La Forez Académie note ASSE-TFC

4

Roland Gromerdier tente de se calmer les fesses tremblantes.

Le match résumé en 1 phrase : « Putain mais ils vont y arriver à les faire ces 3 passes de suite !! »

Au coup de sifflet final, c’est quand même le soulagement qui prédomine après ce match nul arraché dans les dernières minutes (j’en ai encore les fesses qui font bravo). Il fallait absolument stopper cette série de 3 défaites de suite, et même si (prix sans déconner du jour), j’aurai préféré une victoire, prendre 1 point c’est toujours mieux que rien (prix sans déconner du jour n°2).

Sinon, le match en lui même : des erreurs, des erreurs et encore des erreurs. Une pauvreté technique assez affligeante du côté des Verts avec des passes directement à l’adversaire, des contrôles du tibia et des frappes qui tuent les pigeons. Toulouse n’a pas été en reste et, après avoir marqué très rapidement, fidèle aux principes de son entraîneur ultra-offensif, s’est replié dans un 4-6-0 que n’aurait pas renié Pablo Correa. Je parle sans doute sur le coup de l’énervement et du chauvinisme, mais ras le cul de voir ça en Ligain. Galtier est capable de faire pareil (notamment à Lorient l’année dernière) et ça me gonfle tout autant. C’est bien simple : Toulouse a pendant près de 85 minutes eu une seule occasion qui a fini au fond. Le reste du temps, Sainté a essayé de déborder (en vain) les deux murailles qui se dressaient devant Ahamada. Je pense qu’au final, Tabanou a récupéré autant de ballons que Capoue.

Au final, un résultat un peu frustrant tant au niveau comptable qu’au niveau de la manière. S’il y a eu du mieux par rapport au match face à Lorient, les approximations sont encore trop nombreuses à tous les niveaux, et c’est une nouvelle fois un défenseur qui marque pour les Verts (oui, pour une fois, on a pas vu de CSC). Les attaquants m’ont tous déçu sauf Sako, rentré à l’heure de jeu et qui a été énorme (merci pour la passe décisive déposée sur le crâne de Paulao).

 

La compo :

Pfff, franchement je me demande si Galette ne demande pas des conseils à Luisse pour ses compos. Le retour de Lemoine dans l’entrejeu était une évidence, mais il a été aligné dans une position de milieu offensif axial assez inhabituelle pour lui. Derrière, on retrouve les bétonneurs Clément et Guilavogui, sur les côtés Gradel (toujours à gauche) et Aubameyang (et donc pas de Sako, grosse surprise car il est clairement le meilleur Vert depuis le début de la saison), et Kitambala seul en pointe.

En gros, on a un milieu surpeuplé avec une sorte de mix entre des très défensifs et des très offensifs, et Lemoine qui doit faire le lien entre les deux. Et là je dis : non ! Putain mais on a vu à Lorient qu’on avait du mal à faire du jeu avec Clément-Guilavogui au milieu : pourquoi ne pas associer Lemoine et Battles au milieu ? Pourquoi se priver aussi d’un joueur comme Nicolita qui avait été bon pour sa 1ère face à Lille ? Pourquoi avoir sorti Sako et laisser Aubameyang sur le terrain, alors qu’il est dans le dur depuis 2 matches ?

 

Une compo que j’aurai aimé voir :

Un bon 4-3-3 avec un milieu plus joueur sans être forcément plus léger (Lemoine est capable de récupérer énormément de ballons, il l’a encore prouvé ce soir). Le meilleur match des Verts a été celui contre Bordeaux en coupe de la Ligue avec Lemoine et Perrin au milieu + Battles en meneur de jeu : pourquoi ne pas retenter l’expérience sous une forme un peu différente ? Nicolita aurait pû rentrer en cours de match pour soulager Battles éventuellement. Vraiment, je reste persuadé qu’il y a moyen de faire mieux que ce qu’on voit actuellement au niveau du jeu produit, mais est-ce que Galette pense la même chose ? Le prochain match se joue à Rennes qui vient de pulvériser Sochaux chez lui : autant dire que j’ai peu d’espoir de voir cette équipe alignée au coup d’envoi.


