PSG – OM (2-0), La Porte de Saint-Cloud Académie livre ses notes

PLF a invité Ronaldo et Beckham pour ses 16 ans.

Avant de parler du match, quelques mercis. D’abord pour mes lecteurs, qui ont été un paquet à jeter un œil à ma dernière académie. D’ailleurs, je l’avais déjà constaté : vous êtes toujours plus nombreux quand Paris perd… Bref. Merci aussi à Fra Francesco, Luke Seafer, et Gros Membre n°3, qui sont venus participer à ma fête d’anniversaire samedi soir. Hé ouais, 16 ans déjà. La team Horsjeu a donc été bien représentée, ça fait zizir’ ! Bon, comme on n’est pas aux States, ça avait beau être une grosse teuf, on était quand même loin de l’émission de MTV « My super sweet 16 ». Alors même si j’ai été gâté, notamment par ma chérie, j’ai pas reçu de bagnole décapotable de la part de la darronnerie, et Jay-Z n’est pas venu faire un show-case dans le bar où on était. En tout cas, j’ai bien kiffé !

Et merveille et hasard du calendrier, le week-end se concluait en beauté par une confrontation avec les sardines. J’ai pas tellement envie de parler de l’avant-match parce que tout le monde en a déjà fait des caisses pendant toute la semaine. Entre le décompte jusqu’au jour J sur les chaînes télé, les reportages et les interviews « exclusives » dans les journaux, les déclarations de Barton, la création de la Beck’cam par Canal, la Spider-cam, etc., on en avait déjà la nausée avant même que ça commence. Ça fait cliché de dire ça, mais ça reste un match à 3 points. Le seul enjeu étant de reprendre nos distances avec Lyon, et de semer (définitivement) nos adversaires du soir.

 

De retour du Parc d’attractions :

Je m’assois, et je ressens immédiatement une grosse gêne en regardant autour de moi. Ça brille, ça clignote, ça agite des drapeaux, Ariel Wizman fait le DJ, des vedettes en tribunes (les mêmes qui se revendiquent supporters du PSG mais qu’on ne voyait pas l’année où Diané nous a sauvés…), des super-projecteurs avec le logo du club (les mêmes que ceux du Batman), un tifo tout naze dans ma tribune… Pendant quelques instants, Je me suis demandé où j’étais. Un mix entre Holiday on Ice, une comédie musicale, et un concert de Lady Gaga. Je ne reconnais plus mon stade. Ni mon club.

 

Le Parc n’est plus. RIP.

 

Venons-en à la partie. On était partis tambour battant, avec une occasion monumentale au bout d’une minute de jeu seulement. Suite à un beau mouvement, Ibra remise dans la course de Lavezzi. Pocho déclenche la foudre, mais sa demi-volée trouve le poteau de Mandanda. On maîtrise l’entame de la rencontre, et on chatte l’ouverture du score rapidement avec un tir de Lucas dévié par Nkoulou, qui prend Steve à contre-pied. Folie dans le stade. On se prend à rêver d’une mise à l’air des Marseillais et d’une fessée à coups de crampons au cul ! Sauf qu’en face, on ne se laisse pas faire. Et comme Paris recule, les sardines en profitent. Le danger vient surtout des ailes, notamment sur notre côté gauche. Celui où évolue Pastore. Surprenant… Marseille se fait de plus en plus pressant, Sirigu et la mi-temps viennent nous sauver. On espère que Verratti se mangera des taquets de la part de ses potes.

Au retour, le schéma demeure identique. Les corners sont de plus en plus nombreux pour l’OM, on dégage comme on peut. De notre côté, c’est plutôt consternant. On ne voit que Lavezzi, qui ne voit qu’Ibra. En gros, ça donne : contre-attaque supersonique d’Ezequiel, débordement, sprint, centre raté/contré/détourné… On a vu ce scénario au moins une dizaine de fois. Et une dizaine d’échecs. Trop obnubilé par le Z, ou manque de lucidité après avoir galopé comme un lapin… Au final, trop de contres mal exploités qui auraient pu nous coûter cher. Pendant ce temps-là, Chantôme et Beckham font leur rentrée. Le Spice-Boy n’a rien perdu de sa qualité de passe (une foirée tout de même). Les minutes passent, la catastrophe nous guette. On réclame Ménez, autant parce qu’il nous serait utile dans la conservation de balle, que parce que Lavezzi est cuit. C’est pourtant Lucas qui cède sa place. On tue enfin le match à la 91ème suite à un jeu en triangle orchestré entre David, Jérémy, puis Zlatan, qui marque on ne sait comment.

