Barça – PSG (1-1), La Porte de Saint-Cloud Académie livre ses notes

PLF veut se filer avec Messi

A tous ceux qui viennent uniquement pour du football, vous pouvez sauter ce paragraphe.

Pour les autres qui sont sur cette page également parce qu’ils s’attendaient à voir une autre meuf de ma classe en string pendant un cours, vous en serez pour vos frais. C’est pas que j’ai pas eu les couilles (je l’ai déjà fait une fois, je peux le refaire), c’est juste que ma chérie lit mes académies. Elle a vu le résultat du sondage que je vous avais soumis la semaine dernière et a donc compris que je m’apprêtais à effectuer un nouveau forfait. Evidemment, ça ne lui a pas plus. Du tout. Elle m’a sorti que ce serait mort entre nous si je refaisais une photo dans ce genre-là. Ce à quoi j’ai rétorqué que c’était du chantage. Et ce à quoi elle m’a répondu qu’il fallait juste considérer ça comme un avertissement. Purée, je me fais marcher sur la bite ! C’est moche.

Histoire de vous faire passer un bon moment malgré tout, voilà une photo de Yanina Screpante, la chérie d’Ezequiel Lavezzi (en cliquant dessus, ça devrait l’agrandir) :

waglavezzi

 

Et maintenant, place au grand match avec le déplacement au Camp Nou pour affronter ces petits PD du Barça. On ne va pas se mentir, le résultat obtenu au Parc nous met dans une situation très inconfortable. Même pas besoin de regarder les stats’, que ce soit celles ‘officielles’ de l’UEFA ou celles dont parlent les Cahiers du Foot. Toute façon y’a pas de calcul à faire ce soir. Le 3-3 est improbable, le 2-2 pour aller chercher les pénos l’est quasi autant, donc on n’a pas le choix : on joue la gagne ! Certes, le contexte n’est évidemment pas le même, mais vu le nombre d’équipes qui se sont imposées sur la pelouse barcelonaise, ça sent le pâté. On n’imagine quand même pas se prendre une grosse branlée, Paris a montré qu’il avait du répondant, notamment quand il s’agit de coupe d’Europe. Et si Thiago Silva nous sort la même performance qu’à l’aller, ça limitera déjà sacrément les dégâts ! Côté Catalan, on a eu droit à une semaine d’intox au son de : Messi, jouera, jouera pas ? Les journaleux n’ont vraiment que ça à foutre ! Le mec, il a des médecins espagnols, non ? Bah voilà, il sera sur pied ce soir. Paye ton suspens en carton !

Côté parisien, les interrogations portaient sans surprise sur le milieu de terrain, pour cause de suspension de Matuidi. A l’heure où j’écris, c’est a priori Verratti et Motta qui seront alignés d’entrée. Autant dire que le premier sortira à la pause pour éviter un rouge (jurisprudence Rennes – PSG), et le second n’atteindra même pas la demi-heure de jeu pour cause de blessure. Derrière, ce sera la défense habituelle, et devant ce sera les mêmes que la semaine dernière.

Direction le canap’ ! On y croit autant que quand on a un ticket d’Euromillions dans les mains et qu’on attend le tirage des numéros…

Après extinction de Canal :

Voilà, on se fait donc éliminer sans avoir perdu. C’est la dure réalité du nombre de buts marqués à l’extérieur. Paris est sorti par la grande porte. On a gagné le respect des grands d’Europe, et on a fermé les bouches de ceux qui prédisaient qu’on se prendrait une branlée. Curieusement, on ne les entend pas ce matin, d’ailleurs…

Tout le monde a vu la rencontre ou son résumé, pas besoin de s’attarder dessus. La première mi-temps est plutôt équilibrée. Même si le Barça a une meilleure possession du ballon, on n’est loin d’être à la rue. On profite des contres, et on joue notre chance à fond, mais sans concrétiser. Sans Messi, les Catalans semblent à la peine, tandis que Léo se ronge les ongles. On rentre aux vestiaires avec la certitude qu’il y a un coup à faire. Nos adversaires sont largement prenables ce soir, c’est flagrant.

A peine 5 minutes après la fin de la pause, je me pète les cordes vocales suite à ça :

Ce splendide une-deux entre Zlatan et Javier, c’est comme voir que t’as déjà sur ta grille de Loto les 2 premières boules qui sont sorties ! T’y crois, t’en peux plus, tu te mets à rêver, à faire des projets. Tu te dis qu’il faut tenir, voire même en planter un autre parce que y’a largement la place, après tout.

