La Breizhou académie en termine avec la Ligue 2

Voilà. C’est fini. On connait enfin les 3 promus, les 3 relégués et les 14 équipes de ligue 2 qui y joueront au moins leur deuxième saison consécutive. Et comme c’est l’heure des bilans, signalons d’ores et déjà qu’aucun des trois promus ne retournera à l’échelon inférieur. De bonne augure donc pour Reims et pour Evian-Thonon-GaillardGenève-Petit écolier-Ajax-Orangina-PQ-Soupline. Egalement pour le troisième qui sera Troyes, Créteil ou scénario improbable Pacy-sur-Eure. Plabennec a déjà arraché son maintien à ce niveau et doit déjà se préparer à accueillir Guingamp, héros de la précédente édition de la coupe de France, ou Vannes, héros malheureux de la même édition de la coupe de la Ligue.

Triangle breton : mulitplex citron.

Brest pouvait encore espérer finir champion, bien que n’ayant jusqu’alors jamais récupérer le fauteuil de leader du championnat dont Caen s’était emparé dès la 5e journée. Mais les Normands connaissaient un rythme de relégué depuis les dernières journées ce qui pouvait laisser espérer les Ti’zefs en cas de victoire à Laval. En ouvrant le score peu avant la mi-temps par Brou-Apanga, puis en breakant par Richard Socrier peu après l’heure de jeu, les Brestois se placèrent dans la meilleure situation possible, montrant au passage qu’il s’étaient remis plus facilement de la fête officielle de la semaine dernière que de la fête plus spontanée d’il y a 15 jours. Et si la réduction du score  de Genest replaçait Brest derrière Caen à la différence de but, Julien Toudic allait faire la décision à la Beaujoire et permettre à Caen d’aller conquérir le titre de champion chez les les anti-héros de l’année. à ce propos le FC Kita devrait bientôt mourir. Waldemar aurait finalement décidé de vendre le club avant de faire faillite, tirant les leçons de son aventure à Lausanne.
Tristesse, mais ce titre n’aurait été finalement que la cerise sur le gâteau pour des Finistériens héroïques, et allant déjà beaucoup plus loin que l’objectif initial. A l’image de Montpellier l’an dernier, les Brestois sont passés très près de la relégation, la saison précédant leur montée. A l’image des Boulonnais aussi. Mais ça compte pas.

Le gros suspense concernait surtout les deux dernières places de relégables. Il fallait suivre donc le match de la mort ultime : Châteauroux (18e)/Strasbourg(17e). Et le derby breton de la mort ultime à distance que se livraient Vannes (16e) et Guingamp (19e). Les Vannetais avaient la chance d’avoir  leur destin entre leurs pieds de bouchers bretons. Mais ils ne devaient pas se rater à Metz (4e), qui visait encore la 3e place alors que Guingamp accueillait un Ajaccio démotivé et qui ne jouait plus rien.
Si Guingamp s’imposait par deux buts d’écart, que Vannes tenait le choc chez les quiches et que Châteauroux et Strasbourg n’arrivaient pas à se départager, les deux clubs bretons se sauvaient. Le très heureux évènement n’a pas eu lieu, et un des deux allait retrouver Plabennec l’an prochain.

20:36
Virgile Reset, le milieu de terrain vannetais ouvre le score à St Symphorien !!!!!!!!!
Vannes s’empare alors de la 15e place. Guingamp et Châteauroux sont toujours relégables.

20:39
Pierre-Yves André rappelle qu’une légende ne meurt jamais et marque son 14e but de la saison qui confirme Istres à la 16e place. Cela dit Istres est sûr d’être sauvé et Bastia sûr de finir dernier.

20:42
Ogunbiyi récupère un centre de El Jaddeyaoui, et donne l’avantage à Guingamp qui n’est plus qu’à un but du maintien.

20:45
Psaume ouvre le score donnant l’avantage à Arles-Avignon dans sa confrontation décisive pour la montée avec Clermont-Foot. Arles-Avignon est plus que jamais en ligue 1 !!!!!!!!!!

