San Marino – Angleterre (0-10): La Three Lions Academy en sera

Salut les gueux !

Retour sur le match de lundi soir qui nous oppose à la sympathique de San Marino. N’étant toujours pas qualifiée (la Pologne deuxième du groupe est à trois points), l’Angleterre doit s’imposer pour s’éviter une mauvaise surprise et les barrages (coucou Homerc <3).

Le Saviez-Vous ?

San Marin a joué avec un maillot commémorant un quelconque anniversaire de leur fédération. Au lieu de leur habituelle livrée bleu ciel et blanc, ils ont joué avec une abomination oculaire jaune et orange. D’ailleurs, il existerait d’après les commentateurs d’ITV, un fan club visant à supporter (dans le sens « helpdesk ») les supporteurs de San Marino. Je n’ai rien trouvé de tel sur la toile, malheureusement.

Les gars

Gareth offre sa première cape à Ramsdale dans les buts, sa première titularisation à Smith-Rowe et fait tourner son équipe (un peu). Ça donne quelque chose comme ça :

Source: @England

Le match

Comme le score peut le laisser entendre, il n’y en a pas vraiment eu. Six buts inscrits à la mi-temps dont quatre de Kane et on enchaîne sur un carton rouge pour un défenseur san-marinais et quatre buts en seconde période. La Pologne ayant eu la bonne idée de perdre contre la Hongrie, la qualification est dans la poche la main dans le slip.

Le résumé

Les gars

Ramsdale (5/5): Un arrêt sur le seul tir (contré) de San Marino.

Maguire (4/5): Encore un but de la tête et une relance hasardeuse pour Golgoth-uire. Remplacé par Chilwell (4/5), une vraie concurrence pour Shaw comme latéral gauche.

Coady (4/5): Rien à lui reprocher.

Mings (4/5): Un but de la tête, le premier en sélection.

Saka (4/5): Un but attribué à un défenseur avant de marquer à la tête en fin de match.

Alexander-Arnold (5/5): trois passes décisives.

Philipps (4/5): Reprise en douceur (encore). Remplacé par Gallagher (4/5), 1266e joueur à porter la tunique des Three Lions.

Bellingham (4/5): But annulé pour une faute peu évidente d’Abraham.

Foden (3/5): Une passe décisive et un péno provoqué (peu évident d’ailleurs le péno). Remplacé par Abraham (3/5), un but malgré un jeu irritant (probablement la combo Chelsea-Roma).

Smith-Rowe (4/5): Un but et un potentiel certain, même pour un joueur d’Arsenal. Remplacé par Stones (NN), parce qu’il n’y a plus que des défenseurs sur le banc.

Kane (4/5): Comme son nombre de buts. Remplacé par James (NN) pour tenir le score.

L’Angleterre verra donc le Qatar en décembre de l’année prochaine. Après une demie en 2018 et une finale en 2020/1, peut-on espérer une victoire finale ?

A l’année prochaine !

Stay safe, bye for now !

Ken S.

Ken SingTown

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.