Notice: Undefined index: mime-type in /home/jdvu3391/horsjeu.org/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/ultimate_social_media_icons.php on line 256

La Reds Académie note Liverpool-Villa (3-0)

Gerrard Mouillée, d’excellente humeur.

Comme vous le savez, lundi soir était une soirée spéciale du coté de la Mersey. Et ce, pour plusieurs raisons…
Tout d’abord, il y avait bien sur le retour de « Mister » Gérard Houllier, ce qui a fait beaucoup coulé d’encre et débité de paroles des deux cotés de la manche. Les guillemets sont de rigueur car, la presse française l’ayant quasiment sanctifié, canonisé dans l’histoire des Reds, il est bon que Gerrard (Mouillée, pas l’autre hein) mette un peu de l’eau dans le sperme des journaleux français.

Certes, Gérard Houllier a ramené Liverpool sur la scène internationale, et effectué 3 magnifiques saisons (1998-2001) avec ce magnifique « Treble » de 2001 (Gerrard sait à qui il écrit, donc pas besoin de récapituler) mais son attaque cardiaque a laissé quelques traces. Dès lors, ce fut le « Treble D » (Diouf, Diao, Diomède) et encore une flopées de transferts-casseroles que même Courbis n’aurait jamais osé faire passer. Mais  Houllier grâce surtout ses déclarations est devenu un équivalent de Cristiano Ronaldo à la française : et c’est moi qui ait trouvé Gerrard, et c’est moi qui ait amené la plupart des joueurs pour Istanbul, et j’étais meilleur que Benitez, et gnagngna…
Qu’a cela ne tienne, le Kop voulait  montrer ce qu’est le Liverpool Way et le respect des anciennes gloires, en lui rendant le meilleur hommage qu’il soit.

Mais ce match marque également le retour de Gary MacAllister son adjoint, buteur historique en finale de l’UEFA 2001, Warnock ancien latéral gauche barré par Riise, mais qui a dû se dire qu’il aurait eu sa place ensuite entre Dossena, Insua, Aurélio et Konchesky. Et enfin le retour de Brad Friedel qui totalise une trentaine de matchs pour les Reds, mais on parle du siècle dernier là…

Et l’hommage commence, à peine les équipes sur le terrain par un vibrant « You’ll never walk alone » et le Kop déploie une banderole « Gerard’s heart beats » (hommage ou chambrage?). Les yeux de Gérard se mouillent, c’est le froid sans doute…

Mais très vite, les Villains vont déchanter : les Reds sont méconnaissables et entre pressing haut et relances justes, ils trouvent la faille à 2 reprises en 20 minutes : N’gog sur corner à la « joue-la comme David » (Trezéguet!), puis Babel après une louche de Lucas « Nëné » Leiva Brasil connection. Le reste de la mi-temps sera à sens unique, et Gérard assistera au viol collectif de ses nouveaux petits protégés, et les yeux mouillent encore plus, mais cette fois-ci ce n’est pas le froid…

En seconde période, les Villains rattaquent sur de meilleures bases, mais après 2 occasions sauvées par Reina qui a un 100ème « clean sheet » à conserver, les Reds plantent froidement un nouveau coup de poignard à l’équipe de celui qui en a pas mal planté sur Benitez. « Comme un symbole » cria Margotton dans son canapé, un sopalin dans la main gauche et son attribut dans l’autre… 3-0, l’affaire est pliée et les Reds peuvent savourer les dernières minutes, sans Gerrard ou Torres pour en tirer quelconque gloire. Torres qui d’ailleurs aura passé une soirée spéciale aussi vu que le petit Léo (si c’est pas un appel du pied au Barça, ça…) a pointé le bout de sa mèche à la 74ème minute, histoire d’entendre les 10 dernières minutes, où le Kop, très calme jusque là, passera son temps à chanter des « Allez Allez, Gérard Houllier… » ou autre « Gary Macca, Gary Gary Macca… »

Ainsi ce termine ce match, Houllier repart avec un bel hommage en souvenir, et les fesses toute rouges! Gégé : le rêve est terminé pour toi, c’est la zone rouge qui se rapproche à grands pas…

Une flopée de  bonnes notes, car hier soir, Gerrard se demandait depuis quand il avait pas vu un tel match où ses onze Reds chéris se sont tous enlevés le doigt pour produire du jeu. Chelsea? Ah, ben heu…

Les joueurs :

Reina 4/5 : 100ème cage inviolée en 198 matchs de Premier League! What Else? Il est le gardien le plus rapide de l’histoire de LFC à atteindre cette barre mythique, devançant le légendaire Clemence. En même temps, Clemence c’est 335 clean sheets en 665 matchs! Va falloir bosser longtemps Pepe! Lui aussi il devrait s’en souvenir de cette soirée (encore un…)

Johnson 3/5 : Il a innové pour une fois! Défendre en première mi-temps et attaquer en seconde. Ca change, et ça lui va bien! De belles ogives en fin de rencontre qui ont obligé Friedel à s’allonger sur le sol glacé, ça va, vu qu’il est pas frileux…

Kyrgiakos 4/5 : La grève des contrôleurs aériens, c’est en Espagne, et à Liverpool, ils sont tous au chômage! Soto s’occupe de tout ce qui plane a 2m de hauteur! Même quand c’est la tête d’Agbonlahor. Infranchissable, certains parlent de lui comme du nouveau Hyypia. Gerrard lui, voit un énorme potentiel de seconde ligne…

Skrtel 3/5 :
A assuré mais s’est fait avoir quelques fois par Agbonlahor en vitesse. Même le commentateur de canal s’y trompe : « Kyrgiakos, le slovaque d’acier » en parlant de Martin qui venait de faire une tête. Confondre les deux, sans se rattraper ensuite,  est un véritable gestechnique de commentateur…

