La Meringue Académie note Real-Rayo (6-2)

Dudu n’a pas fait pas de comparaison avec le tennis

6-2, rideau, enquille les points, au suivant. J’suis pas là pour prendre l’apéro avec Rikiki le canard, alors sans plus attendre voici la compo :

4-2-3-1 classique, banal, mais Mourinho est un génie. A noter la titularisation d’Albiol axe gauche, et la reconduction de Varane à ses côtés. On retrouve Diarra pour une séance de doble pivote avec Xabi (c’est excitant dit comme ça), tandis que Kaka remplace Özil, en petite forme ces derniers temps.

Les données du problème sont simples : la victoire est impérative. Il faut faire oublier les matchs précédents en forme de déception, renouer avec la victoire et ne pas se laisser distancer par le Barça dès le commencement du championnat. L’occasion est bonne avec la réception du Rayo Vallecano. Et l’occasion sera concrétisée, comme un symbole de Cristiano Ronaldo au point de pénalty.
Toutefois attention : 6-2 ça dégouline le champagne, mais quatre des six buts inscrits l’ont été sur coup de pied arrêté et le Real a eu recours essentiellement à la contre-attaque, ce qui est assez révélateur des lacunes qui persistent dans le jeu côté madrilène. Notons aussi que Kaka peut aller se pendre -n’en déplaise à Rikiki le canard- qu’Albiol ferait bien d’aller parfaire son numéro de claquettes avec Fantômas si j’y suis et que le doble pivote contre le Rayo, ça sert à rien, surtout si c’est pour partouzer avec Lass’.

Casillas (3/5): Match dans la lignée des précédents, même s’il fut plus inquiété que d’habitude. Obligé de repousser la frappe de Tamudo dès le coup d’envoi car bien vicieuse, il se fait fusiller car sa défense n’a pas suivi. Il se fait ensuite fusiller au second poteau par le même Michu, celui ci étant libre de tout marquage. Malgré cela, il fut impeccable mais encaisse 2 buts. Saleté de défense.

Ramos (2/5): Pacheco l’a mis sur les fesses à la fin du match, et ça, facilement. Il est toujours aussi mauvais et Dudu préfère largement Arbeloa. Le seul point d’or de Ramos est son jeu de tête. La preuve avec une passe décisive sur le but d’Higuain.

Varane(3/5): Il était au maquage de Michu et l’Espagnol s’est offert un doublé. Il a donc été quelques peu en difficultés mais s’en est plutôt bien sorti, se montrant dangereux sur coups de pied arrêtés. Il marque même son premier but en Liga d’une belle aile de pigeon. Coridon Likes this.

Albiol (1/5): Bizarre. Sa place de titulaire coïncide avec le match ou les adversaires ont le plus d’occasions. On ne l’a pas trop vu, preuve en est qu’il est inutile.

Marcelo (2/5): Il s’est fait manger par Bangoura et a du coup tenté de se venger en attaquant et en provoquant. Sans grand succès.

Lass’ (1/5): Il a quand même réussi à lancer parfaitement le premier but du Rayo. Puis il est sorti à la demie heure, remplacé par Özil, parce que le doble pivote contre le Rayo à la maison, c’est inutile. Remplacé par Özil.

Xabi (3/5): Chargé de s’occuper seul de la récupération après la sortie de Lass’, il s’en est plutôt bien chargé et il a bien accéléré le jeu vers ses milieux offensifs. Un Xabi bon, mais sans plus.

Di Maria (1/5): Expulsé sévèrement pour main baladeuse. Le coquin !

Kaka’ (3/5): Une passe décisive, un pénalty d’obtenu. C’est énorme vu le tracteur qu’il est devenu. Ca serait bien de le refiler à un bon prix. Il ne retrouvera jamais son coup de rein d’avant. Ça se voit qu’il sait encore protéger sa balle et avoir une vision du jeu pas trop dégueu. Remplacé par Khedira.

Ronaldo (3/5): Un triplé et puis pas grand chose. Marquer 2 pénos et avec la contre attaque qu’il a, même Dudu le met ce triplé. Même si Dudu est plus Elmander que CR7.

Higuain (2/5): L’homme né horsjeu. Pale copie de super Pippo. Sauf que super Pippo a plus la classe et est bien plus efficace. Remplacé par Benzema.

Remplaçants:

Özil (4/5): Entré tôt dans le match, il s’est de nouveau signalé comme il nous avait habitués. Bilan, 2 passes décisives et une toujours belle complicité avec Benzema.

Benzema: Il rentre, il marque. C’est ce qu’on lui demande. Bravo.

Khedira: Pas de bagarre, pas de rouge. C’est bien, il ne sera pas montré du doigt par José.

Bravo au Rayo, un valeureux adversaire. Ca fait plaisir de revoir Trashorras, ancien du Celta. L’oeil gallego sera bientôt de retour, rassurez vous.

Prochain match, la réception de l’Ajax mardi. Le coucou à Rhinit.

En attendant, vous avez droit aux images du match.

Dudu est sur facebook, tout comme la meringue académie. Dudu est même sur twitter.

7 thoughts on “La Meringue Académie note Real-Rayo (6-2)

  1. Belle académie. Merci de m’avoir rappelé Coridon et sa coupe en forme de bonnette de micro, comme un symbole de Valderama brun.

    La bise anale.

  2. Sympa pour Higuain qui, même en marquant un but, chope un 2/5 comme un symbole d’un parti pris pour Benzema. Ah ah !

  3. Meme quand kaka est bon vous le critiqué serieux cest devenu grave . de plus vous parler de son tracteur mais mdr en premiere mi temp avant que ozil rentre il a quasi traverser 45 m avant d’etre fauché donc si il etait si leng il laurais pas fait !!!!

  4. Mettre 1/5 à Albiol c’est du populisme ou de la démago ou pour varane, car c’est le seul qui à ,défendu car varane à part son but , il n’y à pas grand chose même Nacho lui est supérieur , de même pour le benz qui ne réussit aucuns dribbles, aucunes courses en profondeur , aucunes têtes, heureusement qu’il marque , je pense même que le meilleur français sur la pelouse c’était Lass, ce n’est étonnant que le réal avec un tel effectif peut prétendre à un triplé cette saison, sachant que le Réal a mieux joué a moins que ce ne soit le rayo qui s’est vu trop beau après l’expulsion de di maria comme quoi il ne sert à rien sur le terrain .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.