Toutes les bonnes choses ont une fin. C’est pour ça que mon pénis ne mesure que 30 centimètres.

Aujourd’hui, Académie un peu spéciale puisque je n’ai pu voir que la moitié de ce Barça-Betis. Tu te demandes  pourquoi ? Non ? T’en as rien à branler ? Bon je vais t’expliquer quand même ? Ça rallongera artificiellement la durée de cette introduction et l’Éditeur, ce bel homme, aura l’impression que j’ai bossé alors qu’en fait je torche ce texte entre une session dailyplaisir et une partie de Fifa 12.

Dimanche soir, à l’heure du coup d’envoi, je congédie les 3 jeunes créatures avides de poésie et de couchers de soleil qui s’attelaient à mon anatomie afin de me précipiter sur le live Mundo Deportivo pour suivre le match. Ce site, si tu ne le connais pas, c’est un peu un mix entre un tabloïd anglais (pour la présentation et les titres aguicheurs), France Football (pour la qualité rédactionnelle), et lequipe.fr (pour les lives qui ne rendent pas du tout compte du match). Bref, c’est une sorte de Marca bis, mais dans l’autre sens vu que El Mundo Deportivo a au moins le bon goût d’être Catalan pur jus et par corrélation totalement anti-madridiste (mon correcteur orthographique ne reconnaît pas « anti-madridiste » et me suggère « anti-impérialiste ». Coïncidence ? Je ne crois pas). En tout cas si tu veux des news sur le Barça tu peux y jeter un œil, et si tu ne maitrises pas la langue de Cervantès tu peux te taper de bonnes barres en consultant la « version anglaise » du site, garantie 100% Google Traduction.

Mais je m’égare un peu. Je te disais donc que je me précipitais sur le live, non pas parce qu’il est de qualité, mais parce que la personne qui l’anime est une cougar de fort bel acabit que je comptais bien accrocher à mon tableau de chasse essentiellement composé de poneys en tout genre. J’arrive donc sur la page du direct et commence à titiller la belle de mon castillan le plus recherché :

« Hola guapa »,  lui dis-je en guise d’introduction.
Pas de réponse.

« Me chamo Fernando Nandrolonas », poursuivis-je avec mon plus bel accent argentin.
Nada.

« Escribio por el sitio horsjeu.net »
Toujours rien.

« Conozco el Éditeur Belhomme », finis-je par lâcher, tentant le tout pour le tout.
Que dalle. Pas de doutes, la donzelle est lesbiche.

Malgré cet énième échec sentimental, je me concentre sur le live. Le match a l’air intense, rugueux, plein de suspense, et je me fais par avance une joie d’écrire cette Académie que j’imagine déjà drôle et pertinente dans l’analyse tactique. A la fin de la partie je me précipite donc vers ma crèmerie préférée (c’est une métaphore au cas où t’aurais pas pigé) qui me livre les rencontres du Barça en téléchargement quelques minutes après la fin de celles-ci. Cette fois pourtant, les fournisseurs habituels ne sont pas au rendez-vous et je suis contraint de me rabattre sur des fichiers pas nets dont la description annonce des commentaires en russe. Ça pue, mais je la tente quand même.

Comme tu t’en doutes, le résultat est déplorable. Impossible de regarder la première mi-temps. J’ai essayé avec tous les lecteurs imaginables, peau d’zob. La deuxième mi-temps est elle saccadée et le son parfaitement infect. Bref autant te dire que cette Académie en subit les conséquences et sera  totalement merdique.

J’ai d’abord pensé adapter mon texte à mon visionnage du match en écrivant seulement la moitié de mes phrases, mais les essais effectués m’ont confirmé que cela pourrait gêner ta lecture. Par exemple si je t’écris que la… Pourtant Messi était vraiment… Bref, niveau intelligibilité ce n’est pas terrible. Je vais donc me contenter de tenter de sauver les meubles en te parlant de la seconde mi-temps.