20:58
Baby profite d’une sortie approximative de Cassard pour ouvrir le score. Strasbourg et Guingamp sont plus que jamais en national !!!!!!!!!!!!

21:00

La réponse des saucisses est immédiate !!!!!!! Gueye centre, et marque !!!!!!!!!!! 1/1 à Gaston-Petit, le père d’Emmanuel. Strasbourg quitte provisoirement la zone rouge.

21:08
Abdul Camara est chauffé dans la surface mais l’arbitre ne bronche pas. Pourtant les images et le commentateur de ma chaine sport disent bien qu’il y avait pénalty! Metz n’a pas encore abdiqué!!!

21:12
Le doublé de Baby come back!!!!!!!! Châteauroux reprend l’avantage, Strasbourg retourne dans la zone rouge avec Guingamp.

21:14
En voulant écarter un centre d’Ogunbiyi, N’Diaye dévie le ballon au fond de ses propres filets. Guingamp mène deux buts à zéro. Si Strasbourg égalise, Guingamp sortirait provisoirement de la zone rouge !!!!!!!

4e bière
Reset met le feu dans la défense messine mais essoufflé au bout de sa course de 60m, il n’obtient qu’un corner.

5e bière
Erwann Quintin réalise un deuxième tacle dans sa surface arrachant le ballon à l’attaquant messin. Le VOC est solide et tient son exploit à ça, ça vaut rien.

21:90
Les Caennais brûlent la dépouille cramoisie du FC Nantes Titanic en marquant un 3e but qui les assure définitivement du titre de champion.

22:35
Les joueurs d’Arles-Avignon n’ont pas tout compris et chantent une espèce de galette saucisse, probablement en provençal…

22:41
Renaud est apparemment très content de la montée d »Arles-Avignon en Ligue 1.

22:44
Paganelli est « très émotionné » et sympathise avec Renaud.

22:46
Carlo Molinari à l’air aussi mal qu’un dépressif qui vient de rater sa 4e tentative de suicide et décide d’aller passer l’hiver en Finlande pour retrouver goût à la vie.
Noël Le Graët ne doit pas aller beaucoup mieux.

22:56
Les joueurs de Châteauroux sont heureux et profitent des caméras pour représenter la région parisienne. Si, si, on est là cousin.
A Brest, les gens doivent être heureux aussi et scander « on entend plus chanter les Guingampais ».
A Guingamp, on doit se souvenir avec nostalgie de la dernière saison en national, où on avait fini champion, révélé des joueurs comme Guivarc’h, Rouxel, Carnot et bien entendu… terminé devant Brest.

Les matchs à retenir.

Châteauroux/Strasbourg 2/1.

C’est la grosse revanche pour JPP, entraineur intérimaire de la Berrichone, et qui aura donc permis aux Castelroussins de se maintenir au détriment de son ancien club Strasbourg. Quand on se souvient que, comme Gilbert Gress le rappelait cet été, Strasbourg a été le club sur lequel FC Barcelone a à peu près tout pompé, on se dit que le football est parfois tragique.

Arles-Avignon/Clermont 1/0
Bon ben, les partisans d’une ligue 1 à 18 devraient gagner un nouvel argument avec la montée directe dans l’élite de ce promu. Arles-Avignon est seul troisième, sans que cela ne puisse souffrir la moindre contestation. On va revoir Jeanne la Piocelle en ligue 1.

Le joueur dont j’avais subitement envie de parler :
Aucun. C’est fini. Et comme je ne compte pas suivre avec la même application une ligue 2 à un seul club breton, c’est vraiment fini.
Mais j’irais voir Plabennec/Guingamp l’an prochain.
Merci, c’est Brest.

Le comité

15 commentaires

  1. Comme George Cadiou, tu abandonnes la ligue 2…

    Remarque, le plus célèbre des commentateurs de foot breton l’avait annoncé après la montée de Brest, et sans savoir qu’un club Breton tomberait à l’échelon inférieur…

  2. C’est un abandon provisoire. Je suivrais avec attention le parcours du VOC et les nouvelles désillusions du FC Nantes-Atlantide ou Titanic, enfin le truc jaune qui est en train de couler là, mais je me vois pas devoir réécrire tous les vendredi soir/samedi matin.

