LES CONFIDENCES DU JOUEUR MASQUE OHE OHE – LES BLESSURES

« Tu te branles, tu te branles, tu te branles… »

Un footballeur de CFA2 a accepté de nous parler, une fois par semaine sur Horsjeu.net, des dessous du championnat. Chaque semaine, ce joueur abordera pour vous un sujet. En rapport avec quelque chose. Une chose est sûre: il connaît à fond les ballons la CFA2 et y joue actuellement. Mais vous n’en saurez pas davantage sur John-John-Kevin*.

Cette semaine, le joueur masqué ohé ohé a choisi de revenir sur les graves blessures des Bisontinois* Naïm Louhkiar et Thibault Ontani, et sur la manière dont sont vécues les longues indisponibilités dans la tête d’un footballeur amateur.

« Les longues blessures, c’est toujours un moment très difficile. Pour la simple et bonne raison que tu ne peux pas jouer. Tu es chez toi, tu t’ennuies. Tu te branles, tu te branles, tu te branles… Comme un malade, plusieurs fois par jour, sans savoir quand tu pourras t’arrêter. La grande peur, c’est d’être blessé mais apte à reprendre ton travail à la mairie, avec le risque de ne pas bien récupérer. Quand tu vois la blessure de Naïm Louhkiar et Thibault Ontani, tu te dis qu’on n’est vraiment rien, on nait poussière, on est poussière. On est fragile, on se pète des ligaments. Tu cours, tu joues, et tu t’écroules. Ligaments inversés*, six mois. C’est ce qu’il y a de pire dans la vie d’un homme.

Quand j’ai su qu’ils étaient blessés, j’étais quand même content, ça a aidé mon ancienne équipe de Synthé-Tienne*. Par rapport à leur poste, un gardien et un attaquant, c’était du pain béni pour les Rouges*. Les ligaments inversés*, tu peux faire tout ce que tu veux pour éviter ça, bien travailler, avoir une hygiène de vie irréprochable, faire attention où tu mets les pieds… Mais si ça doit t’arriver, ça t’arrive, surtout au niveau du genou. C’est fou, c’est le destin. Alors autant y aller comme un porc, tu bois, tu fumes, ça ne change rien après tout. On meurt tous à la fin.

« On est trop dans le modèle Lilian Laslandes »

Ontani, en plus, c’est le mec qui sortirait presque du lot dans le Championnat. Ça fait plaisir de voir un joueur un peu technique. Les autres joueurs, ils sont davantage dans la force, dans le physique. Ici en CFA2, on fait beaucoup de travail physique et on oublie le travail technique, comme en CFA, en National, en Ligue 2 et en Ligue 1. Ce n’est pas comme en Espagne : là-bas, ce sont des petits joueurs techniques et intelligents. En Ecosse, ils sont plutôt roux et physiques. Aux USA, ils sont gros.

Depuis que je suis en CFA2, les discours des coachs disent beaucoup de la priorité : « Faut gagner les duels ! », « Les relais, les relais, les relais, utilisez les relais et mettez des taquets », « Si faut mettre le pied, on met le pied ! », « Je les entends rigoler à côté, ils se foutent de votre gueule ! »… (il renifle puis crache). Du coup, on fait les bourrins… Et ça marche aussi pour les attaquants ! Il y en a très peu qui sont techniques, on est trop dans le modèle Lilian Laslandes.

« Faites-vous les croisés »

Quand une blessure grave te tombe dessus, tu passes par plusieurs étapes. J’ai connu cet enfer il y a 5 ans. D’abord, la phase où tu as mal, ça dure quelques jours. Puis, la phase de dégoût, où tu es simplement dégoûté. Pas de prime, rien. Je suis pas putain mais je compte mes sous, et là tu perds la moitié de ton revenu. Tu te dis : « Je suis foutu, je suis complètement baisé, ma vie est un échec, je ne vais jamais revenir, je ne battrai jamais une Ligue 1 en Coupe de France ». Tu te poses plein de questions. Tu remets tout en cause !

Mais passer par cette épreuve te donne beaucoup d’expérience. Dans le foot et dans la vie. C’est une étape dans la vie d’un homme que je conseille finalement. Faites-vous les croisés. »

 John-John-Kevin

*le prénom a été changé pour des raisons de sécurité et de secret défense

* le gentilé a été changé pour des raisons de sécurité et de secret défense.

* le nom du club a été changé pour des raisons de sécurité et de secret défense.

* le surnom de l’équipe a été changé pour des raisons de sécurité et de secret défense.

* le nom des ligaments a été changé pour des raisons de sécurité et de secret médical.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

8 commentaires

  1. J’essaierai de lire ça en mangeant des pop-corns la prochaine fois. A quand la série on l’appellerait « Les Revenus » ?

  2. Purée.

    Y avait longtemps qu’une rubrique n’avait pas autant marqué mon esprit.

    Je ne vois plus que ça.

    Ces branlettes à répétition… révélation.

  3. Pourquoi mettre une étoile après Bisontinois alors que ces choses sont restées telles quelles ? En tout cas, j’apprécie cette preuve du vécu du joueur masqué.
    Et ça fait plaisir de voir qu’il a progressé de la Ligue Régionale 2 à la CFA 2 (à moins que ce ne soit son ancien club qui ait chuté, ce qui serait triste).
    Par contre, un gardien au dessus du lot techniquement, ça sert vraiment ?

  4. Ah, je suis idiot, j’ai confondu l’équipe première et la réserve. Veuillez excuser mon commentaire précédent (actuellement en modération)

  5. @ Padls : « les revenus de la ligue 1 », des joueurs à moitié mort comme Jean-Pierre Adams ou Kévin Anin qui referaient surface sans que l’on sache pourquoi ni comment…

  6. les branlettes et la punition de revenir travailler à la mairie avant d’aller courir, c’est beau.
    Il faudrait parler de ces problèmes à Christiano Ronaldo, ou mieux, à Zinedine Zidane pour qu’il reverse les 20 M€ de soutient au Qatar pour une noble cause

  7. Je ne veux pas dénoncer mais un académicien pourrait nous apporter sa vie de blessée des ligaments inversés autoreverse….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.