Barça-Betis donc, XIXème journée de championnat (c’est hyper classe avec des chiffres romains). Les Blaugranas sont à 8 points du Real avant le coup d’envoi, autant dire que la victoire est obligatoire pour continuer de croire au titre. Côté sévillan, on tente d’assurer le maintien le plus tôt possible dans la saison et ça se présente plutôt pas mal puisque les Andalous sont à la 10ème place au début du match.

 

Les compos du début de match que du coup je les ai pas vues

Les mecs qui ne font pas les choses à moitié

Je ne vais pas te donner le schéma tactique du début de rencontre vu que j’en sais rien. En tout cas, étaient sur le pré :

Valdés – Abidal, Mascherano, Puyol – Busquets, Xavi, Iniesta, Sex – Cuenca, Messi, Alexis.

 

Les mecs qui prennent le super moit’-moit’

Casto (qui n’est pas un peintre) – Isidoro (le chat malin), Dorado (qui lit Elle), Nacho (guacamole ou fromage), Cañas (qui était chaud) – Iriney (j’arrête là) – Castro (non, j’ai dit que j’arrêtais), Sevilla (c’est pourtant tentant), Montero – Molina

 

Le demi match

De ce que j’ai lu sur le live, pour voir jouer le Betis, il ne fallait pas rater la première mi-temps. C’est con pour moi… Difficile de te parler du jeu des verts et blancs. Je les ai seulement vus négocier parfaitement un contre qui finira au fond puis inlassablement tenter de repousser l’inéluctable jusqu’à ce carton rouge de Mario Alvarez. Les Verdiblancos ont donc passé l’essentiel de cette seconde mi-temps devant leur but à colmater les brèches, souvent débordés par les assauts barcelonais.

Passons aux Blaugranas. Avant le coup d’envoi de cette mi-temps, je vois Alves rentrer à la place de Cuenca. Les commentateurs confirment ce que j’avais déduit du live : Isaac a été tellement anal que Pep a préféré arrêter les frais. Confirmation que celui qu’on attendait comme le nouveau danger n°1 de l’attaque barcelonaise après ses apparitions convaincantes du début de saison a encore énormément de progrès à faire.

Guardiola a décidé de commencer le second acte en 3-4-3 dans lequel on retrouve une défense Puyol-Mascherano-Abidal, un milieu Busquets-Xavi-Iniesta-Sex et une attaque Alexi-Messi-Alves (de gauche à droite).

Ce système se mue rapidement (après 5 minutes à peine) en un 4-3-3 où Alves prend le poste de latéral droit, Iniesta occupe le côté gauche de l’attaque, Alexis le côté droit, et Messi et Fabregas alternent dans l’axe sans pour autant être en pointe. Busquets est devant la défense et Xavi donne le tempo du jeu. Pas de bol pour Pep, l’égalisation du Betis intervient 2 minutes à peine après ce changement tactique.

Le technicien catalan maintient cependant son système où Alves, très en jambes peut se dégourdir les pattes en enchainant les allers-retours sur son côté droit. Alexis passe dans l’axe, Messi dézone pour percuter ou distribuer le jeu aux alentours de la surface, Sex se décale sur le côté gauche, abattant un gros boulot au pressing pour récupérer le ballon rapidement, Xavi est au four et au moulin, remontant les ballons, orientant le jeu, et temporisant aux bons moments, évitant ainsi l’enflammade offensive qui menaçait la cohérence de l’équipe.

Guardiola repassera par la suite à un système à 3 défenseurs. Pour autant, Puyol et surtout Abidal continueront de se payer de belles montées, laissant Mascherano observer le jeu seul depuis sa moitié de terrain.

 

Les buts que j’ai vus

52ème minute: Perte de balle d’Iniesta devant Roque Santa Cruz qui lance le contre et trouve Castro d’une belle diagonale dans le dos d’Alves qui avait été trop prompt à monter. Centre en retrait pour Santa Cruz totalement démarqué qui a tout le temps d’ajuster une superbe frappe. Valdés ne peut rien faire.

75ème minute: Splendide ouverture par-dessus la défense de Xavi qui trouve Alexis dans l’axe depuis le milieu du terrain. Le Chilien réalise un bon contrôle, élimine un défenseur d’un dribble extérieur et frappe en force. Casto se troue légèrement.

