Saint-Etienne – Ajaccio (4-2) : la Forez Académie livre ses notes

La confession de la Forez Académie :

Pas d’avis de Notre Président cette fois, mais une confession… C’est pas facile à dire… Extrait :

Bon voilà… J’ai fait quelque chose de… Comment dire… Pas habituel. Enfin pour moi hein ?

Bon, voilà, en fait les potes m’avait dit d’essayer. Mais moi, ça me faisait chier de payer pour ça. Merde, putain, on devrait pas non ? C’est naturel ! Enfin si on se démerde bien… Bref… J’ai écouté les copains : « Tu vas voir, au début on se sent honteux… et puis après on est au 7ème ciel ». Mais merde ! T’as payé quoi ! « Ouais mais ça tu sais, t’y penses au début et puis après c’est naturel ».

 Si tu veux en savoir plus, il ne te reste plus qu’à aller sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

Bonus track :

Tapis Vert c’est tous les jeudis, de 20h à 22h sur www.escapestation.fr, et c’est bieng. Et malheureusement, le podcast de l’émission à la Divette ne sera pas disponible. La faute aux micros, qui ressemblaient plus à ceux de Nagui dans « N’oubliez pas votre brosse à dents » qu’à ceux de Jean-Jacques Bourdin dans sa matinale. Tant pis.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Enfin on remet 4 buts ! Putain, j’ai failli attendre !! »

Quel match putain ! On a pas fini de vibrer avec cette équipe je crois ! Menée au score dès le 1er quart d’heure malgré une domination légère, les Verts réagissent sur ce qui a fait leur force cette année : l’abnégation, la volonté de s’arracher pour l’équipe, et la générosité. Le but d’Aubame n’est pas le plus spectaculaire, mais reste un bel hommage à la saison que nous ont fait vivre les Verts cette année. Après ça, on savait que ça allait dérouler. Et même si on a eu quelques frissons sur un penalty de Mutu, Aubame (encore lui) nous a rassuré en même temps qu’il est entré un peu plus dans l’histoire des Verts. 19 buts cette saison, il a déjà dépassé Garande, plus que 3 et il égalera Platini.

Un match comme ça, finalement, même à domicile, ça sent le traquenard. Mais les Verts sont euphoriques en ce moment, Galtier aussi, et d’entrée de jeu c’est équipe type ! Ben ouais mon b’let, il l’a dit : le match le plus important de la semaine c’est celui là. Je suis pas loin de penser la même chose (il était capital de gagner face à Ajaccio pour foutre la pression à tout le monde), mais un derby reste un derby et on a pas le droit de le balancer. Je vais pas ressortir la tirade habituelle, mais on a rien à perdre putain !! On joue déjà l’Europe, on y va décontracté du gland, alors no stress les gars. Tranquille. Jouez votre jeu, et on verra si ça passe.

Bref, tout ça pour dire que cette victoire sur un score sans appel (et qui aurait pu être plus lourd) fait plaisir. On planait encore depuis samedi, on est encore un peu en lévitation aujourd’hui grâce à vous. Alors merci les Verts de nous procurer autant de plaisir cette saison : votre tour du stade avec la Coupe Moustache après cette victoire nous a « enjaillé » comme dirait Guilavogui. Et puis voir des gars comme Perrin, Zouma ou Ghoulam la brandir devant le public, des mecs formés chez nous, et pour 2 d’entre eux nés à Sainté, ben ça fait juste plaisir.

Sinon, Loulou, Clerc a quelque chose à te dire :

«Je suis un peu étonné car je ne le connais pas. Quand je ne connais pas quelqu’un, je ne me permets pas de l’insulter. Je ne sais pas pour qui il se prend car lorsque l’on est président de club, on a un devoir de réserve. Je n’ai jamais discuté avec cette personne et je ne me permets pas de l’insulter comme cela. Après, je ne suis pas trop surpris quand même car il insulte ses joueurs ou ses entraîneurs. Qu’il s’occupe de Montpellier. Mais entre nous, il me traite de mange-merde mais c’est lui qui en a le plus mangé et cela se voit»

Voilà, il a ksakadire.

coupe

La coupe pour le capitaine, les coupes invisibles pour les autres.

 

La compo :

compo

Equipe type les gars ! Ben ouais, Galtier l’a dit : ce match est le plus important de la semaine. Il a pas tort parce qu’avec une victoire, on reprend la 4ème place, et on se fout à 2 longueurs des quenelles juste avant le derby. De quoi leur faire sentir notre haleine pleine de verveine ! Pas de surprise donc, même si on peut remarquer que Zouma est toujours préféré à Bayal. Bodmer est titularisé en l’absence de Lemoine, suspendu.

