Bayern-Dortmund (1-1) : La Borussia Akadémie note la souris accouché du match-montagne

Jean vogue de Continents en Trans, même en-dehors de #VirtualRegatta.

 

Jean a vu le match en bonne compagnie, soit trois collègues académiciens : Dylan Thomas, Didier Féco et Anal D. Shearer. Tout cela, naturellement, dans un bar. Avec une litière pour chiens (ou pour clients). Jean a ainsi vu le match entre celui de l’OL contre Montpellier et Nice-PSG, avec City-Everton dans son dos pendant un moment et l’avant-match de VA-Reims pendant bien trop longtemps (au milieu de Bayern-Dortmund, celui-là). C’était le bordel entre les écrans. Il y avait même du rugby.

Jean n’a pas vu un grand match. Parce que Jean n’a pas vu une belle première mi-temps. Parce qu’il paraît que les équipes ne sont pas venus « le couteau entre les dents », dit 11Freunde. Mais la deuxième était vraiment d’un bon niveau, des deux côtés.

Jean a vu le Bayern marquer un but à Dortmund. 1-0 grâce à une patate de Tony ‘tigre de sucre’ Kroos.

Jean a surtout vu le Bayern ne rester devant que quelques minutes. Götze place sobrement une reprise du gauche. 1-1.

Jean a vu Weidenfeller être le meilleur gardien du monde devant Martinez.

Jean voit le Bayern être encore et toujours loin devant. Mais Jean n’oublie pas que le creux de la vague viendra à Munich. On fera les comptes à la fin.

PS : Jean n’a pas vu le match contre le Fortuna. Ni celui de Mainz. Il devrait voir City quand même, pour le plaisir, mais s’enfuit en terres hostiles en plus au moment de Dortmund-Wolfsburg. En attendant, demandez au service vide et haut quand il y a des buts comme celui de Kuba la semaine dernière.

 

Les notes :

Weidenfeller (DasTorhüter/5) : « Comment tu vas faire Jean pour noter un gardien qui a été laissé tranquille 60 minutes, se prend une minasse, puis sort des ballons et des têtes magistralement pour préserver le 1-1 ? » Réponse : c’est comme les voitures et les enfants, quand on ne sait plus comment les vendre, on appelle le « das ».

Piszczek (2/5) : Lukas a pris le bouillon par moment contre Ribéry. Ce qu’il l’a même empêché de faire profiter l’Allianz de ses montées habituelles.

Schmelzer (3/5) : Coupe de cheveux de feu, jeu flambant à moitié. Mais quand même, il aura

Subotic (2/5) : Plutôt bon, plutôt coupable sur le but, plutôt dommage qu’il se blesse.

Hummels (4/5) : Avant d’entrer sur le terrain, cela se sentait que son match serait propre et serein. Il l’aura été. Alors il est un peu loin avant la frappe de Kroos, mais pour le reste : fidèle à lui-même.

Bender (3/5) : Au travail. Stakhanoviste de l’ombre.

Gündogan (1/5) : Lost in l’Allianza. L’histoire d’un désastre pour l’industrie culturelle.

Reus (4/5) : Coups-francs millimétrés. Difficile contre Lahm dans le jeu, mais une pression suffisante pour que le capitaine d’en face navigue pas trop côté droit.

Götze (4/5) : Oh que je t’aime. Oh que ton but fait du bien. Oh que oui, oh que oui, oh que oui.

Blaszczykowski (3/5) : Le plus discret, et pourtant, s’il avait pris la même potion que Léo étant petit, ses deux centimètres supplémentaires lui permettaient d’en planter deux minimum.

Lewandowksi (3/5) : Lewa n’a pas su profiter des quelques ballons dangereux récupérés.

Les remplaçants :

Non, Gündogan n’est pas le premier joueur à avoir été remplacé. C’est Blaszczykowski qui est sorti, pour laisser Perisic monter sur un corner, celui du 1-1. Gündogan n’est pas non plus le second, puisque Santana est entré lorsque Subo s’est blessé. Un peu fébrile, une belle intervention finale. Bon goût dans la bouche. Pas de suspense, Gündogan n’est pas le troisième. Götze a fait son petit tour sur le banc juste avant la fin. Pour laisser entrer qui ? Schieber ? Schieber

 

Jean Colère, qui vous analküsse plus que d’habitude.

Pour les images du match, essayez de voir avec la chaîne cryptée sur son site internet en clair.

Si vous likez Facebook, vous likerez pas Jean mais vous pouvez être son ami en vous démerdant bien et/ou en envoyant des trucs sympas en message privé. Par contre, HorsJeu serait très honoré de vous avoir parmi ses likeurs pour faire la nique au CFC et à l’Équipe.

Si vous gazouillez, y’a pas Jean mais c’est tout comme. C’est pas dur à trouver. Sinon, débrouillez-vous avec le compte BundesligaFR. Ou avec Borussia.fr si vous n’aimez que les gars de Jürgi Klopp.

Pour donnez des sous à l’Éditeur, aux gros membres, aux Académiciens (non, Jean déconne), au serveur, au webhamster, au potentiel développeur WordPress s’il se pointe un jour, enfin aux gars qui se démènent pour faire marcher le site, il y a toujours la possibilité de s’abonner et se voir offrir des pintes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.