La Porte de Saint Cloud académie note Valenciennes-Paris (1-3)

Petit Louis Fernandel avait trois consignes: ne pas parler de pédophilie, chômage ou consanguinité

Trois jours après notre victoire logique face à aux sudistes, direction le quasi ch’nord, pour affronter les valenciennois en quart de finale (déjà) de la Coupe Thiriez-Bilalian. Pour être sûr de faire de l’audimat auprès des nouveaux hooligans du PSG (à savoir la tranche 7-15 ans), le match avait été programmé en milieu d’après-midi ; du coup, pas besoin de sécher les cours ! Allez hop, un lait-fraise, une tartine de Nutella, et une pomme (mangerbouger.fr), et me v’là calé dans le canapé à mater Kombouaré titulariser Jallet, Makélélé, et Tiéné, pour espérer se qualifier les doigts dans le nez (assonance avec le phonème « é », j’ai appris ça en cours de français). Et ne boudons pas notre plaisir : Gravelaine commente le match du soir, ouf ! Mais à la place on se tape Petit, pfff (soupir).

Les 2 équipes restaient chacune sur une victoire probante au tour précédent, les locaux face à Boulogne (4-0), les visiteurs face à Lyon après un match de geu-din (dans Google, tapez « Bodmer but Aulas prozac »). Je vous éviterai le laïus traditionnel auquel on a droit dès qu’on joue à Nungesser, sur le thème « the Kanak is back ». En plus, tout le monde s’en fout ! Sauf peut-être Bizevac qui pensait naïvement se glisser dans la valise de notre coach quand il est revenu à Paname. Peine perdue, y’avait de la place (et de l’argent) que pour Siaka.

Le 11 de départ est quasi-similaire à celui qui avait commencé contre Lyon. Avec la politique du turn-over en coupe, Greg est dans les cages histoire de justifier son salaire, Sessegnon va tenter de redonner un coup de boost à sa carrière (mais sur le côté gauche, bizarrement), et Camara a mis des beaux gants rouges (il mettra quoi en hiver, des moufles ?). Quant au VAFC, ils ont un beau maillot « Feel Europe ». Désolé les gars, ce sera pas pour cette fois !

Ce qu’on retiendra : Paris n’a pas paniqué après l’ouverture du score rapide, a réussi à renverser la vapeur dès la première mi-temps, a tué le match au bon moment en plantant un 3ème but, et se qualifie pour le dernier carré. On espère faire aussi bien samedi à Lorient, avant une semaine de repos bien méritée.

Coupet : (3/5) le but qu’il prend est une copie conforme de celui encaissé contre Lyon (frappe déviée par Zoum’). Et comme à Lyon (bis), il est suppléé par son poteau. Il a vécu un match plus ou moins tranquille dans l’ensemble (quelques parades à son actif tout de même). Au moins, il est sûr de rejouer encore une fois…

Tiéné : (1/5) il a le niveau pour rejouer dans son ancien club. Et il fait des fautes. Dommage que pour ce type de match, Antoine ne donne pas sa chance à Tripy.

Armand : (3/5) un bon début de partie, plus difficile ensuite, peut-être à cause de l’accumulation des matchs. Il a su rester concentré, et vigilant, malgré la multiplication des attaques nordistes.

Camara : (2/5) un doublé pour fêter cette titularisation : un csc, et une tête pas facile pour égaliser juste après. Pas toujours très rassurant dans ses interventions, ni très convaincant pour les supporters.

Ceara : (2/5) il se remet doucement dans le rythme… pas grand-chose à signaler sur sa prestation, il a laissé Jallet faire tout le boulot offensif sur leur côté droit, et s’est efforcé de ne pas dépasser la ligne médiane. Bref, un match terne et sans saveur.

Jallet : (4/5) on sent qu’il s’est fait plaisir sur son aile. Son adversaire direct lui a laissé des boulevards aussi larges que ceux des Maréchaux, il ne s’est donc pas fait prier pour en profiter, notamment sur ce but made in Premier League, avec cette belle frappe croisée dans le petit filet du corse.

Chantôme : (4/5) quitte à ne pas être original, il a de nouveau été très bon. Il monte en puissance au fil des semaines. Dommage que Blanc ne l’ait pas appelé, mais ça ne devrait pas tarder. Sorti à l’heure de jeu, histoire de se reposer un peu dans cette semaine chargée.

Makélélé : (3/5) un peu plus discret que d’habitude. C’était déjà surprenant de le voir sur la pelouse au coup d’envoi. Il a quand même fait le boulot.

Sessegnon : (1/5) à droite c’était pas terrible, à gauche c’est pas mieux. On aurait pu jouer sans lui qu’on n’aurait pas vu la différence ! Et quand il a le ballon, il fait trop de chichis ! Lâche la balle, putain ! Sans sa passe décisive à Peggy, il aurait eu 0.

Luyindula : (4/5) ah bah si, finalement il sait marquer. Ça récompense son bon travail de la première mi-temps, et ça peut lui ouvrir des perspectives pour la suite de la saison (autres que celles de jouer en coupes par exemple).

Hoarau : (3/5) c’est reparti comme avant : il se crée des occaz’ mais qu’il n’arrive pas à concrétiser. Sa note se justifie surtout par sa passe décisive pour Jallet, et par sa qualité à nous avoir soulagés en défense.

Les remplaçants :

Clément : (2/5) du poste pour poste en remplacement de Chantôme. Bof-bof.

Erding :non noté. Une entrée un peu inutile. Dommage que Jean-Eudes n’ait pas été dans le groupe, on aurait rien perdu au change.

Makonda : non noté. Le Jackson 5 grapille des minutes de ci de là. En tout cas, il est toujours dans le groupe pro, c’est donc qu’il le mérite.

Les adversaires : globalement pas mauvais, ils ont eu le mérite de pas baisser les bras, même après le troisième but, qui a pourtant du leur faire un coup au moral.

L’arbitre : M. Bré n’a pas eu un match trop difficile à gérer. Pas de décision litigieuse, ni de péno oublié, donc on lui mettra une bonne note. Et on remercie France2 de nous fournir sa taille et son poids, on pourra lui acheter des fringues sans risque de se planter.

3 thoughts on “La Porte de Saint Cloud académie note Valenciennes-Paris (1-3)

  1. mai ou est passé le sessegnon « feu-follet » qui mettait le feu au stade…. c vrai ke sa fai très peur kan mm. si il joue aussi mal…. mai ou va ton le vendre??? ptdrrr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.