Les faits de jeu :

Saint-Etienne  10ème : Clerc déborde bien, et Ochoa nous fait sa spéciale : une horizontale spectaculaire sur une balle anodine. A ce moment là, je me dis qu’il va en prendre une valise à faire le malin sur des balles pourries comme ça.

Saint-Etienne   11ème : Aubame déborde déjà sur son côté, casse les reins de Poulard et centre. Corner. Qui ne donnera rien bien sûr, la Coupe de la Ligue ne changera pas tout non plus.

Ajaccio  12ème : but de Mutu, 0-1. Contre le cours du jeu, Ajaccio ouvre le score. Coup-franc de Bouhours côté gauche à 35m. André, 1m12, bat Zouma, 2m28, de la tête et sert en retrait Mutu qui reprend du plat du pied. Perrin dévie la balle et prend Ruffier à contre-pied. Fais chier tiens…

Saint-Etienne   19ème : les Verts repartent de l’avant, notamment avec Mollo, très remuant sur son côté gauche. Il envoie un bon centre qui plonge vers le but d’Ochoa, la Brandade effleure le ballon de la semelle, mais le gardien ajaccien peut dévier en corner du bout des doigts.

Saint-Etienne   23ème : but d’Aubameyang, 1-1. Et voilà, mérité ! Sur une longue balle en profondeur que Poulard pense contrôler tranquillement, il sent le retour de Mollo dans son dos. Son dégagement-tacle en touche est complètement raté et Yohan récupère la balle, lève la tête et sert magnifiquement en retrait Aubame qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans les buts désertés par Ochoa.

Ajaccio   25ème : Ajaccio n’est pas mort, oooooh non. Sur un beau service dans la surface, Mutu, excentré côté droit, enchaîne avec un petit lob subtil qui vient mourir à quelques cms du poteau droit d’un Ruffier qui semblait battu malgré son retour en catastrophe.

Saint-Etienne   31ème : Mollo est très en vue à gauche. Il tente un frappe fouettée de l’intérieur du pied qui obligé Ochoa à nous faire une « Alonzo », c’est-à-dire une sorte de manchette de volley-ball, pour dévier la balle.

Saint-Etienne   39ème : ouuuuuuh ma Brandade. A l’entrée de la surface, dos au but, le Brésilien reçoit la balle qu’il contrôle, et Poulard tente de lui disputer. Ça se transforme en cafouillage et le ballon file dans le dos des deux joueurs. La Brandade est la plus prompte à réagir, se retourne, et envoie une belle frappe du gauche qui rase le poteau gauche d’Ochoa.

======================MI-TEMPS======================

Saint-Etienne   48ème : but de Bodmer, 2-1. Bim, bam, boum. Le mec joue en marchant, contrôle du gauche dos au but à l’entrée de la surface en marchant, se retourne avec un extérieur du droit en marchant, mais expédie une belle praline en pivot du gauche qui vient transpercer le petit filet droit d’Ochoa. Beau but, faut l’avouer.

Saint-Etienne   50ème : but de Cohade, 3-1. Allez hop, ça déroule. Brandão récupère la balle au milieu et a du champ. Alors il accélère (oui, il accélère) côté gauche, temporise le long de la ligne de touche, et sert parfaitement Aubame qui a fait un appel croisé sur le même côté. Petite talonnade dans la course de Cohade qui a jailli dans l’axe, le milieu stéphanois reprend du plat du pied, petit filet gauche, c’est parfait. Une action d’école.

Saint-Etienne   52ème : et là, c’est ma Brandade qui a failli marquer avec cette belle frappe croisée du droit qui passe de peu à côté.

Ajaccio   61ème : Ajaccio tente de réagir, toujours avec Mutu, mais cette fois excentré côté gauche. Il délivre un centre parfait vers Diarra qui s’élève au milieu de tout le monde, mais tout seul quand même, et place un bon coup de tête qui rase le montant gauche de Ruffier. On a eu un peu chaud là…

Saint-Etienne   65ème : Sainté reprend sa marche en avant, et c’est Aubame qui à l’entrée de la surface envoie une belle frappe enroulée qu’Ochoa détourne en corner.

Saint-Etienne   66ème : sur le corner qui suit, Ghoulam hérite de la balle côté gauche, repique légèrement au centre, et enroule une frappe lui aussi. Ochoa les aime bien et détourne encore. Mais celle-ci méritait mieux. Belle parade du gardien.