80ème minute : Ouverture lumineuse pour Abidal côté gauche qui donne en retrait pour Messi. S’ensuit un cafouillage qui se conclue par une main de Dorado dans la surface. Pénalty transformé par Messi.

 

Les moitiés de notes

Histoire que tu ne cries pas au scandale, je te précise tout de suite que ces notes concernent uniquement la deuxième mi-temps. Je me suis tâté à noter les joueurs sur 2,5 mais les décimaux c’est compliqué.

Les mecs à moitié pleins

Valdés /Non noté : Il a plongé sur le but de Santa Cruz histoire d’être sûr de pas avoir l’air de se toucher la nouille sur la photo. Ensuite il s’est barré se payer un kebab sauce blanche, une pinte, un café, une clope, une pipe par la nana sexy du troisième rang de la présidentielle, puis est revenu pour effectuer une parade sympa dans les arrêts de jeu. D’après ses dires, la clope était meilleure que la pipe.

Abidal /4 : Toujours serein défensivement (ok, il n’y avait pas grand chose à faire), il s’est complètement lâché offensivement sur ce match. De bonnes montées, et quand il a été servi, il a toujours levé la tête pour trouver une option judicieuse plutôt que de centrer comme un mulet. En plus il prolonge d’un an. Vu son niveau, c’est ce qui s’appelle une bonne nouvelle.

Mascherano /3 : Mi-temps plutôt neutre de la part l’Argentin. Comme ses deux compère de la défense et Busquets, il se fait aspirer par l’appel de Molina sur l’égalisation du Betis. Ensuite il a fait le taf avec quelques interventions bien viriles avant d’aller rejoindre Valdés au troisième rang de la présidentielle.

Puyol /2 : Très volontaire, il est allé chercher le ballon très haut mais a parfois été en retard et a manqué de tranchant dans ses interventions, ce qui amène notamment le but du Betis. Rien d’inquiétant cependant, il sera au top mercredi pour humilier le faux Ronaldo.

Alves /4 : Il était tranquillement en train de faire le tour des vestiaires en courant à la mi-temps quand Pep lui a dit de rentrer. Il a parcouru 56 km pendant le match, multiplié les appels sur son côté droit, a failli s’offrir un remake de son but contre Malaga en 2009, a galopé partout pour fêter la victoire puis est rentré chez lui en sprintant. Il fera le déplacement à Madrid en trottinant histoire d’arriver chaud pour le match.

Busquets /3 : Il a annihilé les sorties de balles adverses par un pressing efficace et a participé au jeu en se positionnant plus haut que d’habitude. Techniquement il a alterné le bon et l’inexplicablement mauvais. Le point positif est qu’il semble définitivement moins pute que la saison dernière. Le point négatif c’est que, après tout, ça marchait plutôt pas mal contre le Real.

Xavi /5 : Parfois, quand il s’emmerde, Dieu descend sur Terre pour jouer au foot. Afin de ne pas être reconnu, il se fait appeler Xavi. Bien joué, sauf que ça commence à se voir. Une passe décisive, une emprise monumentale sur le jeu, une intelligence rare, une vision du jeu inégalable… La dégradation de la note, ça ne le connait pas.

Iniesta /4 : On peut être bel homme tout en étant moche comme un cul de babouin, Iniesta en est la preuve. (remplacé par Adriano à la 88ème minute.)

Sex /3 : Un gros boulot défensif qui lui a pompé pas mal de jus (insère ta blague crade ici), ce qui peut expliquer son manque de visibilité et quelques approximations lors des phases d’attaque. Il attendra les Clasicos pour briller à nouveau. (remplacé par Thiago à la 82ème minute.)

Messi /4 : Plus actif et tranchant que lors de ses dernières sorties, ses percussions ont de nouveau créé pas mal de brèches dans la défense. Bien présent dans le jeu, il a distribué des passes parfois brillantes aux abords de la surface. A l’aise dans les petits périmètres, il semble revenir au mieux de sa forme pour aller emmerder Casillas. Par contre, il a laissé son sourire à Zurich. Christian Jean-Pierre et les gentils n’aiment pas ça.