Konchesky 3/5 :
Meilleur que d’habitude, il a maitrisé Downing et ses jambes de jeu avec son imposant postérieur. Et peut-être avec son air de psychopathe aussi…

Lucas 5/5 : Enchaine les bonnes passes comme Ronaldo enchaine les rondelles (et pas que de saucisson, hein!). Magnifique passe décisive pour le but de Babel, en louche, par dessus la défense, histoire de dire : « Who the fuck is the FC Barcelona? » Encore une grande perf du petit brésilien, qui est en train de devenir purement et simplement le meilleur joueur de la saison! Si l’on avait dit ça aux scouses en début de saison, voire pire il y a 2 ans, ils auraient rigolé en disant qu’à ce compte-là la fin du monde est bien pour 2012…

Meireles 5/5 : Probablement son meilleur match en rouge. Excellent clone de Lucas (les 2 ont réalisés plus de 75 passes avec 90% de réussite), il aura plus tenté sa chance devant le but, avec de belles pralines détournées par Friedel, ou un ménisque qui passait par là. Et Hodgson qui nous l’avait mis sur l’aile une dizaine de matchs! Sacré farceur ce Woy…

Kuyt 3/5 : A beaucoup couru (ah bon?), mais souvent dans le vide ou pour le pressing. Lorsque la gonfle lui parvenait, on aurait dit un manchot avec une motte de beurre! Mais avec un mec qui se donne autant, pouvez-vous sincèrement mettre moins que 3? Gerrard ne peut pas lui, il a connu Kewell, Baros et Bellamy…

Maxi 3/5 : Aurait pu avoir beaucoup moins à cause de sa première mi-temps à l’envers. Mais heureusement, à la mi-temps il n’a pas tourné et s’est retrouvé dans le bon sens. Ainsi, il a pu conclure une magnifique contre-attaque à la 55e, et nettoyer la lucarne gauche de Friedel. La petite souris peut continuer à galoper dans le pré d’Anfield…

N’gog 4/5 :
Un grand match de David! Après une tête de la truite sur un corner opportuniste, il pense à bien lever la tête pour servir Maxi sur un plateau en seconde mi-temps. Facile à trouver, ses dribbles sont quand même limites, et il manque quelques occases en péchant dans la finition. Mais il pèse sur les défense adverses. Commence à ressembler de plus en plus à son clone du PSG…

Babel 5/5 : Ryan is back! Il nous plante une magnifique reprise en première mi-temps, en expliquant ce qu’est la conservation de balle à son défenseur, et a au moins autant couru, harcelé l’adversaire et transpiré que Kuyt! On attend d’ailleurs le résultat du contrôle anti-dopage… Et la cerise en fin de match : un combo Gourcuff-Zidane, à savoir double-contact en avant, double contact  en arrière, puis roulette spéciale Mr Z. 3 défenseurs dans le vent. Avec le match de Bucarest, il devient le premier fournisseur d’organes aux Pays-Bas…

Les remplaçants :

Aurélio 3/5 : Bonne rentrée de Fabio à la place de Maxi, qui a beaucoup couru sans se blesser une nouvelle fois. Probablement que son infirmière-maitresse a quitté le Merseyside…

Cole (non noté) : Rentre à la place de Kuyt, un guerrier pour un guéri. Gerrard n’a pas mieux…

Kelly  (non noté) : Remplace Soto qui boitillait un petit peu. Gerrard a allumé 12 cierges pour que ce ne soit pas grave : samedi, c’est à Newcastle et avec Andy Caroll devant!

4 thoughts on “La Reds Académie note Liverpool-Villa (3-0)

  1. Ce match, que j ai suivi de loin, m’interroge sur la valeur d Aston Villa. Honnêtement je les voyais bien batailler pour les places européennes (peut etre pas la Champion’s) avant le début de saison, un peu à la manière de Tottenham l’an dernier…

    Et je dois aussi publiquement m’excuser auprès de Lucas, que j’ai conchié de nombreuses fois depuis 2ans et demi. Il semble en effet devenir plus régulier et important dans l’équipe.
    « Mea culpa, mea maxima culpa »

  2. Babel, Lucas, Kyrgiakos … on a donc enfin retrouvé l’emplacement de Notre Dame de Liverpool. Ou des futs de Carlsberg.

  3. Pour moi, la banderole du Kop est un hommage à Houllier, comme quoi son cœur bat toujours à Liverpool. Ils ne sont pas mesquins.

    Après, presque d’accord sur tout, je dois être le seul à ne pas avoir été illuminé par Babel, même si je lui reconnais des qualités de finisseur bien supérieur aux autres.

    On a trop vomi de bitter beers cette année pour ne pas savourer cette bonne pinte de Birmingham.

  4. Le match a été maîtrisé et à souligner que c’est une performance d’équipe. Personne n’a été mauvais. Lucas est impressionnant et confirme la théorie qu’il est bien un n°6 devant la défense et pas un n°8 bref cela fait plaisir.

    En même temps Aston Villa à ce rythme va tout droit en Championship il est loin le temps de Martin O’Neil.

    Et si Liverpool avec un calendrier favorable en Décembre revenait sur le top 4 avant le mercato ? J’ai envie de dire qu’avec de la réussite c’est possible !!

    Finalement Babel est un vrai joueur de foot !! Keep Going Dude !!!!

    Allez LFC et je vais même dire allez Hodgson j’espère qu’il va continuer dans cette tactique offensive, avec un pressing haut et efficace.

    YNWA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.