Niort – Brest (1-2) La Penn Ar Bed Académie Win Ugly

1

Savez-vous pourquoi on appelle Niort les Chamois ?

Avant-Match :

Tout allait bien dans le meilleur des mondes, une belle journée, un petit tour dans le jardin pour manger, on profite du soleil, on cuisine, on se repose avant le match et là coup dur. Arrivé à 19h, voilà qu’Alex Dupont nous balance Ayité titulaire. Bon Verdier est un poil sur les rotules en ce moment mais tout de même, Number One   (devenu Number Five) qui repasse Number Two ou Three. Viva l’Algérie. J’admets que ça me fait un petit peu peur, mais après tout il a un club à se trouver pour l’an prochain ça pourrait le motiver à se bouger le cul.

Et sinon vous savez vous pourquoi les Chamois Niortais ?

Parce que les Deux-Chèvres.

IMG_20140418_180411Mon chien accueillant avec joie la titularisation d’Ayité et la victoire de Bouteflika

Le Match :

  •  On a été bon, quelque chose comme 10minutes en tout début de match, j’ai cru que ça allait durer.
  • Non, en fait pas du tout, Niort met le pied sur le ballon, Diaw qui officiellement a 33 ans, doit en réalité en avoir 5 de plus mais galope comme si il en avait 10 de moins est partout, mais Niort ne se montre pas pour autant dangereux, quelques têtes non cadrées.
  • Moimbé, Moimbé, Moimbé, MOIMBE, centre tir qui passe pas loin, un slalom digne d’Alberto Tomba.
  • C’est la mi-temps.
  • Début de deuxième, j’ai l’impression qu’on se remet à attaquer, il me faut bien 30secondes pour me rappeler qu’on a changé de côté et que donc non, on attaque pas plus, on subit toujours. Niort passe pas loin de marquer et dans la foulée Alphonse puis Grougi leur rappelle que non, le Stade Brestois n’est pas mort.
  • Ayité, Balle perdue, Diaw, mais non puisque l’arbitre, Ayité, Alphonse, Ayité, but. C’est clair ? 0-1. Quand la nuit tombe toute la ville brille
    Écoute le son des bandits

Diaw pas très Happy de l’action de l’arbitre sur le but

  • Un poil plus tard c’est une belle combinaison entre Moimbé et Lesoimier côté gauche, centre au premier poteau vers Ayité, la défense pousse en corner.
  • Grougi s’en charge, lobe tout le monde, Ayité rate sa tête, les Niortais ratent leur dégagement, Ramaré rate sa reprise, Falette surgit et balance la balle sous la barre 2-0. On vient tout prendre sans s’faire prendre, on allume dans l’but.
  • Par la suite Niort passe sur le côté droit Brestois, centre au premier, la tête rase le montant.
  • Cafouillage, dribble, main et faute de Falette en même temps, c’est pénalty. Comme à l’aller sans le carton rouge cette fois. Sala transforme.
  • Action d’après, une demi volée qui passe au ras du poteau, serait peut-être habile de pas prendre d’autre but pour le gagner ce match.
  • Sea entré à la place d’Ayité, tente tant bien que mal de garder la balle devant. Sur une contre attaque, il est même proche de marquer de la tête sur un centre de Lesoimier, le ballon est repoussé, il va pour le reprendre mais est balancé dans la surface, là aussi ça pouvait faire pénalty.
  • BOOOOOOOOOUUUUUUUUUUM tout le stade tremble, une volée de Sala sur la barre. Mais de 1- c’est pas dedans, et de 2- l’arbitre avait sifflé la faute sur Grougi avant.
  • Sea presse Diaw craque Sea tombe Diaw proteste. Soit il y a mauvais geste et c’est rouge, soit il n’y a rien et tu mets pas le jaune.
  • Yeah, Yeah, Veni Vidi Vici, on est venu, on a fourré et on a vaincu
  • Yeah Quoi 2-9 LigueDeux Babe

JC du 2-9 Rpzt

Les Joueurs: Pour les notes j’ai beaucoup hésité entre Dreux ou Troyes, je n’ai su me décider tout seul, le redécoupage régional et la victoire ont décidé que demain dès l’Aube.

