La Jup’ : Belgique-Algérie (2-1)

Salut les filles !

C’est le grand jour. Douze ans qu’on attend ça. Depuis ce vol arbitral face au Brésil, pays organisateur de cette édition. Commun saint bol. Ce but refusé à Marc Wilmots, aujourd’hui sélectionneur. Commun saint bol. Ce cher Marc est d’ailleurs l’auteur du dernier but belge (validé) en Coupe du Monde, contre la Russie, cette année encore dans notre groupe. Commun saint bol. L’arbitre de ce premier match vient du Mexique, au bon souvenir de la Coupe du Monde 1986. Commun saint bol.

Alors qu’est-ce qu’il faut attendre ? Wilmots a pour objectif les huitièmes de finale. Décision raisonnable en raison de la saison de certains joueurs (Vertonghen, Vermaelen, Dembélé, Fellaini, Chadli), et de leur manque d’expérience collective dans ce genre de compétitions. Le choix d’écarter Simons (37 ans, présent en 2002) au dernier moment au profit de Januzaj (ainsi que le choix de remplacer Benteke par un nouveau venu en sélection) montre un peu plus le côté « expérimental » de cette Coupe du Monde pour les Diables Rouges. Grâce à Bart, découvre les 23 Belches.

En face, c’est l’Algérie. L’équipe m’a surpris par sa qualité lors des matchs de préparation, à voir si elle est capable de confirmer.

Les compos :

BelAlg0La titularisation de Van Buyten semble avoir étonné pour beaucoup d’étrangers. Si on pouvait s’attendre à Vermaelen titulaire il y a un mois, Wilmots a toujours fait confiance à Big Dan lors des matchs de préparation. Aucune surprise sur ce point. En revanche, alors qu’on pouvait s’attendre à De Bruyne dans le milieu à 3, Willy a choisi de le placer sur l’aile. L’axe est donc occupé par l’indiscutable Witsel, accompagné des plus discutables Chadli et Dembélé. Association inédite, alors qu’on pouvait éventuellement s’attendre à voir Defour d’entrée. À gauche, on retrouve Hazard et Romelu Lukaku occupe la pointe.

BelAlg1  Côté algérien, on a sur le papier un 4-1-4-1 proche de leur dernier match (victoire 2-0 contre la Roumanie dans le Délinquantico). Dans la pratique, les Fennecs ont garé le bus devant leur but. Enfin, plusieurs Peugeot 405 en tout cas.

Le match :

-6’ LE ROI, LA LOI, LA LIBERTÉ !

-4’ Ah mais l’hymne algérien c’est plus la Marseillaise ?

-2’ #KeurAvecLesDwa

BelAlg2

1’ OUAIS C’EST PARTIIIIIII !

2’ Toujours 0-0. SURCÔTÉE !

4’ Le quatrième arbitre demande à Wilmots de mettre une veste noire au-dessus de sa chemise blanche fétiche. C’EST UN SCANDALE ! UN COMPLOT ! ON DÉRANGE !

BelAlg3

7’ Y’a Bougherra sur le terrain. Et Mowgli, il est sur le banc ?

13’ L’Algérie est bien en place, la Belgique est trop statique. On se fait chier.

15′ Bien entraînés par la police, les Algériens courent vite et prennent de vitesse les latéraux en contre.

16’ Plus énervant que ceux qui pensent sérieusement que la Belgique est (déjà) au niveau des tous meilleurs, les pseudo-spécialistes qui changent leurs commentaires laudatifs en critiques acerbes contre une équipe qu’ils n’ont pas vu jouer depuis le Belgique-France d’août 2012.

18’ Point positif, hormis sur un malentendu, l’Algérie ne marquera jamais un but en ayant le joueur le plus offensif à 70m des buts de Courtois

21’ WOW ! Witsel s’ouvre le chemin du but et frappe très fort. Le gardien repousse des poings.

24’ BUT POUR L’ALGÉRIE ! Dans la continuité de sa saison en club, Vertonghen concède un pénalty ridicule et prend un jaune (ce qui est un minimum, au passage). Feghouli le transforme. 0-1 !

25’ C’était donc le malentendu redouté.

27’ LEEKENS DEMISSION !

30’ Après un raid solitaire, Hazard est fauché. De Bruyne tire le coup-franc, ça finit au 8ème poteau.

33’ Carton jaune pour Bentaleb, sanctionné pour un coup de coude dans la gueule de Moussa Dembélé. C’est gentil de vouloir le réveiller.

35’ Nouvelle frappe dangereuse de Witsel. Corner.

38’ Ah ça valait le coup d’attendre 12 ans. Ça se passe où en 2026 ?

44’ Hazard se réveille un peu. Il sert Chadli, dont la frappe est trop écrasée. Ces deux passes restent toutefois la plus belle action collective belge de cette première période.

45’ Hazard une nouvelle fois. Il arrive à déborder côté gauche et centre fort devant le but. Personne ne peut couper. Touche.

Mi-temps. La Belgique est proche du néant. Si les matchs de préparation n’étaient pas spécialement enthousiasmants, on n’avait pas une telle faiblesse collective dans un match d’importance depuis la nomination de Wilmots en mai 2012. Seul Witsel est au niveau, Alderweireld à une moindre mesure. Wilmots devrait remettre De Bruyne dans l’axe, là où il a été le plus performant en sélection, sortir Nacer Chadli et faire rentrer Dries Mertens. Sans être fan de Fellaini, c’est dans ce genre de matchs qu’il peut être utile, en allant chercher son jeu de tête.

46’ Wilmots obéit : Mertens remplace Chadli.

50’ M’Bohli passe à travers sur ce corner de Mertens. Witsel est surpris, sa tête passe au-dessus.