Et puis comme un symbole d’équipe qui se chie dans son froc, le Barça fait rentrer son nain dopé aux hormones de croissance. Ce sera plus compliqué pour nous, mais une demi-heure à tenir, c’est jouable, surtout que notre charnière brésilienne tient le choc. Vingt minutes après le but de Pastore, c’est ce branleur de Pedro qui égalise. Sur une relance moisie (une des rares) de Verratti, Messi récupère, trouve Villa plein axe, puis ce dernier remise sur Pedro qui frappe. Le cuir file dans le petit filet de Salvatore qui ne peut rien.

Derrière, Barcelone conserve la balle, et se roule par terre au moindre contact. La partie s’achève sur ce score nul. Paris a été grand, Paris nous a fait rêver, Paris a montré qu’on était de retour pour de bon !

Je m’attends à ce que les gens disent que c’était trop tôt, ou trop haut, qu’on est une équipe encore jeune, qui vient à peine d’être bâtie. Peut-être. Et alors ? On a bien vu sur cette double confrontation qu’on était déjà prêt, au taquet, et largement en mesure de bousculer la meilleure équipe des 5 dernières années. En face, ils jouent ensemble depuis des années, nous depuis quelques mois. Et on était là, bien présent, chaud bouillant, et pas loin de poursuivre l’aventure.

La fin de saison s’annonce plus routinière pour les « stars » du club, et plus excitante pour les joueurs moins exposés. On aborde les 7 derniers matchs de championnat avec 7 points d’avance, de quoi voir venir sereinement, a priori. Quant à la coupe de France, elle passera d’abord par Evian mercredi prochain, mais la route semble tracée jusqu’au SdF. Bordeaux et Sainté sont les 2 clubs qui peuvent nous poser un peu de tracas, mais si on joue au même niveau que ce soir, le doublé est largement accessible. Bref, du standard pour les Parisiens récemment achetés par QSI (excepté Lucas), mais un début de palmarès probable pour les « Français » du groupe.

 

Bonus branlette

Quand on touche à son banc, Messi boude

 

Prochaine académie ce week-end pour le déplacement à Troyes. Mon intérimaire s’en chargera probablement, vu que je ne pense pas pouvoir le voir.

Sirigu (3/5) drôle de match pour notre portier qui n’a quasiment rien eu à faire ou presque. C’était parfois chaud à proximité de ses cages mais sans qu’il puisse intervenir. Il ne peut rien sur la praline de Pedro qui arrive vraiment trop vite.

Maxwell (3/5) le danger est rarement venu de son côté, mais il a dû rester attentif et concentré sur ses tâches défensives, ce qui l’a empêché de s’aventurer haut sur son aile.

Thiago Silva (4/5) même s’il a été moins en évidence qu’à l’aller, sa prestation n’en demeure pas mois remarquable. Sa présence, c’est l’assurance d’une soirée sans inquiétude, et de sorties de balle propres et sans panique.

Alex (4/5) une performance grosse comme lui! Des pieds qui traînent là où il fallait et quand il le fallait, et de bonnes opportunités d’inscrire un but de la tête, malheureusement non transformées.

Jallet (2/5) clairement, il n’a pas le niveau pour ce type de rencontre. Encore trop tendre, trop frêle, trop peu sûr. Il suffit de voir comment il se fait éliminer comme un poussin par Iniesta. C’est vraiment à ce poste où on a besoin de recruter au prochain mercato.

Thiago Motta (4/5) si seulement il n’avait pas été blessé toute la saison et avait pu jouer à ce niveau-là… Retour vraiment positif en tout cas de la part de l’Italien, il a apporté toute son expérience. Et sans rechuter ! Incroyable !

Verratti (4/5) c’est toujours lui qui nous fait frissonner, mais il faut bien admettre qu’il a admirablement bien joué ce soir. Malgré sa jeunesse et son manque de pratique à ce niveau, il n’a pas été impressionné. Un bémol cependant avec cette unique relance ratée qui aboutit à l’égalisation.

Pastore (5/5) ils sont là les 42M€ ! Juste pour ce but, juste parce qu’il nous a donné du rêve, de l’espoir, et de la folie ! Il aurait même pu être le héros, il aurait pu devenir l’idole et inscrire définitivement son nom dans l’Histoire du club s’il avait réussi à cadrer sa frappe à l’heure de jeu. Javier, t’as été grand!

Lucas (4/5) pas loin d’ouvrir la marque sur cette tête à la reprise d’un centre du Z, il a de nouveau posé de gros problèmes aux Barcelonais, par sa vitesse et ses dribbles. Son intégration au PSG est une vraie source de satisfaction. C’est un réel bonheur de le voir jouer.

