« Il pouvait faire semblant de boire un coup et ça calmait tout le monde »

21

Le comité des 21 et 22 septembre

Le comité a eu besoin de 24 heures pour digérer

 

LES DECLARATIONS DU JOUR

« L’OM est mon club de cœur. »
Profitez bien de cette déclaration fade de Michel, c’est la dernière citation à peu près digne de ce comité.

« Si le dixième de ce qui est arrivé se passait à Bastia ou à Ajaccio, le match serait arrêté avec des sanctions inouïes. J’ai dit à Vincent Labrune que c’était un guignol et qu’il ne fera pas de vieux os dans le football. Les dirigeants de l’OM n’ont pas été responsables, ils ont propagé voire organisé une vendetta contre Mathieu Valbuena. Son intégrité physique a été mise en danger. »
Jean-Michel Aulas pyromane pas pompier.

« Aulas jette de l’huile sur le feu à longueur de temps et les instances fédérales ne font rien à part jouer au tennis et manger au Fouquet’s. Les arbitres sont nuls et la police n’interpelle jamais personne, malgré le nombre de caméras dans le stade et l’argent que ça coûte. »
Sans parler de l’inflation, et aussi du temps qu’il fait à cause de toutes ces expériences… Allez, on est bien peu de chose, mon pauvre Michel Tonini.

« Ça a dépassé le cadre du football. Je trouve ça dommage car je pense avoir beaucoup apporté à ce club en huit ans. Je trouve très bête de tout effacer parce que j’ai signé à Lyon »
Mathieu Valbuena vit dans le déni.

« J’étais dans le vestiaire avec les Marseillais et je peux dire qu’il n’y a aucune haine envers moi, même s’ils m’ont mis beaucoup de coups sur le terrain »
Le déni le plus total.

« Faites la fête, pas la guerre »
En bon hippie de gauche, Frédéric Thiriez en appelle à l’amour. C’est l’étape avant les CRS.

« Il faut aider le club, avec les pouvoirs publics, à reprendre le contrôle de son public et notamment de ses virages »
Voila, ça c’est l’étape 2 de Frédéric Thiriez. C’est déjà un vocabulaire que le comité lui connaît plus.

« Je ne sais pas à quoi l’arbitre a voulu jouer, franchement. C’est lamentable ! Heureusement, on a évité l’émeute parce que je ne sais pas comment cela allait finir. Mandanda, quand il sort, il a vu que Lacazette a poussé trop loin son ballon et il retire ses bras. Et l’arbitre siffle penalty. Et encore je croyais qu’il allait lui sortir le rouge. »
Pascal Olmeta est outragé.

« Je suis furieux contre les responsables des forces de sécurité du Vélodrome, qui ont permis l’accès à ces supporters armés de bouteilles de verre »
Et voila, c’est gagné, Patrick Kanner est furieux. Ah c’est le ministre des Sports ? Oulalalala. Merci la sécurité.

« Monsieur Aulas est un pompier pyromane de première catégorie, et constater que, hier soir, un certain nombre de supporters se sont mal conduits, ça n’empêche pas de dire en même temps que l’arbitre a complètement perdu les pédales. »
Heureusement qu’il y a des élus comme Yves Moraine, maire des 6e et 8e arrondissements, pour apaiser les tensions et élever le débat.

« Non, non, franchement, c’est lamentable, comme faire rentrer les équipes aux vestiaires. Il faut arrêter. On est quand même à Marseille et il y a de quoi se demander ce que l’arbitre cherchait. »
Sans doute qu’il cherchait à se faire de la pub sur votre dos Pascal Olmeta.

« Labrune s’est fait une réputation de garçon qui n’a aucune objectivité. »
En connaisseur, Jean-Michel Aulas en serait presque admiratif.

« On est quand même à six mois d’un événement formidable qui est l’organisation de l’Euro de football et j’en appelle vraiment à ce que chacun prenne la mesure de ce qui s’est passé. »
Secrétaire d’état chargé des sports, Thierry Braillard, se réveille. A six mois de l’Euro. Enfin huit mais bon.

