La Roja Académie note Espagne – France (2 – 0)

 » Bill Murray, c’est un peu le Steven Seagal des films romantiques.  » Un prof joueur, noir, et solitaire.

Salut Brifiant. Ça baigne ? (de là où je viens c’est encore à la mode de dire  » ça baigne ? « ) Je suis désolé de t’imposer ça, mais va falloir qu’on revienne sur ce triste Espagne – France. Ouais, pas évident.

Je sais pas toi , mais personnellement je me suis fait chier comme Marc Dutroux dans un bal musette. J’en vois déjà qui pointent du doigt le jeu stérile et ennuyeux de la Roja. Bah ouais, mais en même temps, si tu les titilles pas, ils n’ont aucune raison de se crever à faire le spectacle alors qu’il y a encore potentiellement deux rencontres à jouer et que les types ont déjà 70 matches dans les cannes cette saison. Alors ouais, c’est pénible de les voir gérer de la sorte à 1 – 0, mais on va pas se mentir, les Français ne les ont jamais incités à élever leur niveau de jeu.

Bref, t’en as déjà assez entendu sur cette purge, tâchons de faire court.

 Les compos

Les mecs qui jouent en marchant avec le ballon

Torres out, Fabregas in. Le reste c’est du classique.

 

Les mecs qui jouent en marchant après le ballon

Blanc tente de faire une Chelsea avec une seule pointe et aligne deux joueurs défensifs sur le côté droit pour contenir le duo Iniesta – Alba. Habile.

 

Le mâche

Le Footballologue de Eux est déjà sur le coup. Moi je me la coule douce.

Les buts

Dépêche-toi avant que l’UEFA ne supprime la vidéo.

Les notes

Les mecs qui initient

Casillas /3 : A eu le mérite de ne pas partir à la buvette en cours de match, ce qui est déjà pas mal. Un seul arrêt à faire, trois centres à capter, et un jeu au pied Pinto-esque.

Arbeloa /1 :  » Salut, c’est Cristiana. Ma coupe de cheveux dégueulasse et moi-même avons vu ton match et nous sommes très impatientes de faire ta connaissance plus en profondeur lors de la demi-finale. « 

Piqué /1 : Il pensait peut-être avoir engrossé sa meuf ce qui expliquerait qu’il ait eu la tête ailleurs, foirant ainsi la quasi-totalité de ses relances. Par contre, il faudrait que ce soit lui qui porte le chiard pour justifier une telle lenteur et un tel manque d’engagement dans les duels.

Sergio Ramos /4 : Abandonné par Piqué, il a fait le boulot pour deux de manière plus que convaincante. D’un autre côté, il n’a pas non plus eu besoin de forcer vu que les Français étaient à peu près aussi présents dans les 35 derniers mètres que pour défendre la Pologne en 39 (oui j’ai un problème avec cette période de l’Histoire).

Jordi Alba /4 : J’ai l’impression que pas mal de spécialistes le découvrent et en font la révélation de cet Euro. Deux explications possibles :

  • les mecs n’ont pas vu un match de Valence depuis la finale de Ligue des Champions 2001.
  • les mecs étaient trop occupés à se tirer la nouille sur Jérémy Mathieu pour se rendre compte qu’il y a un autre mec qui laboure le côté gauche des Chés depuis 2 saisons.

Quoi qu’il en soit, le gazier n’a pas fait l’école des centres en tribune Bernard Mendy. Sa passe pour Xabi Alonso est une merveille.

Busquets /2 : On a coutume de dire que quand on ne le voit pas c’est qu’il fait un bon match. Là c’est juste qu’il a été transparent, à deux-trois putasseries près.

Xabi Alonso /5 : Un doublé plus Patron que la tequila préférée de Stéphane Mbia, une présence athlétique phénoménale, et des renversements de jeu que t’as même pas besoin de bouger le pied pour les contrôler. Hyper classe. Pourtant il est madrilène. Et roux.

Stéphane Mbia approves this tequila

Xavi /3 : Tout à l’économie, avec même une toute petite pointe de déchet technique (c’est-à-dire deux passes faciles et un contrôle ratés). Il devrait être frais pour la demi-finale. Ah, j’allais oublier sa merveille de passe qui aurait pu être décisive sans la bonne sortie de Lloris et le crochet téléphoné de Fabregas. J’en suis encore tout chose.

