La Gones Académie note SM Caen-Olympique Lyonnais (1-0)

8

Torben se rappelle de Puel.

Et voici un nouveau dépucelage de Rémy Garde sur le banc lyonnais, cette fois-ci du mauvais côté. Parce qu’on a eu la vague impression d’assister à une redite de certains matchs qu’on devait gagner, en toute logique, et que l’on perdait lamentablement sous la direction de Claude Puel. Si vous avez survécu aux jeux de mots du Progrès et du 20 Minutes à base de débarquement en Normandie, si en plus vous avez eu le courage de vous coltiner l’intégralité de la purge, alors vous serez sans doute ravis de savoir que même Olweb reconnaît que le match fut une purge.

Lyon se déplaçait en Normandie pour sa défense de sa première conquête du trône provisoire depuis longtemps avec une équipe fortement remaniée. Avec les blessures de Cris, Källström, Ederson, Gourcuff et Lisandro, ainsi que la fatigue consécutive au fait d’aligner assez régulièrement le même onze, profondeur de banc oblige, Garde a donc puisé dans ce qu’il avait sous la main pour faire une équipe que n’aurait finalement pas reniée Puel.

Si Lloris aux cages et le duo Réveillère et Cissokho en défenseurs latéraux ne présentaient aucunement de surprises, Garde a choisi de préserver Lovren, qui va en disputer des matchs cette saison, pour titulariser Mensah. Torben s’est retrouvé à pester, lui qui avait confié au fiston qu’il pensait que si turn over il y avait à Caen, ce serait plutôt pour faire souffler Réveillère et Cissokho qui ont plus participé au jeu et qu’il voyait Lovren capable d’enchaîner les matchs sans souci du moment qu’il n’y avait pas de blessures. La composition était tellement particulière que le stagiaire live de Kiplé a choisi de mettre Mensah meneur de jeu, ne voyant absolument pas où le placer… Non, la composition était étrange, mais Mensah n’était pas concerné. Enfin si, il était présent… Gonalons et Fofana étaient alignés dans l’entrejeu, pour confirmer les promesses qu’ils nous laissaient entrevoir pour leurs premières sorties. Dans l’animation offensive, Briand gardait sa place « pas pour ses beaux yeux », tandis que Bastos glissait au centre et que Dabo, ailier droit de formation et défenseur latéral droit surtout de métier se retrouvait ailier gaucher. Puel applaudissait des deux mains et s’enthousiasmait d’une composition aussi cohérente et réussie, tandis que Gomis occupait seul les avants postes.

Ne suivant pas suffisamment Caen, Torben est désolé de vous dire qu’il ne peut vous présenter la composition caennaise autrement que par la liste des noms, pour savoir si cela est l’équipe type, adressez vous aux spécialistes… Thébaux dans les buts, une défense à quatre avec Sorbon et Van Dam sur les ailes, Leca et Heurtaux dans l’axe, Seube en sentinelle devant la défense, plus mobile qu’Alou Diarra, mais ce n’est pas difficile, Nivet a joué au piston, tandis que Traoré jouait parfois quasiment en second attaquant derrière Frau, Hamouna et Bulot s’occupant des ailes.

Le match? Bah rien en première mi-temps ou presque. Un poteau de Bastos, à la 37e minute, et plus tard Lloris donne de quoi utiliser les « Crucifié » des commentaires sous LSD d’OL Télé pour un vieux Vertmine-Lyon. En effet, sans vraiment d’autre recours, il descend Hamouna dans la surface, penalty et rouge logiques vu le règlement. Gomis sort, pour Vercoutre, mais cette fois-ci, ce dernier ne peut sortir le penalty de Nivet. Mi-temps et presque fin du match. Caen a choisi de laisser Lyon venir, les Lyonnais n’ont pas été foutus d’animer leur jeu de manière potable, ont été quasiment inoffensifs, avec un déchet conséquent. Une seconde mi-temps lente et pénible comme écouter un poivrot débiter son CV au téléphone (et Torben parle d’expérience là…). Bref, une sortie vomitive, sanctionnée par une défaite presque logique. Le nul aurait été le « comme un symbole » parfait du niveau de jeu.

