La Jup’ note Etats-Unis/Belgique (2-4)

Salut les filles !

Les Diables Rouges sont de retour. Deux matchs au programme : les Etats-Unis le 29 mai en amical à Cleveland et la Serbie le 7 juin en éliminatoires à Bruxelles.

Pour ces matchs, Wilmots a dû convoquer 28 joueurs, certains étant encore retenus en club lors du premier match (Courtois, Witsel, Van Buyten, Lombaerts, Chadli). Si Naingollan ne fait pas partie de cette liste malgré ses belles perfs en Série A (le combo « je critique mon temps de jeu, le coach me fait entrer mais je me suis mal échauffé, je perds tous mes ballons avant de sortir blessé après 15mn » lors du match amical contre la Slovaquie n’a probablement pas plu), trois jeunes découvrent la sélection A : Koen Casteels (20 ans, Hoffenheim), Thorgan Hazard (20 ans, Chelsea/Zulte-Waregem) et Maxime Lestienne (21 ans, FC Bruges).  

Aujourd’hui donc, Etats-Unis / Belgique. Il y a un an et demi, la Belgique s’était imposée 1-0 à Bruxelles. Un match un peu particulier cette fois-ci, puisqu’avec cette saloperie de décalage horaire, le match commence à 2h en Belgique. Enfin, à 2h11 officiellement, puisqu’on a droit après les hymnes à de la pub pour KFC, des vitamines, un matelas révolutionnaire (en prenant bien soin de montrer que ça profite à tout le monde, puisque la grosse Noire, le couple de 35-40 ans, et la jeune femme blanche et fine semblent très heureux du produit), une remise de fleurs pour la 100ème cape de Damarcus Beasley et enfin, une minute de silence pour les victimes du petit coup de vent en Oklahoma il y a quelques semaines. Il n’était peut-être pas non plus idéal de traverser l’Atlantique pour un match amical pour préparer un match très important. Heureusement, on a inventé les lunettes anti-jetlag.

Les compos :

 USA1

Côté états-unien, si je me fie aux deux derniers matchs officiels (match nul face au Mexique, victoire contre le Costa Rica), Jürgen Klinsmann a décidé d’innover un peu. Adieu son traditionnel 4-2-3-1, bonjour le 4-4-2 avec un milieu de terrain en losange inversé. Ce changement permet d’aligner Kljestan, joueur d’Anderlecht.

 USA0

Côté belge, en plus des joueurs cités retenus en club, Eden Hazard est blessé et donc absent. Par conséquent, Wilmots abandonne le 4-2-3-1 pour un 4-3-3. Mignolet est dans les buts, Vermaelen est aligné pour lui redonner de la confiance et du temps de jeu après une saison très compliquée à Arsenal (il y a perdu sa place de titulaire), Alderweireld est préféré à Gillet côté droit. Au milieu, Fellaini sera le 6, derrière Dembélé et Defour. De Bruyne et Mirallas s’occuperont des ailes, tandis que Lukaku est préféré à Benteke en pointe.

Le match :

-7’ LE ROI, LA LOI, LA LIBERTÉÉÉÉÉÉ !

1’ C’est parti, les Américains engagent.

4’ En trottinant, Kompany rattrape Dempsey et nique la contre-attaque américaine. La classe.

5’ Sur un centre de Dempsey côté droit prolongé par Vermaelen, Altidore est surpris de la qualité de son contrôle qui élimine Alderweireld et lui offre un face-à-face juste devant le petit rectangle. Le latéral droit de l’Ajax se rattrape et enlève le ballon in extremiste.

