Porto – Galatasaray (1-0), la Dragão Académie livre ses notes

Ce soir ce n’était pas Galatasaray mais Gala Rika Zaraï, je vais donc te guider sans chemise ni pantalon.

Bom Dia,

Après le succès arraché à l’arrache contre des menteurs, comme des arracheurs de dents, et les jeux de mots plus qu’originaux trouvés par les inconditionnels ou notre CM pour le match de Tondela, nos héros retrouvent la Ligue des Champions face à un autre habitué de la compétition, le Galatasaray.

Si notre jeu n’est pas flamboyant en ce moment, les Turcs ont la sale habitude (bonne pour nous) de perdre leurs matchs hors de la cité du Bosphore.

Les enjeux sont simples, Schalke a gagné, si on ne gagne pas, on se retrouve mal embarqué et en ballotage défavorable, une victoire et à nous la première place.

 

O Equipe :

Pour ce match Sergio doit donc se passer d’Aboubakar blessé au genou pour la saison (ERRATUM de la dernière Académie), et de Soares qui n’a pas été mis sur la liste car blessé au moment de la déposer.

C’est donc une sorte de 4-2-3-1 que nous propose Sergio avec Corona Titulaire, le retour de Danilo et Marega seul en pointe.

 

O Jogo :

 

Le début de match voit le sérieux défensif digne de la dernière division de FSGT, Felipe rate ses deux premières interventions tandis que Galatasaray laisse des boulevards à Corona ou balance toutes ses relances en touche.

Bref le match est équilibré et aucune équipe ne prend l’ascendant durant les premières minutes. Sans doute car le niveau technique est digne de Lucas.

On a bien un ou deux corners par-ci par-là, une volée d’Herrera mais rien de vraiment bandant.

Quand d’un coup, Corona fait un festival et sert Brahimi pour une Papinade© repoussée par Muslera.

Alors que l’on foire nos derniers gestes, Casillas sort un arrêt à la San Iker devant Nagatomo, avant de voir dans la foulée Onyekuru trouver son petit filet (39e).

Sinon là, putain on est à CHIER! Combinaison ratée entre Brahimi et Otavio sur coup-franc, le Brésilien laisse filer sur 70 mètres Gunus et San Iker sauve la patrie car PERSONNE NE PENSE À COUPER LA COURSE!

 

MI-TEMPS :

Nul a chier. Voilà c’est simple une défense hors-sujet, une attaque maladroite et le tout des deux côtés.

L’intensité ligue des champions y est, mais le niveau est plutôt MLS.

 

Sur notre première action à 10 passes, on obtient un corner.

Telles dépose le cadeau sur la tête de Marega qui ouvre le score 1-0 (50e)

 

Le but nous libère, on joue plus haut, plus juste mais sans pour autant mettre en danger Muslera.

On a bien des fulgurances entre Brahimi et Corona mais ils font briller Muslera.

On maîtrise le match, Galatasaray essaie de pousser mais ne trouve pas le cadre alors qu’on s’est remis à croquer nos contres comme des gorets. Comme à la 84e avec Pereira qui donne un amour de passe à Marega qui perd son duel face à Muslera.

On essaie encore, Brahimi sert Pereira qui réussit à piquer au-dessus de Muslera, mais c’est trop croisé.

L’arbitre siffle la fin sur une erreur de Maicon et la bronca qui va avec. C’est une belle soirée.

 

O Resumo :

 

O Dragoes :

Casillas (5/5) :

Quand résonne la musique de la ligue des champions là où les anus des faibles se resserrent, Iker profite, se délecte et retrouve sa jeunesse.

37 ans Toujours une âme d’enfant

Maxi (2/5) :

Toujours guerrier mais ces matchs tous les trois jours le font vieillir plus vite qu’un jeune avec Fillon, qui passe de 20 ans à 55 en une campagne électorale.

 

Felipe (1+/5) :

Bon maintenant soit t’es sérieux, soit tu vas sur le banc. Non mais sérieux tu passes de patron à loser, si aller en sélection te transforme en Thiago Silva, va au PSG.

Militão (4/5) :

Toujours placé, toujours juste, toujours le bon choix, il sent tellement le foot qu’on devrait en faire un parfum pour 90% des joueurs.

Moi devant ses matchs

Telles (4/5) :

Donne plus d’amour qu’un distributeur de capote en boite.

Danilo (3/5) :

Comme un phœnix il renaît de ses cendres pour dominer le milieu de terrain.

Herrera (2+/5) :

Pas d’erreur, pas un mauvais match mais clairement trop brouillon dans les 30 derniers mètres.

Brahimi (3+/5) :

Il ne lui a manqué que la passe dé ou le but pour un match parfait. Il a défendu, attaqué, donné des caviars mais n’a pas conclu. C’est beau aussi l’amour platonique.

Corona (3/5) :

Enfin un vrai bon match! Enfin des dribbles qui servent et des centres. Faut espérer que c’est pas le dernier de la saison.

Otavio (2+/5) :

Pas sa guerre.

Marega (3/5) :

Buteur, mais croqueur! Putain il doit nous mettre à l’abri et à la première place, cependant l’essentiel est la victoire.

 

O Banco :

Torres (3/5) :

Je ne vois qu’un adjectif sur son touché de balle, c’est « soyeux ».

Pereira (3/5) :

En deux déviations et une action il fait plus propre que Marega, manque le but.

Oliveira (NN) :

Entré pour blinder, il a brinksé.

 

Remarques à la con :

« Porto a gagné la ligue des champion en 87 et en 2000 » , il confond le pourcentage de passes réussies et la possession, et annonce sans trembler qu’on y voit bien  la patte du jeu de possession de Conceição…Oui je ne sais pas qui était le commentateur, mais il s’est légèrement mélangé dans les fiches, fils de Denis Balbir et Christian Jean-Pierre.

 

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

Beijos anal

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

6 Comments

    • Il le mérite à un moment donné je me suis demandé si ce n’était pas fait exprès.
      Après c’est la difficulté, le mec est seul en cabine et doit combler.

      • Je comprends votre lassitude. Après c’est clair que commenter tout seul ça tient de l’exploit. Je crois que Julien Brun l’avait déjà fait et plutôt pas mal. Mais j’en sais trop rien, je suis l’ennemi d’Aurore Bergé et des créatifs de ce monde depuis que j’ai plus de codes cANAL.

        • FUN FACT l’appli RMCSPORT saute plus que les stream que je trouve quand les matchs ne sont pas diffusé en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.