La Forez Académie raconte le merscato – Episode 20 : le stylo dans l’oeil, la montre dans le cul

 

 ============================================================

Préambule : avant de lire des jâcounasseries, va donc faire un tour sur cette belle présentation du nouveau numéro 13 de l’ASSE, Ricky La Belle Vie. C’est l’ami Gruger Rocher qui régale.

 ============================================================

 

ENFIN ! Après un merscato plus plat que l’encéphalogramme de Joël Bats, les Verts signent 1 joueur et 1autre est plus qu’en approche. 2 joueurs qu’on a à coup sûr pas recrutés sur leurs blazes. On a donc un hollandais au nom qui rappelle un jeu vidéo avec des nazis dedans, et un mec au nom aussi sexy que Jean-Joël Perrier-Doumbe : Ricky van Wolfswinkel et Nicolas Isimat-Mirin. Des heures chez l’orthophoniste pour Roro en perspective, à moins qu’il ne leur trouve un surnom.

Mais revenons sur les évènements qui ont amené ces 2 joueurs à se rapprocher des Verts.

 

Romeyer : Beuon les gars, on est bien là neuon ? Avec les 2 pillots qu’on va faire signer. Des neuoms à passer 8 jours sous une benne par ceuontre. Comment tu prononces ça Dominique ?

Rocheteau : Ricky van Wolfswinkel et Nicolas Isimat-Mirin

Romeyer : Dedzeu… Ricky Volkswagen et Nicolas Marin. Mais attends là… On l’a déjà eu le dernier neuon ? Un p’tit bleuond décoloré qui courait vite et qui savait pas cadrer, c’est ça ? Un peu comme le nouveau là, Monte-Danltramway, mais en plus clair quoi…

Galtier : Oui… Enfin, non Roland. Nicolas est un jeune défenseur central, qui vient de Monaco. C’est un gros espoir au poste. Ça n’a rien à voir.

Romeyer : Oui, beuon OK. Pourquoi pas. J’ai négocié ça en prêt, comme ça, on verra bien s’il a le niveau pour bousculer Bayal. Parce que Loïc, faut pas croire, il est au-dessus. Sinon, votre Hollandais là, mon petit fils m’a montré des avis sur Touitère mais j’ai pas tout compris…

 Capture

Rocheteau : Euh… Oui… Enfin, nous on le suit depuis 2 ans quand même. Christophe l’avait repéré quand il avait joué (et marqué) contre nous en amical avec le Sporting à l’époque.

Galtier : Et puis il va nous apporter autre chose que Brandao. Un peu plus de mobilité devant, une technique plus fine.

Romeyer : Oui beuon j’suis pas bobiat hein ? Evidemmeuent qu’le prochain qui va jouer en attaque s’ra plus dégourdi que notre grand saccaraud brésilien. Avec ses pieds carrés et ses coudes qui se baladaient, on peut pas dire qu’la beauté du geste était son plus greuand souci. Mais beuon, moi j’l’aimais bien ma Brandade : un vrai guerrier, un mec qui allait au charbon, pas un d’ces faramelans qui s’met trop d’gel dans les ch’veux. Mais atteuends un peu là : il a pas craché au bassinet le poseur de beuombe là ? Dominique, on a reçu l’pogneuon ?

Rocheteau : Euh… Non toujours pas…

Galtier : Oui, mais moi j’en veux plus de Brandão. Bon, j’aime bien son côté guerrier, mais merde Roland : les retards à chaque reprise, les arcades à recoudre après chaque entraînement, les tonnes de ballons qui filent sur la route et qui provoquent des accidents… On a déjà dû refaire la palissade 2 fois ! 2 FOIS ALORS QU’ON EST ENCORE EN AOÛT !!!

Romeyer : Oui et ben moi j’lâcherai rien Christophe !! Fouilla, mais j’vais pas m’laisser marcher sur les pieds par c’t anganche de Géronimo qui m’a déjà bien foutu la lourde l’année dernière avec le p’tit Khazri. Pas questieuon d’lui lâcher la couenne à çui là !!