« Et je suis également furieux des propos de M. Labrune, qui a minoré ces incidents et fait porter la responsabilité à l’arbitrage. »
Patrick Kanner est doublement furieux, bravo. Le comité a déjà oublié qui il était, mais il lui semble se souvenir que c’est un personnage important.

« Pour parler de Valbuena, on sait que Marseille allait lui réserver cet accueil. Mais, deux ou trois fois, il aurait pu ne pas en remettre, ne pas enflammer le public. Au contraire, il aurait pu de temps en temps envoyer un sourire et jouer le jeu avec le public. »
Il aurait aussi pu éventuellement rester debout sur le tacle d’Alessandrini, vous avez raison Pascal Olmeta.

« Mathieu est venu me voir après le match pour me parler de la faute d’Alessandrini. Il n’est vraiment pas sûr du rouge… »
Et vous le menaciez avec quoi à ce moment là, Vincent Labrune ?

« C’est pareil pour le gardien lyonnais. Les canettes de bière, c’est lamentable, mais il pouvait faire semblant de boire un coup et ça calmait tout le monde. Je me rappelle d’un derby où j’ai pris une paire de ciseaux dans le bras, j’en ai toujours la cicatrice. Ce n’est pas pour autant que j’ai crié au scandale pour aller à l’hôpital. La fête ce n’est pas ça. »
Pascal Olmeta n’aime pas trop les (Anthony) lopettes.

« Évidemment qu’il y a un problème de sécurité, sauf que c’est nouveau tout ça. J’ai été à la tête de ce club pendant cinq ans. À aucun moment on a eu à nous reprocher des problèmes de sécurité. »
Pape Diouf ne manque jamais une occasion d’appuyer Vincent Labrune. Bien fort, sur la tête.

« Regardez le système d’élection ! C’est de l’entre soi. Je vais peut-être choquer des gens mais je ne suis pas agrégé en fellation. »
Emmanuel Petit n’est pas super chaud pour la présidence de la FFF.

« Et bravo à Lyon, surtout. Nan, j’rigole ! ».
Vince-la-punchline, bientôt en one-man-show dans votre école élémentaire.

« Car tout le monde sait qu’on peut faire entrer une bouteille de 33 centilitres si on en a une envie forte. »
Christophe Bouchet y va de son analyse. Par contre, Gros Membre n°3 a essayé, et ce n’est pas si facile que ça.

« Je tiens à saluer la bonne ambiance malgré tout ce qu’il y a eu. C’est l’empreinte de Marseille, on a besoin de cette ferveur, même si c’est allé un peu loin. On ne voudrait pas recevoir des pierres, c’est dommage. »
Ahlalalala, y a quand même deux trois chenapans en tribune hein, Nicolas Nkoulou.

« Je préfèrerais qu’on parle de football. »
Ca ne va pas, Michel !? Vous finirez à la Bastille, philosophe.

« Je n’aime pas vos questions, elles sont mal intentionnées. »
La lune de miel entre les journalistes et Michel va durer moins longtemps que prévu.

 

 

L’HOMMAGE DU JOUR

Voila, c’est donc une vidéo officielle de la LFP.

 

 

LES QUESTIONS QUE PERSONNE NE SE POSE

… Sauf L’Equipe :
« À quoi sert Zoumana Camara au PSG ? »
Et c’est maintenant que vous vous posez la question ?

… Sauf Vincent Labrune :
« C’est moi qui l’ai demandé en prévention (la protection de Valbuena sur les corners ndcvm) et après, on dit que les dirigeants marseillais sont irresponsables ? »
Vous avez parfaitement fait en sorte qu’il ait besoin de cette protection aussi, Vincent.

… Sauf L’Equipe.fr :
« Etes-vous plutôt Aulas ou Labrune ? »
On ne peut pas être intelligent, plutôt ?

… Sauf Le 10 Sport.com :
« Polémique : Aulas, Labrune… Dans quel camp êtes-vous ? »
On ne peut pas être dans le camp de l’intelligence, plutôt ?

… Sauf L’Equipe.fr :
« Fact-checking : Vincent Labrune a-t-il dit vrai, dimanche, sur Canal + ? »
Et alors ? Quand bien même Marseille aurait eu moins de penalty ou plus de cartons rouges que l’OL, est-ce là, la preuve d’un complot judéo-arbitro-maçonnique ?