Ajaccio   75ème : penalty pour Ajaccio. Corner tiré par Cavalli, la balle est reprise au 2nd poteau par Clerc et arrive directement sur la main pendante de Zouma. Penalty logique, même si ça fait toujours chier d’en concéder un dans ces conditions.

Ajaccio   76ème : but de Mutu, 3-2. Penalty parfaitement exécuté par le Roumain. Fort, à mi-hauteur, dans le petit filet droit de Ruffier. Rien à faire.

Ajaccio   77ème : ooooooh le fils de pute d’Oliech qui, en plus d’être un joueur qui ne sert à rien, s’essuie allégrement les crampons sur les boules du capitaine Perrin. Putain, si jamais il ne peut plus se reproduire, on te coupera les couilles à toi aussi !

Saint-Etienne   82ème : oh non ma Brandade. Sur une nouvelle accélération d’Aubame et un service trois étoiles depuis le côté droit, Brandão nous expédie le ballon dans le ciel ensoleillé de Sainté à 3m des cages. En général, quand il balance des saucisses comme ça, il marque le match d’après. Tremblez quenelles !

Saint-Etienne   88ème : but d’Aubameyang, 4-2. Sur une superbe ouverture de Ghoulam, Aubame se joue de Zubar en laissant rebondir la balle derrière lui au lieu de tenter de la contrôler et le grille toute en vitesse côté gauche. Sa frappe fouetté du droit est sèche et vient trouer le petit filet opposé d’Ocha. C’est bon, merci, au revoir.

Saint-Etienne   90ème + 2 : ah non tiens. Cohade à l’angle de la surface côté gauche trouve Brandão aux 6m. Tête bien smashée mais trop sur Ochoa qui peut claquer en corner.

======================FIN DU MATCH======================

 

[jwplayer mediaid= »36970″]

 

Les notes :

Ruffier (n’y peut rien, 3/5) : il prend 2 buts, mais ce sont un tir dévié et un penalty. Très peu inquiété dans cette partie, c’est le joueur qui s’est sans doute le plus reposé sur le terrain. Et des fois, ça fait pas de mal.

Clerc (mange-merde, 3/5) : plutôt offensif en début de match, il a ensuite été moins en vue, les 2 buts en début de 2nde période ayant fait le taf. Mais bon, le mange-merde a encore été très bon, il n’a laissé passer qu’un seul centre, mais celui-ci a failli nous coûter un but.

Zouma (gueule de bois, 2/5) : pas très rassurant Zoum-Zoum sur ce match. Battu de la tête par André (1m77), Kurt (1m87) s’est aussi signalé par cette main involontaire qui donne le penalty aux Ajacciens, et a été très limite dans les duels. Encore une fois préféré à Bayal, il n’a pas vraiment justifié la confiance de Galtier sur ce match.

Perrin (eunuque, 3/5) : il marque presque contre son-camp et se fait castrer par Oliech. Pas le meilleur souvenir de sa carrière. Sinon, pas grand-chose à signaler, il a été bon derrière, et a dans l’ensemble bien contenu les attaques ajacciennes. Et son tour de terrain avec la Coupe est une image qu’on voulait voir depuis des années.

Ghoulam (enfin concerné, 3/5) : putain ouais ! Ça fait plaisir de le voir à ce niveau le Faouzi. Perrin se fait sabrer, il va découper Zubar juste derrière pour montrer qu’on nous marche pas dessus sans conséquences. Sa frappe en 2ème mi-temps est splendide et son ouverture vers Aubame magique. Bravo mec, avec la blessure de Brison, t’as toutes les cartes en main sur cette fin de saison.       

Guilavogui (enjaillement, 3/5) : Joss était peut-être un peu fatigué, mais ça l’a pas empêché d’aller au charbon (quoi de plus normal à Sainté). Très présent à la récupération, il a enfin pris la mesure de son rôle de 6 en restant plus en retrait et en colmatant les brèches au milieu. De bon augure pour cette fin de saison.

Bodmer (slow motion, 4/5) : putain mais qu’est-ce qu’il est lent ! Déjà qu’il va pas vite, mais en plus il ralentit souvent le jeu avec ses passes en retrait. Après, il est capable de gestes techniques superbes, comme son contrôle sur une longue balle au 2nd poteau en 1ère mi-temps, ou sur son but qui est vraiment beau. Allez +1 pour celui-là quand même.

