La Forez Académie note Rennes-Sainté (1-1)

1

Roland Gromerdier est tombé amoureux de Fabien Lemoine

Le match résumé en 1 phrase : « Lemoine, quel bel homme »

Un match que j’appréhendais un peu, après le nul arraché face à Toulouse à domicile. Rennes marche plutôt bien en ce début de saison, et avait l’occasion de prendre la tête de la L1 en cas de victoire contre les Verts. Les nouvelles recrues comme Hadji, Féret ou Pitroipa sont déjà très bien intégrées et l’ont prouvé tout au long de la rencontre.

Du côté stéphanois, un effectif quelque peu décimé par les blessures (Alonso, Perrin, Andreu et Marchal sont toujours absents), mais qui enregistre le retour de Néry et de Lemoine qui ont purgé leurs suspensions. Clément et Paulão, un temps incertains, sont finalement alignés au coup d’envoi.

Au final, une rencontre assez plaisante, avec des occasions et du jeu. Rennes possède avec Féret, Pitroipa et Hadji de très bons joueurs, mais il leur manque sans doute un véritable neuf capable de convertir les offrandes que ces trois là sont capables de donner.

La compo :

Une compo classique depuis quelques matches, avec un 4-5-1 à la limite du 4-3-3. Galette n’en démord et repose toujours son milieu sur le socle Guilavogui-Clément, complété par Lemoine. Devant, Kitambala prend l’axe, épaulé par les 2 flèches Sako et Aubameyang.

Je n’ai pas été surpris par cette compo : Galtier étant un entraineur plutôt défensif, et les Verts jouant à l’extérieur, le but est d’abord bien défendre avant de pouvoir jouer le contre. Et sur ce match, j’ai même été surpris de voir les Verts prendre le jeu à leur compte sur certaines séquences et de ne pas se contenter d’attendre les Rennais dans leur moitié de terrain. Le milieu très compact n’a pas été hésité à se projeter vers l’avant, notamment avec Lemoine qui a été très bon. Comme quoi, on peut aussi voir de belles choses avec ce système, à condition que les joueurs aient envie de proposer autre chose que du contre.

Les faits de jeu :

3ème : on ne joue pas depuis longtemps, quand Lemoine déborde sur le côté gauche et après un centre en retrait parfait pour Mignot seul à l’entrée de la surface. Sa reprise instantanée du gauche est déviée en catastrophe en corner par la défense rennaise, alors que Costil semblait masqué au départ du tir.

33ème : Féret réussit à reprendre une balle qui trainait aux abords de la surface et enroule sa frappe. Elle frôle la lucarne de Ruffier qui semblait battu.

41ème : Pitroipa qui très remuant depuis le début du match amorce un une-deux avec Féret sur le côté gauche. Ce dernier réussit à lui remettre instantanément dans la surface, et Pitroipa frappe. Ruffier repousse mais malheureusement, Hadji trainait dans le coin et fusille le portier stéphanois de près.

51ème : Féret encore lui décale Hadji qui arrive lancé sur le côté droit. Ce dernier frappe fort au 1er poteau mais Ruffier a la main ferme et détourne en corner.

53ème : Kembo envoie une louche par-dessus la défense stéphanoise, étrangement passive sur ce coup. Pitroipa se présente seul face à Ruffier sorti à sa rencontre, et tente un lob de l’intérieur du pied. Heureusement ça passe au-dessus.

56ème : Lemoine s’infiltre sur le côté gauche de la défense rennaise et adresse un joli centre au 1er poteau. Aubameyang s’envole et place un coup de tête surpuissant en pleine lucarne. Egalisation des Verts qui confirment leur retour dans ce match.

67ème : Sako lance Gradel dans la profondeur, à la lutte avec Mavinga. Le Stéphanois pense avoir pris le meilleur sur le Rennais et frappe mais un tacle désespéré du défenseur le contre au dernier moment.

78ème : coup franc sur le côté droit pour les Verts. Sako pour le frapper. On pense qu’il va centrer et mettre dans le paquet, mais il décide de frapper fort au 1er poteau. Costil repousse comme il peut en corner.

Les notes :

Ruffier (confirmé, 3/5) : Stéphane confirme son retour en forme et livre un bon match. Il ne peut rien sur le but où il repousse une 1ère fois une frappe de Pitroipa à bout portant. Il s’est ensuite montré rassurant derrière notamment en gagnant ses duels face à Pitroipa ou Hadji.

Néry (le retour, 3/5) : pour son retour Loris a aussi bien tenu son couloir. Kembo a été assez transparent face à lui et c’est plutôt bon pour la confiance après sa suspension de 2 matches. Une bonne nouvelle pour lui et pour nous de le voir livrer ce genre de prestation.

