La Reds Academy Liverpool-Cardiff (2-2), 3-2 aux tirs au but

Enfin un titre pour Liverpool !

Premier titre depuis 2006, qualification pour l’Europa League, occasion d’oublier ces dernières semaines moyennes. La finale de la Carling Cup offrait beaucoup aux Reds.

Kenny Dalglish décida d’aligner l’équipe victorieuse de Brighton la semaine dernière à une exception près, Daniel Agger retrouvait sa place de titulaire au détriment de Jamie Carragher :

P. Reina, José Enrique, D. Agger, M. Skrtel, G. Johnson, S. Gerrard, C. Adam, S. Downing, J. Henderson, L. Suarez, A. Carroll.

Cardiff on s’en fout autant que Brighton. Non ? Bon, voilà la compo : T. Heaton, A. Taylor, B. Turner, M. Hudson, K. McNaughton, A. Gunnarsson, D. Cowie, J. Mason, P. Whittingham, K. Miller, R. Gestede. À noter que Rudy Gestede m’a fait penser à David N’gog, quelques larmes ont coulé.

Contrairement au match de FA Cup, Liverpool joua dans un vrai 4-4-2 puisque Jordan Henderson essaya de respecter son poste tout en laissant du champ au copain Glen pour monter.

En ce dimanche de février, Wembley est moitié rouge moitié bleu, c’est beau. Surtout la moitié rouge.

Le match commence bien pour les Reds, Glen Johnson vient claquer une frappe enroulée sur la barre. Liverpool domine mais manque d’efficacité comme d’habitude. Cardiff est placé bas et attend les Scousers, prêt à partir en contre et à exploiter chaque faille. Résultat, après 20 minutes prometteuses côté Anglais et solides côté Gallois, Mason trompe Reina sur une passe de Kenny Miller. Chapeau à la défense, dernière certitude ces temps-ci et qui a affiché pendant tout le match une faiblesse monstrueuse.

Après quelques minutes de doute, Liverpool reprend la main et continue à pousser sans succès (humour anal me voilà). Agger fait une tête molle alors que la défense de Cardiff était déjà aux vestiaires.. La première période s’achève sur ce 0-1 frustrant mais pas inquiétant. Durant toute la rencontre, les gars ont semblé capable de marquer.

La deuxième période repart joliment, la domination de Liverpool s’accentue et Cardiff finit par craquer sur une action confuse dans la surface. C’est Skrtel qui marque (Terminator, comme l’appelle Lucas Leiva) et il devrait être suspendu pour sa tête de cinglé après le but. Terrifiant.

On croit alors que Liverpool va l’emporter rapidement. C’est Cardiff qui aura les occasions les plus dangereuses jusqu’à la fin du temps réglementaire, sans inscrire de deuxième but, emmenant les deux équipes en prolongation. Après Carragher et Bellamy, c’est Dirk Kuyt qui entre à la 103ème. Cinq minutes plus tard, il donne l’avantage à son équipe sur une frappe improbable mais très belle. Victoire !

Pas vraiment en fait. Dix minutes de plus, deux corners consécutifs (dont un où Dirk sauve sur sa ligne) et la défense rouge plie à nouveau. But de Turner, aussi moche que celui de Skrtel et aussi mérité. S’ils sont restés dans une optique de contre pas très ambitieuse, les Bluebirds ont très bien joué leur chance.

Le vainqueur sera donc décidé aux tirs au but. Quand on connaît les statistiques de l’équipe cette saison (5 péno ratés sur 9), on est en droit de déprimer d’avance. Surtout quand Stevie G rate le premier, lui, le spécialiste, le boss. Soulagement, Kenny Miller rate le sien. Mais horreur, Charlie Adam foire totalement son tir et envoie le ballon flotter sur la Tamise. Cowie marque pour Cardiff, Kuyt marque, Gestede rate. 1-1 après trois tirs au but de chaque côté. Downing s’avance, Liverpool ferme les yeux et les rouvre pour voir le ballon au fond des filets. Ouf.  Whittingham marque. Glen Johnson envoie son tir juste sous la barre. Et Gerrard donne le titre aux Reds. Anthony Gerrard, le cousin de Steven, rentré en cours de match pour faire gagner Liverpool. Bien joué le coaching.