Cohade (finish him, 4/5) : il était à la conclusion d’un des plus beaux mouvements de cette saison, il ne s’est pas manqué. Renaud a comme d’hab été très combatif, mais a surtout bien orienté le jeu et apporté son soutien aux hommes de devant (notamment à Mollo sur son côté gauche). Son but le remet en confiance après son raté au Stade de France, tant mieux.

Mollo (la gnac, 4/5) : putain, si tous les branleurs étaient comme lui… Un match plein d’envie et de combattivité à l’image de sa récupération sur l’égalisation d’Aubame. Il a ruiné le côté droit ajaccien avec ses accélérations, ses centres ou ses frappes. Et pourtant, il sera décisif en faisant pressing sur le côté gauche. Un bon match de Yohan qui le voit finir sur les rotules.

Brandão (prêt pour dimanche, 3/5) : il n’a pas marqué, il a croqué un but tout fait, mais il délivre aussi une belle ouverture vers Aubame et se procure 2 occasions très dangereuses. La Brandade doit être déçue de ne pas avoir fait trembler les filets, et c’est pour ça que Lyon a tout à craindre de lui. Dimanche, le guerrier « Flash-Click » pourrait bien vous éblouir.

Aubameyang (au-dessus c’est le soleil, 5/5) : doublé pour Aubame, 1 but tout fait et un autre tout en intelligence avec cette feinte de corps qui fait perdre son short à Zubar et une frappe chirurgicale dans le petit filet. Aubame est là, et bien là, et c’est pas un vol de voiture qui va le perturber. Avec lui à ce niveau, on peut aller chercher le podium sans problème.

 

Le coach (ah bon, il était là ?, 3/5) : ben il a mis l’équipe type et il n’a pas fait de changement. Tu mets une photo de lui en carton sur le banc c’est pareil.

 

Les adversaires : une défense d’un niveau L2. Quand je pense que certains évoquaient la piste Zubar au dernier mercato… C’est bon, vous avez compris ? Cavalli est le sosie d’Yvan Colonna, mais version maquis, et Olliech est toujours aussi nul sauf pour faire des fautes. Ochoa plonge bien, les photographes sont contents.

 

La question minitel : la question est vulgaire, mais c’est comme ça qu’on l’aime.

question

Sainté, c’est pas le Barça, parce que ce sont les Verts qui mettent 4 buts. Bon, blague à part, c’est quand même un putain de but, peut-être l’un de cette saison. Sinon, Aubame nous a encore fait rêver avec son doublé, et franchement on espère de tout cœur qu’il va rester l’année prochaine. Ho, Aubame ! T’en auras pas d’la verveine à Dortmund ou à Chelsea ! Aubame tu es magique, reste, on t’aime ! Sinon, gros coup de chapeau à Bodmer pour son geste de classe et à Mollo pour sa lucidité. Continuez comme ça les mecs.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match, avec un beau soleil.

L’avis d’en face, c’est le Perfettu Erignacci et son Aiacciu Académie qui devrait te le livrer. Mais quand….

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland te conseille vivement d’écouter l’excellente émission Tapis Vert, pour faire le tour de l’actualité de ton club préféré. C’est tous les jeudis sur Escape Station, de 20h à 22h.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

3 commentaires

  1. Bien vu Roland, rien a redire sinon que ces verts c est que du bonheur. Pour moi Guivalogui mérite 4 ou 5 ! il progresse et est à mon avis a son bon poste. Mollo ca vaut 5, sans lui cette année on serait pas a ce niveau de perf, quel pif ils ont eu sur ce coups là ! Finalement qu’importe le classement au final (mais une 4 eme place serait trés bien et raisonnable pour la suite) mais la cerise sur le gateau c est une victoire a Gerland et apres on pourra les lacher en espérant que l’ossature reste la saison prochaine.

  2. « s’est aussi signalé par cette main involontaire qui donne le penalty »
    Si elle est involontaire (ce que je crois, comme toi), elle n’aurait pas dû être sanctionnée… Mais peu importe.
    Choper la 4ème place, ça nous permettrait quand même d’éviter un tour de qualification contre Breiðablik Kopavogur ou Strømsgodset.

  3. @Bon Scott : je viens de relire les règles du foot, et c’est vrai que une main décollée du corps n’entraine pas forcément un penalty. Là, on voit clairement que Clerc dégage dans la main de Zouma donc on peut considérer qu’il n’a pas eu le temps d’enlever son bras et donc ne pas siffler penalty.

    Pas toujours évident à interpréter ce genre de situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.