La Bundesliga académie, 16ème journée

Jan Karl apprécie l’humour de Van Gaal.

Nicolas Sarkozy s’est réfugié en Allemagne mercredi. Non pas à Baden Baden, mais à Freiburg. Le calcul aurait vraiment été excellent si le SC avait joué en ligue des champions ce jour là.

Trois coaches jouaient leur tête, une est tombée

L’intérimaire du VfB Stuttgart n’est plus. Jens Keller cède sa place à Bruno Labbadia suite à la défaite de trop, à Hannover, 2 à 1. Il laisse son équipe dans le Keller (= cave) du classement. Pour ceux qui veulent voir sa dernière déclaration c’est ici. Ceux qui s’intéresserait au jeu,  apprécieront le doublé de Didier Ya Konan, l’homme en forme de Hannover 96 qui s’était révélé à Rosenborg.

Le couperet n’est pas passé loin de la tête de Frank Schäffer, l’entraineur du 1.FC Köln. Toni Polster, l’ancienne gloire du club, tel un vautour, s’était déjà positionné pour récupérer le poste. Seulement les joueurs ont fait front et ont su l’emporter 1 à 0 contre l’Eintracht Frankfurt. On regrettera la blessure (légère) de Poldi, mais l’essentiel n’était pas là.

De son côté Félix Magath voit s’éloigner le sursis. Après avoir terminé en tête de son groupe en ligue des champions, il enchaine avec une seconde victoire consécutive en Bundesliga. Il peut remercier son condor Farfan qui inscrit le seul but de la rencontre. Mainz de son côté est en perte de vitesse, tout comme son joueur star du début de saison, Holtby.

Des victoires nettes

Le Borussia Dordmund continue sa promenade de santé dans cette Bundesliga et s’impose 2 à 0 contre le Werder Bremen grâce à un coup franc de Sahin et une réalisation de Kagawa.

Son dauphin, le Bayer Leverkusen, réalise une grosse performance en s’imposant 2 à 4 contre le Hamburg SV. Le troisième but du Bayer mérite le coup d’oeil, il est l’oeuvre Renato Augusto qui y est allé tout en finesse pour tromper Rost. Sam est désormais le meilleur buteur du club, en attendant le retour de Kießling. Cumulé à celui de Ballack, 2011 pourrait être l’année du Bayer.

Papiss Demba Cissé a marqué de son empreinte le match contre le Borussia Mönchengladbach. Tout d’abord il s’impose avec une facilité déconcertante pour ouvrir le score de la tête. Il est à l’origine du second but et c’est lui qui scelle le score, 3 à 0.

Le Bayern accueillait Sankt Pauli. Deux clubs avec des conception du football diamétralement opposées. D’un côté le Bayern qui ne jure que par le foot business, de l’autre le club hanséate qui a une vision plus populaire de la chose. Sur le papier le match était déséquilibré, au tableau d’affichage également. Les bavarois se sont imposé 3 à 0. Sankt Pauli a été mal récompensé de ses efforts, si l’on considère les nombreuses occasions que l’équipe s’est créée. En l’absence de Gomez, Müller jouait en pointe. D’autre part, Van Gaal a toujours autant d’humour, au sujet de Frank Ribéry qui avait émis le souhait de bénéficier de plus de liberté, il répond qu’il n’a qu’à se mettre au tennis, ainsi il pourra jouer seul.

Le reste

Le VfL Wolfsburg n’est plus la machine a but des saisons précédentes. Contre Kaiserslautern il n’ont su trouver la faille. Avec un 0 à 0 l’équipe s’en sort plutôt bien, elle doit en grande partie ce point à son gardien, Benaglio le gardien. Ziani n’aura donc pas fait la différence pour son retour dans l’équipe de départ. Le jeune Tolga Cigerci, 18 ans, non plus. Il enchaine tout de même son troisième comme titulaire.

De son côté Hoffenheim n’y arrive plus. Contre Nürnberg l’équipe de Ibesevic n’a pu faire mieux que 1 à 1.

Bonus

Schweinsteiger ne souhaite décidément pas alimenter les rumeurs de transfert, il prolonge jusqu’en 2016 avec le Bayern. Voici une vidéo qui rappellera de bons souvenirs aux lyonnais :

5 thoughts on “La Bundesliga académie, 16ème journée

  1. Hé Jan-Karl, fait attention. Nicolas Sarkozy était ici seulement vendredi, pendant 2 heures. Pas mercredi. Bon, ça gâche l’intro cette précision, c’est sûr…

    Enfin sinon, Papiss a été impressionnant ce dimanche. Il s’est baladé. Et Eboué n’a qu’à bien se tenir. Il a l’air très drôle le bonhomme, prêt à applaudir le public pendant une minute au milieu du terrain au moment de sortir, provoquer une dispute entre lui, Abdessaki et le capitaine Heiko Butscher, pour finalement se prendre un carton jaune.

  2. Exact, Sarko a commenté les évènements de mercredi depuis Fribourg vendredi.

    A force Cissé va devenir trop bien pour le SC, ce serait bien dommage.

  3. Dommage que Didier Ya Konan doive se faire opérer du genou, l’Afrique avec ces deux-là, c’est vraiment la hype, en Bundesliga!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.