Bosnie – Belgique (1-1) : la Jup’ Académie note

Salut les filles ! Après l’entraînement face à l’ Andorre les troupes de Marc Wilmots affrontent l’équipe censée être le principal rival de la Belgique en ces éliminatoires : la Bosnie. C’est parti pour le match contre les amis de Bernard-Henri Levy.

LES COMPOS

Quelques changements par rapport au match contre les Andorrans. Si la défense et la base au milieu reste la même (on devrait voir Nainggolan monter, souvent balle au pied, et laisser Defour derrière lui en couverture), Origi laisse sa place en pointe à Lukaku pour passer sur une aile. Enfin, on retrouve Hazard.

 

L’équipe entraînée par le grand Safet Susic comprend quelques joueurs assez connus. Parmi eux Begovic, Pjanic et la paire Dzeko-Ibisevic. D’ailleurs, figurez-vous Arsène, mais le milieu gauche Tino-Sven Susic n’a aucun lien avec Safet. De plus, il a été formé à Genk puis au Standard de Liège, et a joué quelques fois pour les U19 belges.

A partir de là je crois que bon, c’est une saloperie de binational. Enfin bon, au moins il est pas grand, noir et costaud.

LE MATCH

-3ème : LE ROOOOIII !! LA LOI LA LIBERTEEEEEE !!!!!

3ème : Malheur de l’arbitrage. Après les multiples soucis liés aux maillots lors de match dans la Jupiler Pro League, l’arbitre assistant perd son drapeau en tentant de signaler une touche

2014-10-16_222342

6ème : Côté gauche et sans pression, Hazard passe à Lukaku qui tente une Madjer. C’est réussi mais Begovic est dessus.

9ème : Hazard, toujours, fait mumuse avec Mujdza en l’embraquant à droite, à gauche, à droite, à gauche, à gauche, à droite, à gauche, puis pique dans l’axe pour frapper. Bien capté par Begovic. En conférence de presse, Mujdza dira que la tournante qu’il a subi rappelle les récits de sa mère au moment de sa conception à Srebenica

25ème : C’est pas facile de se procurer des occasions pour les deux équipes, du coup, on tire de loin, avec Susic. C’est juste au-dessus.

27ème : BUT pour la Bosnie ! Pjanic profite de la désertion d’ Alderweireld sur son côté droit pour s’y engouffrer et sert en retrait seul Dzeko. 1-0…

35ème : Du coup, les Bosniaques se regroupent devant leur but et font un double-rideau défensif. On a bien fait de se préparer contre Andorre avant hein !

36ème : Suite à un contact avec Vertonghen, Ibisevic rend hommage à Koscielny et joue avec un bonnet spermatozoïdal

2014-10-16_233447

C’était ça ou une coupe de cheveux façon Nainggolan

40ème : Les Belges sont trop timides comme l’était Doggy Bakari devant sa première prostituée et n’inquiètent pas assez Begovic.

42ème : De Bruyne sert un amour de passe en profondeur pour Lukaku qui frappe instantanée, mais le goal adverse met bien le pied (comme Doggy avec sa première prostituée. Il est quand même un peu dégueulasse)

45ème : Le consultant RTBF Philippe Albert dit que « Begovic n’est pas confiant du tout ». Et ben heureusement, parce que sinon on se demande comment on mettra un but

Mi-temps Ben c’est pas terrible. Pas mauvais, mais pas terrible. Quelques bonnes occasions mais les Bosniaques offrent un bon duel au milieu et ont su profiter de leur véritable occasion pour ensuite être bien regroupés derrière et s’appuyer sur un Begovic rassurant. Toutefois, on se dit que ça va d’aller.

50ème : GOOOOOOOAAAAAAALLL de Radja Nainggolan !!!! Alderweireld trouve Nainggolan à l’entrée de la surface. La frappe du Romain n’est pas dangereuse mais Begovic nous sort une belle savonnette Kawashimesque. 1-1 !

55ème : Coup-franc côté gauche pour la Bosnie, le ballon rebondit sur Dzeko. Pas loin du but…

58ème : Origi se trouve dans l’axe, a du champ devant, arme sa frappe, entend au plus profond de son être le cri de René Girard, et frappe le plus mollement possible.

59ème : Sur le contre qui suit, les milieux belges ne sont pas vraiment revenus défendre, Alderweireld est parti cueillir des pâquerettes, du coup, Pjanic se trouve face à Courtois et essaie de faire passer le ballon au-dessus de lui. Mais c’est mal exécuté et Kompany revient reprendre le ballon. Chaude alerte pour les Diap’

61ème : Mujdza se joue trop facilement de Vertonghen et centre pour la tête de Dzeko, seul dans le dos de Kompany. Le ballon part bien mais Courtois s’impose superbement.