 

 

LES ANALYSES DU JOUR

« Pour le pénalty imaginaire, Vincent Labrune pense évidemment à celui accordé à Mathieu Valbuena après le tacle dangereux de Romain Alessandrini par derrière dimanche. » L’Equipe.fr prend toutes les précautions pour que le lecteur comprenne bien que son « fact-checking » n’a aucune crédibilité.

« Ça fait 25 ans que je suis journaliste dans le foot. Ça fait 25 ans que presque quotidiennement le foot fait parler de lui plutôt en mal. Un jour c’est le fric, un jour c’est la violence, un jour c’est les débordements en tous genres »
Vous oubliez Patrice Evra, Pascal Praud.

« On fait le parallèle avec les banderoles anti-direction qui sont retirées rapidement, mais cette effigie est restée parce que les stadiers n’en ont pas perçu le caractère nocif et que personne ne nous a fait remonter l’information »
Vous êtes en train de nous faire croire que vos stadier sont débiles, Luc Laboz (directeur général de l’OM), alors que manifestement ils savent suffisamment lire pour virer une banderole pro-Bielsa… Donc le mannequin de Valbuena, s’il est resté en place…

« Ce sont les supporters de l’OM, et plus précisément les ultras, qui sont à l’origine des débordements (…) [il faut] dissoudre les groupe de supporters comme cela a été fait à Paris. Et ensuite, il faut un placement aléatoire des supporters. »
A noter que Pascal Praud n’est pas inquiet pour l’Euro, puisqu’il n’y aura pas d’ultras en tribunes. Du coup tout va bien se passer.

« En matière culinaire, pour passer de la cochonnerie à la cochonnaille, la Corse est plutôt adepte de coppa ou de lonzu. Pour rappel, la coppa c’est de l’échine et le lonzu, un filet maigre. Précision pas si inutile si l’on relève que, du côté du GFCA, on a beau s’échiner, le bilan est bien maigre dans les filets adverses… Zéro but en cinq matches depuis le début de saison. »
Sans doute que Frédéric Rousseau de L’Equipe.fr a écrit son article avant la pause déjeuner.

« Un jour, la frontière entre le folklore et le drame sera franchie et au lieu de compter les points qui séparent les uns et les autres au classement, on comptera les morts… »
Denis Balbir est plutôt du genre optimiste.

« Ils sont jeunes. Ils aiment le foot. Ils ont la passion et parfois l’insulte au bord des lèvres. Ils sont majoritairement des garçons mais les filles remplissent aussi leurs tribunes : le monde des Ultras est attaqué depuis dimanche soir après les incidents qui ont émaillé la rencontre Marseille-Lyon. »
Vivement vôtre dictionnaire, Pascal Praud.

« Honte étendue par avance aux dirigeants de la Ligue de football professionnel, qui fermeront les yeux. Le huis-clos, la suspension de stade sont des concepts réservés à la Corse. »
Celle-ci on la garde de côté au cas où, Geoffroy Garetier.

« Les graves incidents qui ont émaillé la rencontre OM-OL, ce dimanche à Marseille ont montré, une fois de plus, que la gouvernance du club assurée par le président Labrune traverse une grave crise de représentation, donc de compétence. Il est regrettable de devoir, encore une fois, le constater, mais l’actuel président du seul club français a avoir remporté la Ligue des Champions est passé à côté de son sujet. »
Après, ce que la Ligue des Champions vient faire là-dedans, ce n’est pas forcément le souci de Bruno Roger-Petit.

 

 

L’INTERVENTION DU JOUR

Rassurez-vous Hector Moreno s’est remis de son « accident » avec Luke Shaw.

 

 

LES TWEETS DU JOUR

View post on imgur.com

Ca c’est le rétropédalage du jour

View post on imgur.com

Le comité ne sait pas ce que vaut le site OM Passion, mais il ne pouvait laisser passer cette analyse.

