La Paillade académie note Montpellier-Brest (0-0)

Une académie qui a la classe américaine.

Match de merde, arbitre de merde, monde de merde. Que de fautes ! Que de déchet technique ! Un match pour rien, autant péter dans l’eau.
Seul évènement notable : la blessure de Mapou. Monde de merde !

 

Les notes :

Jourdren (5/5) : Les Brestois ont davantage cadré que nos Pailladins, mais Geoffrey a toujours su s’interposer avec classe pour éviter le pire, et ses interventions aériennes ont été plus que rassurantes. Mais alors pourquoi ? Pourquoi est-il aussi mal rasé que le sosie de Renaud qui joue de la guitare devant la libraire Sauramps ? Pourquoi aurait-il envie d’exprimer son désarroi avec ses poils, comme pour s’écrier : « monde de merde ! » ? Peter et Steven mènent déjà l’enquête…

Jeunechamp (3/5) : Rencontre du troisième type, épisode 2 : Cyril s’est encore fait des amis parmi les petits hommes verts. Il suffisait qu’il intervienne pour que ces petites tarlouzes portent le sifflet à leurs lèvres pleines de gloss. ‘Fin bon, il a tenu son couloir, au prix de quelques fautes plus ou moins imaginaires, et il faut ajouter à cela la témérité exacerbée dont il a su faire preuve au moment de la relance (un poète).

Yanga-Mbiwa (5/5) : Plus classe que George Abitbol, pourtant l’homme le plus classe du monde. Un surhomme donc, qui régale par son travail de récupération, ses relances, et ses chevauchées fantastiques. Mais tel le Siegfried des Nibelungen, une feuille de vigne a dû lui tomber sur l’épaule quand il se baignait à poil dans la rivière qui rend invincible, car c’est précisément l’endroit de sa blessure. Ses derniers mots avant de quitter le terrain ? Monde de merde !

El-Kaoutari (2/5) : Eclipsé par Mapou comme José par George Abitbol, lui aussi doit faire un amalgame entre classe et coquetterie. Ses interventions sont aussi crades que le maillot de la Mireille.

Bocaly (1/5) : C’est pas parce que tu grattes deux trois ballons par ci par là en arrachant les jambes de tes adversaires au passage que t’es un bon défenseur. De même que c’est pas parce que t’as le feu aux miches pendant 90 minutes que t’es un bon contre-attaquant. A part ça ? Sa tête me fait penser à un masque de tragédie grecque. Mais c’est pas pour autant qu’il nous donne des frissons !

Pitau (2/5) : Il a gratté quelques balles comme la Mireille se gratte
les morpions, mais il n’a pas su s’imposer à ses coéquipiers comme la
solution. De là à dire qu’il s’agissait du problème…(remplacé par
Marveaux).

Estrada (2/5) : Il m’a saoulé avec sa tronche à manger des croutons de pain frottés d’ail. S’il a toujours cette bonne vision du jeu, ses transmissions de balle laissent parfois à désirer, de même qu’il lui faut souvent attendre le dernier quart d’heure pour régler la mire sur CPA, ce qui est quand même un petit peu dommage.
Belhanda (3/5) : S’il n’a pas toujours été en réussite, il a eu quelques éclairs abitbolesques histoire de nous rappeler qu’il ne donnait pas dans la coquetterie à une barre. Le bling-bling, ça manque cruellement de puissance intellectuelle.

Dernis (4/5) : « Je suis partout », comme le journal, blond, comme le journal. Ce mec est un fléau pour les défenses adverses qui, si elles ne cassent pas trois pattes à un canard, s’arrangent toujours pour lui péter les jambes.

Kabze (1/5) : Le meilleur. Le meilleur remplisseur de gourde, le meilleur cireur de banc, le meilleur astiqueur de chaussures, le meilleur coupeur de citron, le meilleur marchand de kebabs (remplacé par Camara).

Giroud (2/5) : Arf. Monde de merde ! Ça cause toujours du chagrin de pas lui mettre la moyenne à ce grand pantinas, mais il faut admettre qu’il n’a pas réussi grand-chose dans ce match…de merde !

 

Sont entrés en jeu :

Camara (Camara/5) : Le dimanche, c’est lendemain de cuite pour les uns, lendemain de soirée bunga bunga avec Silvio pour les autres. De toute évidence, Souley’ fait partie de cette deuxième catégorie de personnes et il cherche encore le Marsupilami.

Marveaux : René lui a dit « come on baby light my fire ! ». De toute évidence, Joris doit être bilingue. Reçu 5/5.

Stambouli : C’est dur de passer après Mapou. Néanmoins, c’est facile de passer à côté d’Abdel.
Bonus :

L’arbitre (Camara/5) : Le retour de monsieur Turpin, le puceau le moins classe du monde. Il a sifflé à tout bout de champ et a fortement contribué à faire de ce match un match totalement merdique. Hélas, cette fois Spahic n’était pas là pour faire valdinguer ses cartons et mettre un peu de piment dans la rencontre. Même pas pu dire bonjour à Nolan Roux…monde de merde !

La bise méridionale, Loulou.

 

 

13 thoughts on “La Paillade académie note Montpellier-Brest (0-0)

  1. Oui mais on va pas remuer le couteau dans la plaie si tu veux bien…je dirai juste une chose : encore une fois, merci monsieur Turpin!

  2. Ah c’est vrai qu’un arbitre qui sifflent vos fautes à répétition ça change la donne…

    De là à ce que tout le monde s’accorde (c’est vrai aussi que le monde s’accorde beaucoup de chose) à dire qu’il est de loin le meilleur arbitre, voir le seul bon arbitre français et que vous le trouviez dégueulasse… Autant péter dans l’eau c’est vrai.

  3. Faut arreter de faire du Menes avec les fautes du Montpellier Herault. Dernis a bien failli perdre une jambe encore une fois…mais bon, a quoi bon le rappeler : autant peter dans l’eau!

  4. C’est facile d’accuser quelqu’un de faire du Menès dès qu’on est pas d’accord avec lui pour tenter de le discréditer, d’ici 2ans on en fait un genre de point Godwin tiens…

  5. Attention, je sors Menes que quand on insiste lourdement sur les fautes commises par les Montpellierains, et qu’on ne parle que de ca. Rien a voir avec un point G quelconque.

  6. Tu commences en mettant l’accent sur le fait que Turpin aurait fait un arbitrage de puceau qui du coup empêche le jeu… indirectement c’est toi qui parle des fautes…

    Faudrait dire quoi pour expliquer ce match pourri ? que Camara et Larsen Touré sont des burnes, que Mapou est monstrueux et que de notre côté Martial et Ferradj ont fait un très bon match, qu’Estrada et Licka c’est bien pour le fun mais qu’il faut pas trop leur en demander? Que Giroud commence peut-être à être cramé de tout faire et qu’il rayonne moins et que Micola c’est pour attirer les filles au Stat’?

    Non trop simple, tapons sur Turpin…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.