Et c’est la joie. Les Reds sautent sur Pepe Reina alors qu’il n’a rien sauvé du tout (poteaux et tirs à côté). Steven se marre. Kuyt fait le modeste au micro. T’es beau Dirk, même si tu sors tout droit des Goonies. Andy Carroll boit. Avant, pendant, après le match. Six ans. Ce n’est qu’une Carling Cup mais c’est peut-être un tournant. La majorité de cet effectif n’avait jamais rien gagné sous les couleurs du club. Ils vont forcément y prendre goût.

 

Les notes : 

P. Reina 2/5 : ne rien foutre sur les coups de pied arrêtés, prendre le but à la con habituel entre les jambes et faire passer les poteaux pour ses bras. Parfait.

José Enrique 3/5 : comment dire. C’est assez exceptionnel, mais lui qui compensait la faiblesse du type devant lui, a cette fois été éclipsé par le type en question. Correct défensivement, il mérite la moyenne.

D. Agger 2/5 : du Daniel quelconque. Et puis il se blesse pour gâcher la fête. Le staff craint une côte cassée. Rien de grave pour le street fighter qu’il est. Remplacé par Jamie Carragher 3/5, qui devait forcément participer à un titre. Le voir avec Gerrard pour une remise de trophée, on en est à douter que le match est en direct.

M. Skrtel 4/5 : machine de guerre derrière, machine à buts devant. Une tête après le but à se retrouver à l’asile d’Arkham. On attend encore le Batman qui sera capable de le stopper. La semaine prochaine, c’est Robin.

G. Johnson 3/5 : d’innombrables frappes de loin dont la première qui aurait rendu le match facile en étant cadrée. La barre a voulu s’interposer. Il la nargue sur son tir au but en la caressant. Du grand Glen offensivement, mais faible face à Mason.

C. Adam 2/5 : on va être indulgent en disant qu’il revient peu à peu à son niveau. Pas d’erreurs de relances menant à des attaques adverses. De belles frappes mais rien d’excitant. Un tir au but sorti d’un autre sport et parti dans une autre galaxie.

S. Gerrard 2/5 : une première période excellente avec des coups de pied arrêtés magiques. Un des seuls en début de match à être au niveau attendu. Il a chuté physiquement ensuite et multiplié les passes poubelle. Cadre son tir au but certes, avec moins de puissance qu’à l’accoutumée néanmoins. Mais bon, quel sourire…

S. Downing 4/5 : son adversaire McNaughton avait 68 ans vu ses cheveux et les espaces étaient gigantesques. Mais il a donné de bons centres et montré une vraie qualité dans les duels, plus vif et précis que d’habitude. Pas de passe décisive, pas de but, mais une nouvelle fois, bon en coupe. C’est dans le contrat Comolli ?

J. Henderson 1/5 : oui il a été inexistant et sa note est mauvaise mais j’ai du mal à lui reprocher quelque chose quand il est placé sur l’aile droite. Il est clairement perturbé par ce positionnement et n’a pas les qualités pour jouer à ce poste. Il a une réelle qualité de passe. Il reste à trouver d’où il peut s’en servir. Remplacé par Craig Bellamy 2/5 qui n’a pas été génial face à ses anciens partenaires.

L. Suarez 2/5 : actif évidemment, mais encore une fois pied carré devant le but et trop souvent signalé hors-jeu. Il a besoin de temps pour se remettre de l’affaire Evra et du bazar médiatique qui l’a entouré.

A. Carroll 2/5 : retombé dans ses travers en gagnant peu de duels. Premier fuck-off après une minute, j’ai cru qu’il allait les enchaîner mais il ne l’a pas fait. Ou il n’a pas été filmé en train de le faire. Ou il n’a pas été filmé parce qu’il n’a pas foutu grand chose. Meilleure course du match lorsqu’il sort pour laisser la place à Dirk Kuyt 5/5. Un but, un sauvetage sur la ligne, un tir au but réussi. Dirk remporte son premier titre avec Liverpool. Non, il n’est pas là depuis 1892 comme on pourrait le penser.