 

 

LES COMPARAISONS FOIREUSES DU JOUR

«Les buts, c’est comme le ketchup, quand ils arrivent, ils viennent tous en même temps.» En une semaine, Cristiano Ronaldo vient d’honorer à merveille la métaphore dont il s’était fendu en 2010: 8 buts en 2 matches après être resté muet lors des 4 précédents (club et sélection nationale compris). Et que le Gazélec Ajaccio aimerait tellement reprendre à son compte… »
Aucun doute possible, c’était juste avant la pause cantine de L’Equipe.fr.

« Monsieur Valbuena, ce matin je ne vous écris pas pour m’excuser, j’espère que le Maire le fera, c’est lui qui en a la légitimité au nom de notre ville (…) Pour les dirigeants de l’OM qui depuis plusieurs jours font monter la tension, il n’y a pas d’excuse à tant de bêtise, de désorganisation et d’amateurisme. Le comble étant pour eux d’avoir laissé ce pantin à votre effigie pendu à une potence. C’est le sort symbolique souvent réservé aux opposants des dictateurs, c’est Assad, Pinochet, Al-bagdadi ou Kim Jong-il qui organisent de telles horreurs. » Heureusement qu’il y a des élus comme Patrick Mennucci pour conserver le sens de la mesure en évitant toute récupération politique.

« Déjà souvent montrée du doigt pour ses chiffres en matière de criminalité, Marseille égratigne un peu plus sa réputation avec des incidents violents au Vélodrome. »
Ca c’est gratuit et c’est spécialement pour vous de la part de 20minutes.fr, amis Marseillais.

 

 

LES RECTIFICATIFS DU JOUR

« Les statistiques soulevées dimanche soir par Vincent Labrune ont été analysées, point par point, par l’équipe.fr. L’étude conforte la justesse et la pertinence des propos du président de l’Olympique de Marseille… »
C’est peut-être vrai, qu’il y a un côté Kim-Jong-il chez Om.net, finalement.

« Beaucoup n’ont pas oublié vos 8 années Marseillaises, votre but à Anfield Road. »
Bon, vous êtes dans votre rôle de politicien outragé Patrick Mennucci avec votre gentille lettre à Mathieu Valbuena, mais purée, faîtes gaffe, on va croire que vous n’y connaissez pas grand chose en foot et que vous tentez juste de faire de la récupération.

« Ainsi, cet été, lors du match de préparation du PSG contre la Fiorentina (4-2, le 22 juillet), l’ancien défenseur (Zoumana Camara ndcvm) avait permis à Laurent Blanc – qui souhaitait faire entrer deux jeunes joueurs n’ayant pas été préalablement inscrits sur la feuille de match – de se faire comprendre de l’arbitre. Un genre de quiproquo qui pourrait se reproduire durant la campagne européenne du  PSG. »
Ca risque d’être compliqué de faire rentrer des joueurs qui ne sont pas sur la feuille de match en Ligue des Champions, L’Equipe.

« Il y a dans le club des personnes responsables pour résoudre ce problème ».
Ah, donc on ne vous a pas dit, Michel… ?

« On a gagné la dernière Coupe d’Europe avec Goethals. Je suis le Goethals de la Coupe Davis »
Yannick Noah a déjà oublié ses miracles avec Luis Fernandez.

 

 

LES AUTO-RECTIFICATIFS DU JOUR

« Dallas se reprend :
Après une série de cinq matches sans victoire, le Sporting Kansas City s’est repris vendredi sur va pelouse en dominant FC Dallas (3-1). »
Bon, du coup, tout le monde s’est repris, tant mieux L’Equipe.fr.

« Le club parisien a-t-il fait une erreur en prolongeant son (Ibrahimovic ndcvm) aventure dans la capitale ? Je ne suis pas Madame Soleil et je n’ai pas de réponses à ces interrogations même si le doute est permis. »
Et Pascal Praud fait un billet entier sur la question. Balèze.

« Ce qu’a fait Vincent Labrune n’était pas bien. Après moi je me concentre sur mon football et eux se concentrent sur leurs problèmes »
Samuel Umtiti n’a rien à dire mais n’en pense pas moins.