Les faits de jeu :

11ème : coup franc pour Toulouse qui est joué dans la surface stéphanoise. Les Verts se dégage avec 2 têtes successives, mais pas assez loin. Le ballon retombe aux 20 mètres, à portée de pied de Tabanou qui envoie une superbe demi-volée du gauche qui heurte le poteau droit de Ruffier avant de rentrer. Le gardien stéphanois, masqué au départ de l’action, ne peut rien faire. A noter que le 1er but encaissé par les Verts intervient à la même minute que samedi face à Lorient, Côme Hun sein bol.

32ème : Kitambala se procure une belle occasion avec une frappe au 1er poteau dans la surface, suite à centre venu de la droite d’Aubameyang. Ahamada détourne en corner.

36ème : coup franc pour les Verts frappé par Ghoulam. La trajectoire est flottante, et Ahamada claque la balle en catastrophe sur sa barre, à 2 doigts d’être lobé. Aubameyang rode et réussit à reprendre la balle du plat du pied. Ahamada est battu mais pas Abdennour qui sauve sur sa ligne. Enorme occasion pour les Verts.

74ème : Sako percute et réussit à dribbler 2 Toulousains plein axe. Il s’avance et frappe du gauche à l’entrée de la surface, mais son tir est complètement dévissé.

78ème : contre toulousain mené par Tabanou qui bénéficie d’un contre favorable assez incroyable (un vert tacle le ballon qui rebondit sur la jambe de son coéquipier). Alors que Rivière était démarqué, Tabanou tente d’y aller seul, mais Mignot veille et permet à Ruffier de dégager la balle.

85ème : le tournant du match. Rivière est servi dans le dos de toute la défense stéphanoise par Capoue. Il se présente seul face à Ruffier, mais perd son duel. La pression pour son retour était trop forte… ou alors il a croqué comme il avait l’habitude de le faire à Sainté.

89ème : corner renrtant très bien tiré par Sako côté gauche. Paulao seul au 1er poteau place son coup de tête devant un Ahamada et une défense très passifs. Ouf ! Putain ça fait du bien.

93ème : ultime coup franc obtenu par Sako, à 25m environ, excentré sur la droite. Sako le tire et, alors qu’on s’attendait à ce qu’il la mette dans le paquet, il décide de frapper fort au 1er poteau de Ahamada. Sa frappe heurte le montant, mais le gardien toulousain semblait être sur la trajectoire.

 

Les notes :

Ruffier (décisif, 4/5) : mieux, beaucoup mieux. Il ne peut rien sur la frappe de Tabanou, mais il a sauvé la mise aux Verts ce soir. D’abord sur une passe foireuse de Ghoulam (27ème), ensuite sur ce duel à la 85ème minute face à Rivière (+1 pour cet arrêt). Si on veut faire quelque chose cette année, on aura besoin d’un Ruffier en grande forme.

Zouma (le métier qui rentre, 3/5) : un match difficile pour le jeune qui s’est dépucelé au niveau carton jaune. Moins en vue que face à Lorient, il a souffert face à Tabanou à un poste qui n’est pas le sien habituellement. Pas de grosse erreur dans mon souvenir.

Paulao (le sauveur, 3/5) : son but le rassure autant qu’il nous fait plaisir. Je l’ai trouvé plus rassurant derrière, même s’il n’a pas eu énormément de boulot. Par contre, ses relances sont toujours aussi pourries. Donc +1 pour son but, mais –1 pour ses relances.