L’essentiel est là : la victoire, les 3 points, et la première place au classement en distançant un peu l’OL. Soyons beau joueur le temps d’une phrase en admettant que Marseille a bien joué, a même dominé, et n’a pas été récompensé. La partie a été intense, mais plutôt médiocre et ennuyeuse côté parisien. Il y aura certainement un large turn-over dans 2 jours en coupe, avec les titularisations probables de Douchez, vdW, Beckham, Ménez, et Gameiro.

Prochaine académie mercredi soir pour la réception des Sardines (encore) en coupe de France. Ça devient lassant…

 

Bonus je mettrais bien ma langue dans la Posh :

poshparc
Petit-Jésus, bénissez mes fashion poulettes

 

Sirigu (4/5) après sa sortie de route à Bonal, Slavatore s’est plus que bien repris. Des parades décisives, des claquettes magiques, des arrêts réflexes magistraux, bref, une prestation impressionnante qui lui redonnera confiance. Un bémol cependant concernant ses relances au pied, pas toutes bien visées.

Maxwell (3/5) souvent en duel avec Kadir que Pastore laissait filer. Il l’a plutôt bien contenu. Et comme à Sochaux, quasiment aucune possibilité d’apporter du soutien devant.

Alex (3/5) peut importe qui est son partenaire, il sait s’y adapter facilement. C’est la marque des bons joueurs. Ou des mecs infidèles. Un jeu de tête toujours utile. Parfois plus délicat lorsqu’il s’agissait de ressortir le cuir plus proprement. Sa prestation n’a pas inspiré d’inquiétude.

Armand (4/5) là je vous vois scandalisés. Même s’il n’a pas fait le match du siècle, il a été bon. Vraiment. Et puis il fêtait hier son 400ème match en Ligain, dont une bonne partie en Panamie. L’un des plus applaudis au moment de citer la composition de l’équipe. Et c’est largement mérité !

Jallet (3/5) j’aurais aimé un tacle bien sale de sa part sur les chevilles d’Ayew. Oui, c’est de la violence gratuite. C’est mon côté hooligan qui ressort des fois quand on affronte les sudistes.

Matuidi (3/5) ce soir encore il a sorti ses tentacules et a récupéré beaucoup de ballons, grâce à un gros pressing. Une seule perte de balle, mais qui a amené un coup-franc dangereux plein axe. De nouveau sur le pont mercredi a priori.

Verratti (3/5) à la place de Carlo, j’hésiterais entre lui foutre une baffe dans le vestiaire devant ses coéquipiers ou le sortir avant la mi-temps pour lui montrer qu’il casse les couilles à tout le monde et que ses conneries peuvent nous être fatales ! Son match est bon, certes, mais que de frayeurs inutiles ! Comme d’habitude.

Lucas (3/5) à l’origine de l’ouverture du score suite à un début de slalom. Il en aura tenté d’autres dans la soirée, certains ambitieux et réussis, d’autres où il oubliait carrément le ballon, trop occupé à se demander quel dribble il effectuerait. Et il ne rechigne pas à revenir défense. Appréciable. Gravier devrait en prendre de la graine.

Lavezzi (4/5) quitte à jeter un pavé dans la flaque, c’est pas la première fois que je me demande si monsieur tourne uniquement au Powerade… Ce qui est rassurant, c’est qu’on l’a vu complètement carbo’ en fin de match. Mains sur les genoux, à bout de souffle, et revenant se placer en marchant. Une énergie du tonnerre donc, mais un manque de lucidité au moment de la dernière passe.

