le seul réconfort que j’ai c’est tes analyses de match. Merci !

  14. merci de donner la réponse à ceux qui ont autre chose à foutre qu’à aller sur Google-je-sais-quoi

  15. @Skeeter: « Il semble à l’anus » d’après google translate.

    Super bonus Ayew Ken.

  16. Excellente académie Herr Professor. On souhaiterait presque la 8ème.

  17. bah putain….. je sais meme pas quoi dire
    sa commence a etre historique le nombre de defaite nan ?
    touta fait d’accord avec le commentaire sur jordan ayew il enchaine les match de merde en toute impuniter !!

  18. Deschamps, sept 2011 : « On est dans un tunnel sombre »

  19. Triste match mais très bonne acad’, ça contribue à me remonter (un peu) le moral…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.