6’ On est dans la continuité. Alderweireld vient donc d’écarter le danger, Defour balance. Un américain veut remettre la pression de suite, son coup de tête arrive sur Kompany qui, d’une volée plat du pied, trouve Lukaku, encerclé par trois joueurs. Grâce à une bonne protection de balle, il trouve Defour, qui trouve Alderweireld, calmement. La transversale de ce dernier est parfaite, le contrôle de De Bruyne de l’extérieur du droit ne l’est pas moins. Il repique dans l’axe et lance Lukaku en profondeur. Gromelu prolonge difficilement devant un Howard bien sorti, le ballon revient sur Kévin Mirallas qui, sans contrôle, pique sa balle pour un lob splendide tout en évitant le tacle désespéré d’un défenseur. 0-1 !

 USA2

Peinard, Lukaku admire le pestacle.

8’ De l’arrière du crâne, Vermaelen dévie en corner un centre rentrant qui allait être repris par Altidore. Verminator’s back. Le corner ne donne rien, et 10s plus tard, on retrouve Kompany près du poteau de corner côté américain. C’est bien, on s’amuse.

13’ Putain, on joue bien. Des passes puissantes à ras de terre dans les pieds, des combinaisons rapides, des espaces créées en trois mouvements. BRAZIL !

15’ Fellaini récupère à l’entrée de la surface belge et avance. Entre deux adversaires, il lance De Bruyne. Le seul défenseur central restant hésite entre attaquer sur De Bruyne ou marquer Lukaku. Kevin en profite pour lancer Gromelu, mais c’est assez mal donné. Howard sort et récupère la balle.

17’ Vertonghen imite ses trois compères de la défense et y va de sa p’tite récupération de balle avant une relance parfaite. Olé.

22’ Corner pour les Stazuni. Au deuxième poteau, Kompany est surpris par la longueur de la balle. Dempsey remise de la tête au deuxième poteau (parce qu’en fait il y a deux deuxième poteau) pour Cameron, qui conclut. 1-1 !

23’ Pour vous aider à bien comprendre ce but, Anderlecht a mis à peu près le même contre Lokeren il y a deux semaines. C’était d’ailleurs un but de Kljestan, aujourd’hui sur la pelouse du côté améwican. Comment ? Ça n’vous aide pas ?

25’ Les Américains n’avaient plus marqué contre les Diables depuis presque 83 ans.

27’ Lukaku est très en forme, ses premières touches sont excellentes. Encore ici, avec un contrôle de l’extérieur du pied en extension. Il se débarrasse de deux adversaires, demande le une-deux avec Mirallas, et marque. Il est malheureusement signalé horsjeu.net.

29’ Alors qu’on s’amusait à créer des espaces en combinant de la tête, De Bruyne ne cadre pas pour la deuxième fois du match.

33’ Le commentateur américain vient de citer mon nom ! Enfin, ça y ressemblait vach’ment en tout cas !

35’ Vermaelen va être remplacé. Il se tient la cuisse depuis 3-4mn et vient de sortir. Dommage, sa prestation était jusqu’ici excellente.

36’ Vertonghen passe donc dans l’axe. Pocognoli (Hanovre) rentre au poste d’arrière gauche.

40’ En bout de course, Dembélé transmet du bout du pied à Lukaku. La frappe du gauche de Baby Drogba (brrr…) est détournée en corner par Howard.

41’ Et deuxième changement : Dembélé a la chiasse et doit sortir. Il est remplacé par Benteke. Les Diables passent donc en 4-4-2, avec deux géants devant : Benteke et Lukaku (1m91), 36 buts à eux deux cette saison en Premier League. C’est la première fois qu’ils sont alignés ensemble.

Mi-temps ! Un but encaissé sur le seul tir cadré concédé, c’est dommage. Mais les Diables dominent facilement, jouent simplement, rapidement et efficacement, c’est très agréable à regarder. Ça devrait passer. Et puis si on paume le match, on pourra toujours se cacher derrière les nombreuses absences. Le vrai point négatif est la blessure de Vermaelen.

46’ Deux changements du côté des Amerloques : Howard, qui s’est pris un but de son coéquipier d’Everton (Mirallas), laisse sa place à Guzan, qui va se prendre un but de son coéquipier d’Aston Villa (Benteke). Johnson remplace Altidore.