Alexis /4 : Invisible pendant les 30 premières minutes de la deuxième mi-temps, il s’est signalé deux fois en deux minutes avant de planter dans la foulée. Ce joueur est un poison pour les défenses quand il joue dans l’axe et prend la profondeur. Vraiment précieux.

 

Les mecs à moitié vides

Thiago (pour Fabregas) /Non noté : Il est rentré. Et c’est à peu près tout.

Adriano (pour Iniesta) /Non noté : Juste histoire que le public du Camp Nou (chaud bouillant pour ce match) ovationne Iniesta.

 

Match remporté dans la douleur et ce n’est peut-être pas plus mal. On a senti que les joueurs ne voulaient pas lâcher après l’égalisation du Betis et se sont révoltés, portés par un public bruyant comme rarement.

Prochain match mercredi (ce soir, si mes prévisions de publication sont bonnes) chez les Infâmes, en Coupe du Roi. Perso je veux bien leur laisser, du moment qu’on gagne le championnat.

Ce n’est pas parce que je n’ai vu que la moitié du match que je te file la moitié des buts en vidéo. Par contre, coupe le son, c’est juste ignoble.

Bonus Hristo : Le chapeauté est bien rentré au pays. Son retour a été célébré avec dignité et sobriété.

Allez, bonne bourre anale.

Fernando Nandrolonas.


Ah merde, j’ai oublié de te dire, tu peux me retrouver sur Facebook. Par contre laisse moi t’informer que tu me verras jamais sur Twitter. Y’a que les pédés et les taureaux qui vont sur Twitter.

Je ne vais pas non plus te laisser filer sans te recommander l’excellente page de la Blaugrana Académie co-animée par Hristo et mézigue. Il arrive même qu’on y parle football.

En parlant de Hristo, il est peut-être en train de se faire lustrer le dard par des filles que tu ne sauteras même pas en rêve, mais tu peux toujours le retrouver ici.

Et la bonne nouvelle, c’est que la Blaugrana a de nouveaux amis. Ils sont deux, jouent à touche-pipi sous la tente quand ils partent en camping, et rédigent l’excellent Blograna. Vas-y, ils ne mordent pas (sauf si tu leur demandes gentiment).

27 thoughts on “La Blaugrana Académie note Barcelone-Betis Séville (4-2)

  1. Académie d’un niveau exécrable. Le départ de Hristo (Super) Mario commence-t-il, déjà, a affecté la qualité de l’Académie Culé ?

    Au lieu de suivre le match sur le live de MundoDeportivo, va sur rojadirecta ou justin.

    Sinon, sur fcbarcelonaclan ils mettent les matchs du barça en bonne qualité.

    J’aurai aimé que tu refasses cette académie, mais le Clasico, c’est ce soir.

  2. Niveau exécrable? Un peu relou le niveau de la remarque.

    Bonne académie, j’ai bien rigolé. Et moi, j’aime rigoler.

  3. Je l’ai déjà signalé lors de mes précédents méfaits, je ne peux pas suivre de streaming because mon PC trop pourri. Et là, il fallait que je télécharge de toute urgence dimanche soir vu que c’était la dernière fois que j’avais accès à une connexion correcte avant aujourd’hui (ce qui aurait fait pas mal de retard en plus).

    Sinon je suis un mec très ouvert, pourrais-tu développer tes critiques histoire que je puisse rehausser le niveau pour la prochaine?

    Une discussion constructive me parait nécessaire.

    En fait j’essaye de gratter des commentaires vu que c’est un peu tout mort ces derniers temps et que j’aime bien le débat

  4. Bah le niveau est pas execrable, c’est juste que le nando est moins gros qu’a l’accoutumee.

    Retrouve ton niveau anal qui a fait de toi la legende du barca.

    Muchos analos besos

  5. L’introduction est correcte, j’ai esquissé un sourire. Ce qui est bien.

    L’utilisation des attributs génitaux quand on est à court d’idées.

    La partie technique a été analysé avec, limite, une indifférence perceptible. Ca manquait de pep’s.

    On sentait que tu n’as pas regardé le match.