Galtier : MAIS ON BLOQUE LE TRANSFERT A CAUSE DE MARCHAL !! SYL-VAIN MAR-CHAL !! C’est comme si tu ne faisais pas la vente de ton appartement parce qu’il manque un cache de prise dans le salon !

Rocheteau : Attendez ! Je viens d’avoir le comptable, et c’est bon, on a l’argent. Brandão peut être transféré.

Galtier et Romeyer : OUF !

Romeyer : Bon, ben du coup on peut l’faire signer le pillot au neuom imprononçable. van Kartoffell là… Il a trouvé un stylo ou pas ? Neuon, parce que là, ça fait 3 jours qu’il erre à l’Etrat, et qu’on l’a toujours pas signé. Il veut p’tet mon BIC 4 couleurs ?

Rocheteau : C’est pas avec ce stylo qu’on a fait Sanogo et Sissoko ?

Romeyer : Euh… Si c’est ça. T’as raiseuon Dominique, c’est p’tet pas une bonne idée. Mais beuon, j’y tiens à ce stylo, j’lai d’puis la maternelle. Attends b’let, il écrit toujours, j’vais pas l’jeter neuon ? Beuon, en tout cas on d’vrait l’signer, ne t’inquiète pas Christophe. Sineuon, le 2e qui d’vait v’nir là, le Vazimate-MonTarin, il en est où ? On d’vait pas aller l’chercher à l’aéroport ?

Rocheteau : Euh… Si, si. Mais là, je viens de l’avoir par texto et…

Romeyer : Quoi ? Il avait du linge qui était pas sec ? Son avieuon a du retard ? Il a été abattu par un missile lyonnais ?

Rocheteau : Non… Il l’a loupé.

Romeyer : FOUILLA MAIS VOIS-TU MOI LE, LE ISSYGRATTE-LEBASDESREINS !! J’pense qu’on a encore récupéré une bonne jeuambe d’alu !! I’ s’foutrait pas un peu d’not’ gueule neuon ? I’ croit qu’on est bobiat à prendre des crêpes pour des râpées ??!!

Rocheteau : Non, non, je pense que c’est vrai. Il ne l’a pas fait exprès.

Romeyer : Oui ben en tout cas, je sais ce que je vais leur offrir en plus de leur maillot aux 2 badabeus là : un stylo 4 couleurs pour l’un et une meuontre flik-flak pour l’autre. Allez, Christophe, tu m’retrouves le grand badinguet et tu lui fais signer son prêt. Dominique, tu vois avec la jambe d’alu du Rocher pour la rapatrier au plus tôt histoire qu’on signe demain. Ça commeuence à débigoiser derrière les b’neuons à Sainté, et j’ai pas envie d’passer pour un faramelan à anneuoncer des joueurs qui viennent jamais.

 

Alors Ricky van Wolfswinkel sait-il écrire pour signer enfin ce contrat ? Isimat-Marin va-t-il voyager sur Malaysia Airlines ? Sylvain Marchal a-t-il eu conscience de faire chier le monde à 1000 km de distance ? Même si on connaît déjà les réponses, vous aurez la suite au prochain épisode.

 

Roland Gromerdier

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

5 commentaires

  1. Ricky van Wolfswinkel dans tes réceptions, comme un gag à répétitions.

  2. Ben, en tout cas, + le temps passe et + le « Vas-y mate moi l’arrière-train » semble parti pour nous la jouer à l’envers !

    Sinon, c’est toujours aussi bon de te lire !

    PS : Perrier-Doumbe, son nom, c’était Jean-Noel pas Jean-Joel !

  3. Romeyer : Dedzeu… Ricky Volkswagen et Nicolas Marin. Mais attends là… On l’a déjà eu le dernier neuon ? Un p’tit bleuond décoloré qui courait vite et qui savait pas cadrer, c’est ça ? Un peu comme le nouveau là, Monte-Danltramway, mais en plus clair quoi…

    J’ai failli m’etouffé de rire ou tu trouve sa mec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.