La Ligue 1 académie, 16ème journée

11

Le Dr Youri Divago exerce sa plumespéculum dans la Ligue 1

Vous y croyez-vous ? Le Doc s’est planté en beauté dans son diagnostic. Il avait cru voir quelque chose enfin émerger, c’était dur, et il a fallu attendre. Et non. Encore une fausse alerte, madame ferait mieux de se trouver du chocolat en vitesse. Personne, oh non, personne ne veut gagner au jeu des chaises musicales de Liguain. Comme si quelqu’un leur avait fait une blague, en incorporant un godemiché au siège du leader, ce qui fait que le premier finit toujours par se faire mal.

A l’image de son trio d’attaque, amputé pour se retrouver en mode triple testicule, totalement inutile devant les buts, l’OM est fébrile et presque à poil alors qu’il fait -5° dehors. De quoi ravir l’entrepreneur de l’équipe, spécialisé dans les slips petites tailles.

Brandao, lui, est plus proche que jamais du Bois-de-Boulogne. Non pas parce qu’il va signer à Paris, mais plutôt parce qu’il va devoir changer de job si ça continue. Et vu son incapacité à viser les trous, il va falloir laisser faire les autres avec le sien. Puis si les flics s’approchent trop, pas de risque de se faire embarquer pour dol et/ou tentative de dol, il a déjà préparé sa défense : « non non, je l’ai pas touché ». Les supporters, eux, auraient préféré qu’il n’ait jamais touché le stylo avec lequel il a signé son contrat. Les niçois, hôtes pour une soirée, se sont vu proposer la bête et ont poliment refusé, en disant qu’ils avaient déjà assez de thon pour la salade. Puis Dassier s’est fait corriger par un dirigeant niçois, qui lui a précisé que Rennes avait les mêmes couleurs, mais c’était un autre club. Pauvre Jean-Claude, deux matches de Liguain la même semaine, c’est dur. Heureusement que les adversaires jouaient ni en blanc ni en bleu-ciel.

Tant qu’on est en haut, pourquoi pas y rester. Le tiré au sort pour la tête du championnat est….le LOSC !! Pour une semaine en tout cas, Lille tiendra le martinet. Et il faut dire que c’est mérité, parce qu’il y avait du client en face ce week-end, le père Gourcuff connaît bien la chose et sait comment venir s’entourlouper par derrière. Trois buts marqués, soit trois fois la moyenne de buts marqués par match en une journée normale de championnat. Cette stat aurait été jouissive pour les merlus, si seulement les Lillois ne les avaient pas humiliés 90 minutes durant. Six en 1h30, voilà la réponse des nordistes. Un bukkake en bonne et due forme. Ah ça fait mal, et ça va mettre du temps à cicatriser. C’était plus un viol, c’était un manque de respect total envers une forme de vie. On voit que ça a été fait par des sauvages, en tant que médecin je suis étonné de voir que les restes sont encore en vie.

Les rennais, qui faisaient gentiment route vers le milieu de tableau, on finalement marqué trois points inespérés, et Antonetti peut à nouveau dire qu’il ne vise pas le titre alors qu’ils sont temporairement sur le podium.

Le président HoleAss ne perd pas le nord. Une victoire chez le gros Loulou et il se prend déjà pour le plus beau. Alors, tenez-vous bien, cachez vos femmes et vos filles : cette année, Lyon va gagner le championnat. Le Doc s’est toujours demandé, comment il fait HoleAss pour être aussi confiant ? Comme s’il savait que le harem lui appartenait et qu’année après année, il niquait à volonté sans se poser de questions. Comme si c’était la normalité. Est-ce qu’il sort souvent son chéquier ? C’est en regardant le calendrier annuel des présidents de Liguain, et en vomissant après une soudaine nausée, que le Doc a compris qu’HoleAss comptait sur son charme naturel, mais qu’il sortait aussi son chéquier, et qu’il était généreux dans les montants.

Remplacez votre 205 par une 207 qu’ils nous disent. Faudrait déjà que les sochaliens suivent leur propre campagne de pub. Parce que pour l’instant, c’est un coup 205, un coup 207. En gagnant ce week-end, ils donnent déjà une piste pour les parieurs, misez sur une défaite au prochain match.

Et comme autre instable, il y avait que Caen, qui depuis a gagné de la stabilité, passant radicalement de S à M et en s’accrochant à sa place de grand dernier. Même les Louses s’en lèchent les doigts (et ne me forcez pas à imaginer dans quel bourbier ils ont dû les fourrer).

Comment ça ? Le Doc a oublié les arlavignonnais ?. Le président Salerno, coincé dans un vieux pastis, a lui-même oublié qu’il était président de club. Alors à quoi bon perdre du temps à commenter une équipe de Ligdeux ? La menace fantôme a quand même réussi à prendre un point à Nancy, qui s’est mis un doigt dans un préservatif et a fermé les yeux, pour avoir l’impression qu’il y avait quelqu’un d’autre dans son terrain de jeu.

Dans la série des matches nuls, ce week-end on pouvait regarder au choix ASSE-Girondins, ou Lens-Auxerre. Mais quand on dit nul, on parle de la totale, buts des défenseurs, peu d’occasions, gardiens approximatifs. Bon, on va dire que Bordeaux ouvre le score avec un milieu avant d’en encaisser deux en trois minutes. Puis sur les deux terrains, des égalisations en fin de rencontre, et des équipes qui ne bougeront pas au classement. On commençait à s’inquiéter, merci à ces 44 joueurs de nous rappeler qu’on est bel et bien en Liguain.

Ah le Paris-Brest, ma pâtisserie préférée. Une sorte de mélange entre un donut en rondelle et un mille-feuilles rose et crémeux. Dans certains moments de solitude, l’envie me viendrait presque d’y tremper mon biscuit. Bref, ne nous détournons pas du sujet, c’est du PSG qu’il s’agit, c’est tout de suite moins rose et moins chaleureux. Pensez à Casque d’Or en vous masturbant une fois. Vous voyez ce que je veux dire ? J’en ai presque la nausée, et pourtant je ne touche absolument rien à part mon clavier en ce moment.

Les brestois sont moins efficaces en déplacement depuis un mois. Du coup, le Doc a trouvé le départ de la malédiction. Dupont a raté une occasion de ne pas l’ouvrir, un marabout quelconque est tombé sur Téléfoot un dimanche matin, et s’est dit que ça lui faisait chier, ouais, de voir Brest en tête du classement. Mais notre ami marabout inexpérimenté a vraiment lancé un sort au premier de Liguain, et non à Brest.

Le Doc, ne comprenant plus rien à la Liguain, préfère ne pas pronostiquer de podium cette semaine.

11 thoughts on “La Ligue 1 académie, 16ème journée

  1. Pour penser s’enfiler un paris-brest dans un moment de solitude doit falloir être sacrément déprimé (et aussi avoir un petit outil, mais ça c’est autre chose).

  2. désolé mais je n’arrive toujours pas à terminer la nouvelle liguain académie, c’est nul, z’avez recruté pierre minus?
    Humour horsjeu d’accord, mais quand on veut faire du horsjeu, ça devient nul à chier.

    Lourd, sans rythme, fil conducteur évident et inélégant, blagues désolantes, enfin tout a une fin, vivement que l’autre abruti sorte de son hôpital psychiatrique histoire que cet auteur ne nuise plus qu’aux tarés qui y restent.

    je suis un lecteur fidèle mais madame simule un peu là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.