Niort – Clermont (0-0) : la Consanguine Académie limite la casse

Mais ne note pas

C’est marrant comment un titre peut être changé du tout au tout grâce à un article défini : le casse, Clermont fait le hold-up parfait et se permet même le luxe de louper des occasions. Malheureusement là, ce n’est pas le cas, sans être des chiens de la casse, Niort a dominé ce match et ramener un point n’est pas immérité mais pas franchement glorieux non plus. Un autre zéro à zéro donc et une cinquième place avec onze points, à deux points du leader lensois avant le match de ce samedi 14 septembre entre Le Havre et les Sang et Or donc.

Une fois n’est pas coutume, on attaque bien le match : Imorou a.k.a « l’as de Twitter » décale bien Dembélé, sa frappe est bien arrêtée par Paul Delecroix. A un « a » près c’était un peintre, balot. Du coup, Martin réplique avec une frappe enroulée qui frôle les buts de Farnolle. Bon début de match mais on est dominé. A la 24′, Martin, encore, manque le cadre de peu. Enfin une réaction digne de ce nom à la 38′ mais Dugimont frappe sur Delecroix. On revient bien, Salibur dribble, crochète Bernard mais le portier niortais capte sans problèmes la frappe du clermontois. Mi-temps. L’occasion d’expliquer pourquoi l’équipe qui reçoit s’appelle les chamois niortais. Car non, il n’y a pas de chamois dans les Deux-Sèvres. Juste quelques chèvres, comme Eric Chelle l’ancien lensois. En fait, en 1925, selon « la Voix du Nord », Charles Boinot, et non moineau on arrête ici le bestiaire, premier président du club, dirigeait aussi les chamoiseries de Niort. Fondées sur le traitement des peaux d’animaux, elles ont fait la richesse de la ville comme Michelin avec Clermont.

Le match reprend et Farnolle doit s’illustrer par une belle parade pour repousser la frappe d’Hebras. A la 50′, Bestch pique un ballon mais ça passe juste au-dessus. Bonne idée mais bon sang, on est trop maladroits. Pourtant on a les occasions. Ceci dit, Niort aussi : Martin envoie un pointu pas franchement inquiétant. Entre temps, ce dernier s’est pris un marron par Lippini. Le corse comme à son habitude se fait respecter. Il prend son jaune hebdomadaire. Bockhorni et Dugimont sortent pour Bettiol et Hamdi. Ouf ! But refusé pour Niort à la 72′. Coup-franc de Martin, omniprésent, pour la tête de Pallois mais il était hors-la-loi, pardon hors-jeu. Manu Imorou prend un jaune après avoir râlé auprès de l’arbitre. Son image de gendre idéal est écorchée. Déjà qu’il a été exclu en début de saison pour un début de bagarre !  A la 84′, Farnolle dévie un ballon sur son poteau. Le corner ne donne rien, fin du match sur cette dernière action dangereuse.

On ramène un point de Niort, plutôt une bonne opération. On reste la meilleure défense de Ligue 2 avec trois  buts encaissés mais cela fait aussi trois matches que le Clermont Foot 63 n’ont pas marqué le moindre but. Pourtant les occasions sont là. Peut-être un manque de variation dans les profils en attaque mais la blessure de Vidémont ne laisse guère le choix. Vendredi 20 septembre prochain, on reçoit Metz, il va falloir se sortir les doigts.

 

1 thought on “Niort – Clermont (0-0) : la Consanguine Académie limite la casse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.