Lloris: 0/5. Il n’a rien à faire en première mi-temps. Strictement rien. Deux frappes non cadrées de Seube et c’est tout. Sur sa première réelle intervention, c’est penalty et rouge. Difficile de lui coller une autre note, mais y a des soirs où les adversaires ne voudront pas jouer. On attend de voir ce que Gillot et les Bordelais vont proposer, mais on peut craindre une inspiration du jeu caennais. Ce qui reste « rigolo », c’est que et Bordeaux et Lyon ont vu leur gardien expulsé sur ces deux dernières journées.

Cissokho: 2/5. Inoffensif devant, en redonnant quasiment systématiquement le ballon à l’adversaire quand il franchissait la ligne médiane, il profitait d’une sorte de solidarité dans la loose avec des Caennais aussi peu inspirés que lui, les statistiques lui comptabilisant 23 ballons gagnés, c’est dire le manque d’engagement face à un joueur qui n’a pas réussi grand chose. Toulalan doit faire une syncope en voyant son niveau de jeu et ses ballons gagnés parce que sur ces trois derniers matchs, il a gratté énormément de ballons pour un jeu défensif pas forcément reluisant… Il est aussi poissard que Toule, puisque c’est du nez que Thébaux sauve son occasion de but.

Mensah: 2/5. Pris de vitesse par Hamouna comme toute la défense. La bonne nouvelle? Il ne s’est pas blessé. Une autre bonne nouvelle? Il n’a pas perdu de sa vitesse de pointe. Oui, il semble toujours aussi lent et pourra former dès le retour de Lovren et Cris une belle charnière en équipe vétérans/grabataires avec le Brésilien. Oui, il est quart de finaliste de Coupe du Monde, pourquoi?

Koné: 2/5. Pas forcément beaucoup de ballons à gratter, mais il a fait le boulot derrière un duo Fofana et Gonalons qui ont bien ratissé. Complètement à l’ouest sur l’action qui amène le penalty, il manque de repère avec un Mensah qui a un registre bien plus lent que Lovren et qui le force à beaucoup plus couvrir de manière rigoureuse.

Réveillère: 2/5. Lui aussi a profité des ballons balancés un peu n’importe comment par les Caennais pour briller avec vingt ballons gagnés. Pas sûr que Alain Caveglia, directeur sportif de Caen, ait apprécié un tel spectacle d’ailleurs. Un centre, bref le minimum en attaque. En fait, Garde agit comme Puel, inutile de faire souffler le capitaine actuel, il prend son temps de repos sur le terrain.

Fofana: 2/5. Une activité offensive en deça de mes attentes, mais une présence correcte, voire bonne à la récupération. Bilan mitigé, ce qui est pour moi parfaitement logique. En effet, il commençait dans une équipe largement remaniée, et donc sans vraiment de repères et sa prestation en a subi les conséquences.

Gonalons: 2/5. Une première mi-temps très moche, une deuxième un peu meilleure, mais énormément de déchet dans une équipe figée. La bonne nouvelle, c’est qu’il est donc performant dans une équipe qui bouge, ce qui semble dire qu’il a une lecture du jeu pas dégueulasse. La mauvaise? Quand on voit les « perfs » de l’équipe durant l’automne, c’est souvent très laid et on risque de voir Gonalons souffrir sur ce plan-là.

Dabo: 1/5. Partout sauf à son poste, il a été bringuebalé sans vraiment réussir à s’imposer nulle part. Une première titularisation lui aussi perturbée, et un niveau de jeu assez médiocre à ce poste. Il semble confirmer qu’il est un latéral, pas un ailier.

Bastos: 2/5. Un poteau, quelques autres bonnes actions (oh, quatre non?), et puis c’est tout. Absolument pas à l’aise au poste de meneur, titularisé en l’absence de joueur capable de le prendre (Ederson, Gourcuff blessés, Grenier ménagé, Pied catastrophique pour sa première sortie dans cette position), il a tenté ce qu’il a pu et a raté la plupart des choses essayées. Pas de strass et de paillettes, pas d’efficacité ou presque. Grosse perf contre les Bordelais alors?