51’ La deuxième mi-temps commence sur le même rythme que la première. Pas de grosse intensité, mais les Diables essaient de construire, d’aller vite vers l’avant, de jouer précisément et Vertonghen fait des contrôles en aile de pigeon.

56’ Lukaku lance Benteke en profondeur, mais Gonzalez intervient. Il pousse le ballon vers le poteau de corner, mais n’avait pas vu De Bruyne. Sans contrôle, Kevin remet en retrait vers Benteke (avec un p’tit pont en prime). Christian conclut ! 1-2 !

60’ Il commence à y avoir quelques imprécisions au milieu de terrain. Les Belges n’exercent plus un gros pressing. Les Ricains débarquent dans la moitié de terrain belge. Ils repartent rapidement : y’a pas de pétrole, et ils ne peuvent pas se justifier par un incident diplomatique, y’a pas de gouvernement.

64’ Bien lancé par Mirallas, Lukaku résiste à un tirage de maillot puis frappe puissamment. Guzan détourne en corner. Sur celui-ci, le ballon est dégagé et revient sur De Bruyne. L’ancien Genkois prend son temps et centre au deuxième poteau pour Fellaini, qui marque de la tête ! 1-3 !

68’ Mertens remplace De Bruyne.

71’ Defour fait bien l’effort de se démarquer. Il reçoit la balle et sert Benteke en profondeur. Je ne sais pas s’il veut assurer ou lober, dans les deux cas c’est assez mal fait puisque le gardien touche le ballon de la main au niveau de son épaule, mais ça finit au fond. 1-4 !

72’ Voilà, vous êtes bien gentils bande de Yankees, mais on a un vrai match à préparer : le meilleur défenseur du monde est remplacé par Guillaume Gillet. Il s’installe au back droit, Alderweireld glisse dans l’axe.

75’ Les deux grandes tours américaines derrière sont quand même franchement à la ramasse, ça devient une sale habitude chez eux.

76’ Wilmots veut relancer le match : Simons monte, Defour sort.

78’ Simons fait faute sans avoir touché la balle. Il dégage le ballon : carton jaune. Bravo .

79’ Tiens, l’arbitre siffle un pénalty pour les USA. Une main d’Alderweireld visiblement. C’est hyper sévère. D’ailleurs le ralenti vient de passer sur les écrans du stade et les belges demandent à l’arbitre de regarder pour constater son erreur, ce que cet enfoiré ne fait pas.

80’ Dempsey pour frapper. Mignolet part du bon côté, mais c’est très bien placé : 2-4 !

82’ Gillet est pris dans son dos par Johnson (rien de sale). Au lieu de passer à ras de terre à son avant-centre dans l’axe, il fait un lob tout pourri au 2ème poteau. Brad Evans reprend au plus haut du rebond, et comme « son geste va du bas vers le haut, et donc son corps est mal équilibré » (Jean-Mich’ Larquouille), ça passe bien au-dessus. Il y avait DANGER ! DANGER ! DANGER !

83’ Sixième changement pour la Belgique : Romelu Lukaku est remplacé par Thorgan Hazard.

90’ Ça gère pépère.

C’est fini ! Match très bien géré, une belle impression sans avoir particulièrement forcé. Grâce à un turnover (forcé ou voulu), Wilmots a réussi à faire en sorte que tout le groupe se sente concerné. Il a également testé une mi-temps une association Benteke-Lukaku très prometteuse.

Si vous me le permettez, battre les Etats-Unis 2-4 avec une équipe A’ à Cleveland, c’est comme un nouveau viol.

S’il est peut-être regrettable d’encaisser deux buts en autant de tirs cadrés, la principale inquiétude est pour Thomas Vermaelen. Le premier diagnostic indiquerait une absence pour le match face aux Serbes.

 

Les buts !

Les notes :

Mignolet (3/5) : un match frustrant pour lui. Très rassurant dans ses sorties, il encaisse deux buts sur lesquels il ne peut rien.

