La Borussia académie note Dortmund-Marseille (2-3)

Jean Colère fâché tout rouche.

Jean vous emmerde et rentre à la maison Bundes.

L’Histoire : Kandiden, ou l’Optimisme, traduit de l’allemand par Mr. le Docteur Johannes Wütend.

Jean a détesté ce livre. Prenons le premier chapitre, qui s’annonçait très bien : Il y avait en Westphalie, dans le château de M. le baron de Thunder-ten-klonckh, onze jeunes garçons à qui la nature avait donné les mœurs les plus douces. Leur physionomie annonçait leur âme. Ils avaient le jugement assez droit, avec l’esprit le plus simple ; c’est, je crois, pour cette raison qu’on les surnommait Kandiden. Les anciennes gloires du club soupçonnaient qu’ils étaient fils des sœurs de monsieur le baron et d’un bon et honnête club du voisinage, que celle-ci ne voulut jamais fusionner avec parce qu’il n’avait pu prouver que cinq championnat, et que le reste de son arbre généalogique avait été perdu par l’injure du temps.

La suite : une horreur de pessimisme et de « große Kata » qui s’enchaînent. Maintenant qu’il a vu ça, Jean peut mourir en colère.

Jean déteste Jürgen Pangloss et son enseignement de footballistico-championsliguo-cosmolo-clasicologie. (Attention, il adore son frère jumeau Jürgen Clope, qui ne s’occupe que des matchs entre allemands avec le brio et la vertu d’un Emmanuel (Kant, donc, et non sa sœur qui a tourné des films dans les années 70).)

Jean déteste l’OM et son château de Thunder-tit-Vélonckh et Valbuena, cette espèce de Cunégonde – autant dire cette sal**.. cette femme un peu trop gentille (qui deviendra avec le temps grosse et moche et dont personne ne voudra plus : que justice soit faite) – qui fait expulser sans regrets aucun les onze Candiden jaunes et leur maître du château.

Oui, c’est le pire des scénarios dans la pire des compétitions possibles.

Jean vous emmerde et rentre en Bundesliga. Jean va cultiver son gazon. On reviendra dans un an, plein d’usage et raison, pour venir en mode kantien.

Le combat du chapitre 6 :

On en parle pas. Tout est dit. Jean ne veut pas et plus en parler.

Les soldats du chapitre 6 :

Weidenfeller (2/5) : Ses sorties au loin de la surface font souvent peurs et sont souvent réussies.

Piszczek (0/5) : Pris de vitesse par Rémy. 1-0.

Löwe (1/5) : Il est jeune. Pardonnons-le. Après la culture de son jardin, à l’avenir, il pourrait être très intéressant.

Hummels (1/5) : Un but. Sur penalty. Ca vaut le 1. Mais il reste le patron d’une défense qui a pris 3 buts alors que son équipe menait 2-0.

Santana (0/5) : Il reste le second d’une défense qui a pris 3 buts alors que son équipe menait 2-0.

Kehl (non noté) : Le plus candide des candides. Il aurait dû avoir 5, pour son rôle de capitaine, pour sa classe légendaire, parce qu’il reste une valeur sûre, parce qu’il obtient un pénalty… Mais il est massacré par M’Bia et doit sortir : le début de la fin, le début du massacre, le début du chapitre 6.

Gündogan (non noté) : porté disparu depuis début novembre.

Götze (non noté) : Il prend beaucoup de coups en ce moment. Il ne faudrait pas qu’il craque…

Kuba (3/5) : Une bonne surprise son match. Volontaire, il a apporté ce qu’il fallait. Dont le premier but.

Lewandowski (2/5) : « Un travail énorme, quand on le voit jouer aussi bas ». Bon, Elie, il jouait à la place habituelle de Kagawa. C’était donc son rôle. Mais il est énorme, en ce moment, c’est vrai.

Barrios (0/5) : Capitaine de pédalo.

Les réservistes :

Da Silva (1/5, 30′, pour Kehl, massacré par M’Bia). Jean l’avait pas vu depuis un long moment. Et il s’inquiète de le revoir : il nous reste qui en fait en milieu de terrain, en ce moment ?