Pastore (2/5) moins rapide que Lavezzi, moins technique que Lucas, moins puissant qu’Ibra, mais plus chevelu que Jallet et Ménez réunis. En résumé, offensivement c’était pas spectaculaire, et défensivement, il a été inutile. Ah si, une fois il a mis le pied, et le ballon contré a fini en touche. C’est tout.

Ibrahimovic (1/5) rien à foutre de son but. En plus, il est pourri. Sérieux, c’était quoi ce match ? Quelle blague ! Le mec s’est promené, il a fait sa petite balade du dimanche, tranquille, pépère. Et une première bronca pour le Suédois en guise de récompense.

 

Les remplaçants :

Chantôme (non noté) quelques minutes de jeu plus ou moins efficaces. On retiendra un contrôle moisi dans notre surface qui nous a faits bien flipper.

Beckham (non noté) tu sens le mec qui arrive en cours d’année dans une nouvelle école, une nouvelle classe, et qui doit prendre le train en marche. Mais le jeune homme est doué, et a montré en ¼ d’heure une partie de ses talents. Déjà adopté par ses camarades de cours.

Ménez (non noté) réclamé par le public. Et une passe décisive pour lui donner raison.

 

Les adversaires : distinguons ici Petit Vélo, dont les coups de pied arrêtés ont énormément apporté de danger, et Kadir, qui a pour moi été l’un des meilleurs de son équipe. Vraiment un bon renfort pour l’OM. Barton a fait beaucoup de bruit pour pas grand-chose. Quant à Ayew, ce mec est vraiment une catin.

 

Si vous voulez faire de moi une reu-sta au bahut, si vous voulez faire grimper ma cote de notoriété populaire, bah faîtes pas vos crevards : likez mon acad’, googleplussoyez mon article, et followez-oim en cliquant ici ! Il en va de ma réput’! Et puis lâchez des commentaires aussi ! Bitch, please. Vous pouvez aussi me raconter votre vie ou m’insulter à cette adresse : petitlouis.fernandel@gmail.com (je répondrai à tout).

 

Petit-Louis Fernandel

36 thoughts on “PSG – OM (2-0), La Porte de Saint-Cloud Académie livre ses notes

  1. Tellement pressé de publier que j’en ai oublié de parler de Ronaldo (le vrai), venu donner le coup d’envoi…

  2. Bon anniversaire, gamin. Je vous aime pas, mais j’ai en effet mal au cul pour vous en voyant ce qu’ils font de votre stade. Rien que pour ça, j’approuve le 4 d’Armand et le 1 d’Ibrahimovic, comme un symbole de gros doigt à ces têtes de cons venus pour voir du glamour.

    PS : mercredi, on vous tape.

  3. Je trouve tout le monde sévère avec Pastore. Hier il m’a beaucoup plu.
    Voila.

    Et Lavezzi, ben moins.

  4. Quand les autres supporters évoquent le cirque qu’est devenu le PSG c’est de la jalousie. Mais de ta part c’est de la sage lucidité si j’ai bien compris.

  5. Fais gaffe hein t’es en train de nous faire une Bodmerite sur Verratti, on dirait Pierre Menes.

    Sinon, Lavezzi a toujours l’air fatigué mais en vrai il l’est pas. Lucas par contre il douillait.

    PS : sublime ouverture de Pastore du pied gauche sans élan à l’opposé du terrain. Elle méritait un +1

  6. Et je vous prie d’arrêter vos blagues sur LaFouine, Bruel ou Beigbeder qui pourraient donner des idées à un Mimran déjà concentré à 130%

  7. @abitbol: s’il m’est arrivé d’évoquer la jalousie des autres (ce dont je ne me souviens pas ds mes acad’), c’est plus par rapport à nos recrues que par rapport à ce qu’est devenue l’ambiance du Parc. Ne confonds donc pas.
    @rom1: reconnais que Verratti est énervant. Dans ma tribune, les mecs devenaient fous!

  8. Tiens PLF, tu as la fonction edit toi ?

    Bien sûr qu’il est relou, je le dis souvent. De là à ce que tous ses commentaires concernent uniquement cela …

  9. @rom1: elle marche pas ton adresse mail? je voulais t’en faire un, suite à ton commentaire… ;-)

  10. globalement bon match (c’est toujours un bon match quand les blaireaux de l’om repartent avec 0 point) bon sinon pas ultra transcendant . par contre ibrahimovic pffiiuuu c’est 0 quoi pas une course pas de pressing on a joué a 10 contre 11 sauf à la dernière minutes. rendez nous rodriguez et madar merde

  11. faut pas déconner gignac c’est moyen mais c’est un peu moins egocentré en plus il fait pas une si mauvaise saison par rapport à l’année dernière

  12. Ma théorie est simple : Zlatan étant toujours nul ou transparent dans les grands matchs, ce « classique » était donc un grand match, à l’inverse du premier, où personne n’avait dû expliquer à Zlatan ce qu’est la rivalité OM/PSG, puisqu’il aurait répondu « T’es qui toi ? » même à Ancelotti à l’époque.

    Ainsi, conscient des enjeux, il a fait ce qu’il fait de mieux : se cacher derrière des vrais joueurs de foot ! Lavezzi, c’est un joueur. Matuidi c’est un joueur, Pastore en a les qualités mais pas la constance. En revanche, le reste de l’équipe est vraiment limité, mais il faut noter les absences de Silva et Motta, qui eux aussi, connaissent le ballon. L’OM vous a mis la misère dans votre stade, et ça, c’est humiliant. Malgré le résultat.

    Sérieusement, le duel Lucas Moura/Morel, c’était légendaire ! Quiche contre quiche !

  13. la minasse de Lavezzi en début de match a été tellement violente qu’on a entendu le poteau crier.
    sinon, je ne suis pas scandalisé par le 4 de Sylvain, qui a selon moi été bien meilleur que Alex…

    sinon, l’habillage du match vu de canal était assez pathétique aussi. La Beck’cam grande idée, une caméra isolée sur un remplaçant. Chaque arrêt de jeu ponctué par un plan sur David qui regarde le match, David qui fronce les sourcils, David qui parle anglais avec un de ses coéquipiers, David qui a froid, mais moins froid que madame, David qui sourit, David qui fête le but, David qui ne fête pas l’occasion manquée…

    Le seul moment cocasses, cette interview surréaliste sur le banc qui si les mots ne le disent pas la gestuelle et le ton expriment un joli « dégage et fout moi la paix veux-tu » à l’encontre du journaliste.

  14. c’est clair canal c’est de pire en pire écouter dugary çà me donne la diarhée, il deverse tellement de fiel contre les joueurs qu’il doit pas se rapeller à quel point il était mauvais

  15. D’ailleurs ils ont pas osé interviewer Beckham par Paga. C’est vraiment lamentable, il demande pas l’autorisation avant de poser leurs questions pourries?

  16. Dur avec Pastorale. Je l’ai trouvé impliqué défensivement, et ses passes (ok, je une sur trois) emmènent souvent le danger. A l’inverse, j’ai trouvé Lucas inexistant après la mi-temps, même s’il a passé pas mal de temps à défendre. Sinon, ok pour Ibra et Armand !

  17. Je suis à la recherche d’un plan large du tacle d’André sur Ibrahimobite..
    ;-)

  18. De toute façon, canal c’est hazbine. Ca fait bien longtemps que j’ai compris que l’avenir était dans le russe. Pas de dugarry, pas de beck’cam, pas de victoria toutes les 5 minutes… ??? ????

  19. Il fût une époque ou une bien belle tribune se serait tournée vers Victoria chantant cette bien belle chanson:

    « Et si j’te bouffe la chatte, est-ce que tu jouiras?
    Et si j’te bouffe le cul, est-ce que tu crieras?
    Lalalalalalaaaaaa j’te bouffe la chatte!
    La lala la laaaaa
    Lalalalalalaaaaaa j’te bouffe le cul!
    la lala la laaaaaaa. »

  20. @abitbol: c’est quoi l’air? j’aimerais bien la channter!
    @jer: bien vu

    et non, Pastore n’est pas mon nouveau Bodmer. Il est pas assez gros du bide.

  21. effectivement j’avais oublier le tacle par derriere de la petite catin d’andré ayew qui viens de prouver qu’il était définitivement aussi con que son frère

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.