LE PROGRAMME TV DE LA LIGUE DES CHAMPIONS DE FOOTBALL DE L’EUROPE : 8ES DE FINALE RETOUR , LA VENGEANCE

C’est reparti pour la ligue des champions d’ambiance en tribune puisque c’est le seul truc qui semble nous intéresser en France française de France.

Le match d’adieu du meilleur coach strasbourgeois de Londres

Arsenal – Bayern Munich (7 Mars Bein sport 2 20h45)

La guerre sempiternelle pour la conquête de Londres.
D’un côté les autochtones poussés par 15% de la population (y’a beaucoup de clubs londoniens quand même) de l’autre les envahisseurs haïs par 85% de la population footballistique européenne (chiffre aussi hasardeux qu’une relance de Mertesacker).
Vu la trampe (de l’anglais trampled) reçu y’a 3 semaines, le match à tout autant d’intérêt qu’une corrida, tu sais qu’il y aura mise à mort mais t’y jettes quand même un coup d’œil pour voir la bête souffrir (au fond de toi t’espère que le torero se fera couper les oreilles et la queue, je le sais).
Tout ça pour dire que je le materai quand même. Comme un toxico se dit qu’en prenant de la merde il peut se dégoûter de son addiction, voir le même match année après année peut m’aider à sortir de ces soirées mardifoutées.

Intérêt du match :

en réduisant la dose j’arriverai peut être à m’en sortir.

 

Le match dont on lira le score à la fin de l’autre rencontre

Naples – Real Madrid (7 Mars Bein sport 20h45)

3615 mavie (ça veut dire www.mylife.fr pour les jeunes qui nous lisent)
J’ai maté le match aller à côté d’un énergumène semblant être d’ascendance italo-latine.
Le mec était persuadé d’avoir « la science qui fuse » alors qu’il possédait autant de notion tactique que moi de physique quantique.
Après le but d’Insigne il était à 2 doigts (les majeurs en plus vu son comportement) de nous expliquer qu’il avait inventé la pizza, Pompei et la Camorra …
Du coup il s’est automatiquement passé le phénomène connu sous le nom du « dès qu’un gros con ouvre trop sa gueule devant un match, tous les mecs neutres du bar deviennent supporter de l’équipe en face ».
J’avais pas été entouré d’autant de supporters realmadridiens depuis au moins 24h et la défaite 4 à 0 du FC Barcelone.
Finalement il est parti vexé. Salut l’artiste, hésite surtout pas à ne jamais revenir (on sait très bien qu’il reviendra si Naples renverse la tendance).

Intérêt du match :

sans la compagnie de ce gros con si possible.

 

Match qui concerne le classement UEFA de la France

FC Barcelone – Paris St Germain (8 Mars Canal + 20h45)

C’est l’histoire de quatre Barcelonais qui rentrent dans un pub et demandent 4 Coca Light (sans doute pour un calimucho), le patron leur répond qu’il fait pas dans la boisson de vier et leur propose d’aller plutôt se siffler 4 pintes en terrasse vu que le match du soir c’est Dortmund – Benfica.

Intérêt du match :

le match semble aussi plié qu’une tente Quechua (à tout moment ça peut donc nous péter à la gueule).

 

Match qu’on va voir parce que c’est le seul qui fait semblant d’avoir pas été joué d’avance

Borussia Dortmund – Benfica (8 Mars Bein sport 20h45)

Oui, là je dis oui. Si y’a bien un match que je vais mater ce soir c’est lui.
Déjà c’est le seul qui semble encore un tant soit peu disputé, ensuite ça m’évitera la présence des neo supporters (pardon à ceux qui connaissent Stoichkov et Susic mais vos rejetons j’en peux plus) mais surtout on sera tout seul à le mater. Nous et les millions de joueur de Football Manager.
Eux aussi d’ailleurs sont costauds pour te les briser pendant un match. Y’a des mecs qui te sortent les caractéristiques des joueurs comme source de conversation.
– Jean-michel à 18 en sprint, c’est sûr qu’il va prendre son défenseur de vitesse.
– Gustave met 2 points dans la gueule de René en tête et détente, sur les corners il va tout prendre…

Tu vas surtout prendre 3 points de sutures au visage si tu continues à nous pourrir les commentaires mec, laisse nous kiffer Stéphane Guy, Daniel Bravo, Jean Marc Ferreri …. Rhââ (lovely) fermez tous vos gueules en fait, laissez le bruit enivrant des pintes se posant sur le comptoir et des râles de supporters déçus ou béats.

Intérêt du match :

pense à en garder une vide sous le coude en cas de voisinage désagréable.

Lorent Questsche

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *