Rennes-Toulouse (2-3), la Téfécé Académie livre ses notes

Quelle rencontre prolifique

Avant match.
Le contexte est simple mais inédit pour moi, je me retrouve dans un bar avec trois autres supporters toulousains (dont deux filles), un supporter rennais et un supporter marseillais dont je ne vous parlerai plus tant il n’a rien à voir avec le match.
Pour ne rien vous cacher je redoutais ce retour contre les galettes-saucisses qui nous avaient mis une sacrée branlée à l’aller. Peu importe on est à Toulouse, le Rennais est seul, si ça se passe mal pour nous on pourra toujours le balancer dans la Garonne et offrir, s’il en est besoin, un peu plus de pollution à Bordeaux. Nous attaquons donc l’apéro, il est 19h30, putain déjà une demi-heure de retard.

La première mi-temps.
Jusqu’à la septième minute, pas grand-chose, les deux équipes se regardent et on voit bien qu’Alessandrini ne reste pas insensible aux formes de notre piston droit Aursenal.
8’ Premier corner pour Rennes, tiré par Romain Youn Allessandrini repoussé par la défense.
10’ et 11’ Deux corners consécutifs pour les bretons, frappés comme à leur habitude au quatrième poteau. Kadir s’est illustré, on devine que les coups de pied arrêtés ne nous feront pas trembler.
14’ Wissam Passe-partout Ben Yedder tente un coup du sombrero, qui comme son short est trop grand pour lui, mais obtient un corner.
15’ Le corner est tiré, Boye prend son courage à deux mains et se baisse à l’approche du ballon, c’est du coup Toivonen, meilleur réalisateur dyslexique, qui envoie la gonfle au fond. Hop 0-1
Notre supporter rennais titube, mais c’est normal, nous n’en sommes qu’au troisième verre et c’est bien connu, un breton, tel un sac poubelle, tient mieux debout quand il est plein.
18’ Sur un contre toulousain emmené par Chantôme, Fabrice Braithwaite Eboué n’arrive pas à tromper l’ex égérie TETU.
22’ Un coup franc rennais sur la droite, lobe Landreau heu pardon Toivonen.
23’ Le patron du barnous demande si on compte manger parce que ça fait quand même pas mal de jaunes là. Oui oui, t’inquiètes on réfléchit.
25’ Pitroipa s’essaie à un grand pont sur Sylla. Ce dernier se fait déborder, fume une clope, bois un pichet, fais une micro sieste et revient sur Pitroipa pour lui reprendre la balle.
28’ L’ancien Toulousain, M’Bengue est remplacé, il souffre de la cuisse, de toutes façons c’était ça ou rouge donc à choisir…
34’ Long dégagement de Costil jusque dans la surface toulousaine où se trouve Pitroipa, il regarde le ballon, regarde le ballon, regarde le ballon et hop relance des violets.
35’ Frappe d’Allessandrini sur un décalage de Kadir, ça passe à côté.
41’ Deux corners consécutifs des Rennais, le deuxième donne une frappe de Konradsen qu’Aursenal repousse comme il peut.
42’ Le tenancier du bar nous demande si on veut des tapas. Envoies du jaune, on réfléchit. Notre Rennais gagne en lucidité concernant le niveau de son équipe, du coup il pleure.
45’ Chantôme frappe un coup franc aux vingt mètres le ballon est légèrement dévié et fini dans le petit filet. Hop 0-2

Mi-temps.
Notre rennais déprime, il annonce du coup une tournée générale à tout le bar. Nous étant pris d’affection pour lui, on le retient, de toutes façons il ne pouvait pas faire cette connerie, son portefeuille étant comme la salle des trophées du SRFC : vide.

Deuxième mi-temps.
Les tapas sont arrivés, les joueurs aussi.
49’ Aursenal récupère un ballon dans la profondeur et centre pour Eboué qui rate le cadre de peu.
53’ A l’ opposé c’est Kadir qui sert Alessandrini en retrait pour le même résultat, ça passe largement à côté.
58’ Toivonen décale Alessandrini qui rate son contrôle, mais parvient à glisser à Pitroipa qui rate son contrôle mais parvient, ah non il ne parvient à rien.
59’ La bière n’est vraiment pas mauvaise vous me ferez penser à demander ce que c’est.
64’ Beau mouvement toulousain dans la surface, Chantôme centre au second poteau pour Eboué qui s’appuie sur passe-partout pour un une-deux. Le Norvégien frappe, Costil la bloque.
69’ Les Rennais centrent très haut de la gauche. Puisqu’il ne savait pas quoi en faire, Boucher a laissé trainer son poing par là, il repousse le centre sur la tête d’Oliveira qui la met au fond. Hop 1-2
73’ Passe-partout dribble à l’entrée de la surface, s’infiltre, sert Chantôme en retrait qui prolonge jusqu’à Aursenal, ce dernier reprend instantanément et marque au milieu d’une air défense rennaise. Hop 1-3
77’ Le meilleur Rennais du match sort et est applaudi par son public. C’est Trejo qui le remplace. Ah oui, le meilleur Rennais c’était Didot au fait.
79’ Aursenal est en feu, il obtient un coup franc qui est repoussé par Boye sur Passe-Partout qui ne trouve pas le cadre.
81’ Aursenal encore lui, reprend de l’extérieur du droit mais rate la cible de peu.
87’ Boucher rend un hommage poignant à Ali Ahamada. Sur une bicyclette d’Alessandrini le gardien toulousain relâche le ballon pourtant bien au chaud dans ses gants, Doucouré récupère et score. Hop 2-3 (Image jointe)

Z.Boucher

90’+2 Trejo rate une frappe de football mais réussit ce que l’on peut considérer comme un drop parfait.
Fin du match, victoire 2-3 chez des Bretons qui redoutent Sochaux. Notre nouvel ami rennais cherche une corde partout dans le bar quand il pense au calendrier qui attend les siens. Nous autres Toulousains, buvons à sa santé, la tournée que le patron a bien voulu nous offrir. Notre TFC reste sur trois victoires et prend la huitième place. Quand on vous dit que le titre de champion du ventre mou nous tend les bras.

Les notes.

-Boucher : 1/5 Les actions les plus dangereuses des rennais n’ont rien donné, les deux buts bretons sont pour lui. Un match qui me fait dire : Ahamada/Boucher même combat.

-Veskovac : 3/5 Si le centre du premier but rennais vient de son coté, il a fait le boulot et plutôt bien. Allessandrini a été obligé de repiquer dans l’axe pour se mettre en situation.

-Yago : 3/5 Comme pour le serbe, il a fait le job quasiment tout le temps, un marquage inexistant sur le retourné d’Allessandrini amène le deuxième but.

-Zébina : 2/5 Les seules situations rennaises sont venues dans l’axe. Pour un défenseur central qui ne pense avoir que Thiago Silva au-dessus de lui il y a encore du boulot. Heureusement son jeune âge lui offre une grande marge de progression.

-Sylla : 2/5 Inutile sur ce match. Ni mauvais ni bon, on sent un gros volume mais trop peu décisif dans les deux zones. Le retourné d’Alessandrini c’est aussi son côté.

-Aurier : 4/5 Des jambes en béton, un coffre à faire pâlir Pavarotti, il est partout. Son but n’est qu’une récompense.

-Aguillar : 3/5 Moins tranchant que d’habitude à la récupération il a laissé un peu trop de place à Kadir.

– Didot : 4/5 Lui aussi est partout, un relais essentiel à la transition. Il oriente et fait les bons choix.

-Chantôme : 4/5 Il a retrouvé son niveau. Dangereux dès qu’il touche la balle, il fait briller ses attaquants et son coup franc, même dévié, est magnifique.

– Ben Yedder : 3/5 Il a essayé. Il décroche, distribue quand il est plus bas, et sait mettre le feu dans les surfaces adverse.

– Braithwaite : 3/5 Peut être que c’est parce qu’il revenait de blessure mais il a été moins précis dans ses frappes. Il pèse tout de même sur les défenseurs, il les use.

(Merci à @Hinho_ pour le montage Boucher)

2 thoughts on “Rennes-Toulouse (2-3), la Téfécé Académie livre ses notes

  1. On a pris le match en cours dans un bar de la place Dupuy avec des teupos (y avait qu’ 1-0), et ma fois, j’ai pu constater une domination tranquille, sans contestation, et pourtant on en prend quand même deux.

    Sadran vend d’habitude 15M ses joueurs, pour Aurier je sens qu’il va grimper l’addition un peu. T’as compris Sagnol ?

    Enfin, ne désespérons pas pour Rennes, on pourra les voir l’an prochain sans soucis, vu que Luzenac va monter en L2.

  2. Tu étais donc au café du commerce!
    Effectivement Aurier risque de représenter l’une des plus grosses plus-values réalisées par le Téf. Quant à Rennes je ne pense pas qu’ils sombrent à ce point là, s’ils sont justes derrière, ils ont quand même de beaux bébés devant ça devrait suffire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.