C’est la reprise en Roumanie ! Le Steaua a fait son grand retour après une série de matchs amicaux plutôt désastreuse. Le champion en titre a disputé les deux matchs en retard de la première partie de saison, contre le Concordia Chiajna et l’Universitatea Cluj. Les Stelistes avaient ainsi l’occasion de reprendre la première place du championnat à l’Astra, qui comptait 3 points d’avance.

Spectacle au Stade Ghencea pour le premier match de Liga I Bergenbier en 2014, lors du match en retard de la 3ème journée contre le Concordia Chiajna. Le match fait suite à la rétrogradation administrative du Rapid Bucarest en début de saison, où le Concordia fut repêché de Liga II.

Pour la reprise du championnat, Laurentiu Reghecampf a surpris beaucoup de monde en introduisant un schéma tactique original, qui ne fut testé lors d’aucun des matchs de préparation cet hiver. En effet, c’est en 4-3-3 que les Stelistes abordent la rencontre. De plus, c’est Chipciu qui s’est retrouvé en pointe, laissant Piovaccari, décisif lors des matchs amicaux, et Keseru, la recrue de luxe du club cet hiver, sur le banc de touche. Autre grande surprise de la part de Reghecampf : la titularisation de Lucian Sanmartean, l’autre grande recrue hivernale, en provenance du FC Vaslui.

(Photo : Digi Sport)
(Photo : Digi Sport)

Bien que le Concordia s’affirme en cette saison 2013/2014, avec une honorable 10ème place, et reste une équipe très plaisante à regarder, les Stelistes sont confiants avant la partie, et ont l’occasion de reprendre la 1ère place à l’Astra à la différence de buts en cas de victoire. Suspendu, Reghecampf assistera à la rencontre depuis les tribunes.

Le 11 du Steaua : Tatarusanu – Varela, Szukala, Gardos, Pirvulescu – Stanciu, Pintilii, Sanmartean – Popa, Chipciu, Tanase

Le 11 du Concordia : Rimniceanu – Dima, Leca, Melinte, Savin – Papasterianos, Bambara – Onduku, Rosu, Cosereanu – Welington

Les Stelistes ne se sont pas fait peur, et ont abordé très sereinement l’ensemble de la partie. C’est Varela qui ouvrit le score de la tête, après seulement 9 minutes de jeu, sur un centre en puissance devant le but d’Adi Popa. Le deuxième but survient sur une grossière erreur de Leca qui offre la balle sur un plateau à Chipciu après une passe en retrait au gardien trop faible. C’est d’ailleurs le premier but de la saison pour le Steliste. Avant la mi-temps, Nicusor Stanciu obtient un pénalty que Sanmartean se chargea de transformer pour sa première apparition sous le maillot rouge et bleu. C’est Reghecampf qui, depuis les tribunes, ordonna au joueur de tirer le pénalty à la place de Stanciu, tireur habituel. À l’heure de jeu, Chipciu inscrivit un deuxième but sur un tir des 22m repoussé dans ses propres buts par Rimniceanu. Le score ne changea plus lors de la dernière demi-heure de jeu, et le Steaua s’impose 4 buts à 0 face au Concordia.

Chipciu a ainsi ouvert son compteur personnel en Liga 1 cette saison grâce à ce doublé. Varela quand à lui a inscrit son 3ème but de la saison. Les deux joueurs ont livré une prestation très convaincante, bien qu’ils aient tous les deux disputés la rencontre à des postes différents que ceux habituels : Chipciu a évolué en pointe tandis que le capverdien s’est retrouvé sur le côté droit de la défense.

(Photo : Digi Sport)
(Photo : Digi Sport)

Autre belle prestation : celle de Sanmartean, titulaire pour son premier match, 4jours après son arrivée au Steaua. Les fans mais aussi les dirigeants l’ont immédiatement adopté. Reghecampf déclarait le lendemain pour GSP : « Vous savez comment on dit dans le football ? Lorsqu’une équipe gagne, inutile de la changer. Je l’ai préparé depuis longtemps, peu importe si je ne l’ai pas utilisée en amicaux. Je pense avoir choisi le meilleur système de jeu, surtout après la venue de Sanmartean. Lucian a fait un très bon match. On a bien vu la bonne préparation hivernale qu’il a eue à Vaslui. Je ne vois pas pourquoi nous ne jouerions pas comme ça lors des prochains matchs ». Keseru, entré en jeu 10 minutes après la pause pour remplacer Adi Popa, a lui aussi fait ses débuts en match officiel avec le club de la capitale.

Le Concordia, ne s’est pas sorti indemne de sa déroute à Bucarest. Tout d’abord Narcisse Bambara est sorti sur blessure à la 34ème minute, après un duel aérien avec Adi Popa, où le joueur burkinabé est mal retombé sur ses appuis. Pensant tout d’abord à une simple entorse de la cheville, l’entraineur Ionut Chirila a déclaré après le match qu’il s’agirait d’une fracture de la malléole. Coup dur donc pour le Concordia qui perd ainsi un élément clé de l’équipe. De plus, de sérieuses interrogations planent au club concernant l’avenir de l’entraineur Chirila suite à cette défaite. Le calendrier n’arrange pas les choses : le Concordia retrouvera une nouvelle fois le Steaua pour son prochain match, le 24 février, match comptant pour la 20ème journée de championnat. Concernant le Steaua, les seuls dégâts à déplorer seraient éventuellement l’amende infligée au club par la Comission de Discipline de la FRF suite aux pétards et fumigènes lancés depuis les tribunes au cours du match. La sanction s’élèverait à 15,000 Lei, soit environ 3300€.

Vlad Munteanu, l’entraineur de l’Universitatea Cluj, s’est chargé de tout résumer avant la rencontre entre son équipe et le champion de Roumanie : « Les résultats du Steaua en matchs amicaux n’étaient pas significatifs. Le vrai Steaua vous venez de le voir vendredi contre le Concordia ».

En effet, 4 jours après la belle victoire face au Concordia Chiajna, c’est au tour de l’U Cluj d’aller défier le Steaua dans son temple dans un match en retard comptant pour la 14ème journée. Les « casquettes rouges » (surnom attribué à l’équipe selon les couleurs traditionnelles portées par les étudiants de l’Université de Cluj à l’époque), n’ont obtenu qu’un seul point lors de leurs 8 déplacements cette saison. Pourtant, Ionel Ganea, l’ancien entraineur du club, démis de ses fonctions après les 9 premières journées de championnat, a tout de même garanti que les Clujeni ne viennent pas à Bucarest les mains dans les poches : « L’objectif du Steaua est clairement le championnat. Mais considérant que l’U Cluj ait besoin de points, je peux vous dire qu’ils ne vont pas venir au Ghencea avec l’agneau à égorger ».  Oui, l’expression roumaine traduite mot à mot donne ça. Mais vous avez compris.

Malgré ça, les débats ont quand même enflé concernant un éventuel match truqué, avec comme argument la relation entre Gigi Becali et Florian Walter, actionnaire majoritaire de l’U Cluj. En même temps les Stelistes comptent 7 victoires lors des 7 matchs disputés contre des équipes financées par Walter. La victoire du Steaua serait donc « inévitable ».

Reghecampf a décidé d’utiliser le même 11 de départ que celui contre le Concordia, dans lequel aucun attaquant de métier ne sera utilisé.

Le 11 du Steaua : Tatarusanu – Varela, Szukala, Gardos, Pirvulescu – Pintilii – Adi Popa, Tanase, Stanciu, Sanmartean – Chipciu

Le 11 de l’U Cluj : Veselovski – Tarnacop, Ninu, I. Neag, Ciupe – Bucsa, A. Lungu – Max Nicu, Cristocea, Boutadjine – Lemnaru

(Photo : Digi Sport)
(Photo : Digi Sport)

Les Clujeni ont débuté le match en puissance, se procurant de nombreuses occasions de but durant la première mi-temps, mais Tatarusanu restant impérial dans ses cages. La défense steliste a notamment présenté quelques moments de fébrilité, laissant les joueurs de l’Ardeal prendre confiance. La situation s’est débloquée seulement dans le temps additionnel de la 1ère mi-temps, sur une occasion des Clujeni stoppée par une superbe parade de Tatarusanu. Adi Popa a ouvert le score sur la contre-attaque suivante grâce à une belle passe décisive de Alexandru Chipciu, éliminant Veselovski par un lob remarquablement bien ajusté. Cette ouverture du score a définitivement été le tournant de la rencontre, comme le déclarera Mihai Teja, entraineur de l’U Cluj, après le match : « Nous avons fait une très bonne première mi-temps, mais la dernière seconde nous fut fatale ». La deuxième mi-temps n’a vu qu’une seule équipe sur le terrain, les Clujeni étant dépassés dans tous les compartiments de jeu. Les joueurs de la capitale enchainaient les occasions, Tanase ayant même trouvé la poteau gauche du but de Veselovski à la 77ème minute. C’est finalement Szukala qui planta le deuxième but du Steaua, de la tête, à la 81ème minute, sur un coup-franc de Keseru superbement bien tiré. Première passe décisive pour l’ancien de Ligue1. L’occasion pour le polonais de dédier son but à Tanase, qui fête son anniversaire, en sortant un t-shirt floqué de l’inscription « La Multi Ani ». Pour la petite histoire, Tanase s’est fait une petite peur pour ses 27 ans. Sur un duel contre Bucsa, le numéro 10 du Steaua a perdu une dent à 5 minutes de la fin du match. Mais cela n’influencera pas le score final, et le Steaua s’impose donc sur le score de 2-0 face à l’U Cluj. Le champion en titre passe ainsi seul en tête de la Liga 1, avec 3 points d’avance sur l’Astra Giurgiu.

Après la rencontre, Laurentiu Reghecampf semblait ainsi particulièrement content de la manière dont l’équipe a fonctionné, avec Chipciu en rôle d’attaquant, et Sanmartean en rôle  d’appui, déclarant même que « Lucian a joué aujourd’hui comme s’il avait été au club toute sa vie ». Adi Popa, qui retrouvait par ailleurs son club formateur, déclarait à son tour qu’il se sentait épanoui dans le nouveau système de jeu introduit par l’entraineur : « Cela nous convient, pourquoi se mentir ? Nous avons marqué 6 buts sans en encaisser un seul. Regardez Sanmartean par vous-même, c’est un peintre ! »

Bien que le Steaua soit passé en tête du championnat, la lutte pour le titre reste serrée avec l’Astra et le Petrolul, annonçant une 2ème partie de saison pleine de suspense. Ce weekend, l’Astra et le Petrolul affronteront les deux équipes de Brasov, le Corona pour l’Astra et les Stegarii pour le Petrolul, tandis que le Steaua retrouvera le Concordia, une semaine avant le tant attendu derby face au Dinamo le 1 mars. « Cela nous ferait du bien de nous distancer un peu, mais les autres concurrents aussi gagneront leurs matchs » déclarait Adi Popa après le match contre Cluj. Rien n’est encore joué.

Mihai Viteazu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.