    Contrairement au papier hygiénique du dessus du dessus, je ne suis pas ici pour me marrer, mais pour me marrer devant des remarques pertinentes et des analyses qui font mouche. Là, c’était un pschiit inodore.

    On dit, qui aime bien châtie bien, non ?

  6. Fabregas>

    « L’introduction est correcte, j’ai esquissé un sourire. Ce qui est bien. »

    Comme quoi je n’ai pas totalement échoué, il y a encore un espoir.

    « L’utilisation des attributs génitaux quand on est à court d’idées. »

    Bienvenu sur horsjeu.net. Cela dit en passant, c’est sans doute l’Académie où j’ai le moins utilisé l’artifice sexuel.

    « La partie technique a été analysé avec, limite, une indifférence perceptible. Ca manquait de pep’s. »

    Tu auras sans doute remarqué que les analyses du jeu sont toujours la partie la plus « froide » de mes Acads’. J’essaye(et j’ai bien dit j’essaye) d’y être pertinent avant tout. Si j’ai des vannes qui viennent au passage tant mieux, là ce n’était pas le cas. Je pense que je pourrai être plus drôle en faisant une sorte de live, mais je préfère le format actuel qui se base plus sur le fond du jeu que sur la forme.

    « On sentait que tu n’as pas regardé le match. »

    Oui, je n’en ai regardé que la moitié, toute l’Acad’ est basée là-dessus d’ailleurs.

    « Contrairement au papier hygiénique du dessus du dessus, je ne suis pas ici pour me marrer, mais pour me marrer devant des remarques pertinentes et des analyses qui font mouche. »

    On est tous là pour ça, mais ce n’est pas toujours facile, surtout quand l’équipe que tu dois noter enchaîne un match tous les trois jours.

    « Là, c’était un pschiit inodore. »

    Les pschiit sont rarement inodores. Les silencieux sont généralement les pires

    Jankulovski> oui, ce n’est clairement pas ce que j’ai fait de mieux. Encore une fois, sans vouloir me dédouaner ce n’est pas évident d’avoir une inspiration abondante avec l’enchaînement des matchs. La qualité d’une Acad’ dépend de pas mal de choses. L’inspiration est tributaire d’un tas d’éléments essentiellement extérieurs à la rédaction pure.

    D’ailleurs j’ai dans l’idée de vous faire un petit « making off » d’une Acad’ quand le calendrier sera un poil plus favorable

  7. Non mais lol francheman le mec il sait meme pas ecrire? le barca va prendre une tole ce soir, CR7 va mètre un triplé avec Pinto dans les gaules.Visca Madrid et viva Mourinho et tout les catalan sont d pd.
    Ps : tes tro laid avec ta moustache

  8. Cher Fabregas, je te dirais
    mais comme Fernando
    moitié du match, comprends
    de faire mieux !

    Au contraire, je trouve
    c’est pas si
    enfin tu vois ce que je veux dire !

    Bref, moi je me suis bien
    ce soir sera une autre histoire…

  9. CR7> Putain tu m’as ouvert les yeux: je vais me raser de ce pas…

    Groland> J’aurais pas pu
    Reste que les critiques sont toujours
    Après ça dépend du

    Merci en tout cas, d’ailleurs

  10. Tu veux des commentaires ?

    C’est de la merde. Mais je ne te dis pas pourquoi.

    En fait, à partir de la ligne 6 à 12 je crois, c’est l’introduction de mes rêves. Voilà, c’est dit.

  11. CR7theBest si t’es pas un troll, franchement, épouse moi, il me reste un peu de gravier que je réserve en cas d’urgence :)

  12. Déjà que j’en chie pour rédiger mes académies avec 1 match par semaine alors 3… Le seul avantage que tu as, c’est que le Barça est multi-diffusé, et qu’on trouve toujours moyen de regarder le match en différé. Ce qui n’est pas toujours vrai pour notre bonne vieille Ligain.

