Toulouse-Lyon (0-0), la Téfécé Académie livre ses notes

3

Moustache Issoko reprend le bizness

Lyon – TFC: Le match de la dernière chance

1. Avant match :

Que faire un mercredi à 18h30? Et bien grâce aux superbes calendriers de notre chère et tendre ligue, nous avons le plaisir de nous rendre dans notre sacrosaint Stadium pour rendre hommage à nos violets préférés. Ce match est décalé à cause de la finale (perdue) de coupe de France disputée par Lyon ce samedi soir. Espérons qu’ils arrivent avec le goût amer des larmes encore dans la bouche et l’anus tout dilaté par l’arbitrage dont ils ont été victime ce week end. Je note que la proposition de Rémi Garde nous plaît (auto arbitrage et goal volant).  Sans parler de théorie du complot, le niveau de l’arbitrage français rayonne dans le monde entier à l’instar de l’influence de Nabila sur le cours du soja en Asie. Ces tractations boursières terminées, nous pouvons aborder ce match sereinement.

J’enfile mon maillot tout frais de WBY, j’appelle le coach pour prévenir que je viens pas à l’entrainement ce soir, je checke les abonnements, je checke le ticket de métro et en avant Simone (pas Marco hein) je conduis tu klaxonnes !

En arrivant au stade je suis surpris. Il y’a du monde pour un créneau aussi merdique. Enfin, heureusement que c’est Lyon, parce que si on s’était tapé Valenciennes à cette heure-ci… On aurait pu battre un record de faible affluence.

Ben Basat est blessé, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Regattin revient, not too bad. Zébina n’est pas là, on a peut-être une chance de ne pas encaisser de but. Yago suspendu, on aura donc Aurier dans l’axe. Ninkov revient. Autant vous dire que notre défense est composée au 3/5 de bons bouchers serbes et ça ça me plait sévère !! Ça va envoyer du tacle à la rotule. Au milieu, Chantôme est absent, on aura donc Trejo titulaire aux cotés de Didot et Aguilar. Physiquement, on va avoir du mal à suivre en face du milieu en losange lyonnais.

Allez, il fait beau, on a 2 belles équipes à regarder jouer et derrière y’a Real Bayern les gars ! C’est NOEL putain !

2. Compos :

compo1

compo2

3. Fil du match :

0 min : Et c’est partiiiii ! Apparemment les autorités cons pétantes ont quand même décidé de nommer un arbitre pour ce match. Dommage parce que René le jardinier s’était proposé. Et voilà la Ligue brise un rêve de gosse… Quelle misère !

3 min : Allez ça combine bien au Tef. WBY et Fabrice Braithwaite obtiennent un bon coup franc. On est bien dans le match. On presse de dingue.

5 min : Oh putain WBY est à 2 doigts d’ouvrir le score sur une bonne ouverture de son alcoolique. Il croise trop sa frappe. Jennifer Lopez est bien sortie.

7 min : Ahahahaha apparemment Bedimo veut jouer à qui-va-mettre-le-plus-gros-bois avec Veskovac, ce qu’il ne sait pas c’est qu’il va perdre…

8 min : Martin Eboué est à deux doigts de nous offrir le plus beau but de l’année au Stadium ! Une reprise à l’horizontale (Calme toi Keen’v !) qui prenait la direction du but mais contré par un dos lyonnais. On est bien dans le match pardi.

15 min : On rentre dans le lard des lyonnais comme il faut. Malheureusement, je sens le scénario habituel arrivé, on va en prendre un stupide en contre sur une erreur de Zéb… Ah mais non il n’est pas là !! Allez les poulets !!!!!

18 min : Oula Bedimo enrhume Ninkov. Ne nous l’énerve pas sinon il va t’arracher les chevilles avec les dents.

20 min : Ca combine à droite, à gauche, dans l’axe. J’ai la Gaule ! N’en déplaise à Jules César.

27 min : Lugdunum est à la rue physiquement et mentalement. Faut croire que cette finale a fait plus de dégâts que prévu.

30 min : Tiens, un arrêt de Boucher. C’est devenu aussi rare que le tigre du Bengale.

32 min : Tiens, un deuxième arrêt de Boucher. Il va me faire mentir le con. En attendant Lyon sort petit à petit la tête de l’eau et notre emprise sur le match est de plus en plus faible. Mais où est passé le petit Etienne ?

40 min : Double parade de Boucher… Pour éviter un corner et capter un centre.

43 min : Braithwaite tente une simulation ridicule et nous rappelle que la Comedia Dell’arte c’est en Italie et pas au Danemark. Là-bas ils ont juste la pizzeria…

44 min : Didot a du m’entendre parce qu’il balance une jolie volée. Non cadré mais les puristes apprécieront.

46 min : On claque du fessier jusqu’au bout ! Lacazette met Zac la Buch à contribution mais sans danger.

Allez c’est la mi-temps. On a clairement démarré très fort et nous nous sommes éteints petit à petit. Espérons que casa n’attende pas la 86ème pour faire les bons changements. Beaucoup d’occasions gâchées tout de même. Rien d’inhabituel sous le soleil toulousain quoi.

45 min : Allez ça repart. Pas de changements. On prend les mêmes et on recommence.

50 min : Ca ronronne tranquillement des deux côtés. On dirait que le match nul va très bien aux lyonnais.

51 min : Encore une fois sur un coup de pied arrêté on souffre. Gonalons manque l’ouverture du score de rien sur une tête qui passe à un cheveu du deuxième poteau.