73ème : Coup-franc pour la Bosnie, tiré par Pjanic. Le ballon est tellement mal frappé qu’il arrive 200 kilomètres plus au sud et détruit une petite ferme kosovare. La guerre des Balkans devrait pas tarder à recommencer.

86ème : Vertonghen sert bien Mertens à l’extérieur du rectangle, mais sa frappe enroulée passe juste à côté du poteau de Begovic.

Fin du match : Ce n’est pas un mauvais nul au final puisque l’équipe bosniaque était assez remuante au milieu et plutôt bien regroupée en défense. les Belges ont joué leur jeu, ont gardé cette maîtrise au milieu, mais si ils avaient mieux joué les coups en attaque il y aurait eu moyen de gagner.

LES NOTES

COURTOIS (4/5) : Deux arrêts décisifs, il montre surtout qu’il est plus fort que Cech parce que lui, il a pas besoin de casque après un coup à la tête.

ALDERWEIRELD (2/5) : Je mets 2 parce qu’offensivement s’est un peu montré, et donc a su proposer quelque chose. Mais défensivement… Alderweireld, c’est le Evra blanc.

KOMPANY (3/5) : Sur dans les airs et propre dans les duels, soirée sobre pour le Prince.

LOMBAERTS (3/5) : A l’instar de Kompany, soirée plutôt tranquille et propre.

VERTONGHEN (2/5) : Patrice Evra a tendance à ne jamais revenir dans son camp quand il monte. Vertonghen lui a cette tendance d’y rester un peu trop, dans son camp…

DEFOUR (3/5) : Du bon taf à la récupération. Avec lui, Nainggolan pouvait tranquillement et participer lus aux attaques placées, en partenariat avec De Bruyne. Après, il faudra voir qui de Steven ou de Radja sautera quand Witsel sera revenu de blessure.

NAINGGOLAN (3/5 ou 0/5) : Le 3/5, c’est pour ta performance. Le 0/5, pour ta coupe de cheveux.

DE BRUYNE (3/5) : Bien dérangé par le défi physique bosniaque, il a su garder le ballon et tenter des choses intéressantes.

HAZARD (3+/5) : Une bonne première mi-temps tout feu tout flamme, un peu moins dangereux en seconde.

ORIGI (2+/5) : Eh Divock, profite ! Pour une fois que tu as des gars pour jouer convenablement au foot avec toi.

LUKAKU (2/5) : Encore une soirée difficile pour Gromelu qui a peu pesé devant le but et a même dû parfois décrocher pour toucher le ballon

MERTENS (a remplacé Lukaku à la 57ème minute, 2+/5) : M’ouaip…

FELLAINI (a remplacé Defour à la 77ème minute, NN ) : C’est sympa pour lui de pouvoir jouer au foot de temps en temps.

LE CLASSEMENT

2014-10-16_232954

LA JELLE VOSSEN ACADEMY

Si il n’a pas encore marqué avec Middlesborough, le Bel Homme a annoncé son mariage avec une certaine Audrey Delvaux. Bien qu’heureuse pour les deux tourtereaux, la Jup’Acad’ et son côté bicurieux ne peut s’empêcher de se sentir triste, sachant maintenant que le cœur de Jelle n’est plus du tout à prendre. On espère au moins qu’on sera invité au mariage. Gefeliciteerd Mooi Man !

Ils sont meugnons !

Bart Van der Van Krrr

A l’instar du patrimoine culturel français (Depardieu et Arthur. Enfin l’un est plus patrimoine que l’autre. Et plus culturel aussi) qui vient en Belgique nous donner des sous (beaucoup de sous), viens ici et contribue au rayonnement de HorsJeu.net. Et si t’as pas le même compte en banque que ces gens-là (comme disait Jacques Brel), c’est pas grave, on prend quand même.

Ceci est une révolution. Les Belges ont enfin découvert Facebook, et comme ton serviteur aime être à la pointe de la technologie (ça plaît aux gonzesses), il a un profil que tu te dois d’avoir en ami, sinon c’est la honte. Même son acolyte Jean-Marie Pfouff est 

Bart et Jean-Marie sont même sur Twitter, pour ceux qui pensent qu’on peut tout dire en 140 caractères.

Sinon, on a aussi une page fan pour la Jup’Académie, pour avoir des infos sur notre beau championnat de notre beau pays. Mais attention, tu risques d’y croiser des pédophiles, des évadés fiscaux, voire même des évadés fiscaux pédophiles.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

3 commentaires

  1. On me glisse dans l’oreillette que Tino Sven Susic est le fils de Sead Susic, frère du grand Safet.

  2. Ah ? Parce qu’on m’a dit que face à Susic, Alderweireld, c’est sa fête.

    Il y avait du bon dans ce match. J’ai bien aimé l’entame.

    J’avais raté l’info sur Jelle, ce Bel Homme. Mais quel tombeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.