Bordeaux – Saint-Etienne (2-0) : la Forez Académie livre ses notes

 

Les stats de l’Institut Patrick Caïazzo :

Retour de notre ami Patrick pour ce match face à Bordeaux. Malgré les trombes d’eau, son Amstrad n’a pas été noyé et il nous a livré quelques clefs en avant-match. Extrait :

11 – Comme le nombre de victoires stéphanoises en terres girondines dans l’histoire de la Ligain. Pour 13 nuls et 29 défaites. C’est aussi le niveau sur l’échelle de Richter que va atteindre le choc sur corner entre Bayal et Henrique #UnGrammeDeFinesseDansUnMondeDeBrutes

Bon, ben ça fera une défaite de plus du coup. D’autres stats sont à retrouver sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

compo question Bordeaux

Le match résumé en 1 phrase : « Un match de merde, une défaite… Ouate ailse ? »

Bon, ben voilà. J’avais surtout peur que le match ne se joue pas, alors que finalement… Sur une pelouse plus grasse que Carasso (et c’est pas évident), on a assisté à un match pourri avec le plus petit nombre de frappes enregistré sur un match de Ligain depuis le début de la saison (seulement 11 dont 5 pour les Verts). En gros, c’était une purge. Et pourtant on en prend 2. Le 1er, ben pas besoin de développer tout le modne l’a vu. Saivet centre très haut, le vent freine le ballon et Bayal qui avait trop anticipé se fait prendre par derrière (Steevy likes this). Sur le 2e, c’est un cafouillage tout pourri qui aboutit à un but d’Henrique, du pied. Oui, Henrique, du pied.

Pas grand chose à dire sur ce match tant il fut pauvre dans le jeu. Les Verts se sont fait avoir par une équipe qui a mieux su jouer avec les conditions. Par exemple, pourquoi quand Tabanou a un coup franc plein axe, il ne le frappe pas ras de terre avec plein de rebonds pour gêner Carasso ? Les corners n’ont rien donné, au contraire des Bordelais avec un Sertic très précis et qui savait doser les bons ballons pour bien emmerder la défense stéphanoise. Encore une fois, les Verts ont fait preuve de faiblesse dans ce compartiment de jeu, je le répète depuis que je fais cette académie (Reims n’était vraiment qu’un accident, désolé pour eux), je ne sais pas si je vais m’arrêter un jour. En même temps, Bordeaux n’avait pas gagné un match en 2014, sans marquer un seul but, et venait de se faire sortir en Coupe de France par une CFA2 : Sainté a endossé son meilleur rôle, celui de la victime expiatoire qui aime à relancer les autres.

Voilà, on s’est fait chier, on a perdu. On va pas en retenir grand chose finalement. Les Verts restent 4e malgré tout, mais cette défaite fait un peu tâche après la victoire face à Lille. Prochain match face à Valenciennes à domicile, avant 2 déplacement compliqués à Lorient et Paris. Autant dire qu’on attend une victoire samedi.

foot-le-ventSi Bayal avait été capitaine, voilà ce qui aurait pu arriver.

La compo :compo

 compo1

Une compo classique. La défense type de l’année dernière, le milieu type de l’année dernière et l’attaque type du début de saison. Bref, Galtier est pas venu jouer le nul, et c’est tant mieux. Il a quand même prévenu que Clément était pas au top toute la semaine, mais en l’absence de Diomandé (en phase de reprise) et Zouma (grippé), il n’a pas trop loe choix, sauf à aligner Lemoine en 6. Enfin, quand on voit la gueule de l’équipe, on se dit que ça devrait le faire..

 

Les buts :

BordeauxBordeaux  41: but de Traoré, 1-0. Cohade tape un coup-franc qui est repoussé par la défense bordelaise. La remontée de balle est limpide et Saivet se retrouve en position d’ailier droit. Il centre très haut, ce qui a pour effet de freiner la balle, le vent soufflant assez fort. Bayal se fait avoir en anticipant une trajectoire plus longue, mais pas Traoré qui contrôle (alors que Bayal cherche encore le ballon devant lui) et envoie une mine de toutes ses forces. 3 fois sur 4 ça tue les pigeons. Ici, ça se loge sous la barre de Ruffier.

Bordeaux   51: but d’Henrique, 2-0. Corner de Sertic que Ruffier boxe mollement et surtout vers le bas. Pas de pot, Hamouma se trouve dans le coin et la balle rebondit sur lui. Saivet en profite et envoie une belle frappe en pivot qui s’écrase sur le poteau. Henrique a suivi et marque du gauche malgré 2 Stéphanois sur la ligne..

 

Les notes :

Ruffier (la main molle, 2/5) : il n’a pas eu grand chose à faire, ne peut rien sur le 1er but, mais boxe beaucoup trop mollement la balle sur le 2nd. Pas le meilleur qu’il ait eu à disputer, ni le meilleur qu’il ait livré.

Clerc (where is my mind ?, 2/5) : il n’a clairement pas retrouvé son niveau de l’année dernière. Brison à droite, ça a fonctionné sur quelques matches mais ça n’est clairement pas une solution sur la durée. Reste toujours les solutions Baysse ou Zouma, mais ce ne sont pas des latéraux de métier. Donc François, merci de te sortir les doigts rapidement.

Bayal (vive le vent, 3/5) : alors oui, il se fait avoir par le vent sur le 1er but. Oui, il s’est auto-dégagé dans la jambe pour la mettre en corner. Mais sinon, il a plutôt bien tenu la baraque et a réussi quelques retours et tacles « bayalesques ». Les ratés ça arrive.

