La raie du 15 juin

Il a été beaucoup question de claquettes ces derniers temps. Alors la raie du jour va vous parler de claquettes. Pas une claquette au sens des médias et du staff français, non !  Je ne vous parle pas des claquettes de Pogba, je ne suis pas très intéressé par des bouts de caoutchouc à ficelle faisant office de string pour les gros orteils. Je ne vous parle pas des claquettes pour danser comme Gene Kelly ou Billy Elliott. Je ne vous parle pas des claquettes des esclaves vendus en France et aux Amériques. Je ne vous parle pas non plus de la claquette de cinéma, plus connue sous le nom de clap  pour identifier les plans et numéroter les prises. Non, je vous parle de la claquette pure, la claquette instinctive, celle qui au prix du détente agile et d’une lecture de trajectoire parfaite dévie du main bien ferme la balle qui filait au but. La claquette propre, celle qui rassure, mais aussi la claquette belle et aérienne, celle qui fait prendre la tête dans les mains aux supporters adverses.

La raie du jour est pour Tatarusanu qui n’a pas fait de Schär face à la demi-volée extérieur du pied du défenseur Suisse.

View post on imgur.com

Sébastien F. Ray

Petit prodige du poste de gardien de but, j'ai vu ma carrière brisée par une fissure anale. Maintenant j'assure la promotion de ce poste ingrat de gardien de but en criant "RAIE !" à chaque parade exceptionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.