    Je reviendrai sûrement quand l’En-Avant nous ressortira une équipe digne de ce nom, et quand le FC Lorient, le Stade brestois ou peut-être même le Stade rennais connaîtront les joies d’une descente.

  3. Roazh tu as lu du René Malleville ou du Melanie B avant de rediger ton billet ? !!!! allez je te taquine va…

    Sinon, peux tu nous faire un petit récap’ sur les clubs bretons et surtout qui n’aime pas qui et pourquoi ? Par ex : Brest contre Rennes ça va être chaud ou pas ?

  4. J’avais dû lire mercatoshow.com…

    Enfin pour répondre à ta question :

    Stade Rennais :
    Un peu trop convaincu d’être le principal emblème du foot breton, le SRFC agace un peu ses voisins, mais rien de bien méchant.
    Avec Brest, quelques tensions entre quelques sous-groupes mais rien de bien méchant.
    Avec Lorient, rapport très courtois que Gourcuff tente de bousculer un peu.
    Avec Guingamp, rapports difficiles jusqu’à la relégation de l’EAG et surtout la finale de coupe de France qui s’est très bien passé.
    Avec Vannes, RAS.

    FC Lorient :
    En gros tout le monde s’en fout. à part Brest, qui n’aime ni la ville, ni le club, ni les supporters ni Gourcuff.
    Il pourrait y avoir une petite rivalité avec le voisin vannetais mais comme les clubs ne jouent jamais l’un contre l’autre.

    Stade Brestois :
    N’aime personne à part Plabennec (le voisin qui est en national).
    Rennes, c’est des prétentieux de la capitale; Guingamp, c’est des paysans; Lorient, c’est des cons; Vannes, des bouchers…

    Vannes OC :
    N’a rien contre personne à l’exception de deux ou trois joueurs qui ont quelques comptes à régler avec leurs anciens clubs (Leugueun et Guingamp, Sammaritano et le FCN…). Vu que le club est encore jeune, c’est logique.
    Petite rivalité morbihanaise avec le FCL quand même. Et les supporters ne sont pas fans de Brest non plus (contraste trop saisissant).

    En-Avant de Guingamp :
    Ennemi de Brest et de St Brieuc, puis de Rennes, puis de nouveau Brest alors qu’avec Rennes les rapports sont devenus plutôt sains. RAS avec le FCL ou le VOC, qui tous les deux recrutent souvent chez le Père Noël.

    Plabennec (national)
    Encore trop petit pour connaître autre chose qu’un regard attendri des gros. Les Brestois aiment beaucoup. Les Guingampais aimeront probablement beaucoup moins.

  5. Excellent. Merci.

    Tu parles peu de Nantes, Nantes ne serait donc pas bretonne ? puis me vint une autre question, à qui est le Mont Saint Michel ? Normandie, Bretagne ? qui est le meileur : Coco ou Denoueix ? Moké lance des débats et autres sujets à controverses…il aime ça, c’est un ambianceur…

    au fait, si tu veux voir Vannes à l’oeil, ça peut s’arranger…

  6. Y’a une référence à Jump là, non ?

    Nantes, c’est ptet en Bretagne, ptet pas. Même les Nantais n’arrivent pas à savoir de toutes façons.
    Alors à près, si tu veux savoir, Nantes, en Bretagne sud, on s’en fout (mais certains étaient plus ou moins supporters du FCNA); en Bretagne Nord, on aime pas trop. à Rennes, on déteste.

    Coco ou Denoueix ? M’en fous. Mais je dirais Denoueix ne serait-ce que parce qu’il a su s’exporter et parce que son interview dans le dernier sofoot m’a bien fait marrer.

    Et le Mont St Mich’ est breton bien entendu.

  7. je suis plus Jordan du 29…ça c’est un vrai MC…Même s’il va quitter un jour le 29 pour le 92 car le 92 c’est le Bled…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.