Lavezzi (2/5) sur le déclin depuis quelques matchs. Son occasion initiée par Ibra laissait entrevoir une belle nuit, mais il n’en fut rien. Son passage à vide est d’autant plus étonnant que physiquement, il semble en pleine possession de ses moyens. Dommage.

Ibrahimovic (3/5) pas de but, pas de revanche, mais une partie plus qu’honorable pour notre géant. C’est lui qui est à l’origine de nos plus grosses actions (pour Lucas et Lavezzi) et bien entendu de notre, avec ce somptueux une-deux avec Pastore. A part ça, ce sera encore pas pour cette année que le Z inscrira son nom sur la Coupe…

Les remplaçants :

Gameiro (non noté) trop peu de temps pour amener la fraîcheur et le coup de main supplémentaire dont on avait besoin en attaque.

Beckham (non noté) pas de coup-franc ou de corner à se mettre sous la mèche.

vdW (non noté) pour une fois, on aurait aimé qu’il soit titulaire.

 

Les adversaires : Jordi Alba est une petite merde, Adriano est une tanche. Et je déteste Messi, officiellement.

Si vous voulez faire de moi une reu-sta au bahut, si vous voulez faire grimper ma cote de notoriété populaire, bah faîtes pas vos crevards : likez mon acad’, googleplussoyez mon article, et followez-oim en cliquant ici ! Il en va de ma réput’! Et puis lâchez des commentaires aussi ! Bitch, please. Vous pouvez aussi me raconter votre vie ou m’insulter à cette adresse : petitlouis.fernandel@gmail.com (je répondrai à tout).

 

Petit-Louis Fernandel

32 thoughts on “Barça – PSG (1-1), La Porte de Saint-Cloud Académie livre ses notes

  1. Belle acad petit louis !!!

    putain pendant 20 min quel pied un peu comme messi sur son banc

  2. moi perso jordi alba je l’appelle jessica alba toujours par terre à chialler moi celui que je peux pas sentir c’est busquets une vrai merde ce type

  3. Pourquoi Motta ou Verratti couchent pas Messi quand il pénètre sur l’action du but!!! Ils le vice pour faire ça… Trop de regrets, c’était un putain de kiff ce match

  4. Ca devait être bien dur d’être l’arbitre de la rencontre. J’arrive pas à voir quelle équipe était la plus reloue, Barca surement.

    En tout cas Zlatan marche vachement bien.

  5. Bonne acad’ rien à dire. Pasore est grand. Assez d’accord sur Jallet. Vivement le recrutement de Dani Alves !

  6. Paris! Paris! Va laver mon slip !! :-)

    ps: Mes hommages à Mlle PLF et j’espère qu’elle n’est pas brune sinon …

  7. J’arrive pas à avoir des regrets alors qu’on était à un poil de couilles de la demi.
    Sinon tes notes sont à peu près en accord avec celles de l’équipe et de sofoot, mais je crois bien que je suis le seul à avoir trouvé Motta pas exceptionnel et Pastore décisif mais intermittent du spectacle comme d’hab.

    Ou alors j’avais bu trop de bière et ça a altéré ma vision du match.

    En tout cas Alba s’en souviendra et sa réaction après la faute de lavezzi était priceless.

  8. Pour Thiago Sylvain, parmi ses belles « relances », je retiendrai aussi celle gaguesque sur un coup franc, en début de match, où il a glissé.
    Sinon je dois reconnaître que ma haine du QSG s’était évaporée pendant ce match, l’exploit était si près, dommage.

  9. Elles sont où les fesses de la minette de Lavezzi?
    Une levrette et tu te casse le bassin……

  10. si près… et pourtant si loin. Encore quelques efforts mais au moins, on peut être sûr que la France aura régulièrement une équipe à ce stade de la C1 et ça, c’est pas du luxe

  11. Merci Paris pour cette bien belle soirée européenne, même si la qualif n’est pas au bout.
    J’ai retrouvé mes 12 ans et la belle époque commodore/tourtel.
    (larmichette)

  12. En une soirée on a perdu une place en demi et les bollocks de notre PLF. Vraiment une sale soirée
    C’était un match pour apprendre le haut niveau. Pas sûr que VdW aurait fait mieux que notre divin chauve. Bien au contraire

    Mes hommages à la kidnappeuse de bollocks de PLF

  13. Belle acad’. Un peu sévère avec Lavezzi qui a quand même pas mal cavalé. Pour le reste, tu nous enverras la photo de ta pote en string en DM pour pas que ta meuf la voit.

  14. Pastore sort quand même la pire frappe possible sur son but. C’est assez incompréhensible qu’elle rentre.
    Pour le reste, bravo Paris.