Alderweireld (3/5) : un bon match, très peu d’erreurs de placement. En gros progrès par rapport au match face à la Macédoine. Il manque un peu de présence offensive.

Kompany (4/5) : on peut lui reprocher sa mauvaise appréciation sur le but égalisateur. Pour le reste, il fut excellent. Remplacé par Guillaume Gillet, bien présent physiquement.

Vermaelen (non noté) : excellent jusqu’à sa sortie sur blessure à la demi-heure de jeu. Remplacé par Pocognoli (3+/5), très disponible.

Vertonghen (4/5) : à gauche ou dans l’axe, il a clairement franchi un cap cette année. Il n’est d’ailleurs pas pour rien le meilleur défenseur central de la saison en Premier League. Très rassurant derrière, et présent offensivement lorsqu’il devait prendre son couloir.

Fellaini (3+/5) : j’ai hésité avec 4, car il a été excellent en première mi-temps, et a su marquer en 2ème. Comme l’a écrit la presse américaine pour faire comprendre la qualité de la prestation du monsieur à la grosse touffe, « Jermaine Jones comparé à Marouane Fellaini, c’est comme un mini-iPad à côté d’un iPad. » Il a été moins utile par la suite. Très peu de fautes commises, c’est à souligner.

Defour (4+/5) : très bon dans la construction, très disponible, et une superbe passe décisive. C’est ce niveau qui est attendu de lui en sélection. Remplacé par Simons, qui a pris plus de cartons jaunes que fait de bons choix.

Dembélé (non noté) : excellent jusqu’à sa sortie où il s’est littéralement chié dessus. Un seul ballon perdu en 40mn de jeu. Remplacé par Benteke (4/5), auteur de ses 5ème et 6ème buts en sélection. Ce Benteke-là est excellent.

Mirallas (4+/5) : grosse perf pour Kéké, dans la continuité de ses dernières semaines en club. Beaucoup d’altruisme, de dribbles réussis sans trop en faire, d’activité, de combinaisons réussies. Et quel but !

De Bruyne (5/5) : Homme du match. Impliqué sur le 1er but, passeur décisif sur les deux suivants, il ne lui manquait qu’un petit but. Très grosse prestation. Remplacé par Dries Mertens, peu visible.

Lukaku (4/5) : lui aussi aurait mérité son petit but. Il m’a vraiment bluffé ce soir. Des contrôles orientés excellents, des protections de balle sans faille. Associé à Benteke, il a parfaitement su créer des espaces pour ce dernier. Remplacé par Thorgan Hazard pour sa première. Il n’a pas eu assez de temps de jeu pour réellement se montrer.

 

Chères lectrices, chers lecteurs, n’oubliez pas que vous pouvez me retrouver sur Facebook. On s’enverra des pokes. N’oubliez pas Belgique-Serbie vendredi soir ! En cas de victoire, la Belgique assurerait mathématiquement sa place de barragiste. Il resterait alors 3 matchs pour aller chercher la qualification directe. La Croatie reçoit l’Écosse. En attendant, vous pouvez lire nos derniers articles !

Viendez retrouver notre pote Bart Van den Van Krrr, il se fera un plaisir de vous accueillir. Il a même pensé à ceux qui préfèrent Twitter. Et pour finir, si vous ne l’avez pas encore fait, likez la Jup’ Académie !
Jean-Marie Pfouff.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

7 commentaires

  1. « Le commentateur américain vient de citer mon nom ! Enfin, ça y ressemblait vach’ment en tout cas ! »

    Plaît-il ?!

  2. Bon match, tres bonne acad. C’est bien que Defour ait prouvé que Willy pouvait compter sur lui au cas où. On commence à avoir un bon groupe qui ne dépend pas trop d’individualités. C’est de bon augure pour la suite. Vivement le match à enjeux de vendredi.

