Île-Rousse-Guingamp (0-2), la Paysan Breton Académie livre ses notes

0

C’est donc cela que vous appelez « victoire »? c’est étrange

Salutations les têtes de fion. Aujourd’hui c’est Coupe de France et déplacement en Haute-Corse. C’est trop loin pour moi, je vais me contenter de dénicher un streaming. C’est un peu dommage, j’en aurais profité pour me faire un stock de saucissons et de vitamines naturelles, le soleil étant en arrêt depuis six mois par chez moi. Ce 8ème de finale va réunir l’Île-Rousse et Guingamp pour un match au sommet. Alors l’île-Rousse qu’est ce que c’est? Effectivement, par ici on vous en parle jamais de ce coin. On vous dit seulement que les roux n’ont pas d’âme mais ça n’a rien à voir. Lisula est une commune comptant plus de 3000 habitants. Moitié moins que Guingamp. Pour autant le foot y est bien présent. Ce petit coin de la Balagne a pignon sur la méditerranée et possède donc une magnifique plage d’après les photos que je regarde. Et donc parmi les activités de la ville, le port occupe une place prépondérante tout comme le marché couvert. Outre le port, il y a bon nombre de beaux endroits dans cette ville et notamment la place Paoli “ombragée par ses platanes plus que centenaires où il fait bon prendre le frais l’été”. Cette place se situe juste devant l’église paroissiale. La religion principale de la région étant visiblement la pétanque vu ce que je lis  “la paroisse de l’Île-Rousse, elle se trouve sur l’ouest de la grande place, avec son parvis et ses remarquables palmiers-dattiers à l’ombre desquels il fait bon jouer à la pétanque en été” À part prendre l’air et jouer aux boules, les Île-Roussiens jouent aussi au foot, et leur club, le Football Balagne Îles-Rousse est 6ème de sa poule de CFA2. Fraîchement promu, le club n’a perdu qu’une seule fois à domicile cette saison et a réussi quelques belles performances face aux réserves d’Ajaccio, de Maréseille et de Nîmes. Petit poucet oblige, ça sera le 9ème tour auquel le club participe, après avoir éliminé Bordeaux lors du dernier tour. Merci l’Arpanet pour ses informations précieuses.
C’est la Coupe, donc Samassa retrouve les barres, Dos Santos est titularisé dans le couloir gauche, Giresse retrouve du temps de jeu et Dembélé est aligné d’entrée pour la première fois :

fbir-eag

Le bêchage

5ème : Je loupe les premières minutes du match. La raison ? Une sorte d’anus de mulet qui a cherché à justifier sa misérable existence en expliquant la pitoyable destinée de sa paroisse. Je m’en badigeonnais les couilles avec le pinceau de l’indifférence mais le mec a quand même tenu un monologue de 29 minutes. J’ai donc quitté mon bagne tardivement et n’ai même pas eu le temps de faire caca avant le début de la rencontre. Je suis perturbé.

9ème : Les commentateurs d’Eurosport disent que c’est le premier ballon pour le gardien Île-Roussien, j’ai pas dû louper grand chose.

16ème : ABASSI j’ai loupé quelque chose visiblement puisque maintenant ils disent que Samassa a été sollicité au bout de quarante secondes et même qu’il a un peu foiré sa sortie.

18ème : Yatabaré trouve Dembélé qui décale Giresse sur la gauche de la surface. Thibault choisit de frapper en force, Florent Menozzi repousse.

20ème : Ballon dégagé par Kerbrat et récupéré par Portillo. Le Corse contrôle de la poitrine et tente la volée, ça passe pas loin du poteau de Samassa.

21ème : Atik s’appuie sur Yatabaré avant de chercher Dembélé dans la profondeur, c’est ralenti par l’intervention de Dominique Menozzi. La balle part en chandelle et retombe devant Dembélé qui tente la volée, c’est capté par Florent Menozzi.

24ème : ???? Pardon ? Grossière faute de Ventura sur Mathis et coup franc pour Île-Rousse. Ça provoque aussi un léger blanc du côté d’Eurosport qui n’arrive pas à commenter le ralenti, ne voyant pas la faute.

25ème : Delfino rate son contrôle et Dembélé en profite pour récupérer la balle et lui faire un grand pont puis un deuxième sur Dominique Menozzi avant que Florent Menozzi se jette dans ses pieds.