Briand: 2/5. cf ses précédents matchs. Au moins, il ne se met pas au niveau de l’adversaire. Le problème est qu’il n’arrive jamais à le hausser ce niveau. Parler d’attendre le déclic c’est bien, mais ça commence à être longuet depuis le Benfica à Lisbonne l’an dernier quand même.

Gomis: 2/5. Logiquement déçu de sortir. Son début de partition habituel sous l’ère Puel: grosse activité, pas aidée par une équipe absolument pas en mouvement. La fatigue est sans doute en cause, mais il a dû se faire chier le père Gomis.

Les entrants:

Vercoutre (pour Gomis, 43e): 2/5. Ne sauve pas le penalty. N’a rien à se mettre sous la dent en seconde mi-temps. Fin du match.

Belfodil (pour Briand, 62e): non noté. Si Briand n’a pas été plus mauvais dans l’axe que sur l’aile (mais pas meilleur non plus), Ishak s’est montré plus à son avantage, ce qui n’était pas difficile. Mais il a été incapable de bouger la défense normande. Il nous fait un début de saison à la Tafer version TFC. Par chance, on a rapatrié le traumatisé, Ishak pourra avoir des conseils. Ou pas.

Lacazette (pour Gonalons, 82e): non noté. Parti pour perdre, Garde s’est dit qu’il devait soigner sa côte de popularité auprès des supporters et a tenté un remplacement offensif. Difficile de dire si le réveil de trois minutes côté lyonnais est dû à cela, en tout cas, Lacazette attend une participation plus importante que ce bout de match.

Torben Pfannkuch.

Allez, Torben vous file toutefois les images de ce match.

8 thoughts on “La Gones Académie note SM Caen-Olympique Lyonnais (1-0)

  1. Bon j’espère que ca sera au moins la fin de la com bisounours à l’OL.

    Garde fait n’importe quoi. Y ‘avait 2 trucs potable dans notre équipe: Gomis dans un système à 2 pointes qui eprmet d’utiliser son jeu dos au but. Et Bastos à Gauche qui fait la différence et montre une qualité de centre énorme.

    Résultat des courses: Gomis seul en pointe et Bastos en meneur de jeu…..

    Bonne académie, même si je te trouve dur avec Belfodil. Moi je trouve ses entrées convaincantes (dans l’axe) e prometteuses.

  2. Merci pour le compte rendu.

    Sinon t’aurais pas des nouvelles de Michel Dalheb de la SM Académie. On n’a pas de nouvelles de lui, j’ai peur qu’il soit mort d’ennui pendant un de nos deux derniers matchs.

  3. Très bonne académie, tu as parfaitement résumé le match, il n’y avait aucune envie côté lyonnais.

    @Toni : J’attends aussi avec impatience la SM Académie. Il doit être en grève, comme les supporters malherbistes en ce moment.

  4. « dès le retour de Lovren et Cris »: je croyais que Lovren était le taulier de DC depuis le début de la saison?
    Sinon ca avait pas l’air folichon, merci de t’être coltiné ca pour nous.

  5. Oui, merci pour le sacrifice visuel.
    Des infos sur les dates de retour des estropiés ?

  6. @JacquesFacial

    Källström devrait être de retour dès demain. Ce qui est une bonne nouvelle.
    Licha et Gourcuff sont espérés pour Paris.
    Les autres, je sais pas.

    Bon, match de merde.
    Compo extravagante de Rémi Garde. Le truc positif, c’est qu’il le reconnaît (ça peut aider pour progresser un peu).

    Sinon Grenier avait bobo à la cuisse d’où sa non-entrée en jeu.

    A oublier.

  7. Eh bien cher Torben c’était à peu près l’équipe type côté caennais, Sorbon remplaçant raineau à gauche.
    Pour le reste j’aurais mis +1 à bastos qui a été le plus (le seul?) dangereux.

    @Toni&Ronald: Pour les acads j’avais envoyé AJA-SMC à une mauvaise adresse, une transversale façon Bernard Mendy quoi. Tout devrait être publié bientôt car Michel ne fait jamais grève car il ignore ce que signifie travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.