La Lens Académie note VA-Lens, 0-1

Il revient, toujours vaillant.

Bos Dast et Luissette

Oui je sais, ça fait longtemps. Mais comme je ne suis pas payé, je ne vais me justifier de ne pas m’être démonté la rétine, le moral et l’amour-propre pour suivre les pérégrinations de nos tocards.

Avant ce derby, je ne refais pas l’histoire :

  • On a entubé la Ligue en faisant une saison en L1 alors qu’on n’aurait jamais dû y monter administrativement parlant.
  • On est bien descendu en L2. Ce qui est déjà un miracle.
  • Martel est toujours président.
  • On a le plus gros budget de L2 sans trop savoir d’où viennent les ronds.
  • Bollaert est rouvert, mais on a des gradins aux couleurs du maillot third. Bon.
  • AK est toujours là.
  • Les joueurs se sont barrés eux. Grosse saignée : il ne reste que Chavarria parmi les bons, Bourigeaud, Cyprien et Landre parmi les moyens, Valdivia et NDiaye chez les chèvres.
    Sont arrivés des mecs tous plus inconnus et nuls les uns que les autres et 3 bons : Delle, de Nice, Autret, de Lorient, Olsen, de nulle part.
  • On a toujours gagné que 2 matches en 2015. Merci aux Toulousains et Nantais pour votre gentillesse.
  • Et on est dernier de L2 avant ce match (Nîmes a commencé à -8 points le championnat) avec des prestations en bois depuis 1 mois, genre une volée à Bollaert contre Le Havre.
  • On a le public le plus patient du monde. 30 000 de moyenne pour voir ces peintres…

 

En face ce soir : VA. Comme Valenciennes-Anzin, le patelin d’à côté.
C’est à dire un club qui ne nous aime pas trop alors que 50% de leurs spectateurs apprécient les 2 clubs, des ultras en manque d’adversité qui se laissent pousser des couilles contre nous, un Président qui nous avait expliqué l’an dernier que « Valenciennes n’est pas la poubelle du Nord-Pas de Calais » pour justifier le refus de louer leur stade, et un petit historique en train de se créer. Non pas parce que Valenciennes a su devenir une place forte du football nordiste, mais parce qu’on est devenus au moins aussi nuls qu’eux. Bref, un derby en bois qui ne compte pas. La preuve, on le gagne quasi à chaque fois.

 

L’équipe :

 

terrain

Belon dans les buts, donc des sorties à l’aventure sur chaque CPA, une défense en bois qui nous garantira une trace de pneu dans le slip toutes les 5 minutes, N’Daw en boucher, Olsen pour accélérer le jeu, Valdivia pour le ralentir, Autret en 10 pour martyriser les rouges, Chavarria en pointe et Békamenga pour faire le nombre.

 

Le match :

-15 : Banderole valenciennoise qui arbore toute la latérale : « Rendez nous fiers« .
Moi ça me rend d’avantage perplexe que fier. Du coup je me suis demandé pendant 10 minutes ce qu’ils attendaient de leurs joueurs. Déjà estimez vous heureux qu’il reste des mecs pour accepter de vivre à Valenciennes.
(venant d’un Lensois, cette phrase fait mal, true story).
– 13 : Le parcage lensois couvre le reste du stade, la ville et l’agglo valenciennoise dans son intégralité.
Les mecs auraient dû mettre une banderole « Rendez nous audibles »
– 5 : Démé N’Diaye est sur le banc. Depuis 4 ans, dans n’importe quelle circonstance.
Ce mec est un running-gag.
1re : Le kop valenciennois donne de la voix. Impressionnant. On se croirait à Grimonprez-Jooris depuis qu’il est fermé.
5e : La tactique d’AK semble limpide. On serre les fesses et on balance des gros cassoulets vers Autret et Chavarria.
7e : Jaune pour N’Daw qui a découpé du rouge. Ca sent l’expulsion à la 20e
11e : Combinaison de merde sur CPA de VA, mal dégagé par les S&O, s’ensuite une frappe de Yamissi.
Comme quoi y’a de l’action. Prends ça Louis la Brocante.
15e : Autret décide de descendre au poste de latéral. Lala est trop mauvais pour ça.
18e : Ikoko déboule tel Roberto Carlos de la grande époque, grand pont sur Néry, crochet, coup de rein, centre en retrait. Reste juste à apprendre à Békamenga à se placer au point de péno sur un centre en retrait et on sera dangereux.
23e : Les Valenciennes prennent une pause bien méritée. Ils laissent Valdivia seul, normal ceci dit, qui décale Lala. Là aussi, on peut pas leur en vouloir de ne pas se méfier. Centre du latéral plein axe, Les Valenciennois s’allument une clope, Chavarria reprend aux 6m de la tête et fusille Perquis. 0-1.