« ‘No, we’re not surprised because we know Diego. Everyone knows Diego and this guy likes to cheat a lot and put the opponent out of his game. »
Bravo Kurt Zouma pour oser vous attaquer à votre coéquipier, devant les caméras anglaises.

« Désolé pour la confusion, l’anglais n’est pas ma langue maternelle et je ne voulais accuser personne de triche. Je voulais simplement dire que Diego est un joueur qui met la pression sur ses adversaires et pour lequel j’ai un énorme respect »
Ah, oubliez ce que le comité vient de dire Kurt.

 

 

 

LES PROSES DU JOUR

« Jallet a la balle du chaos dans les pieds quelques minutes plus tard mais Mandanda reste bien sur ses appuis. Valbuena tente deux volées à quelques minutes de la fin qui passe de peu à côté. Un frisson énorme dans un Vélodrome qui aurait donc vécu de sacrés émotions. »
Entre les pouvoirs des enfers de Jallet et les frappes de Valbuena qui ne compte que pour une, il s’en est passé des choses au Vélodrome pour Le Phocéen.

« ou encore ce magnifique but contre le Borussia Dortmunt. »
Bon, vous êtes dans votre rôle de politicien outragé Patrick Mennucci avec votre gentille lettre à Mathieu Valbuena, mais purée, faîtes gaffe, on va croire que vous n’y connaissez pas grand chose en foot et que vous tentez juste de faire de la récupération. Ou que vous ne connaissez rien à l’Allemagne.

« Comme si cela ne suffisait pas, au lieu de faire retirer la potence de Valbuena brandi dans une enceinte sportive au moment où l’actualité nationale et internationale est des plus sombres, paraissait être la moindre des choses. »
Denis Balbir est tellement ému qu’il en perd le fil.

« La saison suivante, Hély avait réalisé un autre « petit miracle » (c’est son expression) en hissant le FCSM à la 15e place. Las, à force d’utiliser la lance à incendie, la pompe fut à sec à l’entame de la saison 2013-2014. Le 25 septembre 2013, l’entraîneur laissait déborder la jauge à sanglots pour annoncer sa démission au soir d’une déroute à Guingamp (1-5), cinquième défaite en sept matches. Essoré par ces vingt mois passés dans la lessiveuse de la L 1 (pour un bilan de 17 victoires, 13 nuls et 27 défaites), Hély était retourné dans le cocon douillet de la formation »
Wowowowow. Jocelyn Lermusieaux de L’Equipe, fait sa première apparition dans ces pages, mais s’il continue ce genre de métaphores filées, il va vite revenir.

« Deux des Présidents représentant deux des plus grands clubs Français ont croisé le verbe, dimanche soir, à la suite d’une ambiance pathétique crée par quelques imbéciles qui se disent supporters et qui se tirent une balle dans le pied en jetant des bouteilles sur des joueurs adverses »
Notez que ça demande d’être ambidextre, Denis Balbir, pas un mince exploit.

« Un bon vieux somnifère cette rencontre, bref passons en revue la performance des parisiens. »
Dîtes donc Miloud ? On veut bien que le week-end agité ait pu vous émouvoir, mais le comité ne note aucune amélioration dans votre syntaxe. Parce qu’il y en a de « l’argentin », « l’italien » dans votre dernier papier.

« Je ne sais si l’heure de la retraite à sonner pour Zlatan Ibrahimovic. »
Sans doute pas Pascal Praud. Peut être qu’elle a sonné en revanche.

 

 

LES COPAINS DU JOUR

A noter que Giovanni Simeone, fils de, est à la conclusion de ce petit bijou de Banfield face à Crucero del Norte.

 

 

PRIX D’ORIGINALITE

« L’attention d’Angers »
Du jamais vu à L’Equipe.

« Umtiti tacle Labrune et félicite Valbuena »
Foot01.com Yapéno ?

 

 

LES TITRES DU JOUR

« Gazélec Ajaccio recherche ketchup désespérément »
Si on retrouve pas celui-ci aux Van Nobel, le comité mange son comité avec de la sauce harissa.

« Lettre à mes (grands) amis, les Ultras »
Bon, quand on sait que vous demandez leur disparition, c’est compliqué d’y croire, Pascal Praud.

