Schalke04-Porto (1-1), la Dragão académie livre ses notes

A défaut de ne pas gagner, il faut ne pas savoir perdre… T’as pas ramener Claudia Schiffer mais t’as choppé Maïté…

 

Bom Dia,

Grâce à la technologie tu auras une académie comme on peut.

Bref, retour à la plus belle des compétitions européennes, avec une poule tellement équilibrée qu’on pourrait l’appeler Maryline Monroe, là où les branques qui ne comprennent rien au foot ne regardent que la L1, la premier league et la bagarre des espagnols disent : « Oh c’est facile, que des équipes de merde ! ». Oui mais, 3 clubs sur 4 ont déjà gagné une coupe d’Europe. Ben ouais les cons.

Bref après la cagade en taça de liga, on doit vite remonter le niveau car l’objectif est un 1/8e de final minimum.

 

O Equipe :

 

Sergio décide de remettre son 4-4-2 comme l’an passé.

On note la titularisation de Militão derrière, Danilo en 6 et Otavio couloir droit.

O Jogo :

 

On démarre le match en mettant la pression sur une équipe de Schalke qui fait bloc.

On progresse par à coup et c’est suite à un gagne-terrain de touches qu’on a l’occasion de parfaitement débuter le match.

Sur une touche, Naldo a un réflexe de débile et touche le ballon de la main dans la surface, YAPENO!

Telles s’en charge, s’élance, et le gardien d’un réflexe là sort avec la main (un classique).

Conséquence Schalke tente de sortir mais sans réel danger pour Casillas malgré quelques corners et tentatives de Wunder-Frappes.

MI-TEMPS :

Seul fait marquant, mon stream fonctionne nickel pour les pubs et mon appli SFR fonctionne enfin.

A la reprise on reprend le jeu à notre compte en jouant haut et en mettant la pression, le problème c’est quand on trouve Brahimi personne ne bouge et il doit se démerder seul, donc pas d’exploit, donc pas de danger.

Cependant on est toujours dangereux sur coups de pied arrêtés ou des touches longues déviées par Aboubakar pour Marega, qui font briller Fahrman qui sauve son équipe.

Et alors là sur un corner mal géré, Herrera tente n’importe quoi et perd la balle, en deux passes Danilo ne peut dégager, personne ne suit et McKennie peut servir Embolo qui fait une frappe de merde qui passe Casillas. Les deux défenseurs se regardent et laissent entrer le ballon 1-0(61e)

Alors qu’on attaque de façon désordonnée à tour de rôle et surtout en se regardant, il faut une nouvelle connerie de Naldo qui rate son contrôle dans la surface et déséquilibre Marega pour un nouveau PENO.

Cette fois Otavio transforme 1-1 (75e).

Une nouvelle fois on a une occase qu’on met sur Farman, le héros de la soirée.

Pour finir en beauté (enfin pas mon slip), sur un corner mal repoussé San Iker sauve la patrie sur une parade peu académique mais au combien cruciale.

 

O Resumo :

 

 

O Dragoes :

Casillas (3-/5) :

La parade qui sauve des points, le but au ralenti par contre…

Maxi (1/5) :

Le fond il l’a, le problème c’est que la ligue des champions, c’est aussi de l’intensité et de la vitesse. Là tu les fais tes 44 ans.

Felipe (2+/5) :

Aurait pu être un héros mais n’a pas marqué.

Militão (2+/5) :

Parfois les premières fois sont des super souvenirs.

Telles (2/5) :

Y’a des jours comme ça ou tu rates des péno, y’a des jours où tout part en couille, tout coule.

Danilo (3+/5) :

Il revient, monte en puissance et déjà pose son empreinte et sa puissance sur l’équipe la faisant monter et pousser. Il a mis la sève pendant deux heures.

Herrera (2/5) :

Voilà, à force de faire des bons matchs il en fallait un moyen. Évidemment c’est en ligue des champions, pas contre Tondela.

Otavio (3/5) :

Il a fait ce qu’il a pu mais sans dédoublement de Maxi et de projection, pas facile de trouver des passes. +1 pour le péno.

Brahimi (2+/5) :

Détonateur sans explosif. Tout le monde l’a regardé. Evidemment il est beau balle au pied MAIS C’EST POUR VOUS FAIRE MARQUER BANDE DE CONS

Aboubakar (2/5) :

Seul à bouger pour proposer et donner de l’espace mais dans le zag comme on disait avant.

Marega (2/5) :

Course à l’américaine, contrôle à l’américaine, péno obtenu par un défenseur de MLS à l’américaine. Une certaine cohérence.

 

O Banco :

Corona (1/5) :

Je ne sais pas, il était si mauvais que ça Paulinho ? Au moins il savait faire un une-deux, faudrait les échanger en janvier.

Oliveira (2/5) :

Entrée pour blinder et il a tenu.

Hernani (NN) :

Pas vu pas pris.

 

Remarque à la con :

Les joueurs demandent le VAR, car il ont déjà tous l’habitude de réclamer.

Le player de SFR qui plante ? Tellement pas prévisible quand ça le faisait déjà pour 5000 abonnements lors du derby de Manchester.

 

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

Beijos anal

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

Un commentaire

  1. même un fervent supporter Dragão ai eu honte de ce pénalty capilotactré optenu par Marega! meu deus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.