25e : On a donc endormi tout le monde pendant 4 ans en faisant croire qu’on ne savait pas centrer pour pouvoir les berner maintenant. Habile.
29e : Autret casse 2 reins avant de centrer fort en retrait. Békamenga n’a pas encore compris.
32e : Besle nous fait une Planus en taclant sur 10 m un Valenciennois. Jaune.
37e : Après 4 passes de suite vers l’avant, ce qui n’était pas arrivé depuis 2011, Autret envoie une minasse à l’entrée de la surface. Perquis repousse.
38e : Re-Autret, re-minasse. Juste à côté.
Après 2 jaunes pour les Valenciennois, mi-temps.

Jeu de mot l’Equipe : « les Hennuyers ont l’air de s’ennuyer ».

50e : On a toujours pas réussi 3 passes en seconde période.
51e : VA pousse.
52e : VA pousse.
53e : VA n’y arrive.
54e : VA semble constipé.
55e : VA prend une dragée Fuca.
56e : Autret met le feu au côté gauche valenciennois, casse les reins de Nestor, puis la barre transversale de Perquis.
57e : Nguette entre côté Valenciennois. C’est peut être lui qui va les rendre fiers, qui sait?
61e : Frappe valenciennoise. On s’emmerde.
65e : Non rien.
71e : AK s’emmerde tellement qu’il fait rentrer N’Diaye. Sans prévenir. Bam.
74e: Autret pour N’Diaye, qui frappe comme un âne à 30 m. 3 morts dans le virage.
76e : Frappe de Kaboré. A côté.
77e – 92e : ballons envoyés très haut très fort – n’importe comment dans l’axe lensois. Rien.
Fin du match : 1re victoire de la saison. On est 15e. Champagne.
Enfin non, mousseux. On va pas s’enflammer non plus.
92e +5 : clapping. Juste pour faire chier les Valenciennois.

Les gars : 

Belon 4 : Toujours aussi improbable dans ses sorties aériennes, il n’a rien eu à faire mais l’a bien fait.
Lala 3 : Premier bon match de latéral. Ca ne rattrape pas les précédents où il a  été nul, mais bon. Le mec s’appelle Kenny Lala. Faut comprendre…
Besle 3 : Le Kantari nouveau est arrivé.
Cvetinovic 3 : En fait on a 2 Kantari cette année. Arf.
Ikoko 4 : Un peu plus percutant que Lala et rarement emmerdé par les Valenciennois.
N’Daw 4 : Viril mais correct dans les 5 premières minutes, viril mais boucher à la 7e, juste correct par la suite.
Valdivia 2 : (en km/heure)
Autret 5 : Il ne les mérite pas mais est tellement au-dessus qu’on ne peut pas mettre moins sans que les autres se tapent des notes négatives.
Békamenga 1 : Je ne saurais même pas dire s’il a touché le ballon.
Chavarria 4 : 3 points pour le but, 1 pour l’engagement.

N’Diaye : Soyons sérieux.
Cyprien et Scaramozzino : 14 minutes à eux 2.

 

Bisous.

Luissette – @R_direktor.

 

3 thoughts on “La Lens Académie note VA-Lens, 0-1

  1. Cool le retour de la Lens Académie!

    Un grand merci à VA de nous offrir notre 3è victoire de 2015.
    L’équipe n’a clairement pas existé en 2è mi-temps, mais les chants donnaient l’impression d’être à domicile. Être entouré de Valenciennois se plaignant de l’inefficacité de leur attaque, ça fait du bien de voir de voir l’inverse de la situation habituelle.
    Par contre 4 pour N’Daw, c’est très généreux. Une bonne partie des actions dangereuses de VA est venue de ses pertes de balles, il a une capacité à annihiler le jeu assez impressionnante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.