La Jup’ : Journée 26

Salut les filles !

En principe la Jup’ a trois journées de championnat à rattraper. Mais fuck. Et si vous êtes pas contents, créez une pétition, bande de bâtards. C’est très français de critiquer. C’est comme terminer 2ème aux JO alors qu’on peut égaler un record de 45 ans. Losers. Ou alors tu me pardonnes, parce que dans le même temps j’ai écrit un article d’une qualité rarement égalée sur horsjeu.net. Il concerne Roland Duchâtelet et ses six clubs, tu peux le lire ici et y lâcher tes comms. Voire le partager sur ton mur Facebook (comme ça tu pourras te la péter auprès de tes potes). La Jup’ te sera reconnaissante.

 

Bruges / Courtrai : 3-1.

C’était le match d’ouverture de la journée. Une semaine après sa victoire à Genk, le FC Brugge enchaîne et s’impose de nouveau 3-1. On notera le gros match de Maxime Lestienne, sans doute remonté après avoir été mis sur le banc le match précédent : 1 but inscrit, 2 pénaltys provoqués. Les deux coups de pied de coin ont évidemment été tirés et inscrits par Timmy Simons. Si Papy va à la Coupe du Monde, ce pourrait bien être sa seule utilité sur le terrain.

Jorgensen marque contre son camp en fin de match. Anecdotique pour les Courtraisiens qui devront se contenter des PO2, mais frustrant pour les Brugeois qui n’ont plus gardé leur cage inviolée depuis le 7 décembre.

Charleroi / Standard : 0-1.

Le derby wallon n’attire plus. Même pour le 100ème de l’histoire. Les Carolos ont désaffecté le stade, trahis par leurs dirigeants. Et lors du première derby post-Abbas Bayat, les Zèbres en ont pris 6 (et autant au retour). Pas de quoi se motiver pour aller se les geler. Pourtant, Charleroi a fait très bonne figure dans ce match et s’est procuré les plus grosses possibilités. Malheureusement, Marinos, en retard sur Vainqueur, est expulsé. En infériorité numérique, Charleroi va plus subir et va concéder le seul but de la rencontre : Carcela inscrit son premier but de la saison (75’).

Charleroi s’est séparé de ses meilleurs éléments au mercato hivernal (Kaya, Milicevic, Pollet) et reste sur 4 défaites consécutives avant d’affronter Zulte Waregem le week-end prochain. Attention, la zone des relégables n’est qu’à 4 points…

Zulte-Waregem / Cercle : 2-1

Les Zultois sont très fatigués. À tel point que des critiques sont apparues cette semaine envers Thorgan Hazard, dont les stats sont bien trop faibles depuis début novembre, après des débuts incroyables. Suspendu face au Cercle, il a suivi un programme d’entraînement personnalisé toute la semaine afin de mieux récupérer.

Malgré l’ouverture du score des locaux par Cacérès (33’), le Cercle domine. Les Brugeois égalisent d’ailleurs rapidement (36’) de manière assez laide : reprise manquée du pied, le ballon heurte la poitrine avant de toucher la barre. Bref, une belle action de merde.

Zulte va toutefois réussir à s’imposer en fin de match, grâce au défenseur D’Haene, seul joueur de champ de D1 à ne pas avoir manqué une seule minute de championnat cette saison.

Lierse / Genk : 0-1.

Lierse est l’équipe surprise de ce début d’année 2014. Les bonnes performances s’enchaînent, grâce à Tony Watt et Diagne. De l’autre côté, Genk est une équipe encore malade : la victoire à Malines a mis fin à une terrible série négative, mais les Limbourgeois ont de nouveau connu la défaite au match suivant.

Genk va s’imposer « à l’expérience ». Plutôt dominée et heureuse de certaines décisions arbitrales (De Ceulaer prend un jaune au lieu d’un rouge direct, puis ne prend pas un deuxième jaune pour une main volontaire), l’équipe du Bel Homme marque le seul but du match à la 83’ avec une frappe assez molle de Julien Gorius de loin : masqué, le gardien est pris à contre-pied.

Jeudi, Genk se déplace en Russie pour affronter l’Anzhi Makhatchkala (ce Georges).

Malines / Ostende : 1-1.

Les deux équipes n’ont en principe plus grand-chose à craindre sur le terrain. Les joueurs sont par conséquent plus relâchés et nous offrent de jolies choses. Ou deux jolies choses, en fait, ce qui est déjà beaucoup pour la Jupiler Pro League. On a d’la chance, ce sont deux buts. En premier, c’est souvent le cas du premier but inscrit, l’ouverture du score : Trajkovski envoie son coup-franc en lucarne. Comme quoi on peut être macédonien et savoir manier le ballon.

Seulement voilà, Ostende est une équipe surprenante. On joue la 86’, l’Espagnol Vico vit ses premières minutes en Jupiler Pro League, un rêve se réalise pour lui. Il reçoit la balle côté gauche, et va trouver la lucarne opposée dans un angle assez fermé. C’est dommage, je trouve pas de vidéo.

Beveren / OHL : 1-0.

Putain, que j’aimerais les voir en D2. En même temps, Waasland-Beveren offre encore la bière aux supporters, tandis que ces derniers sifflent Ruytinx. On frôle la perfection.

Beveren s’impose 1-0 en toute fin de match au terme d’un match à pleurer.

Anderlecht / Mons : 2-0.

Les Mauves s’imposent sans être mis en danger, sans briller pour autant. Les joueurs sont hués à chaque mauvaise passe ou manque de prise d’initiative. Autant dire tout le temps. Tous les joueurs arrivés cette saison (mercatos estival ou hivernal) sont sur le banc, preuve qu’aucune solution n’est trouvée et que cette saison de transition est bien compliquée. L’entraîneur Van den Brom est pris à partie pendant le match, après un double changement qui laisse l’équipe avec un seul attaquant face à la lanterne rouge. Les supporters finissent par avoir gain de cause : Van den Brom calme les esprits en passant en 4-4-2 lors du 3ème changement dix minutes plus tard.

En toute fin de match, le Montois Tim Matthys tente et réussit deux petits ponts dans la surface de réparation, puis enchaîne avec un coup du foulard qui finit dans les bras du gardien. Le public applaudit chaleureusement, pour la première fois du match.

La Gantoise / Lokeren : 1-1.

Gand doit faire un sans-faute pour espérer se qualifier en PO1. Il est même probable que ça ne suffise pas, à tel point que le journal flamand ‘Het Laatste Nieuws’ parlait déjà d’une séparation entre Rednic et le club à la fin de la saison, l’entraîneur roumain n’ayant pas réussi à tenir les objectifs qui lui ont été fixés à son arrivée en octobre.

Lokeren va dominer tout le match. Gand ouvre le score sur sa première action : le débordement de Diabaté se transforme en pénalty que Neto convertit. Mais les Lokerenois peuvent compter sur leur meilleur buteur, remplaçant de luxe depuis de nombreux matchs en raison de son comportement : dans les arrêts de jeu, Harbaoui inscrit son 15ème but de la saison.

Un match marqué par Copa Boubacar, marabouté en plein match.

Le classement, bientôt chamboulé par les play-offs (L’Equipe tremble déjà pour l’actualisation) : classement

Chères lectrices, chers lecteurs, je vous aime bien. Si l’intérêt anal est réciproque, vous pouvez me retrouver sur Facebook et Twitter. Notre ami Bart Van den Van Krrr a aussi Facebook et Twitter.

Pour finir, si vous ne l’avez pas encore fait, likez la Jup’ Académie !

Jean-Marie Pfouff.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.