Silva /3 : Là encore du déchet plutôt inhabituel dans les dribbles et les passes. En plus il a perdu son concours de laideur face à Ribéry. À noter qu’il a fait des efforts dans le repli défensif assez inédits sur ce tournoi. Ça pourrait être pas utile pour contrer Cristiana. (remplacé par Pedro à la 65ème)

Sex /2 : Pas grand chose à se mettre sous la dent si ce n’est son face à face avec Lloris. Pas de bol, c’est raté. (remplacé par Torres à la 67ème)

Iniesta /3 : Il créé le décalage sur le premier but, cale deux-trois gestes techniques à t’en faire perdre ton slibard, puis s’économise gentiment pour casser du maçon au prochain match. (remplacé par Cazorla à la 83ème)

Les mecs qui parachèvent

Cazorla /Non Noté : Gras comme un moine. Fait la passe à Pedro pour le pénalty.

Pedro /Non Noté : En plus d’être hyperactif, il dégaine un passement de jambes sur Rami qui renvoie Réveillère à ses vieux démons (Mancini likes this). Pénalty pas illogique mais bien gratté.

Torres /Non Noté : A réussi à battre le record de temps passé hors-jeu détenu jusque là par Thierry Henry. Le tout sans applaudir au-dessus de la tête et en seulement 25 minutes de jeu.

Ceci en est une

Allez, on se retrouve mercredi face aux Portos. Ça s’annonce bien plus rude que contre ceux qui te disent d’aller copuler avec ta maman.

Nando

Tant que j’y suis, je te signale que je ne suis toujours pas pédé ni taureau, et que tu ne me retrouveras donc pas sur Twitter. Par contre je serai comme toujours actif surFacebook.
Tu peux également aller voir du côté de chez Hristo, il aura sans doute son mot à dire sur cet Euro ou sur le conseil de classe final de l’EBM.

Enfin, la Roja Académie n’ayant pas de page dédiée, c’est du côté de la Blaugrana Académie qu’il faudra traîner si tu veux voir du beau jeu sur le réseau social qui a des problèmes de bourse.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

12 commentaires

  1. Xabi Alonso est tellement plus bel homme que l’éditeur. Ca m’émoustille !

  2. Torres est une merde.
    Ma merde est une Torres, sauf qu’elle n’a pas de taches de rousseurs, et que je peux la faire disparaître en tirant la chasse.

  3. Pedro m’a fait rire, mais Rami et son expression encore plus !

    Ça mériterait un gif mais la technologie et moi, ça fait deux (sauf quand il s’agit de chopper du Punishment d’unijambistes sur des sites moldaves immatriculés en Thaïlande)

  4. Putain, je me suis fait la même remarque sur Cazorla. C’est quoi ce bide qu’il se trimballe ? Il traîne avec Mexes ou quoi ?

  5. Salut Fernande.

    Ne crois tu pas que les déjà champions de tout Xavi, Busquets, Iniesta, Piqué et Sex ont joué en marchant afin de s économiser pour leur seul vrai objectif cette année : empécher Cristiana de choper le ballon d or ?

  6. Quelqu’un peut réellement m’expliquer le fait de la non présence durant la moindre seconde de jeu du meilleur attaquant espagnol de l’année ! JE veux pouvez m’informez du fait que Cheche et Torres sont deux bebel et bien salopes de diva qui refuse le banc et donc par conséquence face à la couille molle qu’est du Bois tout passe et le vrai titulaire de l’équipe qui est lui plus calme et respectueux en soi a rester le cul cloitré sur la touche durant tous les match !!! C4est inacceptable que llorente joue les psychologue de service pour la quiche torres « Ha j’ai trop besoin de jouer pour choper la confiance »

  7. Alba aurait pu avoir un 5 pour sa superbe simulation dans sa propre surface, qui permet à Ramos de balancer le joueur coincé entre les deux, sans rien risquer, c’était tellement bien exécuté !

  8. Moi, je trouve ça louche de jouer aussi lentement… Les joueurs espagnols devaient être dopés…

  9. Meuh non, c’est pour courir qu’on se dope, pour marcher c’est pas la peine….

    Niveau l’Equipe.fr ce Miguel. Et pourquoi Torres n’est pas titulaire?

  10. et Soldado mon con, merçi moustache!.

    j’ai de la peine pour Llorente, …comprend plus le vieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.