Perisic (non noté, 45′, pour Götze, qui a pris un coup).

Kagawa (non noté, 63′, pour Barrios, qui a pris un coup).

Bonus Margotton :
27′ « Et la prise de ball de Steeve Malbranque. » Steed Mandanda est sûrement parti à la retraite.

30′ Grégoire Margotton arrive à confondre Azpi et M’Bia.

Bonus Cassandre :
36′ « Maintenant, pour se qualifier, il faut marquer trois buts sans en encaisser ». Le pire commentaire au pire des moments possible.

Bonus Elie Baup :
L’idée de « couvrir », généralement, inclus la notion de « mutuellement ». Ou alors ça n’a aucun sens. Répéter pendant 90 minutes « ils se couvrent mutuellement » est particulièrement insupportable.

Jean ne vous file pas les images. Allez chez le libraire, pour une fois. (ou demandez au Mad)

Il vous rappelle quand même qu’il passe parfois faire un tour sur Facebook. Par contre, pas la peine de le chercher sur Twitter. Demandez plutôt à BundesligaFR pour avoir les dernières Nachrichten.

Enfin, Jean aimerait bien ne pas se mettre encore plus en colère que son état actuel. C’est déjà pas beau à voir. Et le meilleur moyen d’éviter ça, c’est encore de s’abonner pour Horsjeu pas net, un chouette site avec des académiciens plus beaux que natures.

« Au revoir. »

12 thoughts on “La Borussia académie note Dortmund-Marseille (2-3)

  1. Si seulement vous aviez quelque chose à gagner, ça aurait été drôle. Mais là non, même pas. Quoique, vous auriez pu faire un effort et qualifier l’Olympiakos, on aurait pu bien rire des marseillais. On ne vous remercie pas. Bande de losers (ou loosers comme dirait l’OCDE).

  2. y’a pas si longtemps (l’année dernière il me semble) j’ai entendu un certaine Alain Sars soutenir la cause du jeu dangereux + sortie sur blessure = expulsion… j’ai peu de fois l’occasion d’être d’accord avec Alain Sars, mais sur le coup la grande tige dans son maillot orange à mon avis n’aurait jamais dû poursuivre son oeuvre dans ce match.

    Ce match, même si Dortmund n’a pas été irréprochable montre tout de même que le football c’est plus facile une fois les deux meilleurs joueurs adverses mis sur le flanc.
    C’est un peu la victoire des grands blacks costauds contre les petits blancs techniques… les cerveau de Blanc et Blaquart doivent tourner à plein.

  3. Bon. Horsjeu veut pas de mes commentaires aujourd’hui mais je persevère.
    Donc : merci Moké de la correction. J’ai fait ça uniquement à la reconnaissance vocale, ayant chopé une version avec le match et seulement le match. Mes excuses à Margotton.

    Gégé, je plussoie.
    Guilé, aussi.

    Pierre-Edouard, je rêvais de voir Dortmund envoyer Djamel Abdoun en 8èmes. Je partage cette déception…

  4. Bon. Horsjeu veut pas de mes commentaires aujourd’hui mais je persevère.
    Donc : merci Moké de la correction. J’ai fait ça uniquement à la reconnaissance vocale, ayant chopé une version avec le match et seulement le match. Mes excuses à Margotton.

    Gégé, je plussoie.
    Guilé, aussi.

    Pierre-Edouard, je rêvais de voir Dortmund envoyer Djamel Abdoun en 8èmes. Je partage cette déception…

  5. Bon. Horsjeu veut pas de mes commentaires aujourd’hui mais je persevère.
    Donc : merci Moké de la correction. J’ai fait ça uniquement à la reconnaissance vocale, ayant chopé une version avec le match et seulement le match. Mes excuses à Margotton.

  6. Gégé, je plussoie.
    Guilé, aussi.

    Pierre-Edouard, je rêvais de voir Dortmund envoyer Djamel Abdoun en 8èmes. Je partage cette déception…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.