Saint Laurent des Arbres-Avignon Franco-Turc (2-3) : La Paillade Académie se paie la tronche des lecteurs

Mapou, Mapou

Te réveille pas surtout

Je vais pas faire de bruit, juste un café et c’est tout

Je peux plus rester ici

Je dormirai je sais pas où

Mapou, Mapou

Le temps ça pourrit tout

Les cheveux dans le lavabo, et les mégots écrasés n’importe où

Puis tu prends ton bain

Avec de drôles de joujoux

Mapou, Mapou

Y a des feux rouge partout

Et puis au coin de la rue Alan Pardew qui joue

A ma montre y a pas de chaîne

A mes cols de chemise pas de baleine

Mapou, Mapou

Pense à tes rendez-vous

Rappeler le gynéco, passer à la banque prendre des sous

Trouver quelqu’un d’autre

Moi je mets les bouts

Mapou, Mapou

Te réveille pas surtout

Je pourrai pas te dire au revoir, ce matin j’ai pas le bambou

Putain ce que t’as été belle

Quand tu te mettais à genoux

Mapou, Mapou

Je vais pas faire de bruit, juste un café et c’est tout

Je peux plus rester ici

Je dormirai je sais pas où

Les notes :

Jourdren (2/5) : Tocard.

Deplagne (3/5) : Tout juste passable.

Congré (2/5) : Tocard.

Hilton (3/5) : Tout juste passable.

Bedimo (2/5) : Tocard.

Dabo (2/5) : Tocard.

Martin (3/5) : Tout juste passable.

Cabella (3/5) : Tout juste passable.

Camara (2/5) : Tocard.

Mounier (3/5) : Tout juste passable.

Charbonnier (3/5) : Tout juste passable.

Sont entrés en jeu :

Utaka : Tocard.

Herrera : Tocard.

Coulomb : Un Coulomb sauvage apparaît ! Pas de quoi niquer une pokéball.

La bise méridionale 2.0, et surtout n’oubliez pas :

Le monstre aux yeux verts, synonyme de la jalousie, taxe l’eau du Sahel (et Mapou Yanga-Mbiwa) pour remplir son jacuzzi

Kévin La Fraîche

1 thought on “Saint Laurent des Arbres-Avignon Franco-Turc (2-3) : La Paillade Académie se paie la tronche des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.