Un titre ! Oui, un titre. Et l’Europa League en cadeau. Plus besoin de réfléchir « 5ème, 6ème ou 7ème… ». Si Liverpool veut faire de sa saison quelque chose de plus beau, il y a deux possibilités : une quatrième place et la Coupe d’Angleterre.

La stat : Kenny Dalglish a remporté tous les titres possibles sur le sol anglais, en tant que joueur ET en tant qu’entraîneur. King.

Jimmy Caravane.

Picture yourself in a boat on a river. Pardon, Jimmy fait la fête, les images donc.

13 thoughts on “La Reds Academy Liverpool-Cardiff (2-2), 3-2 aux tirs au but

  1. Je suis thailandais. Je decouvre votre cite internet pour apprendre sur le English football alors que j’etudie en France.
    Je ne savais pas que la Carling cup etait ce week end. Bravo alors. Je pensais que Liverpool etait mauvais. Merci a votre cite donc.
    Sukmidikoblomikok

  2. Merci à Jimmy de m’avoir remplacé au pied levé.

    Ouf, enfin un titre ! Que ce match atroce n’enlève rien au beau parcours des Reds en Carling Cup. Les hommes de Kenny nous ont fait vibrer en demi-finale contre City.

    Les pénalties manqués des Gerrard, comme un symbole qui plairait à Stade2.

    Et complètement d’accord sur la tête de Skrtel après son but : effrayant.

  3. « La Reds Academy Liverpool-Cardiff (2-2), 3-2 aux tirs au but »

    A voir si ce titre va figurer au comité du jour (par contre suis sympa, vais pas vous balancer aux GM)

  4. J’étais à Wembley, je suis passé par toutes les couleurs de l’arc en ciel.
    C’était peut-etre un peu moche à certain moment, mais quelle finale, quel suspens, quel Dirk Kuyt.
    Merci, merci merci.

  5. @Tav : Les gros membres respectent les hommes bourrés.

    @Allsta : Oh lucky you ! YNWA.

    Quand on compare la note de Kenderson et de Kuyt, on se demande comment l’un peut être titulaire à la place de l’autre. Je n’ai vu Kenderson que moins d’1/4 d’h (le peu qu’il a joué en seconde période avant d’être remplacé), et c’était vraiment mauvais. Il a peut-être une qualité de passe, mais le manque de vitesse de ses enchaînements est rédhibitoire.

  6. Ca fait du bien et ça va donné un bon élan!! 6 ans putain! Dirk enfin recompensé en Red et King Kenny qui a tout gagné en Perfide Albion c’est beau.. Juste un reproche à Stevie G qui porte quand meme vraiment moins bien la petite coupe que la grosse..

    YNWA

  7. Gégé était au stade et passe vous faire une petit coucou après cette coupe, qui a plus de gueule que sa version Française.
    Bon maintenant, Gégé va faire sa lessive, les caleçons c’est plus ce que c’était…

  8. Le ouf de soulagement était de rigueur à la fin une finale ou la tachycardie est de mise !! Bref Kuyt sera le nom floqué sur mon dos désormais, un vrai Red qui donnera tout pour ce maillot, c’est un gachis qu il soit sur le banc….

    Je vous envie vous qui étiez à Wembley, l’ambiance devait être énormissime !!

    Cette coupe peut donner du baume au coeur, mais faudrait pas que certains croient que c’est un aboutissement cette saison, il reste de gros matchs à jour et la FA Cup.

    20M pour Kenderson, @Comoli are you kidding me right? même dans l’axe je le trouve très limité perso mais bon il faut croire en son potentiel quand même !

    Et Reina svp ferme les jambes, on dirait une espagnole en chaleur …

    Au fait Skrtel a reçu plusieurs litres de sang de vierges avec sa médaille, histoire de recharger les batteries ! @SkrtelFace

    Mes amitiés à la HorsJeu.net team ;)

  9. Kuyt sera l’homme de la fin de saison, celui qui nous emmenera eà la 4ème place, vous verrez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.