  3. Bonne acad’ !

    Franchement De Bruyne est tellement sous évalué, ce joueur est systématiquement décisif. Chelsea est en train de faire une connerie je pense.

    Et sinon Vossen il devient quoi ? Pendant un moment il cartonnait non ?

  4. @Boson : Merci ! C’est effectivement une excellente nouvelle. Si Defour pouvait garder ce niveau de performance, il serait titulaire indiscutable à son poste favori en club (Moutinho étant parti).

    @Guy : Merci !
    Je suis fan de De Bruyne depuis 4 ans. Un talent fou, il arrive à faire de sa polyvalence une qualité, il m’épate. J’attends quand même en sélection une grosse frappe dans la lucarne comme il sait si bien le faire !
    Je ne sais pas trop à quoi joue Chelsea. Le point faible qu’on pourrait lui trouver, c’est son physique : il n’a jamais fait une saison vraiment complète à Genk. Mais il a bien enchaîné au Werder (33 matchs joués sur 34, 33 titularisations). Qu’il ne soit pas forcément prêt pour être titulaire à Chelsea, je peux en convenir. Mais Chelsea est un club assez mal géré (pour l’effectif et les entraîneurs en tout cas), et il y a régulièrement des manques : le secteur offensif est bien trop pauvre en quantité. Garder De Bruyne, c’est avoir une belle solution de rechange, et c’est surtout reposer Hazard/Mata/Oscar qui ont beaucoup trop joué cette saison. Je ne vois pas l’intérêt d’aller prêter De Bruyne(on a même parlé de vente…) pour aller chercher un Schürrle, peut-être plus solide, mais bien moins décisif.

    Quant à Vossen, il était parti sur des bases plus élevées que ses deux précédentes saisons (19 et 20 buts). Mais il a foiré sa fin de saison, j’ai l’impression qu’il ne s’est jamais vraiment remis d’une blessure à la fin de la saison régulière (27ème journée). Il n’a mis qu’un but dans les play-offs (Anderlecht, 1ère journée) et finit à 17 buts… Il est quand même avec les Diables en ce moment.
    Il me semble qu’il avait dit souhaiter partir. Le problème est qu’il faut trouver un club capable de sortir un joli chèque (adieu la L1) et capable de le faire jouer dans les conditions de sa réussite. Je l’aurais bien vu à Gladbach si les allemands s’étaient qualifiés pour la Coupe d’Europe…

  5. De Bruyne commence vraiment à grappiller des points pour une place de titulaire. Petit problème, où ? Wilmots abandonne son 4-3-3 pour De Bruyne en numéro 10 ? Quel milieu sauterait ?
    Sinon, Benteke et Lukaku qui se mettent à jouer, je comprends plus rien !

  6. « Où mettre De Bruyne ? »
    C’est quand même un gros problème de riche. C’est incroyable d’en arriver là.

    Ça fait presque un quart d’heure que j’essaie d’écrire un truc, mais en fait je vois pas très bien où tu veux en venir, étant donné qu’il était ici titulaire dans un 4-3-3.

    Donc je ne vais pas faire un pavé si je suis HS. Je dirais juste que je me fais plus de soucis pour Mertens que pour les milieux de terrain. Il y a clairement eu une montée en puissance du collectif cette saison, et il ne semble pas suivre : il s’est planté contre la Macédoine, son entrée contre les Etats-Unis est franchement quelconque (certes, dans un match amical déjà gagné, à 20mn de la fin), tandis que les autres marquent des points. Certes on ne parle que 2 matchs (et 70mn en tout), donc il a les moyens de se rattraper. Mais sans prendre en compte la fatigue de ses concurrents, je ne le vois titulaire ni dans un 4-3-3, ni dans un 4-2-3-1.

    Pour Benteke, dans la continuité de ce qu’il fait depuis janvier (j’ai cru lire 14 buts sur la phase retour avec Aston Villa…). On croise les doigts.
    Pour Lukaku, alléluia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.