Perrin (culbuto, 2/5) : beaucoup moins convaincu par le capitaine qui a souvent eu tendance à plonger pour exagérer les fautes des attaquants. Moins serein dans la relance, moins à l’aise en défense, le terrain l’a peut-être désavantagé. Et puis finalement, je préfère perdre et le voir sur ses 2 jambes que gagner en le voyant ramasser sa rotule une énième fois.

Brison (le roux tourne, 3/5) : aligné cette fois à gauche, il a retrouvé son poste de prédilection. On l’a plus vu aux avant-postes que son homologue de l’autre aile, mais ses centres n’ont jamais trouvé preneur. Se fait bouffer sur le contre bordelais. Un match moyen.

Clément (infiltré, 3/5) : non, il ne bossait pas sous couverture, mais il était diminué. Apparemment, sa cheville (coucou Eysseric) lui faisait encore mal. Du coup, infiltration dès aujourd’hui pour pouvoir s’entraîner. En gros, Galette a joué avec un joueur sur un jambe alors qu’il aurait pu tenter un Bayal ou Pogba en 6. Remplacé à la 56e par Erding (non noté) qui a marqué un but injustement sifflé hors-jeu.

Lemoine (sans saveur, 3/5) : il a fait ce qu’il a pu mais n’a pas fait grand chose non plus. En même temps, ce match était tellement merdique que personne ne s’est vraiment mis en valeur. Allez, rendez-vous samedi.

Cohade (en arrière toute, 2/5) : c’est lui qui a joué le plus de ballons chez les Verts, jouant enfin son rôle de plaque tournante du milieu. Malheureusement, on a pas vu les attaquants en faire grand chose. Après, il peut se targuer d’un pourcentage de 75% de passs réussies, mais quand on les toutes vers l’arrière ou presque… On sent le joueur qui n’est pas en confiance quand même.

Hamouma (droit dans le mur, 2/5) : Romain, va vite, Romain dribble bien, mais Romain ne lève pas souvent la tête. On s’est vite demandé si son short marron devant, très marron derrière, était dû au terrain ou à la pression qu’il se mettait pour faire la différence tout seul. Et puis merde, tire mieux tes corners toi aussi. Remplacé à 66e par Mollo (non noté) qu’on a presque pas vu, comme d’hab.

Brandão (Allo maman bobo, 2/5) : sous la pluie, la Brandade ressemblait à Souchon. Le problème c’est qu’il était pas loin d’en avoir le jeu aussi. Même s’il conserve bien la balle, le Brésilien n’a jamais eu une opportunité potable. La faute à des centres qui n’arrivaient jamais à bon port. Sur un terrain pareil, il aurait mieux valu faire jouer Erding d’entrée.

Tabanou (sans maîtrise…, 2/5) : la puissance n’est rien. Alors qu’il avait un bon coup-franc plein axe à jouer, et que Carasso n’avait placé qu’un joueur dans son mur, Franck choisi la mauvaise solution. Il tape en force, alors qu’une frappe vicieuse avec rebonds aurait pu être plus dangereuse. Sinon, aucune occasion, rien de remarquable. Du Tabanou comme on en voit trop souvent malheureusement. Remplacé à la 80e par Corgnet (non noté) qui s’est procuré une belle occasion avec une tête smashée, mais le résultat était déjà scellé de toute façon..

 

Le coach (persiste et signe, 2/5) : Galette apprend, encore et toujours. Sur ce match, il saura qu’il ne fait pas faire jouer la Brandade dans ces conditions (à moins de vouloir l’entendre chanter « Foule sentimentale » avec un fort accent brésilien), et devra se demander si Clément sur une jambe, c’est mieux que Pogba, sa coupe « balle de tennis » mais ses deux jambes, sur le terrain..

 

Les adversaires : Sertic tire très bien les coups de pieds arrêtés. Saivet est plutôt pas mal, même en avant-centre. Carasso est gros. Voilà..

 

La question minitel : les 4 réponses dans le vent.

On s’attendait à un match de merde. On l’a eu. Une victoire. On l’a pas eu. Mais on l’a mérité. Mais on en retient au final ?

questionquestion

Bayal et sa air-défense est l’image qui vous a le plus marqué, mais derrière ça reste assez serré. Hamouma en mode « gravier », Alain Souchon qui nous reprend « Flash Click », ou encore pourquoi Galtier n’a pas fait rentrer Djizus Gradel : assez dur de les départager. Et si Max-Alain avait transformé le contenu des gourdes bordelaises en vin, que se serait-il passé ?.

 

Roland Gromerdier.

 

Roland t’offre les images du match, contient un peu de football.

L’avis d’en face, c’est la Scapulaire Académie qui devrait le livrer. Si Claude Pèze s’est remis de sa cuite post 1e victoire en 2014.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland tient aussi à saluer le Diable Vert, et te conseille d’aller faire un tour sur son excellent site.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

4 commentaires

  1. Ohlalala !! Avant de me tomber dessus, la note de COhade n’est pas la bonne, j’ai boulié de changer l’en-tête et sa note. Ça serait plutôt

    Cohade: 2/5, en arrière toute.

  2. Bon par contre pour la compo, je me suis fait caca dessus dans les grandes largeurs.

    Shit happens.

  3. « Prochain match face à Valenciennes à domicile, avant 2 déplacement compliqués à Lorient et Paris. Autant dire qu’on attend une victoire samedi. »

    Du coup la semaine prochaine je vais à Lorient??? Ça m’arrange pas des masses vu que je connais personne là bas. A moins que tu considères le déplacement à Toulouse comme du tout cuit…

  4. Non, mais Toulouse ça compte, on va se faire chier sur ce match de toute façon. Non, plus sérieusement, j’ai dû le louper dans le calendrier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.