  15. Bon match de Paris, y avait largement la place de passer, dommage quand même. C’est pas dit qu’à chaque fois Paris tire un second couteau en huitième et tombe sur une équipe qui déjoue en quart (même si Paris y est pour quelque chose).
    Concernant le Barça, je suis tenté de dire que vu le nombre de putes sur le terrain, Paris jouait domicile, enfin presque, à Pigalle.

    Sinon PLF, tu as bien raison : quand j’ai cliqué, ça me l’a agrandie.

  16. Bonne acad pour un énorme match!
    Jordi Albal le sac poubelle mérite de finir à la décharge.

  17. merci à tous pour vos commentaires, ça fait zizir!
    Pour info, j’ai repris mon abo au Parc l’an prochain, je vous en parlerai ds mon académie de la semaine prochaine #teasing

  18. Belle acad’. Jordi Alba est une gentille salope. Le gif de Messi est magique, on dirait qu’il se la touche

  19. Une bonne branlette et ça repart : Messi est un homme comme un autre.

    Sinon pareil que P2B pour le sentiment pendant ce match.

    Un peu dur ce commentaire sur Jallet. Il est certes limité mais il a fait un match plus qu’honnête hier soir. Et en face, il avait le seul mec qui était au niveau : Iniesta.

  20. Belle acad’ le jeune !

    Je suis le seul à penser que Jallet est à la rue sur le but ?

    Villa dos au but avec nos deux transsexuels sur le q ne peut que remiser derrière; Jallet est entre ce trio porno et v’la ti pas que la salope de Pedro flaire le coup et repique dans l’axe. Jallet à la rue du marquage (au départ de l’action) ne peut que présenter son boule en guise de mur de Berlin au lieu d’être à la culotte… tu me diras avec un nom qui commence par Ped… je comprends mieux le « pourquoi » il lui laissait de l’espace depuis le début de la rencontre…

    Monde de merde…

  21. Pastore (0/5) là, clairement, c’est la goutte d’eau qui fait déborder la cuvette des chiottes. Il ne sait pas faire une passe, il ne sait pas faire un contrôle, il ne réussit pas ses dribbles… Ras le bol du protégé de QSI ! S’il est encore titulaire au prochain match, ce sera vraiment du foutage de gueule de la part d’Ancelotti

    je te la ressort celle là, parce que y’a des jours où t’as de l’aïoli dans les yeux…

  22. ah ah, bien joué!
    Bon, qnd je note, je note un match, une performance, une soirée, pas la qualité d’un joueur sur la saison ou sur ce qu’il fait d’habitude. Donc quand Pastore mérite une bouse, je lui mets. Et quand il est étincelant, je le dis aussi. Et je suis ravi d’avoir pu lui mettre cette note pour hier soir!

  23. « on était déjà prêt, au taquet, et largement en mesure de bousculer la meilleure équipe des 5 dernières années »
    Ouais comme le Celtic quoi…

  24. @InginolaWeTrust

    Ya aussi juste avant du laisser aller des 2 pizzas sur le nain doppé, et après ils ne se séparent pas et restent collés l’un a l’autre comme les deux faces d’un calzone et ne vont aps s’occuper de pedro.

  25. Merci à C+ quand même de pas nous avoir collé Stéphane Guy et Dugarry pendant la campagne de LDC. Ce serait bien de faire pareil en L1.

  26. Monsieur beau slip veut prouver sa fidélité fraîche à Paris en se chauffant cet hiver avec la sale crête de Marseille, puis en se prenant là hier un p’tit jaune en se marrant (trop devant l’arbitre) fort des roulades des castagnettes ? – Valbuena les caleçons redevient un amateur CFA à ce niveau…

  27. voilà ce que tu bavais sur Pastore y’a un mois :

    Pastore (0/5) là, clairement, c’est la goutte d’eau qui fait déborder la cuvette des chiottes. Il ne sait pas faire une passe, il ne sait pas faire un contrôle, il ne réussit pas ses dribbles… Ras le bol du protégé de QSI ! S’il est encore titulaire au prochain match, ce sera vraiment du foutage de gueule de la part d’Ancelotti.

    sur ce bonne journée et à plus, ;)

  28. Pastore (0/5) là, clairement, c’est la goutte d’eau qui fait déborder la cuvette des chiottes. Il ne sait pas faire une passe, il ne sait pas faire un contrôle, il ne réussit pas ses dribbles… Ras le bol du protégé de QSI ! S’il est encore titulaire au prochain match, ce sera vraiment du foutage de gueule de la part d’Ancelotti.

    quel talent pour reconnaitre les grands joueurs
    : t’as de l’aïoli dans les yeux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.