Avant Match :

Chafni blessé au dernier match, une bonne série à maintenir, une pelouse qui devrait être en meilleur état vu qu’il y a eu un peu de pluie pour mouiller le sable.
Du beau temps mais un peu frais avant le match, de quoi sortir prendre l’air et boire sa bière devant le bar entre deux parties de baby-foot.

Sinon le match ne fait bander personne, entre deux équipes handicapées du football, la saison toulousaine est finie, et il ne reste pour seule motivation à ses joueurs que de se montrer pour se barrer. La nôtre n’est pas finie loin de là, mais prendre le jeu à notre compte, de plus sans Chafni faudrait pas trop y compter.

L’événement du match c’est donc le retour de Ben Basat qu’on a du lâcher pour des raisons d’équilibre financier à l’intersaison, le choix de Toulouse ayant sûrement été fait à cause de l’affaire Merah qui a mis en lumière et en bière la communauté judéo-cassoulet.

Le Nouveau Jardin d’Eden

Le Match :

  • Comme prévu c’était à chier.

  • La lumière est venue d’une belle frappe de Rabiot absolument pas emmerdé ni pressé par les joueurs Brestois.

  • Après de longues investigations, la Penn Ar Bed Académie a été en mesure de retrouver les plans de jeu des deux équipes.error404

Tactique ambitieuse et permutations folles au SB29

Les Joueurs :

Thébaux 3/5 : A eu deux arrêts à faire, en a fait un.

Mendy 2/5 : Ça se confirme, il est bizarrement meilleur à gauche, moins en confiance il est plus discipliné, et ne s’élance pas à l’aventure dans le camp adverse alors que son physique n’est plus en mesure de lui assurer un retour à temps. Souvent trop loin au marquage.

Kantari 3/5 : J’ai pas vraiment grand chose à dire, espérons que son entorse ne soit pas trop grave et qu’il revienne rapidement. Un match correct, et une fin de mi-temps où il aura tenu sa place.

Lejeune 4/5 : La vitesse de Ben Basat aurait pu lui faire du mal, mais on a joué dans nos 30mètres. Un match sérieux et très serein de la part de Lejeune, qui s’impose comme une valeur sure en défense centrale. C’est propre. C’était pas un match difficile, mais c’était propre.

Coulibaly 2/5 : En défense c’était bien, une fois qu’il a dû faire quelque chose avec la balle c’était du grand n’importe quoi. Bizarrement c’est plus difficile de trouver des relais au milieu dans certaines conditions.

Sissoko 3/5 : Au poil dans la définition du match transparent, pas décisif ni dans un sens ni dans l’autre, néanmoins celui ci semble s’éloigner définitivement de son potentiel catastrophique, dans un match comme celui là il aurait pu sombrer.

Licka 1/5 : Complètement à la rue sur ce match, placement défaillant, et mauvais choix, j’ai beau l’aimer le Mario, j’ai pas grand chose pour le sauver là.

Grougi 0/5 : Maintenant ça suffit, j’en ai marre d’avoir l’impression de m’acharner sur lui, mais c’est juste plus possible. A changé de chaussures à la mi-temps. Pour rien.

Raspentino 2/5 : Perd le ballon qui amène le but, mais le seul qui a pu faire un tantinet peur aux Toulousains sur le match. Il s’affirme comme un joueur à potentiel, avec tout ce que ça implique, mais c’est toujours mieux que le tocard que l’on percevait en lui au début.

Lesoimier 0/5 : Sauve Grougi du statut de l’homme le plus mauvais du match, aucun effort, pas de marquage, pas présent en attaque, goinfre les ½ occasions que nous avons eu avec des frappes de poussins non cadrées, pas de soutien à Mendy en phase défensive, il a aussi changé de chaussures à la mi-temps cela dit. Pas au point physiquement il n’a rien à faire sur le terrain.

Ayité ?/5 : Difficile métier que celui d’attaquant quand 3 milieux sur 5 sont à la rue, et que les deux autres sont justes moyens. Je ne veux pas blâmer Jonathan pour ce non-match, même si il a tout de même raté le peu qu’il a eu à faire. Aurait pu peser plus sur la charnière du TFC, mais avec aucun partenaire à moins de 25m de lui, ça n’aurait eu que peu d’intérêt.BSOD

Science du placement et jeu à Onze pour Alain « Étoile » Casanova

Le Coach et les Remplaçants :

Chauvin 0/5 : Il a clairement sa part de responsabilité, il devait savoir que Lesoimier n’était pas prêt physiquement à débuter le match, Gueye sur le banc alors qu’il vient de faire 3 passes décisives en 4 matchs ainsi que Grougi sur le terrain. Il s’accroche à une tactique qu’il a enfin réussi à mettre en place alors que les joueurs importants de ce système sont absents.

N’a pas su adapter tactiquement son équipe avec les remplacements, c’était n’importe quoi et personne ne semblait savoir où il devait se placer.

Traoré (Kantari 45e) 3/5 : Plus propre que Kantari, mais n’assure pas la partie meneur d’homme que seul le Capitaine du Stade Brestois semble être en mesure de faire dans l’effectif.

Gueye (Ayité 60e) 2/5 : C’était pas terrible, mais comme pour Coulibaly, quand tu dois combiner avec ton milieu et que c’est n’importe quoi tu ne peux rien y faire.

Touré (Grougi 67e) 2/5 : Du Larsen dans le texte, plein d’envie, trop sûrement, le seul à être passé en duel grâce à son physique. Aurait dû être titulaire. Des points en moins pour ses réclamations constantes quand il a perdu le ballon tout seul comme un grand alors qu’il y a eu un arbitrage correct de Mr Bien et ses assistants. Et son plongeon simulation qui lui offre une contusion à l’épaule.

Les Adversaires :

Venu pour le 0-0, ils sont repartis avec les 3 points.

9 thoughts on “Brest-Toulouse (0-1) La Penn Ar Bed Académie livre ses notes.

  1. la petite remarque sur les chaussures de grougi que tout le monde c’est faite au stade … bien bon ! pas comme son niveau … j’ai pas pût voir le résumé du match (et ça me manque pas plus que ça bizarrement) mais quand ayité est sorti, il a bien applaudit les sifflets non ?

  2. il a eut quelques applaudissements et encouragements qui sont venus par dessus les sifflets en Foucault, l’impression que c’est ça qu’il a applaudit, ou bien tout simplement un réflexe, je sors j’applaudis.

  3. Ayité s’est également bouché les oreilles lorsqu’il est sorti. Tout le monde, moi y compris, sifflait dans le bas de Foucauld. J’ai pensé que ses applaudissements étaient ironiques…

  4. Vous avez une tribune qui porte le nom de Jean-Pierre Foucault ?

    Moi qui le pensais Marseillais comme Jean-Claude Dassier…

  5. bah moi j’ai pas entendu d’applaudissements … c’est pour ça, est ce qu’il nous prend vraiment pas pour des prunes …

  6. Si évidemment il nous prend pour des cons, mais bon, on va pas s’attendre à de la reconnaissance de sa part non plus.
    faut être réaliste, il fait son métier (plus ou moins bien, là n’est pas la question) qu’on l’applaudisse ou pas il s’en tape, il sait qu’il est pas bon. C’est comme les applaudissements à l’atterrissage d’un avion, me donne des envie de meurtre.

    @WillyPagnol : Merci, 10€ comme la dernière fois sur ton compte ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.