51’ Ca va plus vite en ce début de 2ème mi-temps, grâce à Mertens.

52’ Mostefa a mal aux crampons après qu’Hazard lui ait planté sa cheville dessus. Connard va.

57’ Premier corner pour l’Algérie. La tête de Medjani passe à deux doigts du poteau.

58’ Lukaku se montre enfin : il est remplacé par Origi.

62’ Vertonghen joue au con. L’arbitre est gentil et ne lui sort pas un deuxième jaune.

66’ Grosse occasion pour la Belgique ! Origi gagne son duel de la tête et file au but. Il manque son face-à-face.

69’ GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOAAAAAAAALLLL ! De Bruyne met dans le paquet pour une tête magistrale de Fellaini ! 1-1 !

70’ C’était le premier bon ballon du match de Bruyne.

75’ Les 11 Algériens sont sur ce screen :

BelAlg5

77’ Les Algériens ont pris un gros coup sur la tête et semblent de plus en plus fébriles.

80’ GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOAAAAAAAALLLL ! Lancé par Vertonghen, Hazard part en contre. Origi joue bien le coup et fait un appel qui isole Mertens. Le petit lutin est servi et BOUM DANS TA FACE ! 2-1 !

83’ Les combinaisons entre Hazard et Mertens sont excellentes. Ici, après un relais entre les deux, Alderweireld trouve la tête de Fellaini. M’Bohli effectue un superbe arrêt.

VICTOIRE ! Pas de quoi s’enflammer ou être rassuré. En titularisant Chadli et Dembélé, Wilmots semble ne jamais s’être autant planté dans une compo de départ. En revanche, et c’est sans doute lié à ses erreurs de départ, jamais son coaching n’avait été aussi efficace.

Certes c’était compliqué de jouer contre un mur, mais la première mi-temps manquait clairement de rythme, de mouvements. Chargés des infiltrations, Chadli et Dembélé ont failli. Plus vivante, la deuxième mi-temps ne permet toutefois pas de lever tous les doutes. Les Algériens ont failli réussir le coup parfait.

Dans l’autre match de la soirée, la Russie et la Corée du Sud se sont quittés sur un match nul 1-1. La Belgique est déjà devant tout le monde.

BelAlg6

Courtois (3/5) : n’a rien eu à faire.

Alderweireld (3/5) : a essayé d’apporter ses qualités, de se montrer. Sans grande réussite au final, probablement en raison de ses coéquipiers statiques. C’est lui à la base du premier but, avec une transversale de 60m parfaite pour Hazard. Il est également un peu en retard sur l’ouverture du score.

Kompany (2/5) : quelques relances compliquées, des contrôles un peu foireux. La défense centrale n’a pas été mise en danger pour autant.

Van Buyten (3/5) : meilleur que Kompany, donc meilleure note.

Vertonghen (1/5) : un pénalty ridiculement concédé avec la chance de pouvoir continuer le match, beaucoup de déchets. Il finit miraculeusement le match après une nouvelle faute inutile. Merci l’arbitre.

Witsel (4/5) : Le seul au niveau au milieu de terrain. Pas mal d’interceptions, et le seul à prendre sa chance et poser ses couilles.

Dembélé (2/5) : on sait que Dembélé peut sauter une ligne (ce n’est pas sale) à lui tout seul et ne pas savoir quoi faire après. Aujourd’hui, il en a été incapable et était donc inutile. Remplacé par Fellaini (65’), dans un poste de 2ème attaquant. La Belgique évoluait à ce moment là en 4-2-4. Choix payant de Wilmots, puisque La Touffe égalise d’une superbe tête 5mn plus tard. Il fut même proche du doublé sur une nouvelle tête.

Chadli (1/5) : la surprise de la compo de départ fut un gros flop. Sans jouer, Defour a gagné des points pour une titularisation au prochain match. Remplacé à la mi-temps par Mertens (4/5), qui a su accélérer le jeu, créer du mouvement, et marquer le but vainqueur.

Hazard (3/5) : quelques fulgurances, trop d’absences, une passe décisive pour Mertens. Assez classique en sélection en fait.

De Bruyne (2/5) : a tout raté en première période. Son placement, ses contrôles, ses passes. C’était nul à chier. Passeur décisif pour Fellaini (on remercie les Algériens de ne pas sortir sur lui) puis à la base du deuxième but en récupérant le ballon, il sauve un peu son match.

Lukaku (1/5) : c’est pour pas mettre 0. On a revu le Lukaku décrié en sélection il y a un an. Remplacé par Origi à l’heure de jeu. Le jeune Lillois a su se mettre en valeur dans les duels et aurait pu rapidement égaliser sur un face-à-face avec M’Bohli. Son appel, la veille de celui de De Gaulle, on l’oublie un peu trop souvent, ouvre le chemin du but à Dries Mertens.

 

Les meilleurs moments, en vidéo.

Chères lectrices, chers lecteurs, je vous aime bien. Si l’intérêt anal est réciproque, vous pouvez me retrouver sur Facebook et Twitter. Notre ami Bart Van den Van Krrr a aussi Facebook et Twitter.
Pour finir, si vous ne l’avez pas encore fait, likez la Jup’ Académie !
Jean-Marie Pfouff.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

3 commentaires

  1. J’ai toujours pas compris l’idée de Wilmots de mettre Chadli et Dembélé au milieu… Enfin, avec le match de Mertens on peut s’attendre à une tactique plus habituelle

  2. Je crois que personne n’a compris. Peut-être était-ce en récompense de la passe décisive de Chadli contre les sbires de Leekens ?

    Witsel-Fellaini/Defour-De Bruyne, Mertens sur l’aile, et on n’en parle plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.