27ème : Centre de Portillo, Samassa manque sa sortie et relâche le ballon. Ventura en profite pour frapper mais Cerdan sauve sur sa ligne. Dans toute la Corse et sur Eurosport on réclame un penalty car Ventura s’est écroulé après sa frappe. Il faut être sacrément atteint de mauvaise foi ou de petitpouceïte aigüe pour sortir des conneries pareilles.

33ème : Dos Santos trouve Yatabaré par dessus la défense, dont le contrôle de la poitrine efface Dominique Menozzi. Mustapha sert un caviar à Dembélé qui échoue devant Florent Menozzi, assez heureux de sortir ce ballon avec ses pieds.

34ème : Centre de Giresse disputé par Delfino et Dembélé de la tête. Au final Yatabaré récupère la balle et sert M.Pereira en retrait. Sa frappe part largement au-dessus.

39ème : Corner tapé par Giresse que Cerdan reprend victorieusement, bien aidé par la sortie « allez, j’y vais les yeux fermés » de Florent Menozzi. FBIR 0-1 EAG.

Mi-temps caca-bière : C’est un bon petit match avec des occasions des deux côtés. Les Guingampais possèdent peut être un peu plus le ballon mais c’est pas flagrant. Il faudrait être un peu plus costaud au milieu, les Île-Roussiens s’imposent facilement dans ce secteur. C’est à Giresse et Atik de venir aider quand ils sont plus nombreux dans l’entrejeu. Le point positif est l’ouverture du score, peu avant la mi-temps. C’est la pause donc ça discute sur Eurosport :
Thomas Bihel à Steve Savidan :
«  – que penses-tu de la rencontre ?
– J’ai du mal à analyser cette rencontre, mais… »

Merci, c’est dommage car tu es rémunéré pour ça. Tout de suite la deuxième mi-temps dans vos micro-ordinateurs :

46ème : Les Corses arrivent à rater l’engagement de la seconde mi-temps. Il est à rejouer.

48ème : Coup-franc tapé par Jean-Marc Sauli que manque de toucher Santelli seul face à Samassa. L’Île-Roussien est trop court, Mamadou ne se fait pas avoir et capte sans problème.

50ème : Ventura envoie un long ballon en direction de Santelli. Cerdan est trop court, le Corse contrôle puis frappe, heureusement Samassa sort rapidement dans ses pieds pour contrer.

56ème et 03s : Faute de Gehin sur Atik.

56ème et 07s : Mathis joue rapidement le coup franc avec Atik.

56ème et 09s : Faute de Gehin sur Atik. Jaune.

57ème : Ah bah c’est con de faire tout plein de fautes. Le coup Franc tiré par Giresse est repris par Diallo qui devance la sortie « on va s’aimer ! » de Florent Menozzi. Ça termine au fond. FBIR 0-2 EAG.

TCR140212AJ’espère que tu fais pas la même quand t’arrives à un carrefour.

ibrcM4QCUzuO4FChacune de ses sorties provoque des frayeurs

63ème : Centre de Portillo de la droite, repris de volée par Ventura au second poteau. C’est capté par Samassa.

64ème : Jean-Marc Sauli est remplacé par Edmond.

66ème : Frappe de Ruster, non cadrée.

70ème : Ah oui, vous l’aurez remarqué pour certains joueurs Île-Roussiens je précise le prénom, notamment pour Menozzi. En fait, c’est parce qu’il y a trois Menozzi sur la pelouse, trois frères. J’ai découvert ça en préparant (si,si) mon académie, j’ai trouvé cela sympatoche et je suis passé à autre chose. Ben non, Eurosport n’y arrive pas, c’est la onzième fois qu’ils nous racontent cette histoire des « 3 frères ».

71ème : Ace Ventura (voilà je l’ai faite, putain, une heure que je me retiens) prend un jaune pour un tacle par derrière sur Giresse.

74ème : Frappe de Dimitri Menozzi facilement captée par Samassa.

75ème : Yatabaré est remplacé par Alioui.

77ème : Frappe de Lionel Sauli, captée par Samassa.

78ème : Alioui trouve un espace pour servir Atik pour une frappe tout caca.

80ème : Atik est remplacé par Langil.

81ème : Alioui, aidé par Mathis, récupère dans les pieds de Gehin et lance Langil. Seul et excentré il tente de battre le portier adverse. Ce n’est pas cadré.

85ème : Double changement Corse avec les sorties de Ventura et Portillo pour les entrées de Capinielli et Vachet.

