Nigeria – Islande (2-0) : La Boko Haram académie a encore loupé le match

Une triste nouvelle vient de nous parvenir. Nous étions sans nouvelles d’Haribo Ouest Coast depuis quelques jours, quand nous sommes tombés sur cette dépêche AFP…

 

Dernière minute.

On nous informe qu’un ressortissant français a été kidnappé tout près de la frontière entre le Niger et le Nigeria par des terroristes de Boko Haram dans des circonstances particulièrement floues.

Originaire de la petite ville des Herbiers en Vendée, Harry Bauest, 21 ans, était d’après l’un de ses proches souhaitant conserver l’anonymat, en voyage spirituel en Afrique pour « suivre la coupe du monde avec les siens, au Nigéria ».

Le président de la République, Emmanuel Macron (droite), envoie son soutien à la famille Bauest : « Le kidnapping de monsieur Bauest est une tragédie pour le pays, sauf pour les chômeurs, qui je vous le rappelle coûtent un pognon dingue. »

L’enlèvement a été revendiqué par Boko Haram via El Godwinokpara, son agence de propagande, cet après-midi aux alentours de 13h20. Un message a pu être transmis à la famille Bauest par les ravisseurs, dont nous vous fournissons en exclusivité la retranscription.

Harry Bauest, lisant un message adressés à « Horsjeu », un autre agent en mission ?

« On a gagné ! Putain ! Je suis avec les miens et on a gagné ! Je n’ai évidemment pas pu voir le match depuis ma geôle, mais voici quand même les notes des joueurs, alignés cette fois dans un 3 – 5 – 2 :
Uzoho (3/5) : Il a sorti ce qu’il avait à sortir. Sigurdsson s’est chargé de ne pas lui gâcher sa soirée en envoyant son pénalty un peu plus près des étoiles, au jardin de lumière et d’argent.
Balogun – Ekong – Omeruo (3/5) : Forcément, l’Islande c’est pas la Croatie. Et face à un adversaire à sa portée, les trois centraux s’en sont assez bien sortis.
Moses – Idowu (remplacé par Ebuehi à la mi-temps parce qu’il était nul) (2/5) : Ils ont bien couvert les rares attaques des Islandais, sauf une fois, dans la surface. Moses a beaucoup apporté offensivement, passeur décisif sur le premier but du Nigéria.
Etebo – Obi Mikel – Ndidi (3/5) : Bon match des trois milieux dans l’ensemble, propre à la récupération, la relance… Bref, un bon match.
Musa – Iheanacho (remplacé par Ighalo) (4/5) : Le doublé pour Musa, qui rappelle les plus belles œuvres d’Haruna Babangida dans ISS Pro Evolution. Iheanacho lui a joué. C’était déjà pas mal.

En face : Des barbus blancs qui crient « Ahou ! », c’était l’Olympique lyonnais ? »

Cet étrange message, probablement codé, laisse planer le doute sur le but de son voyage. Le quai d’Orsay se refuse actuellement à tout commentaire quant à une éventuelle implication des services secrets dans l’affaire. Nous notons que la victime est passé brièvement par le Niger, et que la date semble coïncider avec une annonce importante d’Areva sur place…

Haribo Ouest Coast

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.