Thébaux 4/5 : rien de fantastique à faire sur ce match, les sorties quand il le faut, les détournements des yeux qui vont bien, la réussite, la tranquillité.

Coulibaly 3/5 : Pas d’erreur, pas de truc bien non plus. N’a pas eu l’occasion d’aller se montrer dans son couloir. Un match dans l’ombre pour celui qui a pendant longtemps été le Brestois le plus étincelant cette saison.

Traoré 3/5 : Battu sur tous les duels en 1ère et sur une bonne partie de la 2e, s’est malgré tout montré impérial au plus fort de la poussée Niortaise et c’est bien là l’essentiel.

Falette 3/5 : Comme son compère Traoré il a souffert face à Sala prenant beaucoup moins de balle de la tête que ces derniers temps, un but et un pénalty provoqué où il ne semble encore une fois pas comprendre ce qui lui arrive.

Moimbé 3/5 : Une première mi-temps assez catastrophique, beaucoup trop haut, Glombard toujours seul, pour un apport offensif discutable, jusqu’à cette percée où il élimine tous les Niortais et passe pas loin du but. Mieux en deuxième où il est monté avec parcimonie et beaucoup plus efficacement, mettant en difficulté la défense locale avec Lesoimier. Faudrait qu’il réfléchisse un peu plus à ce qu’il fait.

Guidileye 3/5 : Des ballons récupérés, quelques belles prises d’intervalle, on a beaucoup moins vu Roye qu’à l’aller, mais après c’était pas flamboyant non plus, un ou deux ratés dangereux, pas su combiner avec ses copains du milieu ni se projeter.

Lesoimier 3/5 : Un peu comme Moimbé, à l’envers en 1ere, bien en deuxième, quand ils jouent ensemble ça va beaucoup mieux que lorsque c’est l’impro totale en regardant ce que l’autre fait. A apporté du danger.

Ramaré 3/5 : Les deux font la paire ce soir, à l’instar du côté gauche, les deux du côté droit ont vécu un match similaire, rien de bien excitant mais le travail a été fait.

Grougi 3/5 : s’est offert le luxe de 2 bons tampons sur Diaw après qui il a couru une partie de la soirée, pour une fois qu’il y a un autre enfant sur le terrain Bruno a joué les brutes. Sinon c’était vraiment pas un match pour les avants.

Alphonse 3/5 : Un des seuls à avoir été meilleur en 1ere qu’en deuxième, il a maintenu les Niortais sous pression avec ses appels et ses courses, faisant redescendre leur bloc plusieurs fois, ça nous a probablement évité de rentrer à la mi-temps avec quelques buts.

Ayité 3/5 : Lui par exemple n’a pas fait ce travail de pressing comme Grougi et Alphonse, il était plus là pour marcher et prendre les ballons de la tête pour les dévier n’importe où (à sa décharge, même si il avait voulu essayer de les dévier vers quelqu’un y’avait pas grand monde.) Un but au sommet du n’importe quoi, il ne pouvait en être autrement, Alea Jacta Est, Qu’on vienne de Budapest ou de gare de l’Est.

Le Coach et les Remplaçants :

Dupont 5/5 : Pour moi il avait prévu ce but d’Ayité. Le changement dans le temps additionnel en envoyant le brassard au plus loin possible de la sortie montre qu’il a enfin sorti son bouquin l’entraineur pour les nuls du placard.

Sea (Ayité 76e) 4/5 : A fait ce qu’on pouvait attendre de lui, tac tac badaboum, me voilà

Chardonnet (Lesoimier 87e) pour fermer et Perez (Ramaré 93e) pour le changement brassard et bouffer du temps.

 

1 thought on “Niort – Brest (1-2) La Penn Ar Bed Académie Win Ugly

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.