« Rothen sait qui de l’OL ou l’OM a perdu des points… »
Foot01.com Mais il ne vous dira pas qui.

 

 

 

Merci à Alexis, Pipek, The Spooner, Capitaine Raï, Blaah, Bart Vdvk, Homerc, Gwen Tagrenmer & Roland Knol.

Le comité revient sans doute demain, à une heure qu’il ne connaît pas lui même.

Si vous voulez faire comme Gaha, notre première abonnée membrée, rendez-vous ici, y a des avantages et pas d’obligation, on n’est pas des voleurs ni des violeurs.

Sinon, vous pouvez plussoyer (le comité ne sait pas si ça existe, il fait comme lequipe.fr) cet article pour le mettre en avant sur un moteur de recherche de référence.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: lecomite@horsjeu.net

21 thoughts on “« Il pouvait faire semblant de boire un coup et ça calmait tout le monde »

  1. Manu Petit utilise des VRAIS mots qui font une VRAIE phrase… Ça valait le coup d’attendre, il nous offre là une déclaration d’un fort beau gabarit !

  2. Ben le Noah, j’espère qu’il va méchamment se casser la gueule.

    ça n’a rien à voir, c’est pour parler.

  3. Le coup de la vidéo de la LFP, ça me fait penser aux fumigènes : on sanctionne publiquement mais après on utilise les images pour racoler le public. Quelle hypocrisie n’empêche.

    Mais je suis surpris que ce très cher comité n’en ait pas profité pour faire une édition spéciale OM/OL en plus de l’édition régulière, il y avait la matière. A moins que les médias n’aient parlé de rien en dehors de ce match, ce qui est fort possible.

  4. Pascal Olmeta a reçu une paire de ciseaux dans le bras. Ensuite il a fait semblant d’inaugurer son but avec. Ca a calmé tout les monde.

  5. Pascal Olmeta a raison. Si on te jette une banane tu fais le singe. C’est important de savoir rigoler avec les autres.

  6. Que Noah retourne chanter pieds nus ce sale hippie. Rien que le voir apparaitre dans le comité me met en rogne.

  7. Olmeta : « Une fois je me suis pris un pieu dans le fion et mes enfants avaient été enlevés par le ultras adverses, mais bon, j’avais pris ça sur le ton de la déconnade en disant au public que j’irais me racheter un cul et que je pourrais toujours faire d’autres gosses. »
    J’adore le comité du jour
    Merci

  8. Oh putain c’est du lourd ! Ça valait le coup d’attendre. On en viendrait presque à espérer qu’autant de conneries se reproduisent tous les week ends pour avoir plus de comités de cette facture.

  9. Il n’y a qu’un Manu Petit, et bordel qu’il est grand. Trétré bô comité effectivement, du bien bel ouvrage.

  10. Olmeta : « Quand Alessandrini arrache les jambes de Valbuena par derrière, je suis désolé mais c’est con d’avoir réagi comme ça. Il aurait facile pu se mettre les supporters dans la poche genre ‘oh les gars vous êtes cons putain, déjà que ch’suis pas bien haut !’ là il retournait le stade. Moi une fois ça m’est jamais arrivé mais bon j’aurais mis les adversaires dans ma poche c’est clair »

  11. Une fois, j’ai jeté un bâton à pascal… et bien, il me l’a ramené!! Entre ses dents!

  12. Olmeta : « Je me rappelle, quand Sassus tournait autour de ma fiancée, ce n’était pas pour autant que je lui avais pété le nez d’un coup de poing. Non, j’ai joué le jeu et je lui ai proposé un plan à trois. »

  13. @DaRocha :

    Je n’ai pas vu de longue chandelle vers l’avant détournée dans son but par un défenseur adverse bousculé par l’attaquant nantais, tu es sûr que l’on parle de la même équipe de Nantes ?

  14. « Vous avez parfaitement fait en sorte qu’il ait besoin de cette protection aussi, Vincent. »
    Comme si Mathieu n’avait jamais quitté le clan, en fait… ah non, OTAN pour moi, il n’y a pas eu de bus-jacking cette fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.