55 min : Air marquage de la défense lyonnaise sur un corner. WBY se retrouve seul au point de pénalty et place une tête trop faiblarde pour inquiéter Féliciano Lopez.

56 min : Fekir remplace Malbranque. Qui s’en fout ?

65 min : Enchainement contrôle frappe de Ben Yedder ultra rapide. Dans un angle utlra fermé, il touche le montant. Sergi Lopez était battu.

68 min : Sylla remplace Ninkov qui revient de blessure. Il va se placer à gauche et JDAA rebascule à droite. Je tremble…

74 min : Alors que le match diminue clairement d’intensité, Didot balance une ouverture de 40 m Pour Ben Yedder qui reprend de volée, ça passe à 10 cm de la cage de Miguel Lopes. On a failli assister à un but de malade…

75 min : Didot sort après cet ultime (et unique ?) coup d’éclat pour laisser sa place à Adrien « Schweini » Regattin. Oui Bénou elle est pour toi celle-là !

76 min : Benzia remplace Briand (qui ne l’a pas été soit dit en passant)

80 min : Le combat au milieu de terrain a repris. Ça sent le chaos dans ces 10 dernières minutes.

86 min : Gomis remplace Lacazette et Furman remplace la trèje

90 min : Les 2 équipes semblent résignées et fatiguées. Furman nous gratifie ‘un tacle à faire pâlir Butcher Zach ! Il me plait ce petit polak ! L’an prochain on risque d’avoir une équipe de poètes. La cellule de recrutement du Tef parle d’engager Cyril Rool pour parfaire leur formation.

94 min : Oh putain la double balle de match gaspillée par le Tef ! Braithwaite parfaitement lancé par WBY vient au duel avec Lopes (désolé je n’ai plus d’idées) et trouve le montant. Regattin récupère le ballon et devant le but vide nous gratifie d’un hommage à Lionel Beauxis. 30 m au-dessus.

Fin du match. Quelle frustration. Ce match est l’allégorie de la saison toulousaine. De bonne facture mais qui aurait pu tourner tellement mieux. Dommage… Encore une fois.

4. Notes :

Boucher : (2/5) N’apporte toujours rien de plus qu’Ahamada.

Ninkov : (3/5) J’aime ! Son retour va nous faire du bien. Une bonne qualité de centre, de la dépense d’énergie et des tacles à la glotte. On va pouvoir vendre Sergi à prix d’or l’esprit serein. Pavle est là les enfants, planquez vos genoux.

Aurier : (4/5) Gros match encore de notre captain Bison ! Des relances de l’enfer, des interventions de l’espace. Capitaine de l’équipe à 21 ans, il assume son rôle et le fait bien. T’as pris des notes Jojo la Zeb ?

Veskovac : (4/5) J’aime de plus en plus ce type. Sobre, efficace, un brin violent et tellement élégant. Encore une bonne pioche faut croire.

Spajic : (4/5) Dans la continuité de ce qu’il fait depuis le début de saison. C’est notre véritable pilier défensif.

Akpa Akpro : (2/5) Meilleur que Sylla dans le couloir gauche mais reste assez transparent. Efficace défensivement, on a bien vu la différence quand Sylla est rentré.

Aguilar : (3/5) The Rock est toujours là.

Didot : (2/5) On ne l’a pas beaucoup vu. Il a souffert dans le losange lyonnais. Cependant, nous a gratifiés d’une ouverture lumineuse pour WBY qui est à deux doigts de mettre le but de l’année.

Trejo : (2/5) A souffert lui aussi. Mais un bon match tout de même de celui qui va moins vite que son ombre.

Ben Yedder : (3/5) Encore un bon match ! Je le kiffe ce type. Des ouvertures parfaites pour Martin qui auraient dû faire mouche, des occasions qu’il va se chercher tout seul. Il lui manque un but pour taper un 4 mais franchement j’espère qu’on ne le perdra pas cet été celui-là !

Braithwaite : (1/5) Si on perd 2 points ce soir, c’est principalement à cause de lui. Et c’est dommage car il fait un bon match de reprise mais trop d’occasions manquées.

Regattin : (2/5) Bon petit retour parmi nous. De l’activité.

Sylla : (2/5) Pas mieux mais pas pire que JDAA. Il nous manque vraiment un piston gauche de qualité.


5. tableau de chasse

j34-tablo

6. Bilan :

Bon et bien nous disons définitivement adieu à l’Europe. Nous finirons dans le ventre mou comme d’habitude. Ca fait chier parce qu’on joue bien et à chaque match à domicile, on en sort avec la même impression de maitrise et de domination seulement on n’arrive pas à planter. Allez je mets ma peine de côté maintenant c’est l’heure de Real Bayern !! Y’a intérêt à ce que ce soit mieux que le vomitif Atletico Chelsea d’hier soir. Merci José mais si tu pouvais ranger ta truelle de maçon de temps en temps pour nous faire voir ce que savent faire tes joueurs ça serait cool.

Sinon je suis content de revenir en force mes agneaux ! Les examens terminés je suis de retour (pour vous jouer un mauvais tour ?) et les bonnes résolutions prises sur Radiorsjeu ont été mise en œuvre. Vous pouvez me retrouver sur Twitter : @SissokoMoustach pour de nouvelles aventures. Forza Violaaaaaaaa !

3 thoughts on “Toulouse-Lyon (0-0), la Téfécé Académie livre ses notes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.