Mignot (le nerveux, 3/5) : encore coupable d’un geste d’humeur sur Ninkov qui le serrait d’un peu trop près sur corner, l’arbitre heureusement n’a rien vu. Faut se calmer JP : c’est pas parce que tu as le même prénom qu’un boulet de télé-réalité qu’il faut être aussi con que lui. Sinon, il a été plutôt bon dans ses interventions, mais une de ses rares erreurs aurait pu nous coûter cher : c’est lui qui couvre Rivière sur l’action de la 85ème.

Ghoulam (planqué, 2/5) : il va falloir attendre qu’il nous coûte combien de buts pour que Galtier se décide à le sortir ou quoi ? Ah oui, j’oubliais, il est le seul arrière gauche de métier. Une solution pourrait consister à décaler Néry à gauche et mettre Ebondo à droite parce que là, c’est plus possible. Sa passe en retrait ratée vers Ruffier qui dégage en catastrophe devant Bulut est un parfait résumé de son match. Il a cependant tiré un bon coup franc qu’Ahamada claque en catastrophe sur sa barre.

Clément (mi-figue, 3/5) : il fait son boulot, sans fioritures et plutôt bien. Il a néamoins pêché dans les transmissions et les ballons qu’il grattait au milieu étaient perdus dans la foulée. Un match pas vraiment raté mais pas vraiment réussi non plus.

Guilavogui (mi-raisin, 3/5) : comme son compère du milieu, il a récupéré beaucoup de ballons mais n’a pas su les donner proprement derrière. En fin de match, quand les Verts poussaient, on l’a vu aux avant-postes pour placer sa tête ou tenter des frappes. C’est quelque chose que Josuah devrait faire plus souvent pour sortir de son rôle de pieuvre du milieu et aider un peu plus ses attaquants.

Gradel (la toupie, 3/5) : j’ai beaucoup aimé ses prises de balle dos au but enchaînées avec un demi-tour sur lui-même en enroulant son défenseur pour se remettre dans le sens de la marche. Il possède une aisance technique c’est clair, mais il gagnerait à épurer un peu son jeu et à lever la tête plus souvent. Néanmoins, il a su transmettre quelques ballons intéressants à ses coéquipiers. Par contre, il n’a clairement pas de pied gauche (il n’a jamais tenté de déborder sur ce pied là), ce qui est un peu embêtant au vu de la position dans laquelle le fait jouer Galtier (ailier gauche). Remplacé par Saadi (non noté) à la 72ème, qui s’est signalé par quelques débordements intéressants

Lemoine (la bonne nouvelle, 3/5) : à peine arrivé et déjà indispensable. Dans un rôle un peu inhabituel pour lui, il s’en est sorti avec les honneurs. Surtout, sa présence apporte du liant entre le milieu et l’attaque, et pour ne rien gâcher, il sait bien tirer les coups francs et les corners. Remplacé par Battles (non noté) à la 77ème qui a su apporter un nouvel élan devant, dans un rôle un peu plus offensif.

Aubameyang (le chasseur, 1/5) : on a eu droit à un grand PEM. Contrôles ratés, ballons poussés trop loin, centres au 3ème poteau, frappes dévissées ou dans les nuages, on a eu droit à un best-of de sa saison dernière. Ça fait 3 matches très moyens pour lui, je pense qu’il est temps de le faire souffler sur le banc et de l’utiliser en dynamiteur de défense en fin de match pour les prochaines échéances.

Kitamabala (en « progrès », 1/5) : ben ouais, il a failli marquer et je me rappelle au moins de 2 actions de sa part. Je ne suis pas convaincu que l’utiliser seul en pointe est une bonne solution. Peut-être avec Battles en soutien il serait plus efficace. Remplacé à la 61ème par Sako (simply the best, 4/5), que je note exceptionnellement alors qu’il a joué moins de 45 minutes. Sans lui, les Verts ne gagnaient jamais ce match : il s’est procuré 3 fois plus d’occasions que Kitambala en 2 fois moins de temps de jeu. Il est décisif puisque c’est lui qui dépose le ballon sur le crâne de Paulao, et en plus sa hargne fait plaisir à voir. Bravo Bakary.