Paulao (solide, 3/5) : de mieux en mieux. Son entente avec Mignot semble se perfectionner match après match, et je crois que Marchal ne reprendra plus sa place en défense. Coupable de moins de fautes que sur les derniers matches, dommage qu’il se gêne avec Mignot sur un corner où les 2 semblait en position de marquer.

Mignot (calme, 3/5) : dans le collimateur des arbitres pour ses gestes d’humeur répétés, J-P a décidé de se calmer et on ne l’a pas vu s’énerver ou avoir un mot plus haut que l’autre sur les arbitres. Derrière rien à signaler, si ce n’est l’étrange passivité de toute la défense sur le une-deux Pitroipa-Féret qui amène le but.

Ghoulam (RAS, 3/5) : pas vu, pas pris. Même si, encore une fois, le but et l’occasion de Hadji en 2ème période viennent de son côté.

Clément (Cristalline, 3/5) : comme d’hab, Jérémy a fait son taf sans bruit mais sans étincelles non plus. Il a bien tenu sa zone en limitant l’influence de M’Vila, mais pas celle de Féret qui a été omniprésent. Il s’est néanmoins appliqué à ressortir le ballon proprement vers Lemoine. Un match incolore, inodore mais indispensable malgré tout.

Guilavogui (Vittel, 3/5) : le même match que Jérémy. Solide au milieu, je ne me rappelle pas de grosses erreurs de sa part. Peu d’influence devant, il s’est contenté de faire son boulot et c’est déjà pas mal.

Lemoine (éditeur, 5/5) : ma nouvelle idole, en passe de devenir l’idole d’un peuple. Quel match ! Il a été partout, aussi bien dans la récupération que dans l’animation offensive avec plusieurs débordements dangereux dont celui de la 56ème qui amène le but. Sorti sous les ovations du Stade de la Route de Lorient, il est revenu à la fin du match avec un t-shirt sur lequel était marqué « Merci à tous ». Un peu de fraîcheur dans ce monde de putes. Remplacé à la 74ème par Battles (non noté), qui a su mettre le pied sur le ballon quand c’était nécessaire.

Sako (en dedans, 3/5) : moins en vue que sur ses dernières sorties, Bakary ne s’est pas procuré de grosses occasions si ce n’est son coup franc à la 78ème. La répétition des efforts commence peut-être à se faire sentir, lui qui avait été ménagé contre Toulouse en raison d’adducteurs douloureux.

Aubameyang (l’envie, 4/5) : un bon match pour PEM. Après 3 matches très moyens où on a revu le spectre de celui qu’il était la saison dernière, Aubame nous livre un très bon match avec un but à la clef. Il n’a jamais ménagé ses efforts avec des courses incessantes et sa dépense d’énergie a fini par payer avec ce coup de boule surpuissant qu’il assène à la 56ème. Bravo.

Kitamabala (effacé, 2/5) : toujours autant de mal pour se faire remarquer, et même marquer tout court. Aucune occasion, pas de frappe, Lynel ne semble pas au mieux et son manque de confiance se traduit par une inefficacité assez incroyable. Remplacé à la 55ème par Gradel (non noté), qui s’est un fait preuve d’une belle technique mais pas de but non plu à l’arrivée. A essayer en titulaire dès le départ peut-être…

Le coach (classique, 3/5) : 2 milieux défensifs besogneux pour endiguer les vagues bretonnes, et un joueur homme à tout faire, qui sort un gros match. Galette semble toujours aussi frileux dans ses choix tactiques, mais le point ramené de Rennes est un bon point, après une série de 3 défaites de suite, juste stoppée à la journée d’avant. Prochain match contre Auxerre à domicile, et qui semble s’être refait une santé (ils viennent d’exploser Sochaux, qui mine de rien a pris 10 buts en 2 matches). Je crois qu’on va avoir droit à la même équipe.

Les adversaires : Rennes c’est toujours aussi costaud physiquement (M’Vila, Kana-Biyik, Boye), mais la touche technique apportée par les 3 recrues (Féret, Hadji, Pitroipa) donne un ensemble plus cohérent. Avec un 9 de métier, Rennes pourrait aller titiller les sommets du classement. En tout cas, ils resteront un outsider crédible (un peu comme tous les ans en fait).

De retour de la chasse, Roland vous a ramené les images.

Roland Gromerdier

PS : Roland vient de s’inscrire sur fessebouc, mais il n’a pas beaucoup d’amis, alors n’hésitez pas à venir le voir.

1 thought on “La Forez Académie note Rennes-Sainté (1-1)

  1. Un nul mérité pour les Verts, et moi qui pensait naïvement qu’ils allaient se recroqueviller tout le match dans leur moitié de terrain!

    Sinon pour Lemoine ça m’a fait plaisir de le revoir à ce niveau de forme, dommage que ce soit contre nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.