88ème : Magnifique crotte de nez de Christian Graziani, entraîneur de l’Île-Rousse au micro d’Eurosport, qui considère qu’il n’ y pas de star dans cette équipe de « Caen ».

93ème : Victoire sérieuse pour l’En Avant qui n’aura pas eu à trop forcer le talent pour venir à bout de l’Île-Rousse. Un début de match équilibré où les deux équipes ont eu l’occasion de mener. En fin de première, Cerdan a eu la bonne idée d’ouvrir le score pour mettre un peu à l’abri les siens. Ça a mis un petit coup au moral des Corses qui ont paru moins bien organisé. Moins fort au milieu, le rythme a un peu baissé. Le deuxième but a permis à Guingamp de gérer la fin de match. Le plan s’est déroulé sans accroc et les paysans auront été à peu près satisfaisant à tous les étages. On peut regretter qu’ils n’aient pas réussi à marquer un but dans le jeu et le trop faible contrôle du milieu de terrain. J’espère que cette victoire va redonner confiance à l’équipe pour la suite du championnat. Tout de même de bons éléments en face, Gehin a glissé deux petits ponts en première. Ventura ne lâche jamais rien et Santelli est très adroit. Après un club de National en 32èmes, un club de CFA en 16èmes, un club de CFA2 en 8èmes, on continue avec les clubs amateurs puisque ça sera l’AS Cannes au prochain tour.
Ce week-end c’est le déplacement à Sochaux et si je n’ai pas succombé aux joutes impériales de l’empire qui me retient du côté obscur j’académiserai ce choc de mal classé.

rZFBUCOAh ouais là c’est vraiment mal classé

Les paysans notés :

Samassa (4/5): Clean sheet pour lui. Malgré un ou deux ballons relâchés il a été rassurant avec de très bonnes sorties dans les pieds adverses. Un bon jeu de pied également. Cette compétition est une bouffée d’air frais pour lui.

Dos Santos (4/5): Un super match de sa part. Bon dans l’agressivité il n’a jamais été pris à défaut par son adversaire de l’après-midi. Un peu de déchet dans les relances et peu de participations offensives.

Cerdan (3/5): Plus rassurant que ce week-end il a sauvé les siens à 0-0. Pris une ou deux fois par dessus, un peu dommage pour un mec qui fait 1m91. De bonnes relances dans les pieds des avants.

Kerbrat (4/5): Il a pris un petit bouillon par Santelli en seconde mais sinon il a été bon. Une magnifique intervention en extension dans la surface aura eu raison de moi. Il a fait un excellent match.

M.Pereira (3/5): Sur sa lancé des derniers matchs, il a fait son taff dans le couloir. Très intéressant dans les sorties de balles depuis la défense. S’est essayé à quelques montés et percutions intéressantes, mais pas décisives.

Diallo (2/5): Un peu en dedans, je l’ai trouvé un peu maladroit parfois, que ce soit dans la transmission ou dans ses interventions. Très présent sur les coups de pied arrêtés il a été décisif et a permis à l’équipe de faire le break.

Mathis (3/5): Pas mal, il a organisé le jeu comme à son habitude. Il n’a pas ou peu commis de faute et n’a jamais semblé dépassé. Il arrive à enchaîner les bons matchs ces derniers temps mais j’aurai aimé qu’il domine un peu plus le milieu.

Giresse (3/5): Bon retour de Thibault, ça faisait quelques temps qu’on ne l’avait pas vu. Il a été dangereux surtout en début de match et a été décisif sur deux coups de pied arrêtés.

Atik (2/5): Peu en vue et à l’image de ses derniers matchs, il a surtout existé en début de rencontre. Intéressant sur deux ou trois combinaisons avec les avants, on l’a moins vu en seconde.

Dembélé (4/5): Très intéressant, il était remuant et a essayé d’apporter le danger. Un peu maladroit dans sa conduite ou ses contrôles il s’est procuré quelques occasions dangereuses. Il lui faudra encore du temps.

Yatabaré (3/5): Pas en grande forme sur ce match, il a offert un caviar à Dembélé qui s’est empressé de le foirer. Sinon, pas grand chose à signaler. Il a bien été muselé par la défense adverse

Les paysans qui épluchaient les patates :

Alioui : Entrée intéressante, il a apporté du mouvement à l’équipe et a créé des décalages.

Langil : Dans son style, teinté de maladresse et de vitesse il s’est créé une bonne occasion.

PS : La photo est de Thierry Creux

Gwen Tagrenmer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.