Le coach (I love Correa, 2/5) : la même paire de milieux défensifs, associée à 3 autres milieux, dont un milieu relayeur reconverti en quasi meneur de jeu. Je crois que Galette pensait que la bataille se passerait au milieu, et il l’a blindé en conséquence, comme son adversaire du soir, au lieu de le contrer avec un dispositif plus joueur. J’ai déjà discuté de la compo « idéale » selon mes critères, et je redis que Galtier ne prend pas assez de risques pour créer du jeu. Avec les joueurs qu’il a disposition, je pense qu’il y a moyen de tenter quelques associations qui, au moins sur le papier, sont plus séduisantes que celles qu’il nous propose. Je dois lui reconnaître qu’il a eu la lucidité de faire rentrer Sako assez tôt à la place de Kitambala.

Les adversaires : Toulouse, c’est comme l’année dernière, mais avec plus de réussite. Tabanou met un but splendide, mais pas sûr que ça rentrera à chaque fois comme ça. Après ce but, retour aux fondamentaux avec 2 rideaux défensifs très compacts et pas faciles à étirer. Sinon, Sirieix oriente très bien le jeu, Abdennour m’a fait bonne impression, au contraire de Bulut qui semblait paumé sur le terrain.

4 thoughts on “La Forez Académie note ASSE-TFC

  1. Ca s’rait ben qu’Arnaul/Vuitton rachète sainté par l’biais du fifls fils à Bernard. Mais j’crois qui sont déjà maqués avé Lorient ou Rennes. Fait chier Antonetti = trop loin de sa Corse urbinatale. Nice c’était plus près ! co ça on acheterait des vrais joueurs comme Psg et pas des « soldes » !

    Kikèocourant de c’taffaire Arnault ?

  2. Mec de l’édito ! J’ai point vu l’match comme toi = archi domination de sainté + prise de balles constantes à l’adversaire = c’est Casanova qui l’a dit. Manque de finition mais i savent point tirer au but à Sainté = excepted le gars Sako ou le gars Battlès.

    signé : un supporter historique du temps de Rachid Mekloufi et Eugène Njo Léa

  3. Ouais Sainté a dominé, mais franchement, c’était pas joli à voir. Jusqu’à l’entrée de Sako et Battles, peu d’occasions dangereuses ou presque. Tu peux le voir dans le résumé d’ailleurs : occaz à la 36ème (Ghoulam + Aubame), la suivante à la 74ème (Sako), but à la 89ème (Sako passeur) et 93ème (Sako).

    Entre la 36ème et la 74ème, festival d’approximations, de passes ratées et de tirs dans les nuages.

    Alors de là à dire archi-domination… Pour moi, archi-dominer c’est se procurer une vraie occasion de but toutes les 5 minutes et finir à 4-1 pour les Verts.

  4. Coucou d’un rare toulousain, pas vu le match, mais d’après Casa effectivement on a pas touché une pipe du match.

    Mais là je m’interroge sur les analyses des accadémiciens, même problème que la semaine dernière avec Bordeaux, je me pose la question si vous y connaissez quoique ce soit au foot par moment, tellement vos analyses sont à des années lumières de ce que je vois ou de ce que les acteurs ressentent de leur performances.

    Faut arrêter vos analyses (type du RC Lens sur ce site) on a gagné = putain les gars ont des couilles et mouillent le maillot – on a pas gagné = quelle équipe de merde nulle à chier ! C’est d’une profondeur…

    Mais bon, je reconnais que tes notes sont moins cruelles que les bordelaises de samedi dernier, sinon c’est un copié/collé que t’as fait sur les moments chauds du match ?? Si c’est pour faire du copié/collé les gars, mettez le lien directement hein…

    Des nouvelles d’Ebondo ?… Hahahahahahahaha.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.