    Sinon, concernant l’anale-yse tactique, y’a rien de plus casse-gueule : à trop vouloir se la raconter Denoueix, on peut passer pour un vulgaire Gravelaine, et on en prend plein la gueule. De mon humble côté, j’essaye juste de faire ressortir ce que j’ai vu et ressenti sur le moment (en direct quoi), et comme j’écris l’académie le lendemain en général, j’y ajoute une pincée de recul pour que ce soit à peu près équilibré. Mais ce n’est pas super évident la plupart du temps.

    En tout cas, comme Fernando, je pense que les commentaires (bons ou mauvais) font en général avancer les académies. Donc faut pas hésiter à lâcher vos fleurs, qu’elles viennent de vos anus (parfum Cacarel) ou pas.

  13. Roland> Oui l’analyse tactique peut rapidement tourner au ridicule. C’est pour ça que j’essaye de me concentrer sur ce que j’estime être l’essentiel: quel système de jeu? qui fait vivre le ballon? qui propose des courses/dribbles intéressant? Comment se comporte la défense? Qui reste planqué dans son coin les mains dans les poches?…

    Je ne me risquerai pas à une analyse façon Hristo pour le dernier Clasico, j’en suis tout à fait incapable.

    J’avais effectivement pensé à faire des « lives », mais vu que 99% du temps je regarde les matchs en différé, en connaissant déjà le résultat et plus ou moins le déroulement du match, ça perdrait totalement de sa spontanéité.

  14. Moi j’aime bien le style de Fernando et je vous jette à tous des seaux remplis de merde à la gueule!

  15. CR7 est un troll, c’est pas possible autrement.

    Pour une moitié de match tu t’en sors plutôt très bien Fernando. J’ai apprécié ce que j’ai lu et c’est bien là le principal. Vu le paquet de match que ce genre de club joue dans une saison, c’est quand même difficile de toujours rester au haut niveau, mais ça ne semble pas affecter l’académie des gentils barcelonnais.

    RISPECTE!

  16. Tout à fait d’accord avec Luke, c’est pas simple et je trouve ça très bien, surtout pour un Barcelonais. CR7, c’est surement l’homme mystérieux, c’est bien son genre.

  17. Nando> je critiquais pas, je dis juste que normalement ta lecture me donne une erection equivalente a celle que j’ai quand je regarde sur youporn une sextape de Messi et Shakira filmee par Gerard, et que la j’ai jsute la demi-molle.

    CR7> n’utilises pas de catalan dans tes phrases espagnoles si dans la phrase francaise qui suit tu les insultes… T’es aussi con que le vrai

  18. Pas vu le match et rien à branler !

    Ce qui m’intéresse, c’est violer du madrilène, gangbanger du gominé et me vider les valseuses dans la bouche de Florentin !!!

    Par contre, moi j’adore MD (et sport aussi) parce que ça chie sur le gueule du traductor !

    Allez bisous Nando’ et je lirais la prochaine acad’ promis. En attendant, je fais de la retenu pour me vider sur la maison blanche dans environ deux heures. Et si on plante pas, c’est pas grave je me viderai quand même !

  19. Fabregas, écris nous une académie et comme ça on pourra voir a quel point tu es talentueux

  20. Oui, Nando envoie du lourd et en plus, il est adoubé par Claude Pèze, comme un symbole . Quand à « Fabregas », faut surtout pas s’en faire, le keum « supportait » les gunners y a pas six mois de ça…

    Bon sinon, c’est bien joli de rembarrer le Madrid en Copa, mais faudrait voir d’arrêter de paumer des points précieux en Liga, parce que putain, ça ferait mal au fion de voir les meringues champions vu ce qu’ils font contre nous. C’est à dire pas grand chose, footballistiquement parlant.

    Et « Visca Madrid », j’aime beaucoup :)

  21. Bonne académie, pas la meilleure mais un sourire anal est bien passé par là.
    Par contre, moi ce que j’ai compris, c’est que sur horsjeu.net, c’est que l’académie ressemble à un bukkake à l’envers, un mec se fait plaisir et partage ce plaisir avec les autres. Parfois on aime parfois pas. Tout dépend de la vidéo que tu mattes.
    En tout cas pas facile, 3 académies semaines. Sachant que pour une lettre de motivation on passe 10 heures à chercher un modèle sur le net!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.